Az aabt vordrassil.jpg

Il y a bien longtemps, les ancêtres druides Elfes de la Nuit ont planté un arbre au milieu des Grisonnes. Il se nommait Andrassil, et il devait succéder à Nordrassil en tant que deuxième Arbre Monde afin de décontaminer le Norfendre de la corruption de la Légion Ardente.

Découvrant la corruption par Yogg-Saron d'Andrassil, les druides Kaldorei prirent la décision de le détruire alors qu'il avait déjà atteint sa taille adulte et de renommer ses restes Vordrassil. Son tronc gigantesque s'est brisé en trois endroits, au nord des Grisonnes et ses restes évidés ont planté de profondes racines dans le sol.

Là où l'arbre a touché le sol, un limon infect s'est mis à suinter.

Les Furbolgs qui vivaient près des restes de Vordassil sont même devenus plus agressifs et sauvages que ceux auxquels nous sommes habitués. A l’heure actuelle, les forces présentes se sont retrouvées confrontées à eux plus d'une fois et à chaque fois les survivants parlent d'une substance sombre et gluante qui dégouline de leurs cadavres. Il fut donc établi que les Furbolgs des Grisonnes sont porteurs d'une forme de corruption. Et qu’une guerre tribale s'est déclarée entre eux après des années de coexistence pacifique suite à cette contamination. Les ours qu'ils considèrent comme des dieux ont eux aussi été contaminés.

Après enquête, il semblerait, que les Furbolgs aient tentés de ressusciter le grand ours Ursoc qui régnait sur les Grisonnes avant la Guerre des Anciens pour laquelle il avait sacrifié sa vie. Ils ont décidés qu’il fallait faire repousser Vordrassil et d’en utiliser la magie résiduelle pour faire ressusciter Ursoc.

Le nouvelle arbuste poussa, et donna même des fruits. Ursoc fut par la même occasion ressuscité. Mais le mal qui avait poussé les druides à abattre Vordrassil transforma les Furbolgs et Ursoc en monstres assoiffés de sang.

On dit que les druides d’antan furent bien sages d’abattre Vordrassil, car ses racines puisaient profondément dans un sol corrompu par un mal sans âge. Yogg-Saron, la bête aux mille gueules y aurait veillé, étendant sa malfaisance bien au-delà des frontières de sa prison souterraine, et répandant au cœur des Grisonnes la vengeance meurtrière des Dieux Très Anciens.

À l'heure actuelle, d'autres druides elfes de la nuit, se succédant au fil des générations, œuvrent pour le rétablissement de la région et l'éradication du pouvoir néfaste qui fut insufflé à l'arbre géant. Personne n'est capable de dire s'ils y parviendront un jour tant l'étendue des dégâts est importante, tant en surface qu'en profondeur.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .