Ursoc était un Ancien, un dieu sauvage ours qui participa à la guerre des anciens. Il a plus tard servit malgré lui le Cauchemar d'émeraude, lors de la troisième invasion de la Légion ardente en Azeroth.

Histoire

Il y a de cela de nombreux millénaires, poussés par la curiosité, deux ourson s'aventuraient toujours plus loin dans les grisonnes. Ces frères prénommés Ursoc et Ursol dont la curiosité prenait le pas sur la prudence, se hasardaient souvent sur le territoire de féroces prédateurs. Ignorant le danger, ils faisaient front commun quoi qu'il arrive, même dans les situations les plus délicates.

Un jour, ils attirèrent l'attention de la gardienne Freya, qui sillonnait Azeroth à la recherche de créatures sauvages d'exception. Freya flaira aussitôt leur potentiel et comprit qu'ils étaient promis à un grand avenir.

En grandissant, ils surpassèrent en force et en stature tous leurs congénères des Grisonnes. De surcroît, ils semblaient insensibles aux outrages du temps.[1]

Freya était convaincu que les frères ours se sentiraient obligés de défendre le monde envers et contre tous ses ennemis, une fois que leur soif d'exploration d'Azeroth aurait assouvi leur curiosité. Cette témérité entêtée persuada Freya de faire d'eux des dieux sauvages et leur fit don de parole.

Elle ne s'était pas trompée. Ursoc le frère aîné, manifesta rapidement de forts instincts protecteurs. Plus il découvrait les contrées sauvage d'Azeroth, plus il se sentait le devoir de les préserver.[2]

En constatant l'évolution de l'instinct d'Ursoc, Freya décida de créer une arme unique qui l'aiderait en temps de crise. Elle lui offrit de nouvelles griffes forgées à partir d'acier-titan et imprégnées d'une infime quantité de l'essence du titan Eonar. Ces griffes avaient la capacités de pousser et étaient quasiment indestructibles. Contrairement à nombres de ses compères dieux sauvages qui négligèrent leur arme, Ursoc se consacra corps et âme à la maîtrise de son pouvoir. [3]

Lorsque le temps fut venu, Ursoc et son frère Ursol escortèrent et protégèrent Freya au cours de ses voyages aux quatre coins du monde. Pendant leur pérégrinations, Ursoc et Ursol découvrirent pour la première fois le Rêve d'émeraude. Ils y restèrent aussi longtemps que possible, envoutés par la nature virginale et florissante du Rêve. Freya finit par les quitter en les exhortant de se tenir prêts car le jour viendra où Azeroth aurait besoin d'eux.[4]

Un jour Ursoc aida Eruna Haut-Roc à terrasser des serviteurs des Dieux très anciens qui menaçaient une famille Kaldorei. Après la bataille, Ursoc reconnu les talents guerrier d'Eruna et la jugea digne de ses honneurs. Ursoc lui révéla que bientôt les ténèbres s'abattraient sur ce monde, et qu'il aurait besoin de guerriers de sa trempe pour faire front commun. Pour l'aider, Ursoc béni l'arme d'Eruna, Griffe-Serre, et y ajouta sa puissance à son pouvoir enchanté.[5]

Ursoc engendra deux enfants avant que n'éclate la guerre des Anciens. Un fils Orsonn et une fille Kodian.

La guerre des Anciens

Ursoc et Ursol guerre des anciens.jpg

10 000 ans avant l'ouverture de la Porte des ténèbres, la Légion ardente envahit Azeroth pour la première fois. Malfurion exhorta les Dieux sauvages à combattre les démons à ses cotés. Ursoc et Ursol furent les premiers à se joindre à lui. Les frères ours déchainèrent toute leur fureur sur la garde funeste de la légion. Ce fût un combat désespéré qu'ils n'avaient aucune chance de gagner. Pourtant, aucun des frère ours ne reculèrent et ils firent front jusqu'à leur dernier souffle.[6]

Après leurs morts, leurs esprits gagnèrent le Rêve d'émeraude où il y passeraient des millénaires. Les griffes d'Ursoc furent tout ce qu'il resta du dieu ours dans le monde physique. Un jeune furbolg les découvrit et les rapporta à sa tribu qui les vénérèrent des générations durant.[7]

Nombreux furent les membres de la tribu qui tentèrent de brandir les griffes d'Ursoc, mais aucun n'en eut le potentiel. Depuis le Rêve d'émeraude, Ursoc avait observé les vaines tentatives des Furbolgs de maitriser sa puissance et décida de leur retirer. Plus tard, des représentant des Druides de la griffe finirent par rapporter à Ursoc ses griffes au sein du Rêve d'émeraude.[8]

Wrath of the lich king

Wrath-Logo-Small.PNG Cette section concerne des contenus exclusifs à Wrath of the Lich King.

Ursoc wotlk.jpg

Pendant des siècles, les Furbolgs des Grisonnes avait tentaient de ramener à la vie Ursoc. Finalement, ils décidèrent de faire repousser Vordrassil et d'utiliser sa magie pour faire renaître Ursoc. Mais la corruption de Yogg-Saron qui avait poussé autrefois les druides du Cercle Cénarien à détruire cet arbre-monde, était toujours présente. Rapidement, la corruption affecta Ursoc le transforma en monstre assoiffé de sang. Ses propres enfants ne reconnaissaient plus leur père. Tur Ragepatte, un Furbolg de la Tribu Grumegueule voyagea jusqu'en Norfendre pour rencontrer Ursoc. Il pensait qu'il était possible de purifié Vordrassil pour ensuite utiliser sa magie afin de sauver Ursoc.[9]

Finalement, la corruption s'était si profondément ancré dans le corps d'Ursoc, que Tur et un aventurier d'Azeroth n'eurent d'autres choix que de l'abattre. Cependant, son esprit fut purifié de la souillure et Ursoc les mis en garde contre Yogg-Saron.[10]

Legion

Legion-Logo-Small.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Legion.

Ursoc EN.jpg

La détermination d'Ursoc à protéger Azeroth n'avait pas faibli, même dans la mort. Avec son frère Ursol, il arpenta le Rêve d'émeraude sans relâche, guettant le moindre signe de corruption ou de ténèbres susceptible de prendre pied dans le royaume.

Lors de la Troisième invasion de la Légion ardente en Azeroth, le Cauchemar d'émeraude entacha sont domaine au sein du rêve. Ursoc affronta les serviteurs de Xavius avec l'aide de Léa Rochepatte, Mylune et du champion druide. Mais Xavius lui-même usa de son pouvoir pour capturer Ursoc.[11]

Consumé par le Cauchemar d'émeraude, Ursoc entra dans une frénésie meurtrière. Malfurion accompagné de héros d'Azeroth qui avaient entreprit d'éliminer Xavius et la corruption qu'il répandait, durent faire face à Ursoc.

Shadowlands

50px-Shadowlands-Logo-Small.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Shadowlands.

Âme d'Ursoc.png

Lorsqu'Ursoc rendit son dernier souffle, le voile du cauchemar d'émeraude qui entachait sa vision, se dissipa. Son âme rejoignit Sylvarden en Ombreterre où il pris la forme d'une graine. Ursoc entra dans un long sommeil pendant lequel le Sylvar, Ara'lon s'occupa de lui en le nourrissant d'Anima, en attendant sa renaissance.

Malheureusement, la pénurie d'Anima frappa Sylvarden et il devint de plus en plus difficile de s'en procurer. Un jour, Ara'lon découvrit des intrus dans son bosquet, qui drainaient l'Anima de ses protégés. Furieux, Ara'lon les attaqua mais la Reine de l'hiver lui apparut pour lui révéler une vision. Le manque d'Anima mettait Sylvarden en péril et l'unique moyen de survivre était de sacrifier les graines sauvages. Ara'lon réalisa qu'il n'avait plus le choix et consenti à sacrifier l'âme d'Ursoc en lui demandant pardon.[12]

Dans le jeu de rôle

RPG-inline.png Le contenu de cette section est exclusif au Jeu de rôle Warcraft et ne constitue pas une référence.
Les énormes ours qui se déplacent d'un pas lourd, observent leur environnement avec beaucoup plus qu'une intelligence animale. Lorsqu'ils se tournent pour regarder leurs flancs, les marques de glyphe sombres dans leur fourrure se révèlent. Levant leurs têtes et reniflant l'air, ils s'arrêtent soudainement et déploie leurs griffes prêt à combattre.

Ursoc et Ursol.jpg

Ursol et Ursoc étaient des amis bien connus des Anciens, des Elfes de la nuit et salués comme des dieux par les tribus Furbolgs. Les ours portent des glyphes marqué sur leurs fourrure. Ursol et Ursoc visitaient les villages elfes de la nuit, particulièrement lors des fêtes de la lune. Ursol taillait des statues faites dans des arbres morts, tandis que Ursoc aimait brasser. Les deux avaient appris cela des mortels. Les frères ours prenais le temps de laisser les enfants elfes de la nuits les chevaucher et ils passaient du temps à boire de la bière avec les elfes de la nuit. Ursol et Ursoc se sont liés d'amitié avec des générations d'elfes de la nuit et d'humains.

Ursoc était un combattant, un guerrier et un puissant guérisseur, utilisant ses pattes et ses dents. Combinant ses pouvoirs avec son frère, ils frappaient comme un seul sur n'importe quel ennemi avec efficacité, en utilisant force et magie. Typiquement, ils combattaient en équipe de manière à pouvoir faire usage des deux forces en même temps. Ursoc se jettaient dans la mêlée pour se battre à l'aide de ses dents et de ses griffes, tandis que son frère utilisait la magie. Comme son frère, Ursoc avait un talent naturelle pour diriger et inspirer ses alliées, mais il était férocement dévoué à son frère et n'hésitait pas à battre en retraite si son frère avait besoin d'aide.

Il est logique que les Pandaren leur voue un culte et soient peu-être apparentés à Ursoc et Ursol de la même façon que les nains le sont des titans. On y accorde beaucoup de crédit de par la culture chamanique des Pandaren et leur lien avec la terre (Ursol) , combiné avec leurs compétences de combat sauvage et leur amour pour le brassage (Ursoc). Ils semblent également être naturellement amicaux et partagent beaucoup d'autres similitudes. Les Furbolgs suivent le chemin des demi-dieux ours mort depuis longtemps, Ursoc et Ursol. Bien que les écrits historiques racontent qu'ils ont péri, les éternels qui possèdent la qualité particulière d'être immortel peuvent-ils vraiment mourir? Peut-être que les éternels "tombés" ont simplement dormi des siècles tandis que leurs blessures guérissaient...

Notes

  • Les Druides de la Griffe sont les druides qui choisirent d'honorer la mémoire et de vénérer la puissance d'Ursoc.[13]
  • Un fils d'Ursoc apparaît au sein du Chemin du rêve d'émeraude.
  • Brann Barbe-de-Bronze spécula que les Furbolg avait été crée par Ursoc. Cependant, Chroniques nous révèle que les Furbolgs ont évolués depuis les Jalgar.

Références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .