WikiWoW
Advertisement
WikiWoW

" La nuit n'est pas uniquement le royaume des songes. À la faveur de la lune ma véritable puissance est dévoilée, car la déese Elune me prête sa force et son pouvoir me protège du mal. Je suis la Grande Prêtresse Tyrande Murmevent. Et ceux qui s'en prennent à mon peuple ne verront pas le soleil se lever ! "[1]

Tyrande Murmevent ( Angl.  Tyrande Whisperwind), Grande prêtresse d'Élune, est l'actuelle dirigeante des Elfes de la Nuit ainsi que la compagne de Malfurion.

Pendant la Guerre des Anciens, Tyrande à combattu la Légion ardente au sein de la Résistance Kaldorei en tant que prêtresse d'Elune. Après la destruction du premier Puits d'éternité, elle aida à la reconstruction et la reconversion de la société Elfe de la nuit. Tyrande hérita également de la charge de l'ordre des Sœurs d'Élune.

Pendant l'absence de Malfurion ayant rejoint le rêve d'émeraude, elle s'évertua à protéger son peuple en fondant l'ordre des Sentinelles.

Lors du retour de la Légion ardente en Azeroth, Tyrande réveilla Mafurion et ses druides pour affronter les démons. Elle libéra également son ami d'enfance Illidan enfermé pendant 10 000 ans, afin que ce dernier les aide. En s'alliant à la Horde de Thrall et à l'Expédition Humaine dirigé par Jaina, Tyrande participa à la défaite d'Archimonde sur les pentes du Sommet d'Hyjal.

Après la Troisième guerre, Malfurion tomba dans un mystérieux coma, faisant de Tyrande l'unique dirigeante des Elfes de la nuit. Aux cotés de son peuple ayant sacrifié leur immortalité, Tyrande s'installa dans la cité de Darnassus au sommet du nouvel arbre-monde Teldrassil et décida de rejoindre l'Alliance.

Afin de sauver Malfurion des griffes de Xavius, Tyrande s'aventura dans le Rêve d'émeraude pour y affronter le Cauchemar. Après le retour d'Aile de mort, Tyrande offrit refuge à Darnassus, à Genn Grisetête et son peuple Worgens, et fut l'une des actrices de la réintégration de la nation de Gilnéas au sein de l'Alliance.

Lors de la découverte de la Pandarie, Tyrande se rendit sur le continent oublié et à brièvement affronter la Horde. Elle à plus tard dirigé les troupes Elfes de la nuit lors du Siège d'Orgrimmar, puis elle participa activement au procès de Garrosh.

Quand Malfurion tomba dans les griffes de Xavius pour la seconde fois, Tyrande se précipita en Val'sharah pour sauvé son bien-aimé. Peu après, Tyrande à conduit les Sentinelles, lors de l'attaque de Suramar et participé au siège du Palais Sacrenuit.

Après la destruction de Teldrassil par la Horde sur l'ordre de Sylvanas, Tyrande lui voua une haine implacable. Déterminé à reprendre Sombrivage à la Horde, Tyrande accomplit un antique rituel pour devenir la guerrière de la nuit, l'incarnation même de la fureur d'Elune. Grâce à ses efforts, les Elfes de la nuit parvinrent à reconquérir la région.

Après la fin de la Quatrième guerre, Tyrande, Malfurion et leur peuple s'installèrent à Nordrassil. Elle refusa la paix avec la Horde et traqua sans relâche les fidèles de Sylvanas.

Finalement, Tyrande s'aventura dans l'Antre à la recherche de la Reine Banshee, déterminée à prendre sa vie.

Histoire

Jeunesse

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Tyrande est née et a grandi dans la ville elfe de Suramar, aux cotés des jumeaux Hurlorage, Malfurion et Illidan.[2] Les trois amis étaient inséparables et se lançaient souvent des défis de chasses ou de courses que Tyrande à de maintes fois remportés. Mais en entrant dans l'âge adulte, la compétition s'intensifia entre les deux frères qui cherchaient à gagner le coeur de Tyrande. C'est elle qui encouragea Malfurion à abandonner la sorcellerie au profit du druidisme et rencontra le demi-dieux Cenarius. Pour sa part, Tyrande trouva la sérénité en suivant la voie d'Élune et devenant l'une de ses prêtresse servant au temple. [3]

Avant l'arrivée de la Légion ardente en Azeroth, Tyrande se lia d'amitié avec Ash'alah.[4]

Guerre des Anciens

Tyrande et Ash'alah dans le JCC

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.

Peu de temps avant le début de la Guerre des Anciens, Tyrande rencontra Broxigar qu'elle aida à s'échapper de sa cage à Suramar. Peu après, Tyrande rencontra Krasus et Rhonin, et découvrit les manigances de Xavius. Lorsque la guerre éclata, Tyrande participa aux soins des blessés avec les autres prêtresse d"Elune qui avait transformée leur temple en refuge.[3]

Les pouvoirs de Tyrande ne tardèrent pas à se développer poussant la Grande prêtresse Dejahna à lui ordonner de revêtir son armure pour mener une troupe des Soeurs d'Elune au combat. Tyrande à combattu la Légion ardente aux cotés de la Resistance Kaldoreï, prodiguant bénédictions et soins nécessaires sur le champ de bataille. Pendant la marche vers Zin-Azshari, Tyrande rencontra la jeune orpheline Shandris Pennelune qu'elle décida de prendre sous son aile. Avec le temps, Tyrande viendrait à considérer Shandris comme sa propre fille. Peu après, elle sauva Malfurion et Krasus d'une embuscade d'Hakkar, avec l'aide des Soeurs d'Elune.[5]

Quand Illidan lui demanda de devenir sa compagne, Tyrande qui préférait Malfurion, déclina son offre en essayant de ne pas blesser son ami d'enfance. Quelques temps après, Tyrande découvrit la mort de sa mentor, la grande prêtresse Dejahna. Cette nouvelle la dévasta et bien qu'elle ne se sentait pas prête, elle accepta de lui succéder à la tête de l'ordre des Soeur d'Elune. Pour ses pairs, Tyrande était l'élue d'Elune et aucune n'émirent une objection à sa nomination.[5]

Tandis que la bataille contre la Légion ardente faisait rage, Tyrande fut capturé par Xavius et ses Satyres. Malfurion parvint à tuer l'ancien Haut-conseiller d'Azshara, mais il ne put empêcher ses séides d'emporter Tyrande.[5]

Retenu prisonnière au sein du palais d'Azshara, Archimonde tenta de la torturer en vain, Elune la protégea en l'enveloppant d'une aura argenté. Tyrande s'attira malgré elle la haine de Dame Vashj qui tenta de la tuer pendant sa détention. Peu après, elle rencontra Dath'remar Haut-soleil qui l'aida à s'évader du palais de la reine afin de rallier la Résistance Kaldoreï.

Elle découvrit avec effroi, qu'Illidan était devenu, ce qui serait plus tard nommé, un chasseur de démon. Illidan entraîna Tyrande sur les rives du Puits d'éternité avec l'intention de lancer un sort qui inverserait le portail de la Légion ardente et qui arracherait les démons d'Azeroth pour les renvoyer dans leur monde. Tyrande s'opposa à ce plan, mais Illidan l'ignora.

Finalement, Malfurion et ses alliées finirent par les rejoindre et aidèrent à détruire le portail. Malheureusement, sous l'effet du sort, le Puits d'éternité implosa et détruisit près de 90% des terres de l'ancienne Kalimdor. Tyrande survécut à la Grande Fracture grâce à l'aide d'Ysera et Alexstrasza. En qualité de grande prêtresse d'Elune, elle apaisa les tensions entre les survivants des différentes castes Kaldoreï et les exhorta à faire table rase du passé.

Sur les pentes du Mont Hyjal, Tyrande découvrit qu'Illidan avait crée un second puits d'éternité. Elle assista à la naissance de Nordrassil aux cotés de Malfurion à qui elle décida de donner son amour.[6]

Fondation des Sentinelles

Avec la fin de la guerre, Tyrande et Malfurion travaillèrent de concert pour diriger leur peuple. La force de leur amour fut un réconfort constant tout au long du difficile processus visant à rétablir l'ordre dans la civilisation dévastée des elfes de la nuit. Tyrande, désormais grande prêtresse d'Elune et compagne de Malfurion, fut à l'origine de changements importants dans la civilisation des elfes de la nuit.[7]

Sa position de grande prêtresse lui permit de conduire la reconstruction de la société elfes vers un nouveau mode de vie plus proche de la nature. Afin d'assurer l'ordre, Tyrande plaça habilement des Soeurs d'Elune à la tête du gouvernement et des forces militaires. Pour protéger son peuple, elle fonda les Sentinelles, un ordre de guerrière dont elle nomma à la tête sa fille adoptive Shandris. [8]

Guerre des Satyres

WoW-comic-logo-16x68.pngLe contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux bandes dessinées.
Pendant la Guerre des Satyres, Tyrande participa à une réunion entre les druides de Malfurion et les Sentinelles. Ralaar affirma qu'avec un peu d'entraînement il parviendrait à contrôler la forme de meute et prendrait l'avantage sur les Satyres. Tyrande reconnaissait la puissance de cette forme mais également sa dangerosité pour ses utilisateurs qui entraient dans une frénésie meurtrière féroce. Elle raconta à Ralaar que cette forme puisait sa force auprès de l'Ancien Goldrinn qui ressentait une grande colère à l'encontre d'Elune.

Plus tard, Tyrande participa à la bataille contre les Satyre où elle fut témoin des ravages de la forme de la meute sur le camp ennemis, puis sur les Elfes de la nuit. Après la neutralisation d'Arvell et Ralaar, Tyrande exigea de Malfurion que ses deux apprentis soient punis en conséquence.[9]

Quelques temps plus tard, Tyrande participa à l'attaque contre le bastion Satyre où elle vit les premiers Worgens défaire les Satyre mais également se retourner contre eux. L'armée Elfe de la nuit n'eut d'autres choix que de fuir.[10] Finalement, Tyrande participa à la capture des Worgens qui conduisit à leur bannissement sous Daral'nir au sein du rêve d'émeraude.[11]

La longue veille

Après l'exil des Bien-nés, Tyrande qui était frustré de voir Malfurion et ses Druides les quitter pour rejoindre le Rêve d'émeraude, ne resta pas inactif. La tâche de gouverner son peuple était lourde, mais elle l'appréciait. Bien que son peuple s'épanouissait et faisait preuve d'optimisme quand à leur avenir, Tyrande était préoccupé par la Légion ardente. Elle savait pertinemment que Sargeras n'avait pas été vaincu et que ce n'était qu'une question de temps avant une nouvelle invasion. Tyrande espérait que son peuple serait prêt lorsque le moment sera venu.[8]

Environ quatre mille ans avant l'ouverture de la Porte des ténèbres, Tyrande sauva la reine des sabres-de-givre, aux prises avec des Géants déchaînés. Depuis, les sabres-de-givre sont les alliés des elfes de la nuit.[12]

Au cours des millénaires qui s'écoulèrent, Tyrande forgea de nombreuses alliance avec les créatures de la nature telle que les Dryades, les tréants, les chimères ou les dragons féeriques pour protéger les forêt ceinturant Hyjal. Lorsque le temps fut venu pour Malfurion d'entrer en hibernation pour rejoindre le rêve d'émeraude, Tyrande lui demanda de rester avec elle. Malheureusement, l'archidruide ne pouvait se dérober à la promesse faite à Ysera. Les siécles qu'elle passa à protéger son peuple et les forêts transformèrent Tyrande, la rendant bien plus féroces qu'autrefois. Bien que Tyrande et son peuple exerçaient essentiellement en Orneval, elle était au fait des évènements qui se déroulaient dans les Royaumes de l'Est. Lorsque la peste ravagea Lordaeron, les druides informèrent Tyrande de la situation. Bien qu'elle sentait qu'une autre force était à l'oeuvre derrière le Fléau, Tyrande ne mis pas fin à l'isolationnisme des Elfes de la nuit.[13]

Troisième guerre

Warcraft III Cette section concerne des contenus exclusifs à Warcraft III: Reign of Chaos et/ou son extension Warcraft III: The Frozen Throne.
Lorsque la Horde et les réfugiés de l'Alliance arrivèrent en Kalimdor, Tyrande ordonna à ses Sentinelles de les observer à distance. Elle découvrit que les intrus étaient certainement des ennemies de longue date, à en juger par leurs affrontements récurent. Tyrande espérait qu'il ne ferait que traverser Orneval pour se rendre vers d'autres contrées. Mais elle réalisa qu'elle se fourvoyait lorsque les orcs commencèrent à raser la forêt. Tyrande n'éprouvait aucune sympathie pour ces créatures à la peau verte et ordonna aux Sentinelles d'attaquer Grommash et son Clan Chanteguerre.[13]

Après la mort de Cenarius des mains des orcs, Shandris rapporta les évènements à Tyrande qui ordonna aux Sentinelles de se regrouper. La grande prêtresse sentait quelque chose d'inquiétant qui remuait dans la forêt et se dirigeait dans leur direction. Shandris pensait que les orcs étaient peut-être à l'origine du malaise que Tyrande ressentait. Cependant, Tyrande avait conscience qu'un mal encore plus sombre était derrière. Peu après, elle découvrit que les Humains et les Orcs s'étaient alliées et construisaient une base sous la supervision du Duc Cœur-de-Lion. Tyrande était bien décidée à leur faire payer chèrement leur affront pour avoir empiétés sur Orneval. En chemin Tyrande aida une tribu de Furbolg à quitter la forêt avant qu'elle ne succombe à la corruption. Finalement, Tyrande et ses guerrières prirent la vie du Duc Cœur-de-Lion avant que le Fléau mené par Tichondrius ne se mêlent au combat, la contraignant à ordonner la retraite des Elfes de la nuits dans les bois.[14]

Malheureusement, les Morts-vivants poursuivirent Tyrande et finirent par l'acculer au pied du Mont Hyjal. Elle finit par découvrir le retour d'Archimonde en Azeroth et que ce dernier était à l'origine de l'attaque. Après le massacre de sa garde personnelle, Tyrande parvint à échapper au commandant de la Légion ardente en se fondant dans les ombres. Le jour qu'elle avait longtemps redouté était finalement arrivé... Tyrande décida rapidement de rallier les Soeurs d'Elune avant que tout ne soit perdu. Avec leur aide, Tyrande sauva Shandris et ses guerrières en éliminant les Morts-vivants qui menaçait sa fille adoptive. [15]

Devant l'immense danger que représentait la Légion ardente, Tyrande se résigna à réveiller les druides de leur séjour au sein du Rêve d'émeraude. Pour ce faire, Tyrande et son armée se rendirent à Reflet-de-lune afin de récupérer le Cor de Cenarius nécessaire pour tirer les druides de leur torpeur. Lorsqu'elle découvrit que le Fléau se rapprochait dangereusement du Refuge des saisons de Malfurion, Tyrande mis tout en oeuvre pour le sauver. Elle parvint finalement à réveiller son compagnon en utilisant le cor de Cenarius.[16]

Bien que Tyrande était heureuse de retrouver son aimé après des centaines d'années d'absence, elle ne perdit pas de temps. Elle révéla à Malfurion que la Légion ardente était de retour et que Cenarius avait été tué. Le couple convint qu'il était nécessaire de réveiller les autres druides pour affronter Archimonde et ses séides, et ainsi l'empêcher de voler la puissante énergie de Nordrassil. Lorsqu'ils découvrirent que les intrus Orcs et Humains combattaient également les Morts-vivants, Malfurion suggéra qu'ils pourraient faire de bon alliées. Mais Tyrande réfuta l'idée de s'allier avec les assassins de Cenarius. Par la suite, Tyrande assista son compagnon dans sa tâche de réveiller les autres druides. Pendant leur périple, Tyrande retrouva la tribu de Furbolg qu'elle avait aidée à fuir la corruption d'Orneval. Malheureusement, les pauvres créatures avaient malgré tout succomber à la perversion qui souillait les bois. A contrecoeur, Tyrande se résolut à abattre les Furbolgs souillés, afin d'abréger leurs souffrances.[17]

Warcraft III Reforged Tyrande libère Illidan.jpg

Lorsque Tyrande et Malfurion s'aventurèrent dans le Refuge des saison d'Hyjal pour réveiller les Druides de la griffe, le couple passa près de la porte menant à la prison d'Illidan. Après 10 000 ans, Tyrande estima qu'il ferait un allié de choix contre la Légion ardente et décida de le libérer contre l'avis de Malfurion. Sur le chemin, les Gardiens s'opposèrent à la volonté de Tyrande et la défièrent ouvertement. Pour cet acte, Tyrande leur fit payer le prix ultime. Elle affronta et tua Califax qui refusa de comprendre la nécessité de relâcher Illidan. Après l'avoir libéré, Tyrande exhorta Illidan à aider leur peuple à affronter la Légion ardente. Ce dernier accepta uniquement en souvenir de l'amour qu'il lui avait portée et car c'était elle qui lui demandait. [18]

Quelques temps après, Tyrande découvrit avec effroi qu'Illidan était lui-même devenu un démon pour vaincre Tichondrius. Bien que son amie d'enfance avait porté un coup sévère à la Légion ardente, elle ne s'opposa pas à Malfurion lorsque ce dernier décida de bannir son frère.[19]

Deux jours plus tard, Tyrande accompagna Malfurion au Mont Hyjal. Elle ne comprenait pas pourquoi son compagnon avait décidé de se rendre en ces lieux alors que le temps leur manquait. Malfurion lui révéla avoir eu une vision d'un grand corbeau qui lui demandait de venir le rejoindre. Tyrande y rencontra Thrall, Jaina et Medivh qui leur révéla être le dernier gardien responsable malgré lui, du retour de la Légion. Medivh les exhorta à unir leur forces contre la Légion ardente, mais Tyrande se méfiait de Thrall et Jaina. Elle refusait l'idée de combattre à leurs cotés cependant Medivh parvint à la convaincre d'accepter.[13][20]

Finalement, la Grande Alliance se regroupa sur les pentes du Mont Hyjal et se prépara à affronter Archimonde et son armée. Malfurion proposa d'enflammer les enchantements des Aspects contenu dans Nordrassil et ainsi emporter dans les flammes les démons et leur alliées. Tyrande sembla réfractaire à cette idée car elle signifiait abandonner leur immortalité. Mais Malfurion parvint à la rassurer et la convaincre que c'était un sacrifice nécessaire. Afin de donner le temps qu'il fallait à Malfurion pour mettre en oeuvre son plan, Tyrande approvisionna les bases de Jaina et Thrall pour qu'ils barrent la route d'Archimonde. Elle réalisa qu'elle les avaient mal jugé et leur accorda la bénédiction d'Elune.[21] Tyrande chargea également Peine de protéger Jaina pendant les combats.[22]

Au cours de la bataille, Tyrande aida Thrall et Jaina à défendre leur position respectives, avant qu'elle ne soient finalement submergés. La base de Tyrande était le dernier rempart protégeant Nordrassil. Elle tenu position le plus longtemps possible avant de devoir ordonner la retraite et rejoindre Malfurion pour assister à la mort d'Archimonde et la destruction de milliers de ses serviteurs.[21]

Après la victoire, Tyrande et Malfurion restèrent à Hyjal et commencèrent à reconstruire.[13]

Terreur des flots

Warcraft III Cette section concerne des contenus exclusifs à Warcraft III: Reign of Chaos et/ou son extension Warcraft III: The Frozen Throne.
Quelques mois plus tard, tandis que Tyrande et Malfurion discutaient à Reflet-de-lune des suites de l'invasion de la Légion, un messager de Maiev Chantelombre se présenta à eux. Cette dernière les informa qu'Illidan avait levé un armée diabolique et volé une puissante relique démoniaque dans les îles brisées. Maiev qui avait jurée de retrouver et capturer Illidan, se retrouva acculée par les forces de son ennemi et implora leur aide. Immédiatement Tyrande décida se conduire les Sentinelles à son secours. Tyrande se sentait coupable de cette situation, car c'était elle qui avait libérée Illidan.[23]

Tyrande, Malfurion et leurs troupes naviguèrent jusqu'aux îles brisées et débarquèrent à Thal'dranath. Dès son arrivée, Tyrande envoya Dori'thur en reconnaissance pour retrouver Maeiv et découvrit rapidement qu'elle était aux prises avec les nagas. Rapidement, le couple parvint à rejoindre et sauver Maeiv des serviteurs d'Illidan. La gardienne ne manqua pas de rappeler à Tyrande qu'elle était la responsable de cet situation. Maiev avait une rancune particulière envers la dirigeante des Elfes de la nuit, depuis que cette dernière avait assassinée ses comparses en libérant le traître. Elle estimait que c'est Tyrande qui aurait dû être enfermée pour cet acte. Malfurion intervint et calma les esprit échauffés des deux femmes. Peu après, Tyrande fut agréablement surprise de voir que Malfurion avait emmené des Géant des montagnes pour affronter l'armée d'Illidan. Au cours de l'attaque de la base du traître, ce dernier fanfaronna en déclarant à Tyrande qu'il lui montrerai son pouvoir. Mais la prêtresse lui révéla qu'elle estimait que la magie brut ne pourrait jamais rivaliser avec la force intérieur, et que c'était cette raison qui l'avait poussé à lui préférer Malfurion. Tyrande déclara qu'elle avait commis une erreur en le libérant. Après la défaite de l'armée d'Illidan, Tyrande s'aperçut que le traître fuyait les lieux. Elle le pourchassa mais ce dernier la captura. Cependant, Illidan ne put se résoudre à la tuer. Lorsque Malfurion et Maeiv firent irruption, Illidan pris la fuite par la mer. Malfurion promis à Tyrande qu'ils le retrouveraient où qu'il soit.[24]

En poursuivant Illidan, Tyrande et son groupe finirent par accoster dans la Forêt des Pins-Argentés dans les Royaumes de l'Est. Tandis que Malfurion s'enfonçait dans les bois pour communier avec la nature, Tyrande et Maeiv partirent sur les traces d'Illidan. Sur leur chemin elle rencontrèrent le prince Kael'thas et sa caravane qui fuyait les Morts-vivants. Tyrande décida d'apporter son aide à l'Elfe de sang en échange de son soutien pour capturer Illidan. Elle et Maiev escortèrent la caravane des survivants de l'Alliance jusqu'à Bois-du-bûcher où ils furent victime d'une embuscade des Morts-vivants. Ils parvinrent à éliminer la première vague, mais rapidement d'autres créatures du Fléau convergèrent vers leur position. Tyrande décida de tenir le pont de la rivière Arevass, tandis que Kael'thas et sa caravane traversereraient rapidement pour se mettre en sécurité. Sa stratégie fonctionna, mais le pont s'effondra et Tyrande se retrouva plongée dans le fleuve et emportée par le courant.[25]

Laissée pour morte par Maiev, Tyrande se retrouva en plein coeur du territoire des Morts-vivants où elle à survécut aux assauts répétés du Fléau avec l'aide de quelques Sentinelles qui s'était jetées à l'eau pour protéger leur maîtresse. Malheureusement, l'épuisement la gagna et menaçait de sonner sa perte lorsqu'Illidan et ses nagas firent irruption pour la sauver. Illidan utilisa sa magie pour ouvrir un portail qui ramena Tyrande en toute sécurité auprès de Malfurion.[26]

Après avoir fait ses adieux à Illidan qui ouvrit un portail vers l'Outreterre, Tyrande tenta de raisonner Maeiv qui se lança à sa poursuite. Malfurion lui conseilla de ne pas perdre son temps avec la gardienne qui était devenue obsédée par son désir de vengeance. Après cela, Tyrande invita Malfurion à rentrer en Kalimdor.[27]

World of Warcraft

Tyrande HS.jpg

World of Warcraft Cette section concerne des contenus exclusifs à World of Warcraft.
Guerrière exceptionnel et sans peur, elle est l'un des plus grands héros dont les peuples se souviennent. Après l'invasion catastrophique de la Légion ardente, Tyrande dirigea son peuple avec son compagnon, l'Archidruide Malfurion Hurlorage, jusqu'à ce qu'il disparaisse dans le mystique Rêve cristallin. Troublée par la disparition de Malfurion, elle a néanmoins lutté pour empêcher les Elfes de la nuit de réitérer les erreurs du passé. Tyrande et son peuple s'installèrent dans la cité de Darnassus, bâti au sommet du nouvel arbre-monde Teldrassil. Malfurion inexplicablement perdu, Tyrande fut de nouveau la seule dirigeante de son peuple fier. Les croyances radicales et le comportement agressif de Fandral Forteramure amena Tyrande à se quereller ouvertement avec le nouvel Archidruide.[28]

En tant que souveraine des elfes de la nuit, Tyrande passait la plus grande partie de son temps à Darnassus, car elle savait que son devoir envers le peuple des elfes de la nuit passait avant les souhaits de son cœur. Néanmoins, elle aller secrètement en Reflet-de-Lune pour rendre de temps en temps visite à Malfurion. Le Cercle cénarien et plusieurs prêtresses d'Elune surveillaient son corps, mais celui-ci ne donnait aucun signe d'amélioration. [29]

La disparition de l'immortalité des Elfes de la nuit et les tensions grandissante avec la Horde sur fond de dispute territoriale en Orneval, poussèrent Tyrande à mettre fin à l'isolationnisme pratiqué par son peuple depuis des millénaires. Elle choisit de rejoindre l'Alliance et participa à l'effort de guerre de nombreux conflits de ses alliées comme la Guerre d'Ahn'Qiraj.

Tyrande découvrit l'existence que la corruption rongeait le Rêve d'émeraude lorsque Eranikus attaqua Reflet-de-lune. Elle à conduit une escouade de Soeur d'Elune pour aider les défenseurs d'Havrenuit et affronta Eranikus en compagnie de Remulos. Tyrande à finalement utilisé le pouvoir d'Elune pour libérer le dragon vert de l'emprise du cauchemar d'émeraude.[30]

Bande dessinée

WoW-comic-logo-16x68.pngLe contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux bandes dessinées.
Lorsque Broll Mantelours se rendit à Darnassus en compagnie de son ami le gladiateur Lo'gosh, Tyrande les invita à dinner au Temple d'Elune. Elle écouta le récit de Lo'gosh qui ignorait son passé et ressentit l'aura de magie noir qui l'entourait. N'étant pas une spécialiste en sortilège, Tyrande conseilla à Lo'gosh de se rendre à Theramore pour y rencontrer Jaina Portvaillant.

Burning Crusade

Bc icon.gif Cette section concerne des contenus exclusifs à The Burning Crusade.
Des aventuriers qui pénétrèrent dans une bulle temporelle de la Bataille du Mont Hyjal, rencontrèrent Tyrande. Cette dernière leur offrit les Larmes de la Déese pour affronter Archimonde afin de laisser le temps nécessaire à Malfurion pour achever son piège. Tyrande à quand a elle affronter le flot des forces de la Légion ardente pour les empêcher d'atteindre le sommet.

Invasion du Fléau

Wrath-Logo-Small.PNG Cette section concerne des contenus exclusifs à Wrath of the Lich King.
Lors du réveil du roi-liche en Norfendre, il ordonna au Fléau de déferler sur Azeroth. Pour défendre Teldrassil, Tyrande se vit offrir par L'Evêque Lazaril, un puissant artefact infusé de Lumière pure. De plus, elle découvrit que les Druides Elfes de la nuit avait senti la présence d'un Arbre-monde au sein du Norfendre. Tyrande avait l'espoir qu'un jour cet Arbre-monde pourrait prospérer et annoncer une nouvelle ère de paix.[31]

Hurlorage

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Quelques temps après la chute du Roi-liche, Tyrande eut une vision de Malfurion courrant un grand danger. Immédiatement, elle partit à Reflet-de-lune pour s'assurer de la bonne santé de son aimé. Dans le refuge des saisons, Tyrande demanda l'aide de Fandral Forteramure qui prétendit ne pas pouvoir faire plus pour Malfurion. De ce fait elle décida de demander l'aide de Broll Mantelours pour s'aventurer dans le rêve d'émeraude à la recherche de la forme onirique de Malfurion en utlisant le portail de l'Ombrage.

Un peu plus tard, Tyrande retrouva Broll à Auberdine où elle découvrit l'incursion du Cauchemar d'émeraude dans la réalité d'Azeroth. Le duo parvint à échapper au serviteur du seigneur du cauchemar, grâce à l'intervention de Lucan Sangoupil qui les téléporta en lieu sûr. Après avoir faire connaissance, le trio partit à la recherche d'un mystérieux dragon qu'il avait aperçu pour découvrir que c'était Eranikus. Le dragon vert leur révéla les origines de la capacité de Lucan à entrer et sortir du rêve d'émeraude par lui-même. Peu après, Tyrande demanda à Eranikus de l'aider à sauver Malfurion. Le groupe se rendit à l'Ombrage pour utiliser le portail menant au rêve où ils rencontrèrent l'Ancien de la Guerre, Noeux. Tyrande parvint à convaincre le protecteur du portail de les laissez l'emprunter, mais alors qu'elle le franchissait en compagnie de Broll, Léthon les attaqua.

L'intervention d'Alexstrasza permit de mettre en déroute les serviteurs du cauchemar et sauver Tyrande et son groupe. Après que l'Aspect de la vie est convaincu Eranikus d'accompagner Tyrande pour sauver Ysera, le groupe entra dans le rêve d'émraude en utilisant le portail. Dans le rêve ils retrouvèrent Lucan qui les informa de la présence de Thura qui cherchait à assassiner Malfurion pour venger la mort de son oncle Broxigar. Tyrande estima que l'orque avait été dupée sur les conditions de la mort de Brox. Elle décida de partir à la poursuite de Thura pour sauver Malfurion. Broll tenta de la suivre, mais il perdit rapidement sa trace dans la forêt mystique.

Le cauchemar finit par l'atteindre et la piégea dans une illusion où elle vit la Reine Azshara tentant de la transformer en Naga. Tyrande parvint en s'en extirper en faisant au pouvoir d'Elune. Cependant, elle tomba inconsciente et fut réveillée par les chuchotements de Malfurion l'enjoignant de quitter le rêve. Tyrande refusa et sa détermination la conduisit à découvrir où était retenu captif son compagnon. Elle affronta Thura pour protéger Malfurion et fut bientôt rejoint par Broll et Lucan. Finalement Thura assena un coup de hache dans l'arbre qui retenait captif Malfurion, libérant involontairement l'archidruide.

Rapidement, Ysera et son vol se portèrent au secours du groupe de Tyrande et les extirpèrent des griffes du Seigneur du cauchermar. Malheureusement Ysera fut capturé par le cauchemar au cours du processus. Après la réintégration dans son corps de l'esprit de Malfurion, Tyrande et son groupe quittèrent le rêve d'émeraude pour retourner en Azeroth.

Dès leur arrivée ils tombèrent sur Noueux alors corrompu par le cauchemar. Ce dernier les attaqua en se focalisant sur Tyrande. Bien qu'elle parvint à le repousser avec l'aide d'Elune, Tyrande et son groupe tombèrent sous l'influence du cauchemar. Piégée dans un songe horrifique, elle assista à l'une de ses plus grandes peurs, la mort de Malfurion. Bien qu'elle était consciente qu'il s'agissait d'une illusion, Tyrande utilisa ses pouvoirs pour ressusciter son compagnon qui lui revint sous une forme cauchemardesque. Lucan qui était le seul non affecté par le cauchemar d'émeraude, utilisa ses pouvoirs pour téléporter Tyrande, Broll et Thura au sein du rêve d'émeraude. Libéré de l'emprise du seigneur des cauchemars, Tyrande et son groupe tombèrent sur Eranikus. Le dragon vert poussa Lucan à téléporter à nouveau son groupe qui se retrouva à Hurlevent en pleine bataille contre les séides du cauchemars.

Le groupe partit à la recherche de Varian dans le but de trouver un moyen de regagner Darnassus. Tyrande se souvenait qu'une ambassadrice Elfe de la nuit séjournait à Hurlevent. Elle partit à sa recherche dans l'espoir d'utiliser sa pierre de foyer lié à sa capitale. Tyrande combattit les serviteurs du cauchemar qui tentèrent de les arrêter tandis qu'elle ordonna à Broll d'utiliser la pierre pour regagner Darnassus. Après le départ de Broll, Hurlevent fut submergé par le cauchemar, poussant Lucan à utiliser ses pouvoirs pour se téléporter dans le rêve en compagnie de Thura et Tyrande.

De ce fait, Tyrande tomba à la merci du Seigneur du cauchemar dont elle découvrit l'identité, Xavius. Ce dernier captura le groupe et espérait utiliser Tyrande comme appât qui attirerait Malfurion. Le trio fut confié à la garde d'Emeriss et Léthon qui tentèrent de s'emparer de la Hache de Cenarius. Tyrande fit diversion pour permettre à Thura et Lucan de fuir. Malheureusement, Thura lâcha la hache lorsque Lucan la téléporta. Tyrande fut quand elle retenu prisonnière jusqu'à que Malfurion vienne à son secours. Elle tenta de guérir Emeriss avec les pouvoirs d'Elune, mais le dragon vert qui n'était plus que corruption, se dissipa.

A la suite, Tyrande afronta Xavius au cotés de Malfurion, qui terrassa le seigneur du cauchemar. Après la disparition de Xavius, Tyrande et Malfurion rentrèrent à Darnassus où ils décidèrent de se mariés en compagnie de nombreux invités de marque.[32]

Prélude au Cataclysme

Lorsque les premiers troubles élémentaires agitèrent Azeroth, Tyrande participa à un sommet tenu à Hurlevent avec les autres dirigeants de l'Alliance. Elle à notamment déclaré que c'était sans doute la cause du désir de retour des Shen'dralar au sein de la société Kaldorei.

Quelques temps plus tard, elle assista à la cérémonie en l'honneur de Magni changé en diamant et considéré comme mort. Elle y rencontra pour la première fois le jeune prince Anduin Wrynn.[33]

Les racines de la foi

Malfurion et Tyrande-0.jpg

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Lorsque Tyrande découvrit les ravages causés par le Cataclysme au village de Rut'theran, elle s'inquiéta pour la sécurité de Shandris. Tyrande ressenti que sa fille adoptive courait un grand danger. Déterminée à la retrouver, Tyrande partit à sa recherche contre l'avis de Malfurion. Elle se rendit sur l'île de Sardor et découvrit que son intuition ne l'avait pas trompée, une force d'invasion naga assiégeait le Bastion de Pennelune. Malfurion qui l'avait suivit à son insu, se rallia à elle pour rechercher Shandris. Le couple fut confrontés à la cheffe des nagas Dame Szenastra qui se moqua du statut de dirigeante des Elfes de la nuit en lui donnant ironiquement le titre de reine. En réponse, Malfurion massacra les myrmidons qui l'accompagnaient et Tyrande utilisa le pouvoir d'Elune pour foudroyer d'un éclat lunaire, Szenastra.

Peu après, Tyrande découvrit Shandris grièvement blessé. Le désarroi l'emporta et Tyrande supplia Elune de soigner sa fille adoptive. Malfurion joignit ses pouvoir à ceux de Tyrande et ensemble ils parvinrent à guérir Shandris.

Peu après, Tyrande organisa une marche funèbre immémoriale à Darnassus, en hommage aux Elfes de la nuit victimes du Cataclysme.[34]

Coeur de loup

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Avec Garrosh nouvellement nommé Chef de guerre, la Horde pris un tournant plus belliqueux. Les Elfes de la nuit avaient découvert peu à peu ce que leur avait coûté la perte de leur immortalitée à la fin de la Troisième guerre. Tyrande chercha à apaiser et rassurer son peuple sur l'avenir des Elfes de la nuit. De ce fait, elle fut convaincu qu'il était nécessaire de créer de nouvel Alliance. Après l'invasion de Gilnéas par Sylvanas à la tête des Réprouvés, Tyrande accueilli Genn Grisetête et son peuple à Teldrassil.

En accord avec Malfurion, Tyrande était convaincu qu'il était nécessaire de nommer quelqu'un à la tête de l'Alliance afin de revitaliser cette dernière. Une vision de Varian Wrynn lui apprit qu'il était le champion élu par Goldrinn et qu'il viendrait pour affronter la Horde. Tyrande fut persuadée que Varian devait devenir le Haut-roi à la tête des peuples composant l'Alliance.

De concert avec Malfurion, Tyrande organisa un sommet de l'Alliance à Darnassus pour proposer l'adhésion des Worgens de Gilnéas. Elle espérait également y voir émerger un meneur pour l'Alliance. Malheureusement les promesses d'unités volèrent en éclat lorsque Varian fustigea Genn Grisetête pour avoir abandonné lâchement l'Alliance par le passé. Tyrande dût également faire face à une vague d'assassinat sur les Shen'dralar. Elle chargea Maiev et Jarod Chantelombre, de mener l'enquête.

Peu après, Tyrande découvrit que la Horde attaquée Orneval. Elle décida de prendre la tête des troupes de renforts et se rendit dans la région. Tyrande fit appel au pouvoirs d'Elune pour dissiper le brouillard de guerre crée par la Horde, permettant ainsi à ses troupes de décimer les premiers rangs adverse. Malheureusement en grand stratège, Garrosh avait anticipé et utilisa la Lumière d'Elune pour découvrir l'emplacement de Tyrande. Le chef de guerre ordonna à ses magnataures de bombarder Tyrande de gros rocher, blessant au bras la grande prêtressse. Tyrande devint la cible prioritaire de la Horde et fut grièvement bléssée par les archers de la Horde.

Le combat semblait perdu pour Tyrande et son armée, lorsque Varian, Genn Grisetête et ses Worgens arrivèrent et renversèrent le cours de la bataille.Tyrande assista à l'émergence de Varian en tant que Haut-roi lorsque ce dernier sauva Orneval en galvanisant l'Alliance qui repoussa la Horde. Après leur triomphe, Tyrande rentra à Darnassus où elle découvrit que l'assassin des Shen'dralar était Maiev. En récompense du dévouement de Jarod, Tyrande le nomma chef d'une force de sécurité et ordonna à Shandris de l'aider à renforcer cette force.

A la suite, Tyrande assista à l'approbation par les dirigeants de l'Alliance, de l'adhésion des Worgens Gilnéens dans leur rangs.

Cataclysme

Cataclysm.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Cataclysm.
Tandis que Ragnaros de retour en Azeroth ravageait Hyjal, Tyrande assista à l'union de Thrall et Aggra sous les racines de Nordrassil.

Plus tard, tandis que le combat battait son plein contre Aile de mort et ses serviteurs, des champions s'aventurèrent à La fin des temps. Ils y rencontèrent un écho de Tyrande qui semblait avoir perdu la raison et ne voyait que les ténèbres autour d'elle.

Le déferlement

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Alors que la Horde s'apprêtait à attaquer Theramore, Tyrande et Malfurion acceptèrent d'envoyer des renforts à Jaina. Tyrande ordonna à Shandris d'aider à organiser les défenses de la cité portuaire.

Après la chute de Theramore, Tyrande et Malfurion furent enclin à aider Varian organisant la contre-attaque, en joignant une dizaine de navires elfiques à la flotte humaine.

Mists of Pandaria

Mop-Logo-Small.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Mists of Pandaria.
Tyrande fut approchée par le Gardien du savoir Vaeldrin qui avait découvert l'existence d'un bassin de jouvence en Pandarie, qui pourrait rendre l'immortalité perdue des Elfes de la nuit. Vaeldrin souhaitait l'approbation de Tyrande afin de partir en expédition à la recherche de cette source sacré, mais elle refusa car elle jugeait cela trop risqué.

Tyrande eut finalement une vision des bassins du Val de l'éternel printemps qui la convainquit d'autoriser Vaeldrin à mener son expédition. Elle lui assigna une garde de Sentinelle dont Lyalia la propre fille de Vaeldrin.[35] Tyrande ordonna à l'expédition de ne pas revenir avant d'avoir trouvé la source de Lumière qu'elle avait vue dans ses visions. Malheureusement, les bassins découvert par Vaeldrin n'étaient pas les bassins de la jeunesse.[36]

Le débarquement

Tyrande participa au débarquement en Pandarie des troupes de l'Alliance. Avec son escouade de Sentinelles, Tyrande pris en chasse des guerriers de la Horde dans les étendues sauvages de Krasarang, qu'elle finit par acculer au sein du Temple de la Grue Rouge.[37] Rapidement rejoint par Varian et des renforts de l'Alliance, Tyrande l'exhorta à frapper sans attendre. Mais Varian préféra jouer la carte de la prudence en poussant les guerriers de la Horde à quitter leur position défensive au sein du temple. Malgré les nombreuses invitations de Tyrande à ordonner la charge, Varian demeura infléxible et ordonna la construction de pièges. Finalement, le plan de Varian fonctionna à merveille et les troupes de la Horde furent anéanti sans la moindre perte pour l'Alliance. Tyrande reconnu son erreur et déclara que les Elfes de la nuit le serviraient en tant que Haut-roi de l'Alliance.[38]

Quelques temps plus tards, Tyrande se rendit au Sanctuaire des Sept-étoiles pour débattre avec les autres dirigeants de l'Alliance, sur l'utilisation du pouvoir des Sha. Lorsqu'elle contempla la manifestation de haine pure qui pris forme sous ses yeux, elle senti qu'une grande noirceur émanait de cette chose. Tyrande déclara qu'il fallait le détruire sans plus attendre.[39]

Siège d'Orgrimmar

Lors du siége d'Orgrimmar par l'Alliance et la Rébellion Sombrelance, Tyrande mena l'armée Elfe de la nuit au combat. Après la destruction du Mastodonte de fer, Tyrande sonna la charge de son armée sur les portes d'Orgrimmar qui volèrent rapidement en éclats. Lorsqu'elle recontra Vol'jin, Tyrande l'informa qu'elle n'était pas venu pour lui mais pour Kalimdor. Par la suite, elle l'invita à mener son armée dans la ville tandis qu'elle resterait en arrière pour tenir occupé les Kor'kron.

Après la défaite de Garrosh, Tyrande assista à son emprisonnement par Taran Zhu. Lorsque Varian décida de faire la paix avec la Horde, Tyrande soutint cette décision malgré le fait qu'elle ne partageait pas la confiance du Haut-roi. Elle se disait prête à reprendre les armes contre la Horde si le traité venait à être rompu. S'étant entretenu longuement avec Varian au sujet du prix de la paix, Tyrande consentit à laisser la Horde utiliser le bois en Azshara si elle abandonnait définitivement Orneval. Elle savait que ce n'était qu'une solution temporaire car elle connaissait les habitudes des gobelins à dilapider les ressources.[40]

Crimes de guerre

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Tout comme ses homologues dirigeants de l'Alliance et de la Horde, Tyrande fut invitée par les Astres vénérables à assister au jugement de Garrosh au Temple du tigre blanc en Pandarie. Elle fut chargée du rôle d'accusatrice afin de faire condamner Garrosh pour ses crimes de guerre. Malfurion craignait que le procès ne la change à jamais. Avec l'aide de Chromie maniant la Vision du temps, Tyrande exposa de nombreux méfaits du chef de guerre déchu telle que la destruction de Theramore.Tout au long du procès, sa plaidoirie fut brutale et impitoyable.

Cependant, Garrosh aidé par Kairozdormu parvint à s'échapper provoquant le chaos dans le temple. Au cours de la bataille qui suivit l'évasion, Jaina fut grièvement blessé par les serviteurs de Garrosh. Tyrande tenta de la soigner en faisant appel à Elune, mais elle échoua. Peu après, Tyrande découvrit avec amertume, que les Astres vénérables avaient décidé d'épargner la vie de Garrosh si ce dernier n'avait pas fuit, afin qu'il apprenne de ses erreurs.[41]

Legion

Legion-Logo-Small.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Legion.
Après la débacle de la Bataille du rivage Brisé qui coûta la vie à Varian Wrynn, Tyrande assista au funéraille du roi à Hurlevent. Elle loua la force et le courage dont il avait fait preuve pour diriger l'Alliance. Lorsque Jace Sombretisse se présenta à Anduin Wrynn, Tyrande réalisa que la situation était bien plus dramatique qu'ils l'estimaient pour que Maiev libère les Chasseurs de démons. Cependant, elle reconnu la sagesse d'Anduin d'accepter l'aide des Illidari qui serait un atout précieux contre la Légion ardente.[42]

Pour renforcer la puissance du Cercle Cénarien, Tyrande accepta de mettre la Faux d'Elune à leur disposition. Elle envoya Belysra Soufflétoile et Valorn Calmebranche au Bosquet crépusculaire, pour remettre la Faux d'Elune à un champion Druide. [43]

Après avoir eu une vision de Malfurion, Tyrande partit à sa recherche en Val'sharah. Elle découvrit que Xavius était de retour et avait corrompu Ysera.[44] En utilisant un ancien Puits de lune caché, Tyrande tenta de localiser en vain Malfurion dans les brumes malveillantes du cauchemar. Cependant, elle eut la certitude que son amour était toujours en vie.[45] Tyrande s'aventura au coeur du Cauchemar et découvrit qu'Elothir avait été touché par la corruption de Xavius.[46] Cependant les efforts désespérés de l'Archidruide permirent à Tyrande de localiser Malfurion à Shala'nir parmi les racines de Shaladrassil.[47] Xavius qui rêvait de cette réunion depuis des années, s'amusa avec Tyrande en créant de multiples illusion de Malfurion. Finalement, la grande prêtresse parvint à retrouver son mari à la merci de Xavius qui lui soumit un cruelle dilemme. Tyrande dû choisir entre sauver son amour ou le temple d'Elune attaqué par Ysera corrompu et à la tête des serviteurs de Xavius.[48]

Tyrande mort d'Ysera.jpg

La fidélité de Tyrande pour Elune fut plus grande que son amour pour Malfurion qu'elle décida de laisser pour défendre le temple. Le coeur déchiré d'abandonner son mari, Tyrande fila à toute vitesse sur le dos d'Ash'alah pour découvrir qu'Ysera affrontait Koda Griffe-d'Acier et Lyanis Tombelune. Tyrande se joignit aux combat et tenta d'extirper Ysera de son cauchemar. Malheureusement, Tyrande fut contrainte de tuer l'Aspect du Vol vert pour mettre fin à son tourment. Tyrande assista avec regrets, à la manifestation d'Elune qui emporta l'esprit d'Ysera.[49]

Après la disparition de la dragonne, Tyrande confia les Larmes d'Elune au Kirin Tor[50] et confia la tâche de sauver Malfurion à des champions d'Azeroth.[51]

Tyrande participa à une cérémonie récompensant les prouesses martial des combattant de l'Alliance s'étant illustré sur les champs de bataille contre la Horde.[52]

L'insurrection de Suramar

Tyrande répondit à l'appel de Khadgar lorsque l'Archimage entreprit d'assiéger Suramar pour libérer la ville de l'emprise de la Légion ardente. Prenant la tête des Sentinelles elle établit son camp conjointement avec Vereesa, en périphérie de la ville. Tyrande avait accepté d'aider Khadgar uniquement pour voir la Légion vaincue et le Puit de la nuit détruit. Elle n'avait pas oubliée de quel côté l'ordre de Thalyssra s'était rangé lors de la Guerre des Anciens et n'hésita pas à faire part de ses craintes d'une nouvelle trahison de sa part.[53]

Malgré ça, Tyrande accepta de travailler avec Thalyssra mais aussi les Elfes de sang sous les ordres de Dame Liadrin et Rommath. Elle était consciente qu'ils n'avaient pas le temps et les ressources nécessaires pour mener un siège prolongé, et décida d'agir avec célérité et précision pour ne pas laisser les troupes ennemies s'organiser. Tyrande ordonna le massacre des défenseurs de Suramar sans aucune scrupule.[54]

Bien que Tyrande et Liadrin avait accepter de collaborer contre l'armée d'Elisande, les deux factions ne cessaient de se provoquer en semant des objets insultants. Elle reconnue honteusement que son armée était disciplinée mais que ces chamailleries devaient cesser.[55] Pour renforcer la Rébellion Souffrenuit grandissante, Tyrande envoya un expert en bataille pour aider Victoire à la formation des nouvelles recrues.[56]

Lorsque l'heure fut enfin venu, l'armée des elfes unies marcha sur Suramar. Tyrande se chargea de déborder les défenseurs de la ville.[57]Après avoir sécurisée le port d'Astravar, Tyrande et Dame Liadrin marchèrent conjointement avec leur armées, sur les portes du Palais Sacrenuit. Elle insista pour que Thalysra et Khadgar couvrent leur arrières avec les Souffrenuits. Elisande apparut devant eux et toisa le melting-pot d'elfes qui se dressaient face à elle. La Grande magistrice déclara que Tyrande et son peuple avaient déshonorez leur glorieux passé en se cachant dans les arbres et se couvrant d'une fausse piété puis les compara au Trolls. Dans la foulée elle lança un puissant sort qui piégea dans une bulle temporelle Tyrande, Liadrin et leurs troupes.[58]

Fort heureusement, Khadgar parvint à libérer Tyrande de son immobilisation.[59]Quelques temps plus tard, après que des champions d'Azeroth soient parvenu à ouvrir la voie vers le Palais Sacrenuit, Tyrande participa au siège. Elle assista au retour d'Illidan qui réduisit Gul'dan WoD en cendres. Lorsque Thalyssra décida de ne pas sauver le Puits de la nuit, Tyrande eut espoir que les Sacrenuits parviendraient à vivre sans son pouvoir corrupteur.[60]

Moment de réflexion

Avant son départ pour Argus, Illidan envoya un message magique à Tyrande, dans lequel il lui révéla que chacun de ses choix avaient été fait uniquement dans le but de protéger le monde. Lorsqu'il doutait, Illidan se rattachait à Tyrande qu'il considérait comme l'incarnation du bien d'Azeroth. Il avoua qu'il aurait préféré que Tyrande le choisisse cependant il n'en gardait aucune rancune. Illidan invita Tyrande à prendre soin de Malfurion et de veiller sur Azeroth.

En entendant les mots de repentance de son ami d'enfance, Tyrande émit des doutes sur la véracité de ces confidences. Elle déclara qu'après la chute d'Illidan au Temple noir, elle avait tentée d'abandonner sa rancoeur et méfiance envers lui. Mais lorsqu'il fut ramené en Azeroth pour affronter la Légion ardente, Tyrande ne put se résoudre à lui parler.[61]

Avant la tempête

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Lorsque Sargeras planta son épée dans Azeroth, Tyrande envoya directement ses prêtresse sur les lieux. Elle leur ordonna de créer des Puits de lune dans la région dévastée afin de tenter de guérir la plaie du monde. Malheureusement les Gobelins attirés par l'Azérite, empêchèrent les prêtresse de mener à bien leur mission. En étudiant les quelques échantillons d'Azérite que Tyrande et Malfurion se procurèrent, ils furent déterminés à empêcher que le sang du monde ne soit utilisé à de mauvaises fins. Tyrande entra en contact avec la Ligue des explorateurs et proposa d'affecter l'unité de Cordressa Buissarc à leur protection en Silithus.

A ce sujet, le couple reçu Anduin Wrynn à Darnassus. Tyrande présenta au roi humain, Cordressa avant d'être interrompu par un messager du Kirin Tor. Après le départ du messager, Anduin révéla qu'il était question de l'absence de Jaina dans la vie politique de l'Alliance. Tyrande qui ne comprenait pas pourquoi Jaina ne s'était pas battu contre la Légion ardente à leurs cotés, espérait son retour prochain.[62]

Battle for Azeroth

BattleForAzeroth-Logo-Small.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Battle for Azeroth.

Guerre des épines

Avertit par Cordessa Buissarc de son retour à Darnassus, Tyrande la reçue et l'informa qu'elle soupçonnait la Horde d'avoir l'intention d'envahir Silithus pour s'emparer de l'Azérite. Tyrande pensait que la Horde avait découvert le moyen d'utiliser le précieux minerai à des fin militaires. Prête à tout pour empêcher Sylvanas de s'emparer de l'Azérite, Tyrande ordonna à Shandris de constituer une flotte en Féralas et de se tenir prête.

Peu de temps après, Tyrande se rendit à Hurlevent pour participer au plan de bataille. Lorsque l'Alliance fut convaincu que Varok Saurcroc à tête de l'armée de la Horde, s'apprêtait à faire marche vers Silithus, Anduin ordonna à Tyrande de déployer ses troupes. Mais peu de temps après, Tyrande découvrit qu'il s'agissait en réalité d'une ruse pour affaiblir les défenses des Elfes de la nuit et que la Horde attaquait Orneval tout en se dirigeant vers Darnassus.

Dans un premier temps, Tyrande décida de rester à Hurlevent pour accueillir les réfugiés Kaldorei. Peu après, elle informa Anduin que la Horde était retranchée à Astranaar et affirma que les Elfes de la nuit resteraient fidèle à l'Alliance même si Darnassus venait à tomber. Quelques temps plus tard, Tyrande reçu un message de Malfurion qui lui faisait ses adieux. Il l'informait que la Horde était parvenu à les contourner et disperser le mur de Feu follet qui les empêchaient d'avancer. Dans le but de laisser le temps aux civils de fuir la cité, Malfurion avait décidé d'affronter Sylvanas.

Tyrande et Saurcroc.png

Résolu à combattre aux cotés de son époux, Tyrande décida de partir le rejoindre. Anduin tenta de l'en dissuader en vain, et fini par lui remettre sa Pierre de foyer personelle afin de fuir en cas de besoin. En traversant le portail qui la conduisit à Darnassus, elle découvrit sa cité plongée dans le tumulte. Après une rapide bénédiction pour son peuple, Tyrande enfourcha son hippogriffe et implora Elune de l'aider à retrouver Malfurion. La déese l'exauca, cepandant elle retrouva son amour gisant dans son sang à la merci de Varok Saurcroc. Tyrande écarta violemment l'orc et le neutralisa prête à l'abattre. Après s'être assurée que Malfurion était en vie, Tyrande s'adressa à Varok et lui demanda pourquoi il ne l'avait pas achevé. L'orc lui avoua l'avoir attaqué par derrière et que ce déshonneur ne lui donner pas le droit de revendiquer sa vie. Comprenant que Varok avait volontairement épargné Malfurion, Tyrande fit le choix de l'épargner à son tour. Avant qu'elle n'emporte son amour, Varok mis en garde Tyrande en l'informant que si elle désirait survivre, elle ne devait pas retourner à Darnassus mais fuir au loin.

Tyrande décida d'utiliser la pierre de foyer d'Anduin pour conduire Malfurion en lieu sûr. Peu de temps après, Tyrande découvrit avec effroie que Sylvanas avait ordonnée d'incendier Teldrassil. A la suite de ce terrible drame, Tyrande séjourna à Hurlevent pendant la convalescence de Malfurion.[63]

La guerrière de la nuit

Déterminée à reprendre Sombrivage à la Horde, Tyrande demanda l'aide d'Anduin qui refusa. La guerre en Zandalar et en Arathi éprouvaient les forces de l'Alliance ce qui empêchait le roi Wrynn d'allouer quelques ressources. Anduin exhorta Tyrande à prendre son mal en patience et lui fit la promesse que Teldrassil serait reconquis avant la fin de la guerre. Mais Tyrande refusa et décida de partir pour Sombrivage pour arracher la région à la Horde elle-même.[64]

Elle confia la tâche à Dori'thur de retrouver et délivrer un message aux champions de l'Alliance fidèle à sa cause. Tyrande leur demanda d'accompagner Maiev et Shandris à Hurlevent pour les soutenir dans leur nouvelle tentative de convaincre Anduin de déployer les troupes de l'Alliance en Sombrivage.[65] Sa détermination la poussa à entreprendre le dangereux rituel de la guerrière de la nuit capable de lui conférer la puissance de la colère d'Elune. A la tête d'un petit bataillon, Tyrande accosta à la Grève de Zoram où elle fut attaquée par la Horde. Abandonnant ses effets personelle derrière elle, Tyrande partit en direction de Sombrivage.[66]

Terreur sur Sombrivage Malfurion et Tyrande.jpg

Pour achever le rituel de la guerrière de la nuit, Tyrande avait besoin de l'Oeil d'Elune conservé autrefois à Auberdine. Elle creusa son chemin jusqu'à son objectif en massacrant les troupes de la Horde qui tentèrent de l'arrêter. Après s'être emparé de la précieuse relique, Tyrande se rendit au Puits de pureté à Bashal'Aran pour la dernière étape du rituel. Finalement, Tyrande supplia Elune de lui accorder sa puissance afin qu'elle puisse rendre justice pour Teldrassil. Protégée par Shandris et Maeiv qui empêchèrent les troupes de la Horde d'approcher, Tyrande devint l'incarnation de la colère d'Elune. Rapidement, Tyrande partit à la recherche de Nathanos bien décidée à le tuer. En chemin elle massacra la garnison sous le commandement du Nécrotraqueur Belmont qu'elle épargna. Cependant Tyrande se retrouva encerclée par des Déchiqueteur crachotant. Malfurion apparut et détruisit les machines impies. Ensemble, ils retrouvèrent Nathanos pour découvrir le flétrisseur portant le coup de grâce à Sira Gardelune. Tyrande engagea le combat et finit par être enchaînée par Nathanos. Elle parvint à se défaire de son emprise pour jeter un voile d'obscurité sur le rivage avant de se cacher dans les ombres. Malfurion fit son apparition et enracina Nathanos qui fut libéré par l'intervention de Brynja. Une nouvelle fois Tyrande affronta le flétrisseur. Malheureusement, elle ne put empêcher les Val'kyrs de faire de Delaryn Lune-d'Eté et Sira Gardelune des morts-vivants. Tyrande exhorta les deux elfes de la nuit maudite à rejetter les ténèbres envahissant leurs coeurs. Mais Sira et Delaryn blamèrent Tyrande et Elune de les avoir abandonnées à leur sort. Après la fuite de Nathanos et ses nouveau alliées, Tyrande décida de se retirer pour rassembler ses troupes en prévision de la Bataille de Sombrivage à venir. Elle retrouva Maiev et la nomma commandante des forces qui combattraient sur le front de Sombrivage.[67]

Tyrande fut présente à Hurlevent, lorsque Jaina offrit un navire Kul'tiran à Anduin Wrynn pour officialiser l'adhésion de sa nation à l'Alliance.[68] Tandis qu'elle était occupée à combattre sur le front de Sombrivage, Tyrande ne pris même pas la peine de répondre au missive envoyées par Anduin. Le roi Wrynn craignait que la vengeance ne l'ai consumée.[69] Les efforts de Tyrande finirent par payer et Sombrivage fut reconquis.

Après la fin de la Quatrième guerre, Tyrande fut présente à Hurlevent lorsqu'Anduin annonça au dirigants de l'Alliance que l'armistice avec la Horde avait été signée. Alors que tous accueillirent cette nouvelle avec des applaudissement, Tyrande interrompit Anduin pour déclarer que la Horde n'avait pas encore payer le prix de ses crimes. Elle estimait que la Horde n'était pas digne de confiance et demanda à Anduin comment il réagirait si Hurlevent tombait. Elle quitta l'ambassade en qualifiant le Haut-roi de naif et l'informa qu'elle ne signerait pas ce traité de paix, avant que Sylvanas ne soit tuée.[70]

L'Armée des Ombres

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Après la défaite de N'Zoth, Tyrande, Malfurion et leur peuple, s'installèrent à Nordrassil. Le couple avaient pris l'habitude d'ignorer les missives envoyés par Anduin Wrynn. Lorsque le Cercle Cénarien et le Cercle terrestre sentir que des troubles inquiètant secouait le monde des esprits, Tyrande et Malfurion acceptèrent de recevoir Thrall uniquement si ce dernier était accompagné par Yukha et leur apporter ce qui leur était dû.

Tyrande accueilli froidement Thrall accompagnés de Baine et Calia. Thrall lui présenta officiellement ses excuses au nom de la Horde, pour la tragédie de Teldrassil. Mais Tyrande considera ces déclarations comme de vaines promesse de justice. Finalement Thrall promit de lui ramener la tête de Sylvanas, ce qui fit sourire Tyrande qui déclara qu'il devait le faire si il voulait pouvoir lui reparler.

Quelques temps plus tards, Tyrande et Malfurion reçurent un message d'Anduin qui les invitaient à venir à Hurlevent où un cadeau de la Horde les attendaient, un début de ce qui lui était dû. Tyrande accompagnée par Maeiv et Shandris, se rendit dans la capitale humaine pour y découvrir Sira Gardelune emprisonnée. Maiev exhorta Tyrande de ne commettre les mêmes erreurs qu'elle par le passé, en sombrant dans une vengeance aveugle qui la consumerait. Tyrande entailla légèrement le cou de Sira avant que Shandris n'intervienne en lui prenant sa lame et Maeiv l'exhorta à faire preuve de pitié.[71]

Shadowlands

50px-Shadowlands-Logo-Small.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Shadowlands.
Après que Sylvanas ait ouvert une faille vers l'Ombreterre, les serviteurs du Geôlier entrèrent en Azeroth et tentèrent de capturer Tyrande. La guerrière de la nuit dévasta les Antreliges en déployant une férocité inouï et troublante.[72]

Sa traque de la reine Banshee la mena dans les Maleterres, sur les traces de Nathanos qu'elle découvrit engagé dans une bataille avec des champions d'Azeroth. Tyrande dont la puissance ne cessait d'augmenter, écrasa le flétrisseur. Avant de le tuer, elle interrogea Nathanos pour tenter de découvrir où se trouver Sylvanas. En guise de réponse, il resta évasive tout en provoquant volontairement la guerrière de la nuit. Tyrande le fit taire en l'éxécutant froidement avant de se retirer.[73]

Quelques temps plus tards, Tyrande fut l'une des dirigeantes qui répondit à la convocation de Bolvar Fordragon au trône de glace. Lorsque Lor'themar déclara que la Horde et l'Alliance ne pouvaient pas se permettre d'envoyer les dirigeants d'azeroth dans ce qui semblait être une mission suicide, Tyrande le traita de lâche. Elle déclara qu'elle était prête à payer n'importe quel prix pour tuer Sylvanas. Genn Grisetête et Calia Menethil partageaient l'avis de Lor'themar et tentèrent de tempérer Tyrande qui s'emporta obligeant Bolvar à intervenir pour calmer la situation.[74]

Tandis qu'elle assistait au rituel d'ouverture d'une porte vers l'Ombreterre, Tyrande plongea tête baissée dans la faille pour atterrir dans l'Antre au grand dam de Genn Grisetête.[75] Dans le royaume du Geôlier, Tyrande consumée par la vengeance, massacra de nombreux Antreliges. Elle découvrit que les âmes des Elfes de la nuits ayant périt à Teldrassil, avaient été envoyé dans l'Antre et décida de s'aventurer dans Tourment pour détruire la tour. Tandis qu'elle s'apprêtait à mettre en oeuvre son plan, Tyrande fut rejoint par Shandris qui l'exhorta à stopper cette folie et quitter cet endroit avant que le pouvoir de la guerrière de la nuit ne l'emporte. Mais Tyrande refusa et se précipita dans la tour des damnés.[76]

Dans Tourment, Tyrande massacra de nombreux Antreliges avant d'être rejoint par Shandris et l'âme sans-entrave. Ensemble ils progressèrent à travers les étages et furent confrontés à Skuld qu'ils éliminèrent. Poursuivant sa folle ascension, Tyrande découvrit que le geôlier se servait des âmes Elfes de la nuits pour crée un amalgame torturé. Elle décida avec chagrin de détruire l'amalgame et jura de faire payer à Sylvanas au centuple. Après cet évènement, Shandris supplia une nouvelle fois Tyrande de quitter l'Antre mais cette dernière refusa tant qu'il resterait des âmes pur à sauver et que Sylvanas n'aurait pas répondu de ses crimes.[77]

Les chaînes de la domination

Tyrande 9.1.jpg

Dans le sillage des troupes d'invasion du geôlier, Tyrande rejoint Sylvarden tandis que la bataille pour le cachet de la Reine de l'hiver, touchait à sa fin. Elle exécuta le Behemot calciné qu'elle avait suivi à travers le portail des troupes de l'Antre avant de se jeter sur Sylvanas. Usant de toute la puissance d'Elune, elle déchaîna sa colère sur la Banshee qui finit par utiliser sa magie pour enchaîner Tyrande. La guerrière de la nuit brisa facilement son étreinte et promis à Sylvanas qu'elle aurait sa tête tout comme elle avait eu celle de Nathanos. Tyrande jubila quand elle s'aperçu que Sylvanas ignorait la mort de son champion et comprit que le geôlier cachait des choses à la Banshee. C'est alors que le cor de l'Hallali résonna et détourna l'attention de Tyrande, laissant l'occasion à Sylvanas de s'échapper. La guerrière de la nuit rassembla toute ses forces pour se propulser dans les airs telle une comète et parvint à saisir la Banshee au cou pour la plaquer au sol. Alors que le moment de sa vengeance semblait enfin venu, le pouvoir d'Elune déclina pour une raison mystérieuse. Sylvanas reprit le dessus, mais l'intervention d'Ysera sauva Tyrande.[78]

Notes

  • Un souvenir de Tyrande peut être découvert sur Illidan dans le Temple noir.[79]
  • Il était initialement prévu de faire apparaître Tyrande lors de la bataille du Rivage Brisé, affrontant des Nathrezim.[80]
  • Tyrande apparaît dans Hearthstone en tant que héroîne alternative pour la classe prêtre.
  • Tyrande n'a aucune autorité sur le Cercle Cénarien dont les opérations ne sont pas soumises à sa volonté.[34]
  • L'une des plus grande peur de Tyrande est d'être considérée comme une nouvelle Azshara. Elle interdit son peuple de parler d'elle en la qualifiant avec des titres élaborés et la complimentant.
  • Lors d'une visite de Velen à Darnassus, le Prophète lui a fait remarquer que la description d'Elune semblait correspondre à un puissant Naaru. Ces déclaration ont irritée Tyrande qui lui demanda cordialement de s'abstenir d'avoir de tel propos à Darnassus ou en présence des prêtresse d'Elune.[81]
  • Une légende raconte qu'un raptor qui avait grogné sur la jeune Tyrande qui se baignait dans la jungle, fut ensorcelé et condamné à errer à travers Azeroth jusqu'à qu'il présente ses excuses.[82]
  • Les Bananes frites sont le plaisir coupable de Tyrande.[83]
  • Tyrande est l'un des héros jouable dans Heroes of the Storm
    • L'apparence Tyrande Coursevent la dépeint comme la descendante de la premiere reine du soleil. Il est dit qu'elle sert les elfes de sang comme général des forestiers et les prépare pour leur pèlerinage en Outreterre
    • L'apparence Gardienne Tyrande la décrit comme une gardienne chargée de la garde du traître Malfurion.
  • Velinde Chantétoile était une bonne amie de Tyrande.[84]
  • La couleur de cheveux naturelle de Tyrande est bleu foncé avec des reflets argentées. Cependant il lui arrive de se teindre les cheveux en vert.
  • Tyrande partage peut-être un lien de parenté avec Kamatari Murmevent, Drelanim Murmevent, Kariel Murmevent, Mave Murmevent et Orenthil Murmevent.

Retcon

Les faits suivants ont été Retcon et ne sont plus canonique.

  • Le manuel de Warcraft III indique que Tyrande fut grièvement blessée par Azshara lors de la bataille finale de la guerre des Anciens. Il indique également que Tyrande était une princesse autrefois.
  • La date de naissance de Tyrande à plusieurs fois été évoquée mais plusieurs sources ce contredisent.
    • Dans le manuel de Warcraft III il est dit que Tyrande est née en - 13816
    • La trilogie de roman "La guerre des Anciens" indique que Tyrande à grandi avec Malfurion qui était âgés que de quelques décennies.
    • L'encyclopédie Warcraft indique que Tyrande à grandi avec les jumeaux Hurlorage, des millénaires avant la grande fracture.[85]

Galerie

Références

  1. https://www.youtube.com/watch?v=cGSYPWt5XQo%7C Présentation de l'héroîne Tyrande dans Hearthstone
  2. Quête: Prêts au combat (Déclaration de Tyrande lors de l'acceptation)
  3. 3,0 et 3,1 Roman: La guerre des Anciens - T1 Le puits d'éternité
  4. Guide visuel d'Azeroth
  5. 5,0 5,1 et 5,2 Roman: La guerre des Anciens - Tome 2 L'âme du dragon
  6. Roman: La guerre des Anciens - Tome 3 L'Apocalypse
  7. L'encyclopédie Warcraft / Tyrande Murmevent
  8. 8,0 et 8,1 World of Warcraft: Chroniques Volume 1
  9. BD World of Warcraft: La Malédiction des Worgens Tome 1
  10. BD World of Warcraft - La Malédiction des Worgens Tome 2
  11. BD World of Warcraft - La Malédiction des Worgens Tome 3
  12. Quête: Géants déchaînés
  13. 13,0 13,1 13,2 et 13,3 World of Warcraft: Chroniques Volume 3
  14. Warcraft 3 - Campagnes des Elfes de la Nuit - Mission 1 : L'ennemi est aux portes
  15. Warcraft 3: Campagne Elfe de la nuit - Mission 2: Les filles de la lune
  16. Warcraft 3: Campagne des Elfes de la nuit - Mission 3: Le réveil de Malfurion Hurlorage
  17. Warcraft 3: Campagne des Elfes de la nuit - Mission 4: Le réveil des druides
  18. Warcraft 3 : Campagne des Elfes de la nuit - Mission 5 : Frères de sang
  19. Warcraft 3 : Campagne des Elfes de la nuit - Mission 6: Un avenir de feu et de larmes
  20. Warcraft 3: Campagne des Elfes de la nuit - Interlude: Le dernier gardien
  21. 21,0 et 21,1 Warcraft 3: Campagne des Elfes de la nuit: Mission 7: Crépuscule des Dieux
  22. Roman: Jaina Portvaillant - Le déferlement
  23. Wacraft 3 The Frozen Throne: Campagne des Sentinelles - Interlude: Affaires en cours
  24. Wacraft 3 The Frozen Throne - Campagne des Sentinelles: Mission 5 - Equilibrage
  25. Warcraft 3 The Frozen Throne - Campagne des Sentinelles - Mission 6: Eclats de l'Alliance
  26. Warcraft 3 The Frozen Throne - Campagne des Sentinelles: Mission 8 Les Frères Hurlorage
  27. Warcraft 3 The Frozen Trone - Campagne des Sentinelles - Final La croisée des chemins
  28. Manuel de World of Warcraft
  29. L'encyclopédie Warcraft/Tyrande Murmevent
  30. Quête:Le cauchemar se manifeste
  31. Quête: Darnassus
  32. Roman: Hurlorage
  33. Roman: L'effondrement: Prélude au Cataclysme
  34. 34,0 et 34,1 Nouvelle: Tyrande et Malfurion - Les racines de la foi
  35. Journal de Vaeldrin
  36. Quête: Passer à l'offensive
  37. Quête: Le territoire du Lion
  38. Scénario: Un peu de patience
  39. Quête: Au coeur de l'Alliance
  40. Déclaration de Tyrande lorsqu'elle est interrogé par un membre de l'Alliance après la défaite de Garrosh (raid Siège d'Orgrimmar)
  41. Roman: Crimes de guerre
  42. Quête: Le lion terrassé
  43. Quête: La faux d'Elune
  44. Quête:Amour perdu
  45. Quête: Face cachée de la lune
  46. Quête: Au coeur du cauchemar
  47. Quête: Affaiblir la cible
  48. Quête: A portée de main
  49. Quête: Le sort de Val'sharah
  50. Quête: Les Larmes d'Elune
  51. Quête: Fourré Sombrecoeur: Plongeon dans le cauchemar
  52. Quête: Audience royale
  53. Quête: Rencontre en haut lieu
  54. Quête: Les choses sérieuses
  55. Quête: Blagues douteuses
  56. Quête: Armer les rebelles
  57. Quête: La pleine puissance des elfes
  58. Quête: Aux marches du Palais Sacrenuit
  59. Quête: Investigation temporelles
  60. Quête: Le sort des Sacrenuit (Déclaration de Tyrande lorsque interrogée)
  61. Quête: Moments de réflexion
  62. Roman: Avant la tempête
  63. Nouvelle: élégie
  64. Quête: Espoir déclinant
  65. Quête: Murmures au gré des vents
  66. Quête: Espoir
  67. Scénario: Au plus noir de la nuit
  68. Quête: L'allégeance de Kul'tiras
  69. Déclaration d'Anduin lors de la Campagne de guerre en Durotar (Patch 8.2.5)
  70. Quête: Le prix de la paix
  71. Roman: L'armée des ombres
  72. Quête: Une requête urgente (Déclaration de Shandris)
  73. Cinématique: Pour Teldrassil
  74. Quête: Shadowlands: Une convocation glaçante
  75. Quête: Par-delà le ciel brisé
  76. Quête: La mer des âmes
  77. Quête: Au secours de Tyrande Murmevent
  78. Cinématique en jeu: La bataille de Sylvarden
  79. https://fr.tbc.wowhead.com/item=32496/souvenir-de-tyrande
  80. Blizzcon 2016
  81. Demandez au CDev 2
  82. https://fr.wowhead.com/item=60954/raptor-fossilis%C3%A9
  83. World of Warcraft: Le livre de cuisine officiel
  84. Quête: Réponses aux questions
  85. L'encyclopédie Warcraft/Tyrande Murmevent
Advertisement