FANDOM


La Tribu Arbrefeu est l'une des deux tribus de trolls des forêts ayant rejoint la Horde noire.

Histoire

Apparue pendant l’avènement de la civilisation trolle sur Azeroth, la Tribu Écorchemousse faisait jadis partie de l'Empire Amani, établi dans les forêts au nord-est de l'Ancienne Kalimdor.[1] Après la Deuxième Guerre, les Abrefeu rejoignirent la Horde noire, un groupe d'orcs, trolls et ogres renégats commandés par Dal'rend Main-Noire depuis le Pic Rochenoire.

Les trolls Arbrefeu honorent grandement la mémoire du héros amani Zul'jin et considèrent les trolls de la Tribu Brûleronce comme leurs seuls alliés acceptables au sein de leur peuple. Depuis la défaite de la première Horde pendant la Deuxième Guerre, ils méprisent tous les autres trolls des forêts qu'ils qualifient de déserteurs, et plus particulièrement ceux de la Tribu Vengebroche, en raison des liens que ces derniers entretiennent avec la Horde de Thrall. De leur côté, les Vengebroches considèrent les Arbrefeu comme des traîtres, tandis que les autres tribus les considèrent comme des démens, à cause de leur alliance avec le Vol draconique noir et leur poursuite d'une guerre vouée à l'échec.[2]

BfA Cette section concerne des contenus exclusifs à Battle for Azeroth.
Bien des années plus tard, alors que la Quatrième guerre faisait rage, plusieurs prédicateurs arbrefeu pouvaient être aperçus sur la Terrasse des Prédicateurs, à Dazar'alor. Comme la plupart des émissaires trolls, les Arbrefeu s'opposèrent à l'alliance entre l'Empire zandalari et la Horde.[3] Plus tard, ces mêmes prédicateurs se rendirent devant le Grand Sceau de la ville pour assister aux funérailles du roi Rastakhan, tombé au combat pendant la Bataille de Dazar'alor.[4]


Note

Bien que considérés comme des alliés de la Horde noire opérant depuis le Pic Rochenoire d'après le Manuel des trolls, les Arbrefeu n'y apparurent jamais en jeu, leur première apparition datant de l'extension Battle for Azeroth.


Références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .