FANDOM


Enfoui au plus profond de l'océan… un pouvoir antique… Ancien et Terrible…

Autrefois rattaché à Suramar dans le sud de l'actuel archipel des Îles-Brisées, l'antique tombeau de Sargeras est longtemps resté immergé dans les profondeurs abyssales attendant le jour où quiconque parviendrait à le faire resurgir à la surface.

Histoire

Origine

La tombe de Sargeras était autrefois l'un des nombreux temples construits à la gloire d'Elune par les Elfes de la nuit. Situé au sein de la cité elfique de Suramar, il devait, au cours de la guerre des Anciens, permettre à la Légion d'ouvrir un puissant portail démoniaque. Ce plan fut néanmoins déjoué par une caste de Bien-nés menés par la grande magistrice Élisande. Ces puissants sorciers créèrent une série de sceaux enchantés pour sceller le portail des démons et pour éliminer toute énergie gangrenée à proximité.

Plus tard quand la Fracture eut scindé le monde, la partie qui contenait l'ancien portail de la Légion fut aspirée sous les flots.[1]

L'avatar de Sargeras

Aegwynn versus Sargeras

Aegwynn affrontant l'avatar de Sargeras

Sargeras vaincu (du moins son avatar), Aegwynn alors Gardienne de Tirisfal, collecta les restes du titan déchu afin de les enfermer là où ils ne feraient plus de mal à personne. Elle songea à de nombreux endroits qui pourraient devenir le lieu de repos final au seigneur démon, et se décida pour l'antique cité de Suramar.

Les ruines enfuies de l'ancien temple kaldorei - qui, selon certaines légendes, avait été bâti sur une structure encore plus ancienne aux origines mystérieuses - attirèrent l'attention de la Gardienne. Ce site incluait les puissants sceaux des Bien-né qui bloquaient l'énergie gangrenée à proximité. Elle y ajouta sa propre magie, renforçant la structure et créant des mesures défensives pour tenir les intrus à l'écarts. La Gardienne finit par ensevelir le corps de Sargeras dans la portion engloutie de Suramar. Elle emprisonna également un certains nombre de démons sur le site.[2] Aegwynn espérait que les restes du titan noir y reposeraient sans être dérangés, jusqu'à la fin des temps.[1][3]

La quête de Gul'dan

L'existence de la tombe de Sargeras fut longtemps gardée secrète par Aegwynn. La Gardienne dévoila néanmoins son emplacement à son fils, Medivh.

Lors de sa première rencontre avec Medivh sur Draenor, Gul'dan eut une vision. Elle montrait des ruines englouties - un lieu connu sous le nom de tombe de Sargeras. Le Gardien ne craignait pas de révéler son emplacement au démoniste. Il proposa donc logiquement de lui indiquer où se trouvait le tombeau si la Horde parvenait à conquérir Azeroth.[4] Plus tard, Gul'dan profitera du combat opposant Lothar à Medivh pour sonder l'esprit du Gardien et découvrir l'exact emplacement de la tombe de Sargeras.[5]

Gul'dan - tombe de sargeras

Gul'dan faisant remonter à la surface la tombe de Sargeras

N'hésitant pas une seconde à trahir la Horde à un moment clef de la seconde Guerre, Gul'dan et ses partisans réquisitionnèrent une partie de la flotte orque et firent voile vers le tombeau.[6] Alors qu'il se rapprochait, le démoniste perçu les énergies divines qui en émergeaient. La tombe de Sargeras reposait au fond de la mer, et il fallut les efforts combinés de Gul'dan et ses alliés pour la remonter à la surface. Une île rocheuse creva la surface des flots. En son centre se dressait la colossale tombe de Sargeras, une tour imposante qui dominait le sol couvert de bernacles.

Alors que Gul'dan et ses partisans se hâtaient dans les couloirs ténébreux du tombeau, Sargeras ordonna aux démons qui avaient été emprisonné longtemps auparavant par Aegwynn de jaillir sur eux pour les déchiqueter. Pendant un bref moment, les cris d'agonie du démoniste secouèrent la tombe. Puis seul le silence régna.[2]

Le sceptre de Sargeras

Quelques années plus tard, Ragnok, Tagar Brise-échine et Fenris Frère-Loup se mirent à la recherche, sur ordre de Teron Fielsang, d'une puissante relique capable d'ouvrir des portails entre les mondes[7], le sceptre de Sargeras. Leur mission les amènna à affronter et vaincre un puissant démon (probablement un seigneur des abîmes), en possession de la relique, dans les salles obscures de la tombe de Sargeras[8].

L'Œil de Sargeras

En aspirant les énergie démoniaques du crâne de Gul'dan une douzaine d'années plus tard, Illidan Hurlorage apprit l'existence des mystères et des anciennes reliques enfermées dans la tombe de Sargeras[9].

Avec l'aide des Nagas de dame Vashj, le chasseur de démon traversa la Grande mer et parvint aux îles Brisées. Illidan déjoua la surveillance de Maiev Chantelombre et ses Gardiens, qui le pourchassaient, et plongea vers la tombe de Sargeras. Il sentit une magie interdite palpiter dans les profondeurs de la sinistre tour. C'était un lieu maudit, un monument symbolisant la mort et la trahison. Les souvenirs de Gul'dan l'aidèrent à se frayer un chemin dans les couloirs tortueux et remplis d'eau de la tombe. Il trouva l'Œil de Sargeras juste au bon moment, ce qu'il lui permit de se défaire de ses poursuivants.

Parmi les Gardiens qui l'avaient affronté dans la tombe, seul Maiev survécut.[10]

Cartes

Galerie

Références

  1. 1,0 et 1,1 World of Warcraft - Chroniques (volume 1) : Chapitre 4 : Un nouveau monde : La Gardienne Aegwynn : Page 150
  2. 2,0 et 2,1 World of Warcraft - Chroniques (volume 2) : Partie 2 : La Horde et l'Alliance : Chapitre 4 : La Deuxième Guerre : La tombe de Sargeras : Page 169
  3. World of Warcraft - Chroniques (volume 2) : Partie 2 : La Horde et l'Alliance : Chapitre 4 : La Première Guerre : La tombe de Sargeras : Page 105
  4. World of Warcraft - Chroniques (volume 2) : Partie 2 : La Horde et l'Alliance : Chapitre 4 : La Première Guerre : L'étranger de l'au-delà : Page 114-115
  5. World of Warcraft - Chroniques (volume 2) : Partie 2 : La Horde et l'Alliance : Chapitre 4 : La Première Guerre : La chute du Gardien : Page 134
  6. World of Warcraft - Chroniques (volume 2) : Partie 2 : La Horde et l'Alliance : Chapitre 4 : La Deuxième Guerre : En quête de divinité : Page 168
  7. World of Warcraft - Chroniques (volume 2) : Partie 2 : La Horde et l'Alliance : Chapitre 5 : Au-delà de la Porte des Ténèbres : La reconstitution de la Horde : Page 182
  8. Roman : Au-delà de la Porte des ténèbres (chapitre 10, 12)
  9. World of Warcraft - Chroniques (volume 3) : Chapitre 2 : La Troisième Guerre : Un destin de flammes et d'ombre : Page 78
  10. World of Warcraft - Chroniques (volume 3) : Chapitre 3 : Le Trône de glace : L'Œil de Sargeras : Page 86
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .