FANDOM


(Gallery)
(Implication dans les quêtes des Chevaliers de la Mort)
Ligne 68 : Ligne 68 :
   
 
[[Image:ArthasTirion.JPG|thumb|Tirion se bat contre Arthas]]
 
[[Image:ArthasTirion.JPG|thumb|Tirion se bat contre Arthas]]
Dans la dernière quête de la zone de départ des [[Chevaliers d la Mort]], le joueur doit rejoindre [[Darion Mograine]] qui dirige dix mille membres du Fléau contre trois cents défenseurs de la Lumière dans la [[Bataille pour la Chapelle de l’Espoir de Lumière]]. Après qu'à peu près une centaine de défenseurs meurt, Tirion apparaît pour se confronter à Darion. [[Alexandros Mograine]], le père de Darion, fait aussi une apparition.
+
Dans la dernière quête de la zone de départ des [[Chevaliers de la Mort]], le joueur doit rejoindre [[Darion Mograine]] qui dirige dix mille membres du Fléau contre trois cents défenseurs de la Lumière dans la [[Bataille pour la Chapelle de l’Espoir de la Lumière]]. Après qu'à peu près une centaine de défenseurs meurt, Tirion apparaît pour se confronter à Darion. [[Alexandros Mograine]], le père de Darion, fait aussi une apparition.
   
Après ce dialogue, le [[Roi Liche]] apparait et lance un sort incapacitant Tirion. Darion, qui porte la [[Porte-cendre Corrompue]], la donne à Tirion, ce qui la purifie. Tirion charge Arthas, qui s'enfuit. C’est là que Tirion jure de détruire Arthas, d'unir l'Aube d'Argent et les Chevaliers de la Main d'Argent en la Croisade d'Argent. Darion plaide aussi allégeance, avec ses [[Chevaliers de la Lame d’Ebène]], à cette cause.
+
Après ce dialogue, le [[Roi Liche]] apparait et lance un sort incapacitant Tirion. Darion, qui porte la [[Porte-Cendre Corrompue]], la donne à Tirion, ce qui la purifie. Tirion charge Arthas, qui s'enfuit. C’est là que Tirion jure de détruire Arthas, d'unir l'Aube d'Argent et les Chevaliers de la Main d'Argent en la Croisade d'Argent. Darion plaide aussi allégeance, avec ses [[Chevaliers de la Lame d’Ebène]], à cette cause.
   
 
==Personality==
 
==Personality==

Version du novembre 22, 2009 à 17:32


Tirion Fordring était un des cinq premiers Chevaliers de la Main D'argent choisis par l'Archevêque Alonsus Faol et l'un des héros de la deuxième guerre. Il est devenu plus tard le seigneur du Donjon de Mardenholde à Âtreval avant d'avoir été déchu de son titre et banni pour avoir défendu un orc, Eitrigg. Après la mort récente de son fils Taelan Fordring, Tirion s'est engagé à la renaissance de l'ordre de la Main D'Argent. Il mène maintenant la Croisade d'Argent, une organisation réunissant les vieux Chevaliers de la Main D'argent et l'Aube d'Argent, contre le Roi Liche et le le Fléau. À ce jour il reste bon ami avec le vétéran orc Eitrigg.

Biographie

L'incident Eitrigg

En tant que gouverneur de la principauté de l'Alliance, Âtreval, Tirion a vécu une vie confortable, bien respecté par ses sujets et aimé par sa femme Karanda et son fils Taelan. Tant un grand guerrier qu'un juste dirigeant, Tirion était renommé partout dans le Royaume de Lordaeron. Malgré sa prouesse militaire acclamée, l'expérience de Tirion comme Paladin pendant les invasions orcs lui a appris à estimer la paix. Après que les guerres soient finies, chaque nuit Tirion priait qu'aucun conflit n'apporterait plus jamais le mal à ses sujets.

Un jour, il rencontra un vieil ermite orc vivant dans une tour abandonnée. Ils ont immédiatement combattus jusqu'à ce qu'un morceau de la tour en ruine se soit effondré sur Tirion. Il s'est réveillé dans un lit des jours plus tard et a découvert qu'il avait été retrouvé, lié à sa selle et avait été guéri par Barthilas.

En comprenant que l'orc l'avait sauvé, Tirion reparti en direction de la tour. L'orc, Eitrigg, raconta à Tirion qu'avant l'arrivée des orcs en Azeroth, ils étaient une société noble enracinée dans le chamanisme. Après la guerre, il avait quitté la Horde corrompue. Tirion, voyant un grand honneur en Eitrigg, promis de garder son existence secrète.

Barthilas n'était pas si confiant et appela Saidan Dathrohan pour venir s'occuper lui-même de l'orc. Dathrohan pris un groupe de chasseurs avec lui et les mena dans les bois, où ils trouvèrent Eitrigg. Pendant la capture de l'orc, Tirion s'est battu contre les hommes de Dathrohan, incitant Barthilas que ses actions étaient perfides. Tirion fut amené à Stratholme pour passer en justice.

Tirion, espérant être un exemple pour son fils, raconta à la cour exactement ce qui était arrivé. En fin de compte, le jury composé de l'Amiral Daelin Portvaillant, l'Archimage Antonidas, l'Archevêque Alonsus Faol et le Prince Arthas Menethil décidèrent que Tirion ne pouvait plus être un membre de la Main D'argent et devait être banni.

Désespéré et désirant empêcher Eitrigg d'être exécuté pour crimes de guerre, il retourna en arrière à Stratholme, où il attaqua les gardes d'Eitrigg. Étonnés, ils réussirent quand même à le soumettre, jusqu'à ce qu'un groupe d'orcs pris d'assaut dans la ville. Tirion utilisa la distraction pour libérer Eitrigg et fuir la ville.

Une fois en dehors de la ville, Tirion voyant qu'Eitrigg était proche de la mort fit la seule chose qu'il pouvait faire, il utilisa ses pouvoirs sacrés de paladin pour guérir l'orc qui l'avait sauvé. À sa surprise, il pouvais toujours utiliser ses pouvoirs sacrés de la Lumière et Eitrigg fut sauvé.

Ils se sont brusquement retrouvés entourés par des orcs et leur nouveau chef de guerre, Thrall, qui s'approcha d'Eitrigg et l'invita a rejoindre la Horde], qui avait depuis retrouvé ses racines de chamanisme. Eitrigg fut ravi et accepta.

Tirion resta à Lordaeron pour voir son fils Taelan entrer dans la Main d'Argent, et devenir le seigneur de Mardenholde. La femme de Tirion dit à son fils que Tirion était mort, et l'amena même à une fausse tombe près du Caveau de Zaeldarr où Taelan enfouit le jouet marteau de guerre que lui avait offert son père.

Voir aussi: Of Blood and Honor

Exil et Retour

Tirion vécu son exil dans une petite ferme, dans le nord ouest de ce qui allait devenir les Maleterres de l'Est, sur les rives de la Rivière Thondroril avec son cheval Mirador. Pendant la Troisième guerre, il combattit régulièrement le Fléau.

Il découvrit plus tard que son fils, Taelan, était rentré dans la Croisade écarlate et en devint même le Généralissime. Il continua quand même à observer de loin son fils, et engagea des aventuriers pour l'aider lorsque lui et d'autres croisés furent piégés dans un village assiégé par le Fléau. Ensuite, il demanda encore une fois l'aide d’aventuriers pour retrouver des objets rappelant son passé à Taelan, ce qui le convainquit de partir de la Croisade. Hélas, Taelan fut tué pendant sa tentative, ce qui résolut Tirion à reformer la Main d'Argent originale, une force du bien dans le monde.

World of Warcraft

Tirionfordring

Tirion abattant des mort-vivants dans les Maleterres

Tirion Fordring est un donneur de quête de niveau 61 situé au sud du Tunnel de Tisse-terreur dans les Maleterres de l'Est. Il accepte l'aide de la Horde comme de l'Alliance, ce qui suit ses affirmations que la race ne dicte pas l'honneur et ce qu'il a appris de sa rencontre avec Eitrigg.

The Burning Crusade

Dans The Burning Crusade, Tirion Fordring peut être trouvé dans les Contreforts de Hautebrande d'antan (via les Grottes du Temps) comme un PNJ de niveau 55. Tirion peut être vu dans l'auberge d' Austrivage portant la même armure qu'aujourd'hui et discutant de la Porte-cendres avec d'autres membres de la Main d'Argent. Il fut le premier à faire référence à l'arme par son nom légendaire. Hélas, nombre de ses amis alors rassemblés deviendront ses ennemis en créant la Croisade écarlate.

Wrath of the Lich King

Dans Wrath of the Lich King, Tirion se déplace pour le port de Valgarde dans le Fjord Hurlant en Norfendre, c'est un donneur de quête de niveau 73 appelé Généralissime Tirion Fordring.

Tirion est marqué comme Commandant Suprême de la Croisade d'Argent . La Croisade d'Argent est la fusion de l'Aube d'Argent et de la Main d'Argent.

Implication dans les quêtes des Chevaliers de la Mort

ArthasTirion

Tirion se bat contre Arthas

Dans la dernière quête de la zone de départ des Chevaliers de la Mort, le joueur doit rejoindre Darion Mograine qui dirige dix mille membres du Fléau contre trois cents défenseurs de la Lumière dans la Bataille pour la Chapelle de l’Espoir de la Lumière. Après qu'à peu près une centaine de défenseurs meurt, Tirion apparaît pour se confronter à Darion. Alexandros Mograine, le père de Darion, fait aussi une apparition.

Après ce dialogue, le Roi Liche apparait et lance un sort incapacitant Tirion. Darion, qui porte la Porte-Cendre Corrompue, la donne à Tirion, ce qui la purifie. Tirion charge Arthas, qui s'enfuit. C’est là que Tirion jure de détruire Arthas, d'unir l'Aube d'Argent et les Chevaliers de la Main d'Argent en la Croisade d'Argent. Darion plaide aussi allégeance, avec ses Chevaliers de la Lame d’Ebène, à cette cause.

Personality

Etant un paladin, Tirion Fordring est un homme d'honneur, et son engagement pour la Lummière quelque en soit le coût l'a souvent fait entrer en conflit avec sa famille et ses amis. Sa femme, Karandra Fordring, s'est souvent plainte des sacrifices qu'elle a dû faire pour supporter l'inclinaison de son mari à faire passer son honneur avant tout autre chose, famille comprise. Par exemple, quand Fordring a essayé d'expliquer à sa femme et à son ami de longue date Arden que son engagement à sauver la vie d'Eitrigg était une question d'honneur, il rencontra, pour la plupart du temps, un mur d'incompréhension. Pour chacun d'eux, Arden et Karandra, il avait la responsabilité de sa famille et son entourage - une responsabilité qu'il devait négliger au nom de l'honneur. L'honneur de Tirion fut ainsi l'origine de sa chute. Pendant son procès, il lui a été offert l'opportunité de redorer son blason pour l'Alliance, si seulement il renonçait à son amitié avec Eitrigg. Tirion refusa, déclarant que son honneur l'empêchait de faire une telle chose. A la fin, Tirion paya lourdement pour avoir porté trop d'importance à son honneur. Non seulement il fut banni de son ordre et d'Âtreval (qu'il dirigeait), mais sa famille, composée de Karandra et de son fils Taelan, refusa de l'accompagner dans son exil, déclarant qu'il ne gâcherait pas leurs vies comme il avait gâché la sienne. Après avoir sauvé Eitrigg des boureeaux de Stratholme, l'honneur était vraiment la dernière chose qu'il restait à Tirion.

Memorable Quotes

TirionandEitrigg

Tirion Fordring helps Eitrigg.

  • "You are assuming that there are more orcs out there, Barthilas. I was there, and I saw none. I will not sound the call to arms before we've confirmed the facts. This is not the time to start jumping at shadows. We must remain calm and vigilant."
  • Taelan: "Are you going to fight the green men, Poppa?"
Tirion: "I don't know yet, son. I just don't know."
  • "I will remain committed to the Alliance until my dying day. Of that, have no doubt. But I cannot disavow the oath I took. To do so would be to betray everything I am and everything we, as honorable men, hold dear."
  • "May your soul burn in anguish, Isillien! Light give me strength to battle this fiend. Face me, coward. Face the faith and strength that you once embodied."
  • "Too long have I sat idle, gripped in this haze... this malaise, lamenting what could have been... what should have been. Your death will not have been in vain, Taelan. A new Order is born on this day...an Order which will dedicate itself to extinguishing the evil that plagues this world. An evil that cannot hide behind politics and pleasantries. This I promise...This I vow..."
  • "Say hello to my little friend." — When attacking a mob.

Tirion's Story in His Own Words

After completing his first three quests, this conversation opens with Tirion, as part of the next quest in his chain:

I must apologize for not being entirely truthful with you in regards to my identity. I had to be certain you could be trusted — few people would have selflessly lent assistance to an old and forgotten hermit.
You have proven yourself as one of those people: A person of integrity and honor.

Thank you, Tirion. What of your identity?

My son, Taelan, was only a child when I was found guilty of treason and banished by the Alliance to live a life in exile. I chose to remain here so that I could watch over him; to somehow insure that he would grow up an honorable man.
As I had hoped, he took my place as lord of Mardenholde; but in a cruel twist of fate, joined the ranks of the Scarlet Crusade. He is now their Highlord, <race>.

That is terrible.

Indeed. The Scarlet Crusade are an aberration of the Order of the Silver Hand.
You must believe me, <race>; Taelan is a good man. He needs to remember...remember what it is to be noble and honorable. I know that in his heart, he knows what he does is wrong. Will you help him? Will you help him remember?

I will, Tirion.

Gallery

External links

Tirion Fordring Highlord Tirion Fordring Tirion Fordring (Past) At Light's Hope

Modèle:SuccessionBox

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .