FANDOM


Thorim est l'un des neuf gardiens désignés par le Panthéon pour diriger les Forgés par les Titans après la découverte d'Azeroth et reçut du titan Golganneth la suprématie des cieux. Il combattit les Dieux très anciens et leurs serviteurs et après la chute de l'Empire noir, pendant l'ordonnancement d'Azeroth, il fit construire le Temple des tempêtes, dans les Pics Foudroyés. Il s'y installa afin de veiller sur la Forge des volontés et la prison de Yogg-Saron. Bien des années plus tard, il approuva la création des Aspects mais la mort de sa compagne Sif et la trahison de son frère, le gardien Loken, le firent tomber dans une profonde dépression. Bien des millénaires plus tard, pendant la campagne du Norfendre, il sortit de sa léthargie grâce au soutien d'un aventurier et chercha à renverser son frère. Il fut cependant vaincu et asservi par Yogg-Saron avant d'être enfermé à Ulduar. Il fut néanmoins secouru quelques temps plus tard par un raid d'aventuriers avant de participer à la chute du Dieu de la Mort. Par la suite, pendant la troisième invasion d'Azeroth par la Légion Ardente, il répondra à l'appel du gardien Odyn et combattra les démons aux côtés du Primat désigné et des Valarjar.


Histoire

Création et guerre contre les Dieux très anciens

Quand le Panthéon atteignit le monde d'Azeroth et le vit corrompu par les Dieux très anciens, les Titans créèrent une armée de serviteurs et désignèrent neuf d'entre eux pour devenir les gardiens, des Forgés par les Titans chargés de mener leurs semblables, bénis par leurs créateurs. Thorim reçut une partie de la puissance de Golganneth qui lui confia sa maîtrise des tempêtes et des cieux.[3]

Quand la guerre démarra, les serviteurs du Panthéon se retrouvèrent face aux quatre seigneurs élémentaires asservis par les Dieux très anciens qui furent séparés et combattus individuellement. Thorim, accompagné des gardiens Ra et Hodir, affronta Al'Akir, le seigneur des Vents, qui fut surpassé par la puissance de ses adversaires qui le repoussèrent vers son repère, au sommet des plus hauts pics d'Azeroth, où il fut vaincu. Les autres seigneurs élémentaires furent également terrassés afin qu'ils ne soient tous bannis dans des plans élémentaires crées par Ra et la sorcière Forgée par les Titans Helya. Thorim participera par la suite à l'extermination des aqir, obligeant ces derniers à se réfugier sous terre.[4]

Thorim participera ensuite à une offensive ratée sur la ville-temple bâtie autour d'Y'Shaarj et après que ce dernier se fut fait éliminer par le chef du Panthéon Aman'Thul en personne, Thorim vaincra et enfermera C'Thun, N'Zoth et Yogg-Saron aux côtés des autres Forgés par les Titans.[5]


L'ordonnancement d'Azeroth et le fardeau des Vols draconiques

Après la guerre, pendant l'ordonnancement d'Azeroth, il fit construire le Temple des tempêtes, dans les Pics Foudroyés, où il s' installa afin de surveiller la Forge des volontés et la prison de Yogg-Saron.

Bien des années après le départ du Panthéon, Thorim resta de marbre quand Galakrond semait la terreur dans les cieux de l'ancienne Kalimdor, mais la créature fut finalement vaincue par le gardien Tyr aidé des proto-dragons Alexstrasza, Ysera, Malygos, Nozdormu et Neltharion. Culpabilisant de ne pas être intervenu, Thorim et les autres gardiens, excepté Odyn, acceptèrent la proposition de Tyr de bénir les cinq proto-dragons afin qu'ils puissent veiller sur Azeroth. Ainsi, Thorim participa probablement à la création des Aspects, la construction du Temple du Repos du ver et la naissance des premiers dragons.[6]


La trahison de Loken

Pendant les millénaires suivants, Thorim continua de mener à bien sa mission tout en se liant d'amitié avec une vrykule du nom de Sif qui finira par devenir sa compagne. Il passait également le plus clair de son temps libre à chasser aux côtés de ses loups de chasse Hati et Skoll, équipé du fusil Choc des Titans conçu par le gardien Mimiron.[7]

Gardien Thorim découvre le corps de Sif sa femme

Illustration du gardien Thorim découvrant le corps de Sif, sa compagne

Mais un jour, Sif fut accidentellement tuée par son frère, le gardien Loken. Ne pouvant se résoudre à dire la vérité à Thorim, il lui fit croire que sa compagne avait été tuée par le roi des géants de glace Arngrim. Fou de chagrin, ce dernier tua Arngrim et plusieurs de ses semblables, marquant le début d'une guerre opposant les géants de tempête de Thorim et les géants de glace d'Arngrim qui ne fut stoppée que par l'intervention des serviteurs de fer de Loken.

Bien plus tard, Loken alla rendre visite à son frère et lui reprocha d'avoir laissé la colère guider ses choix, allant jusqu'à lui dire que Sif aurait honte de lui. La dureté de ces mots fit tomber Thorim dans une profonde dépression durant laquelle il abandonna ses armes, son armure et ses familiers et se retira dans le Temple des tempêtes pour plusieurs millénaires tandis que Loken affirmait sa domination sur Ulduar et les Pics Foudroyés.[8]


Emprisonnement et libération

Wrath-Logo-Small Cette section concerne des contenus exclusifs à Wrath of the Lich King.
Pendant la campagne du Norfendre, un aventurier se rendit au Temple des tempêtes où il fit sortir Thorim de sa léthargie. Après avoir renoué son alliance avec les géants de givre en l'aidant à combattre les serviteurs de fer de Loken[9], Thorim convainquit leur roi, Jokkun, de reforger son armure[10] et de l'aider à retrouver son marteau[11] avant de récupérer Veranus, sa monture.[12] Puis après avoir combattu les serviteurs de Loken, il partit combattre ce dernier au Temple de la sagesse. Mais la proximité du temple avec la prison de Yogg-Saron permit à Loken de terrasser son frère et sa monture. Ces derniers furent ensuite envoyés à Ulduar, Veranus corrompu et transformé en un proto-dragon du nom de Tranchécaille tandis que Thorim se retrouvait enfermé dans les salles du Fracas du Tonnerre à regarder des combats de gladiateur aux côtés d'une illusion de Sif crée par Yogg-Saron.[13]

Il fut cependant libéré quelques temps plus tard par un raid d'aventuriers sous la direction du Kirin Tor et de la Ligue des Explorateurs.[14] Il participa ensuite à la chute du Dieu de la Mort aux côtés de Freya, Hodir et Mimiron en octroyant sa bénédiction aux mêmes aventuriers venus le secourir.[15]


Légion

Legion-Logo-Small Cette section concerne des contenus exclusifs à Legion.
Pendant la troisième invasion d'Azeroth par la Légion Ardente, Thorim est visible dans un premier temps au Temple des tempêtes où il aide un chasseur champion d'Azeroth à récupérer le fusil Choc des Titans des mains de la vrykule Prestaga.[16] Plus tard, il répondra à l'appel d'Odyn et combattra les démons aux côtés des Valarjar.[17]


Accès au planétarium céleste

Au même titre que les autres gardiens d'Ulduar, Thorim détient un des quatre cachets requis pour déverrouiller l'accès au planétarium céleste où se trouve Algalon l'Observateur. Son obtention implique d'atteindre le trône de Thorim en utilisant une entrée située à gauche de l'arène, la difficulté résidant dans le fait que le raid doit se séparer en deux groupes, l'un combattant des gladiateurs de fer tandis que l'autre se fraye un chemin jusqu'au trône du gardien.[18]


Références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .