WikiWoW
Advertisement
WikiWoW

PeonageWiki.gifArticle en chantier. Merci de ne pas le modifier tant que ce message est visible.

Cet article ne concerne que le Teron de notre ligne temporelle. Pour plus d'information sur l'Orc présent lors de l'extension Warlords of Draenor, merci de consulter: Teron'gor (Warlords of Draenor).

Teron Fielsang ( Angl.  Gorefiend), de son ancien nom Teron'Gor, était un puissant démoniste orc membe du Conseil des ombres de Gul'dan.

Après sa mort il devint le premier des chevalier de la mort crée par Gul'dan. Lorsque l'Ancienne Horde fut vaincu, Teron s'enfuit en Draenor où il rallia Ner'zhul pour créer la Horde de Draenor.

Des années plus tard, il s'allia avec Illidan devenu le Seigneur de l'Outreterre et rejoignit les Illidari au Temple noir.

Histoire

Draenor

Teron'gor était un jeune chaman très respecté du Clan Ombrelune. Environs sept années avant l'ouverture de la Porte des ténèbres, Teron'gor tout comme ses pairs chaman, ne parvenait plus à faire appel aux éléments. Un jour Gul'dan se présenta à lui et lui montra la magie gangrené comme une forme supérieur au chamanisme. Teron'gor ignorait que Gul'dan était la cause du silence des élément et vis en ce pouvoir le moyen d'aider ses semblables orcs. Il fut ainsi le premier chaman à devenir un démoniste et malgré ses bonnes intentions, la magie corruptrice déforma ses pensées et assombrit son coeur. Désormais, Teron'gor n'était loyal qu'à Gul'dan.[1]

Plus tard, quand Gul'dan créa son Conseil des Ombres, Teron'gor fut l'un des premiers démonistes à en devenir membres.[1] Après la conquête du Temple de Karabor par l'Ancienne Horde, Teron'gor conduisit les clercs Draenei qui avait été fait prisonnier, à l'extérieur des murs et les massacra sans aucune pitié.[2]

Après la chute de Shattrath, de nombreux combattant Draenei se réfugièrent à Auchindoun. Gul'dan craignait que ces dernier ne fassent appel aux esprits de leurs ancêtres pour les affronter. Il ordonna à Teron'gor et les plus puissants agents du Conseil des ombres les en empêcher. Mais malheureusement, ils rencontrèrent une résistance féroce de la part des défenseurs. La victoire menaçait de lui empêcher, Teron'gor rassembla ses alliées qui avait survécut. Ensemble ils fusionnèrent leur pouvoir pour invoquer un puissant démon. Mais, poussés par la folie du désespoir, les démonistes invoquèrent par mégarde le puissant élémentaire Murmur. Son arrivée fit exploser Auchindoun, tuant en grande partie les défenseurs Draenei. Teron'gor et ses démonistes purent facilement submerger les survivants et les enchaînèrent. Par le suite, Teron'gor et ses démonistes enfermèrent Murmur dans les profondeurs d'Auchindoun.[1]

Deuxième guerre

Teron'gor avait suivit l'Ancienne Horde en Azeroth et continua son oeuvre au sein du Conseil des ombres. Au crépuscule de la Premère guerre, Gul'dan tomba dans le coma mystérieusement et Orgrim Marteau-du-destin pris le contrôle de l'Ancienne Horde en tuant Main-noire. Teron'gor et le reste du Conseil des ombres s'enfuirent devant la fureur du nouveau chef de guerre, et se réfugièrent dans leur repaire secret du Mont Rochenoire. Malheureusement, ils finirent par être découvert et massacrés par Orgrim et ses partisans qui cherchaient à éradiquer la corruption dans leurs rangs.[1]

Teron fielsang réanimé.jpg

Quelques mois plus tard, Gul'dan qui avait finit par se réveiller promis à Orgrim de nouveau puissant guerriers qui pourraient contrer les lanceurs de sort ennemies, afin de ne pas connaître le même sort que le Conseil des ombres. Aidé par Cho'gall, Gul'dan usa d'un puissant rituel pour rappeler l'âme de Teron'gor dans le corps d'un chevalier d'Hurlevent tombé au combat. Désormais connu sous le nom de Teron Fielsang, il devint le premier chevalier de la mort de l'Ancienne Horde.[1]

Fielsang et les autres chevaliers de la mort prêtèrent allégeance à Orgrim et combattirent pour l'Ancienne Horde dans de nombreuses bataille contre l'Alliance de Lordaeron à l'aide de leur puissante magie nécrotique. Lorsque Gul'dan abandonna l'Ancienne Horde pour partir en quête de la Tombe de Sargeras, Teron Fielsang resta fidèle au chef de guerre jusqu'à qu'il soit vaincu. Après la défaite d'Orgrim, Teron et ses chevaliers de la mort menèrent certains membres de la Horde en direction de la Porte des ténèbres l'Alliance de Lordaeron à leurs trousses. Une grande bataille éclata au pied du portail pendant laquelle Teron et ses chevaliers affronta les troupes de Turalyon. Il savait qu'il lui serait impossible de les vaincre, néanmoins Teron occupa suffisamment l'Alliance de Lordaeron pour que son groupe fuit vers Draenor.[1]

Au-delà de la Porte des ténèbres

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
De retour en Draenor, Teron chercha un moyen d'échapper à ce monde mourant. Il était conscient que la Horde n'avait plus la capacité de conquérir Azeroth. Cependant, grâce aux connaissance que Gul'dan avait glané dans l'esprit de Medivh et partagé avec lui, Teron avait connaissance de puissant artéfacts en Azeroth. En les utilisant, il comptait ouvrir de nouvelles failles vers d'autres mondes. Teron ne souciait guère du destin des orcs. Il ambitionnait de revendiquer un nouveau monde pour son propre compte.[1]

Teron était conscient que le reste de la Horde se méfiait de lui et ses chevaliers de la mort. Il parvint à convaincre le seul orc ayant encore assez d'influence au sein de son peuple, Ner'zhul, de reformer la Horde pour mettre en oeuvre son plan. Devenu le bras-droit de Ner'zhul, il lui révéla que le Crâne de Gul'dan contenait plus de puissance qu'il ne faudrait pour reconstruire la Porte des ténèbres.[1]

Une fois la faille vers Azeroth à nouveau ouverte, Teron supervisa la reconstruction de la Porte des ténèbres dans les Terres foudroyées. Lorsque Kilrogg Oeil-mort fit son apparition, il lui ordonna de rentrer en Draenor. Peu après, Teron, Fenris et Tagar Brise-échine partirent en quête des artéfacts tant convoitaient. et infiltrèrent Hurlevent pour y voler le Livre de Medivh dans la bibliothèque royale. Cependant, il découvrit qu'ils avaient été devancé par Alterac.

Peu après, Teron et son groupe se rendirent au Mont Rochenoire avec l'espoir de rallier Dal'ren et Main Main-noire dans le but de profiter des dragons rouges en leur possessions. Mais les deux frère et fils du premier chef de guerre refusèrent. Suivant leur échec, Aile de mort se présenta à Teron et lui fit une offre qu'il ne pouvait refuser. Le Vol noir aiderait la Horde de Draenor à s'emparer des précieuses reliques en échange de quoi ils laisseraient les dragons noirs franchir la Porte des ténèbres avec une cargaison précieuse. Teron n'était pas en position de refuser et accepta l'offre. Il ordonna à Fenris et Tagar de se rendre à la Tombe de Sargeras pour s'emparer du Sceptre de Sargeras.[3]

Teron quand à lui voyagea jusqu'en Alterac sur le dos d'Aile de mort pour réclamer le Livre de Medivh au roi captif, Aiden Perenolde. Ce dernier accepta de leur donner si ils se débarrassaient des troupes d'occupation de l'Alliance de Lordaeron. Teron accepta et élimina facilement les soldats. Avec le Livre de Medivh en sa possession, Teron s'envola pour Dalaran avec Aile de mort. Avec l'appuie du Vol noir, Fielsang attaqua la cité du Kirin Tor et s'empara de L'œil de Dalaran malgré la farouche résistance qu'Antonidas leur opposa.[3]

Galerie

Références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 1,6 et 1,7 World of Wacraft: Chroniques Volume 2
  2. Quête: Divination: La cape de fielsang
  3. 3,0 et 3,1 Roman: Au-delà de la Porte des ténèbre
Advertisement