FANDOM



Le seigneur-sorcier Salavass était le chef de l'ordre de Skalax durant le déclin de la civilisation apogide qui survint aux alentours de 1200 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres.

Histoire

Le seigneur-sorcier Salavass était un arakkoa qui vécut aux alentours de 1200 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres en plus d'être à la tête de l'ordre de Skalax, une des deux castes dirigeantes de la civilisation apogide avec l'ordre d'Anhar. À l'époque, ces deux factions se disputaient le soutien du plus grand nombre de fidèles et le chef des Anhari, le seigneur-prêtre Velthreek, ayant parfaitement conscience que la clé du pouvoir était le contrôle de la connaissance, ordonna à ses adeptes de rassembler discrètement dans le temple du soleil, au sommet de la Flèche d'Arak, autant de cristaux apogides que possible, des artefacts capables d’emmagasiner du savoir et de le transmettre d'un simple contact. Mais au bout de plusieurs années, Salavass finit par avoir vent des intentions de ses rivaux et ordonna le retrait immédiat des cristaux apogides, mais Velthreek ignora sa requête, proclama les Anhari seuls dirigeants des Apogides et déclara que seuls ses adeptes pourraient déterminer qui accéderait à la connaissance. IL affirma également que les Anhari étaient les représentants vivants de Rukhmar et que suivre leurs enseignements était le seul moyen d'obtenir les faveur de leur déesse.

En réponse, Salavass rassembla ses adeptes et prit d'assaut le temple du soleil dans l'optique de récupérer les cristaux apogides par la force. S'en suivit une bataille entre les deux ordres qui s'étendit aux niveaux inférieurs de la flèche d'Arak et pendant plusieurs mois, toute la civilisation apogide sombra dans une guerre civile, chaque arakkoa prenant parti pour un des deux ordres. Au dénouement du conflit, les Anhari prirent le contrôle du Souffle de Rukhmar et entreprirent de l'utiliser pour annihiler Salavass et ses fidèles, mais le seigneur-sorcier rassembla ses meilleurs sorciers, assailli le temple du soleil et parvint à s'approcher du mécanisme. La plupart des Skalaxi qui l'accompagnaient furent tailladés, mais Salavass eut le temps de lancer un sort qui déstabilisa l'arme. S'en suivit une explosion qui tua la plupart des Arakkoa et scinda la Flèche d'Arak en plusieurs tours de pierre. Bien qu'on ignore ce qui advint de Salavass, il est probable qu'il périt dans l'explosion du Souffle de Rukhmar.[1]


Références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .