FANDOM


Ecran de chargement Citadelle des flammes infernales

Les Remparts des Flammes infernales ( Angl.  Hellfire Ramparts) (souvent appelée « Les remparts ») constitue la partie supérieure et le chemin de ronde de la Citadelle des Flammes infernales.

Il se situe dans le centre de La Péninsule des Flammes Infernales, en Outreterre.

Histoire

Pour plus d'informations, voir Citadelle des Flammes infernales.

En Outreterre, au cœur des étendues arides de la péninsule des Flammes infernales, se dresse la citadelle du même nom, bastion quasi inexpugnable qui servit de base d'opérations à la Horde pendant les Première et Deuxième guerres.[1]

Tout le système de défense de la citadelle des Flammes infernales repose sur ses remparts, comme une sorte de premier système d’alerte.[2] Ceux-ci étaient intensément défendus par le gardien des guetteurs Gargolmar, dont la réputation d'inflexibilité n'était plus à démontrer. Il tenait sa responsabilité de Kargath Lamepoing lui-même et voulait faire honneur à son chef de guerre en n'hésitant pas à dévorer le coeur de ces victimes.[1]

Vazruden le Héraut, monté sur son destrier Nazan était chargé de veiller sur les remparts depuis les cieux, et de l'approvisionnement entre la citadelle et le Temple Noir. [1]

Omor l'intouché un démon envoyé par Illidan, jouait le rôle d'émissaire auprès des Gangr'orcs de la citadelle. Accompagné de ses gangrechiens, Omor était, comme son nom le suggérait, réputé imbattable.[1]

Finalement la Horde de Thrall attaqua la citadelle éliminant toutes créatures corrompu et démoniaques qui s'y terraient.[3]

Cartes

Boss

PNJ's Notables

Alliance

Horde

Références

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Guide de l'aventurier
  2. Quête: La guerre sur les remparts
  3. World of Warcraft: Chroniques Volume 3

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .