FANDOM


"Insectes mortels ! Vous osez pénétrer dans MON domaine ? Votre arrogance sera consumée par la flamme vivante."
Ragnaros était le puissant Seigneur du feu, maître des élémentaires de feu. Lieutenant des Dieux très anciens, il affronta les Titans avant d'être enfermé dans le Plan élémentaire.

Après avoir été captif pendant des millénaires, Ragnaros fut invoqué involontairement par le Thane-sorcier Thaurissan en Azeroth. Pendant des siècles il fit des Sombrefers ses serviteurs qu'il commanda depuis le Coeur du Magma avant d'être vaincu et renvoyé vers le Plan élémentaire.

Lors du Cataclysme provoqué par Aile de mort, la barrière entre Azeroth et le Plan élémentaire se retrouva fragiliser permettant ainsi son retour dans le monde. Il tenta de brûler l'arbre-monde du Mont Hyjal mais dut faire face à ses défenseurs qui le pourchassèrent juqu'à son royaume les Terres de feu et l'éliminèrent définitivement.

Histoire

Ordonnancement d'Azeroth

Au commencement d'Azeroth, Ragnaros faisait partie des quatre seigneurs élémentaires. Les éléments dominaient alors la planète dans une relative harmonie. Cependant, le titan en gestation dans la planète consommait le chi, l'énergie qui assurait l'équilibre entre les puissances élémentaires. La diminution du chi déséquilibra les rapports entre les éléments et sema le chaos entre eux. Ainsi, les quatre seigneurs élémentaires, chacun régnant sur des élémentaires inférieurs, forgèrent leurs armées et s'affrontèrent les uns aux autres sur Azeroth. Le seigneur du feu Ragnaros utilisait la force brute pour annihiler ses ennemis. Il ne désirait rien de plus que de faire bouillir les mers et d'étouffer les cieux dans les braises et la poussière. Partout où il passait, des volcans émergeaient crachant des rivières de lave. Les autres seigneurs finirent par lui vouer, plus qu'à aucun autre, une véritable haine pour la dévastation qu'il semait et l'impudence de ses attaques. Pendant des millénaires Ragnaros affronta les autres seigneurs pour la domination d'Azeroth. [1]

Lorsque les Dieux Très Anciens arrivèrent sur Azeroth, ils y établirent leurs empires. Les éléments sentirent immédiatement la menace que cela représentait pour eux. Pour la première fois depuis longtemps, les seigneurs élémentaires forgèrent entre eux une alliance contre les empires des Dieux très anciens. Les féroces serviteurs de Ragnaros s'allièrent aux tempêtes d'Al'Akir créant des des tempêtes ardentes et des ouragans de flammes qui réduisirent en cendres les citadelles des Dieux Très Anciens. Malgré leurs succès, les élémentaires ne purent rivaliser contre les armées déferlantes des Aqirs et des Sans-visages et finirent par être asservi par leurs maîtres. [1]

Lorsque les Titans arrivèrent sur Azeroth pour affronter l'Empire noir, les Dieux très Anciens firent appel aux plus puissants de leurs lieutenants : les seigneurs élémentaire. Ragnaros dut combattre pendant des semaines les gardiens Tyr et Odyn. Cependant, la constitution métallique des deux forgés par les Titans les protégea des flammes du seigneur du feu. Finalement, les gardiens parvinrent à retrancher Ragnaros et ses troupes dans un recoin volcanique d'Azeroth avant de le vaincre. Le seigneur du feu et ses serviteurs furent alors bannis dans un territoire incandescent du plan élémentaire qui serait connu comme les terres de feu. [1]

Au cœur du Plan élémentaire, une lutte fratricide qui dura cinq millénaires et connue sous le nom de fracture élémentaire éclata. Au cour de ce conflit, Ragnaros, aidé par ses lieutenants Garr et Geddon, prit en embuscade Tonneraan et lui porta un coup fatal avec Sulfuras. Il s'appropria son essence vitale pour accroître son pouvoir, mais ne put entièrement le consumer. Ragnaros décida d'enfermer ce qu'il en restait dans un talisman élémentaire et le sépara en deux parties égales, les Liens du Cherchevent, qu'il confia à ses généraux, le Baron Geddon et Garr. [2]

La guerre des Trois marteaux

Invocation de Ragnaros

Environs 230 ans avant l'ouverture de la Porte des ténèbres, le conflit connu comme la Guerre des Trois Marteaux éclata. Le thane-sorcier Thaurissan, chef du Clan Sombrefer, se retrouva acculé face aux armées de ses rivaux Barbe-de-Bronze et Marteau-Hardi. Risquant le tout pour le tout pour sauver son peuple, il décida avec sept de ses plus fidèles mages, de puiser dans l'énergie incendiaire présente dans les entrailles du monde pour s'en servir comme arme. Malheureusement son sort créa involontairement une brèche vers le Plan élémentaire et accéda à Ragnaros. Thaurissan invoqua sans le vouloir, le seigneur du feu en Azeroth, qui se déchaîna.

La renaissance apocalyptique de Ragnaros secoua les Carmines et créa un volcan rugissant au centre de la Dévastation. Le volcan, connu comme le Pic du Mont Rochenoire, se retrouva bordé au Nord par la Gorge des Vents Brûlants et au Sud par les Steppes Ardentes. Thaurissan et ses mages furent tués par les forces qu'ils avaient déchaînées, et les survivants du clan Sombrefer furent réduits en esclavage par Ragnaros et ses élémentaires. Ces nains restèrent dans le Pic de Rochenoire au service de Ragnaros et vénérant le seigneur de feu.

Témoins de l'horrible dévastation et des flammes qui s'échappaient des montagnes du Sud, les thanes Madoran Barbe-de-Bronze et Khardros Marteau-hardi arrêtèrent leurs armées et retournèrent en hâte vers leurs royaumes, ne voulant pas affronter la colère de Ragnaros. Le seigneur du feu demeura depuis lors, dans les tréfonds du Mont Rochenoire connu sous le nom du Cœur du Magma.[1]

Peu de temps après son émergence en Azeroth, Ragnaros découvrit que Shotoa, un Tauren Chaman du Cercle Terrestre, s'était retrouvé involontairement prisonnier des entrailles d'Azeroth. Il le nourrit de son pouvoir jusqu'à faire de lui un élémentaire de feu à l'apparence d'un Tauren. Des siècles après, Ragnaros réveilla Shotoa et lui ordonna d'anéantir le Cercle Terrestre et de répandre le chaos en son nom.[3]

Après que Ragnaros et ses serviteurs se soient installés dans le Cœur du Magma, le Seigneur Roccor, lassé des manigances des autres élémentaires, irrita volontairement Ragnaros. Le seigneur du feu ignorant sa manœuvre, décida de le punir en l'expulsant du Cœur du Magma et lui ordonna de garder les Profondeurs de Rochenoire.[4]

World of Warcraft

WoW Icon 16x16 Cette section concerne des contenus exclusifs à World of Warcraft.
Durant des années, Ragnaros résida au cœur du volcan d'Azeroth, forgeant des armées à son service pour brûler et dévaster Azeroth, et ainsi la réclamer sienne. Tandis que les terres de feu restaient en lutte face aux autres éléments, Ragnaros, assisté de ses serviteurs nains, prit le contrôle des profondeurs du mont Rochenoire. Il se retrouva cependant confronté aux prétentions de Nefarian. Le dragon noir, fils d'Aile de Mort, avait pris possession du sommet du mont Rochenoire. Avec ses armées d'orcs dirigées par Rend Main-Noire, Nefarian contestait la suprématie sur le volcan à Ragnaros, sans qu'aucun d'eux ne prenne l'ascendant sur l'autre.

Finalement, Ragnaros a découvert le secret permettant de créer la vie à partir de la pierre et projetait de construire une armée de golems invincibles pour l'aider à conquérir le mont Rochenoire tout entier. Il avait d'ailleurs envoyé l'ambassadeur Infernus enquêter dans les ruines d'Uldaman sur les secrets de la vie que les Titans avaient laissés sur place.[5]

Au cours du festival d'été, le marteau du crépuscule tenta d'invoquer le seigneur de givre Ahune en Azeroth pour qu'il affronte Ragnaros et déclenche ainsi une autre guerre entre les éléments qui ravagerait le monde. Cependant des aventuriers parvinrent à vaincre Ahune avant qu'il ne soit dans sa pleine puissance et qu'il ne menace Ragnaros

Ragnaros résidait alors dans le Cœur du Magma, avec ses serviteurs élémentaires Lucifron, Magmadar, Gehennas, Garr, Baron Geddon, Shazzrah, le Messager de Sulfuron, Golemagg l'Incinérateur et le Chambellan Executus. Mais un groupe d'aventuriers, soutenu par les Hydraxiens, l'affronta et le repoussa dans les profondeurs de son royaume. [6]

Cataclysme

Cataclysm Cette section concerne des contenus exclusifs à Cataclysm.
Après sa défaite au Cœur de magma, Ragnaros fut renvoyé dans son plan élémentaire, les terres de feu. Avec le cataclysme, la barrière entre le plan élémentaire et Azeroth s'affaiblit, permettant à Aile de mort d'ouvrir une faille au Mont Hyjal qui signa son retour. Il ordonna à ses élémentaires de feu de brûler l'Arbre-monde Nordrassil.[7][8]

Cependant, les défenseurs d'Hyjal, soutenus par des champions de la Horde et de l'Alliance ainsi que les puissants Ancien, parvinrent à enrayer l'invasion. Finalement Cenarius, Malfurion et Hamuul Totem-runique affrontèrent Ragnaros lui-même et réussirent à le repousser une nouvelle fois dans les Terres de feu. Pourtant Malfurion considérait déjà que ce n'était qu'une question de temps avant que le Seigneur du feu ne réapparaisse. Hamuul expliqua que la seule façon de le vaincre à jamais était de l'affronter directement dans son plan élémentaire des Terres de Feu et partit en discuter avec les dirigeants de la Horde et de l'Alliance.[9]

Rage sur les Terres de feu

Thrall et Ragnaros

Alors que Thrall tentait de communier sans succès avec les élémentaires pour les apaiser, Ragnaros lui apparut. Le seigneur du feu donna au chaman la vision de ses sombres projets, révélant la puissance de ses armées dans les terres de feu, ainsi que son intention de brûler Azeroth dans les flammes à l'approche de l'heure du crépuscule. Sa menace proférée, Ragnaros abandonna Thrall perturbé par cette visions. [10]

Soucieux de cette alerte, le chaman se rendit avec les membres du Cercle Terrestre au Mont Hyjal. Les forces présentes sur place décidèrent de prendre les devants et de passer directement à l'offensive dans les Terres de Feu en s'organisant sous le nom des Vengeurs d'Hyjal. Face à eux, les plus fidèles serviteurs de Ragnaros les attendaient.[11] Le Seigneur du feu découvrit également un nouvel allié puissant en la personne de Fandral Forteramure. Ce dernier lui accorda le pouvoir des flammes et fit de lui son nouveau chambellan.

Un à un, les lieutenants de Ragnaros tombèrent sous les coups des assaillants et bientôt le seigneur du feu dût leur faire face. Usant de toutes leurs ressources, les héros poussèrent Ragnaros dans ses derniers retranchements et, proche de la mort, celui-ci tenta d'échapper à la sentence. C'est alors que Cénarius, Malfurion et Hamuul Runetotem intervinrent pour extirper le Seigneur du Feu de son bassin de lave et l'empêcher de fuir à nouveau. Leur aide permit aussi de l'affaiblir assez, afin que les héros lui assènent le coup de grâce.[12]

Ainsi l'antique Élémentaire primordial incandescent, Roi de tout brasier, périt définitivement. Sa mort laissa le chaos généralisé dans les Terres de Feu, les élémentaires de feu s'affrontant les uns les autres pour réclamer la succession de Ragnaros. Les chamans du cercle cénarien s'accordèrent pour garder un œil sur les évolutions futures de ce plan élémentaire.

Battle for Azeroth

BfA Cette section concerne des contenus exclusifs à Battle for Azeroth.
Bien que la mort de Ragnaros ait libéré les Sombrefers de leur servitude, une partie demeurent fidèles au Seigneur du feu car il considèrent Moira comme une faible. Mené par Harrold Mornepierre, l'ancien juge supérieur des Sombrefers, le culte investit les Terres de feu dans l'espoir de ressusciter leur maître. Cependant ils furent découverts et arrêtés par le Thane-enclume Thurgarden et un champion de l'Alliance.[13]

Notes

  • Le nom Ragnaros viens de la mythologie Nordique : Le ragnarok , qui est une guerre entre les dieux menant a la destruction du royaume de la terre et des cieux dans les flammes.
  • A l'occasion du 10éme anniversaire de World of Warcraft , Blizzard a remit au goût du jour le raid "Coeur de magma" au niveau maximum , Ragnaros lootait alors la monture chien du magma.
  • Certains nains nomme le sang de la montage , les larmes du seigneur du feu.[14]
  • Ragnaros possède deux cartes légendaires à son image dans le jeu Hearthstone. L'une d'entre elle le présente d'une manière inédite " Ragnaros, porteur de lumière ". Il est par ailleurs l'un des personnages principaux dans l'aventure du Mont Rochenoire. [15]
    • Il apparaît également en tant que boss final de l'aile coeur du magma de l'aventure Mont Rochenoire.
  • Ragnaros fut officiellement annoncé le 4 novembre 2016 à la Blizzcon comme le 59° héros à rejoindre le jeu, juste après Varian Wrynn. [16] Une vidéo met en scène les deux personnages qui ne se sont jamais rencontrés dans l'histoire de WoW. [17]
  • Le Nain Dorius Soignepierre a trahit Forgefer pour la cause de Ragnaros.[18]
  • Ragnaros a formé le Destrier cendrecrin pour la fille qu'il n'a jamais eu.[19]
  • Lors d'un sondage, Ragnaros a été élu 36 sur 47 meilleurs des méchant de l'histoire du jeu vidéo.

Galerie

Artworks officiels

Fanarts

Screenshots

Références

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Livre : World of Warcraft: Chronicle Volume 1, 2015
  2. Dialogue du Seigneur Demitrian
  3. Manga World of Warcraft: Shaman
  4. Guide de l'aventurier: Instance classic: Profondeurs de Rochenoire - Boss: Seigneur Roccor.
  5. Quête (obsolète) : Un ambassadeur du mal
  6. Présentation officielle : Coeur de magma
  7. World of Warcraft: Chroniques Volume 3
  8. Quête : Hyjal brûle-t-il ?
  9. Quête : Le seigneur du Feu
  10. Vidéo : Rage sur les Terres de Feu
  11. Présentation officielle : les Terres de Feu
  12. Boss : Ragnaros
  13. Quête: Terres de feu
  14. Quête: Faveur auprès de la Confrérie, sang de la montagne
  15. Vidéo : cinématique Mont Rochenoire
  16. Article : Des héros et de nombreuses nouveautés annoncés à la Blizzcon 2016
  17. Vidéo : Forgé dans le feu
  18. Quête: Debout, Obsidion!
  19. https://fr.wowhead.com/spell=171847/destrier-cendrecrin
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .