WikiWoW
Advertisement
WikiWoW

Nielas Aran était un mage talentueux de la Tirisgarde et le père du dernier gardien Medivh.

Histoire

Au service de la Tirisgarde

Nielas était un membre de la Tirisgarde et en tant que tel, il participa à la traque de la gardienne Aegwynn. Pendant des mois, il harcela Aegwynn en neutralisant ses pouvoirs à l'aide de reliques magiques pour l'empêcher de s'enfuir. Peu à peu, leurs affrontements devinrent un jeu où chacun cherchait à imposer sa volonté et son intelligence. Avec le temps, Nielas découvrit que la gardienne n'était pas celle que le Conseil de Tirisfal lui avait dépeint.[1]

Contre toute attente, il se mis à ressentir de la compassion pour Aegwynn mais également un certain malaise grandissant dans l'esprit de la gardienne. Nielas qui était conscient des machinations du Conseil de Tirisfal dans la politique des royaumes humains, décida de se ranger du coté d'Aegwynn. Il espérait l'aider à surmonter sa détresse et accepta d'oeuvrer avec elle contre le conseil. Rapidement, un amour inattendu naquit entre les deux anciens ennemis.[1]

Medivh

Pour s'assurer que les pouvoirs tirisfaliens ne tombent pas entre les mains du conseil, Nielas accepta de concevoir un enfant avec Aegwynn, qui en deviendrait l'héritier. Il voyait là en elle, un acte de rédemption. Ainsi naquit un fils qui fut baptisé "Medivh". Avec Aegwynn ils choisirent d'élever l'enfant à Hurlevent car ce royaume isolés n'entretenait que peu de lien avec Dalaran.[1]

Nielas devint l'adjurateur officiel de la cour et l'un des proches conseiller du Roi Barathen Wrynn.Pour la sécurité de l'enfant, Aegwynn quitta Nielas et le laissa au bon soin de son père. Lorsqu'il fut en âge, Nielas enseigna la magie à son fils afin qu'il soit prêt lorsque ses pouvoirs de gardien se réveillerai. Ce n'était pas un maître tendre avec son jeune élève et les leçon éreintait Medivh. Nielas finit par révéler à Medivh le destin de gardien qui l'attendait et que pour cette raison, il était impératif qu'il soit prêt pour faire face à son futur rôle. Mais Nielas provoqua involontairement sa perte. Le stress qu'il affligeait à son fils réveilla les pouvoirs tirisfaliens qui sommeillait en Medivh. Nielas tenta de l'aider à les contenir, mais malheureusement la puissance de son fils se déchaîna et le tuèrent involontairement.[1]

L'Ombre d'Aran

D'une manière mystérieuse, l'esprit de Nielas se retrouva piégé au sein de Karazhan. Depuis des dizaines d'années il est condamnés à hanter la tour maudite. Il y rencontra notamment Loania et Lieren à la recherche de leur père disparu. Furieux de leur intrusion dans la bibliothèque de Karazhan, Nielas les attaqua et tenta de les manipuler. Mais il fut arrêté par l'esprit de Dougan le père des fillettes.[2]

Il demanda également à Kamsis, l'esprit d'un mage de l'Oeil Pourpre piégée dans Karazhan, de lui remettre le Journal de Medivh qu'il conserva soigneusement.[3]

Notes

  • Selon l'Archimage Ansirem Tisserune, Nielas était le mage le plus célèbre en son temps, pour ses talents d'invocation. Il avait gagné le respects de ses pairs en parvenant à invoquer plusieurs élémentaire d'eau d'un coup et dans une moindre mesure, pour avoir perfectionné la recette d'invocation du cidre pétillant.[4]
  • Il est possible qu'il partage un lien de parenté avec l'archimage Fordred Aran.
  • Une vision de la mort d'Aran peut être vu après la défaite de Moroes dans l'instance "Retour à Karazhan".


Galerie

Références

  1. 1,0 1,1 1,2 et 1,3 World of Warcraft Chroniques Volume 1
  2. Manga Wacraft Legends Volume 5 - Guerrière: Unies
  3. Quête: L'Ombre d'Aran
  4. Livre en jeu - Les écoles de magie des arcanes: Invocation
Advertisement