FANDOM


A ne pas confondre avec une Mak'Rogahn.

Un Mak'gora qui signifie "Duel d'honneur" est à l'originie un rite traditionnel orc dans lequel quiconque peut contester un supérieur pour prendre le commandement. L'ensemble des races composant la Horde ont adopté cette coutume et l'applique. Ce rituel est souvent associée à la position de Chef de guerre de la Horde. Mais peut être appliqué dans n'importe quel circonstance, dès lors que la position de leader est contesté.

Règles

Comme décrit dans le roman L'effondrement et la BD Bloodsworn les règles d'une Mak'gora sont :

  • Chaque participant a le droit à une arme.
    • Elle peut être bénie par le chaman de leur choix, si le participant le désire.
  • Les Armures destinées a protégé le corps sont interdites.
  • Chaque participant doit avoir au moins un témoin.
  • Si les deux participants refusent de tuer son adversaire, ils sont tout deux banni du clan. [1]
  • Traditionnellement, le combat est à mort. Mais lorsque Thrall devint Chef de guerre, il changea la règle pour un combat n'entrainant pas la mort, similaire au Mak'Rogahn des Chanteguerre. Les participants peuvent choisir de renoncer à ce changement. [2]Cependant, même lors d'un combat à mort, le vainqueur peut choisir d'épargner la vie du perdant. [3]

Mak'gora Connu

  • Provoqué par Orgrim Marteau-du-Destin contre Main-noire. Orgrim en sorti vainqueur et devint le nouveau Chef de guerre de la Horde.[4]
  • Provoqué par Garrosh Hurlenfer contre Thrall. Le duel dans sa version moderne non mortel, fût interrompu lorsque le Fléau attaqua Orgrimmar.
  • Provoqué par Cairne Sabot-de-sang contre Garrosh Hurlenfer avec les règles traditionnel soit, un combat a mort. Garrosh accepta la bénédiction de Magatha Totem-sinistre sur son arme Hurlesang. Garrosh estima que Magatha lui avait volé une vrai victoire en utilisant du poison sur son arme.
  • Provoqué par Ashra Valandril contre Shagara. Ashra n'avait pas mesuré ou se souciait peu de ce que cela pouvait entrainer et désirait juste un défi martiale pour savoir qui était le plus apte à diriger. Ashra perdît mais Shagara l'épargna[3]
  • Provoqué par Thrall contre Garrosh Hurlenfer. Ce duel s'est déroulé avec les règles traditionnelle et était la suite de celui qui fût interrompu par le fléau. Garrosh fût tué par Thrall.[5]
  • Hans'gar et Franzok, deux frères jumeaux qui durent s'affronter lors du rite de Mak'gora. Cependant comme chacun refusa de tuer l'autre, ils furent banni du clan.[6]

Dans l'univers du film

Film50px Cet article ou section contient des informations exclusives au Film Warcraft et son univers, qui ne sont pas à considérés comme canonique pour l'histoire de l'univers principale..

  • Provoqué par un membre du Clan Marche-rouge contre Garad . Garad ayant été affaibli par une fourberie de Gul'dan mourût dans ce duel. [7]
  • Provoqué par un membre du Clan Sire-Tonnerre contre Grukag un membre des Loup-de-givre. Grukag en sortit vainqueur.[7]
  • Provoqué par Nokrar contre Durotan lorsque celui-ci l'interdit de quitter le clan pour rejoindre la horde de Gul'dan. Durotan remporta le duel mais épargna la vie de Nokrar.[7]
  • Provoqué par Durotan contre Gul'dan . Tentant de sauver la Horde (film), Durotan affronta Gul'dan qui tricha usant de sa magie gangréné et tua Durotan.
  • Provoqué par Main-noire contre Anduin Lothar auquel il désirait démontrer sa suprématie. Anduin Lothar fit preuve d'agilité et terrassa Main-noire. Cette victoire lui valut le respect de guerriers de la Horde (film)

Mak'gora non abouti

  • Provoqué par Ga'nar Wod contre DurotanWod. Ga'nar estima que Durotan ne dirigeait pas les Loup-de-givre comme il le fallait et contesta son frère au centre du fief de la Horde. Durotan et Draka désamorcèrent la situation, et Ga'nar fît marche arrière.
  • Malkorok menaça de provoquer Baine Sabot-de-sang en Mak'gora, si son objection dans l'utilisation d'élémentaire géant de lave contre Guet-du-nord, était destiné à insulter la demande de Garrosh. Baine dissipa la tension en déclarant qu'il ne parlait que de la crainte qu'il avait dans l'utilisation abusive des éléments qui pourrait mener à un nouveau Cataclysme.[8]
  • Varok Saurcroc aurait souhaité défier Garrosh en Mak'gora lorsqu'il fut jugé pour ses crimes de guerre.[9]
  • Garad (film) incitait les membres de son clan à le défier en Mak'gora si certains n'était pas d'accord avec ses choix.
  • Lors de la conquête d'Orneval par la Horde qui a précédé la destruction de Teldrassil, Varok Saurcroc à provoqué Malfurion en Mak'gora. Mais ce dernier ne suivant pas les traditions des orcs, la demande resta sans réponse.[10]
  • Après que Sylvanas est ordonnée de brûler Teldrassil, Varok Saurcroc pensa à la défier en Mak'gora pour cet acte qu'il jugea sans honneur.[10]

Notes

  • Bien que cela soit une tradition orc, les ogres appliquent et respectent le rite de Mak'gora. Cependant seul un ogre peut défier un ogre, mais les protagonistes peuvent choisir d'être représenté par le champion de leur choix.[11] Les ogres ont probablement adopté la Mak'gora lorsqu'ils ont rejoint l'Ancienne Horde.

Références

  1. Codex des donjons , Fonderie des rochenoires - Hans'gar et Franzok
  2. L'Effondrement : Prélude au Cataclysme , Chapitre 21
  3. 3,0 et 3,1 Bloodsworn
  4. Grand livre du sang - Les Régicides, IX
  5. Vidéo de la Mak'gora
  6. http://eu.battle.net/wow/fr/zone/blackrock-foundry/hansgar-franzok
  7. 7,0, 7,1 et 7,2 Roman: Durotan, le prologue officiel du film
  8. Jaina Portvaillant : Le déferlement
  9. Roman: Crimes de guerre
  10. 10,0 et 10,1 Nouvelle: Une guerre honorable
  11. Roman: Traveler
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .