FANDOM


Histoire

L'ordre des Pandashan est un groupe d'élite de Moines Pandaren vivant reclus au sein du monastère situé dans les hautes montagnes de Kun-Lai.

Les pandashan suivent les enseignements de Xuen, le Tigre Blanc. C'est un groupe qui compte dans ces rangs l'élite des combattants qui embrassent des idéaux de courage et d'honneur.

L'entrainement extrèmement dur et rigoureux des Pandashan leur a permis de développer à leur paroxysme leurs aptitudes physiques et mentales, la connaissance de leur Chi et leur résistance aux émotions néfastes (qui sont la base de la force des Sha).

Les meilleurs moines Pandashan maîtrisent les redoutables techniques du "Marche-Vent", guerrier intrépide, vif et puissant qui utilise la parfaite maitrise de son Chi pour infliger de terribles blessures (semblables aux coups de griffes d'un tigre féroce) à ses adversaires.

Les Pandashan sont dirigés par le légendaire Taran Zhu, moine-guerrier d'exception et leader sans aucune pareille de l'Ordre. Toutefois, il semble que son coeur commence à s'assombrir à cause des nombreuses batailles et des nombreuses pertes qu'il a connu durant toute sa vie.

Les jeunes disciples sont formés sous la surveillance de Maître Banc-de-Neige, un grand maître Pandashan profondèmment bon et juste, mais qui se montre très voir trop exigeant quant à la formation de ses disciples. Selon lui, l'apprenti doit sans arrêt lui prouver sa valeur afin que Banc-de-Neige l'estime digne de sa confiance. Cette démonstration de force, de volonté, et de courage passe le plus souvent, par la tenue d'un combat.

Les Pandashans sont les premiers guerriers de l'empire a être appelé lorsque de terribles menaces rôdent sur la population Pandaren. Ils descendent alors du Sommet Kun-Lai sur leur monture de tigre en armure afin de mettre leur courage et leur intrépidité au service de l'empire.

Récemment, le Monastère des Pandashan a fermé ses portes de manière étrange alors que la Pandarie est une nouvelle fois sous le joug d'une terrible menace. Taran Zhu reste muet aux appels des dirigeants pandaren, tant est si bien que l'on ignore ce qu'il se passe réellement à l'intérieur du monastère.