FANDOM


Cet article parle du chapelet d'îles situé au large des Royaumes de l'Est. Pour le royaume humain, voir l'article Kul Tiras (royaume)
Alliance 32 Kul Tiras

Carte Kul Tiras
Carte des îles de Kul Tiras
TypeArchipel
CapitaleAlliance 15 Boralus
Race(s) principale(s)IconSmall kul tiran maleIconSmall kul tiran female IconSmall Human MaleIconSmall Human Female Humain
Autres races présentesIconSmall Drust MaleIconSmall Drust Female Drust

IconSmall Ettin Ettin
IconSmall Fungarian Fongicien
IconSmall Gnome MaleIconSmall Gnome Female Gnome
IconSmall Quilboar MaleIconSmall Quilboar Female Huran
IconSmall K'thir K'thir
IconSmall FacelessGeneralIconSmall FacelessoftheDeepIconSmall FacelessShadoweaverIconSmall FacelessOne Sans-Visage
IconSmall Siren Sirène
IconSmall Tortollan Tortollan
IconSmall Trogg Trogg

IconSmall Vulpera MaleIconSmall Vulpera Female Vulpérin
GouvernementMonarchie héréditaire
DirigeantIconSmall Jaina Jaina Portvaillant
Autre(s) dirigeant(s)IconSmall Human Female Katherine Portvaillant
IconSmall Human Female Lucille Malvoie
IconSmall Human Male Frère Pike
Principaux établissementsAlliance 15 Brennadam

Alliance 15 Havrebrune
Neutre 16px Sanctuaire des Tempêtes
Neutre 16px Port-Liberté

Neutre 16px Corlain
Langue principaleCommun
Autre(s) langue(s)Shath'yar
Croyance majoritaireMère des marées
Autre(s) croyance(s)Chamanisme, Druidisme
RessourcesMétaux, pêche, vin, élevage
AffiliationAlliance
LocalisationGrande mer

Kul Tiras est le nom d'un archipel situé dans la Grande mer, à l'ouest des Royaumes de l'Est. Il s'y trouve le royaume éponyme, qui fut fondé par des marins humains.

Histoire

L'archipel de Kul Tiras est l'une des nombreuses masses terrestres créées pendant la Grande fracture.

Les premiers habitants connus furent des clans de navigateurs vrykuls ayant quitté une autre région. Leurs descendants deviendront plus tard les drust.[1]

2700 ans avant l'ouverture de la Porte des ténèbres, les humains étendaient les frontières de l'empire d'Arathor. Ceux qui s'étaient établis sur les côtes de la péninsule de Gilnéas s'aventuraient de plus en plus loin au large du continent, et finirent par découvrir de larges îles riches en métaux et autres ressources naturelles. Décidant de s'y installer, ces marins baptisèrent leur avant-poste Kul Tiras, nom qui sera associé à l'île elle-même.[2]

Peu après leur arrivée, les colons humains rencontrèrent les drust. Bien que voulant cohabiter en harmonie avec les autochtones, les humains durent subir pendant des générations les attaques des drust qui refusaient toute tentative de paix. La Guerre contre les Drust prit fin vers 2000 avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres quand le chef drust Gorak Tul fut vaincu par les troupes du colonel Arom Malvoie lors de la Bataille de la Ferté-d'Arom.[3]

En 1200 avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres, l'empire d'Arathor se fragmenta en Sept Royaumes distincts, dont celui de Kul Tiras qui contrôlait l'archipel.[4]

Géographie

Kul Tiras comprend plusieurs îles situées dans la Grande mer. C'est une région froide et montagneuse, riche en métaux et autres ressources naturelles. Elle est divisée en trois différentes zones :

  • BfA La Rade de Tiragarde au centre et sud-est, où se situe la capitale Boralus, comporte des collines et vallées verdoyantes, un glacier, des forêts, des montagnes enneigées ainsi qu'un vaste littoral.
  • BfA La vallée Chantorage au nord, port d'attache de la grande flotte kultirassienne, est recouverte d'un tapis d’herbe verdoyante où ondulent des collines jonchées de rochers.
  • BfA Les reliefs stygiens de Drustvar au sud-ouest sont recouverts de forêts sombres aux teintes alternant entre le brun, le vert foncé et le pourpre, parcourues par une chaîne de montagnes enneigées.

Localisation

Kul Tiras se trouve à l'ouest de la Baie de Baradin et de et de Dun Morogh et au sud-est des Îles Brisées.[5]

Sur les cartes plus anciennes, Kul Tiras était beaucoup plus proche des Royaumes de l'Est, à l'intérieur même de la Baie de Baradin ou dans son embouchure, là où se trouve actuellement Vashj'ir. Des mouvements tectoniques causés par le Cataclysme furent utilisés pour justifier ce changement[6], mais ceux-ci ne seront plus mentionnés par la suite, et la place de Kul Tiras a été rétroactivement changée pour son emplacement actuel dans World of Warcraft - Chroniques (volume 3).

Taille

Kul Tiras en jeu apparaît de taille similaire à celle du continent de Lordaeron, mais est beaucoup plus réduite sur les cartes de World of Warcraft - Chroniques (volume 3).

Habitants

Les humains kultirassiens sont l'espèce dominante de Kul Tiras. Ce peuple marin est dirigé par un Amiral suprême et par quatre familles nobles : les Portvaillant, les Malvoie, les Chantorage et les Corsandre. Ils vénèrent la Mère des marées et l'ordre religieux des Eaugures bénit les navires et amène la pluie sur les champs.

Les Drust, anciens habitants de l'île, furent exterminés par les humains pendant la guerre. Il ne reste aujourd'hui qu'un seul Drust vivant, Ulfar, un Parlépine pacifique qui enseigne l'art du druidisme aux Kultirassiens. Les Drust gardent cependant une influence sur Kul Tiras depuis les Ulterres où se trouvent leurs esprits.

Une communauté de gnomes se trouvait auparavant à Kul Tiras mais ceux-ci ont tous disparus sans explication.[7]

Plusieurs groupes de pirates, contrebandiers, corsaires et mercenaires se trouvent sur l'archipel, et leurs membres comprennent des hozens, sauroks, vulpérins ou même des orcs non natifs de l'île.

Des populations d'ettins, fongiciens, hurans, nagas, sirènes, tortollans, troggs et wendigos existent également en Kul Tiras.

Faune

Kul Tiras est le foyer de nombreuses espèces sauvages. On y trouve les animaux suivants :

Arachnoïdes et insectes:

Mammifères:

Mollusques :

Oiseaux :

Poissons :

Reptiles :

Autres :


Notes

  • Ces îles sont parfois appelées "sous-continent de Kul Tiras"[8] bien qu'elles ne correspondent pas exactement à la définition d'un sous-continent, qui est la subdivision d'un continent (le sous-continent indien par rapport au reste de l'Asie par exemple) et non pas un continent plus petit que les autres.

Images

Références