FANDOM



Khardros Marteau-hardi était le thane du clan Marteau-hardi pendant la guerre des Trois marteaux.

Histoire

Khardros Marteau-hardi était le thane du clan Marteau-hardi aux alentours de 230 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres. À cette époque, les siens vivaient sur les pentes glacées à l'extérieur de Forgefer, avaient acquis leur notoriété en tant qu'excellents montagnards, incroyablement résistants, tout en luttant pour gagner plus d'influence auprès du haut-roi du royaume nain, Modimus Courbenclume. Mais au fil des années, la rivalité que Khardros et son peuple entretenaient avec les clans Barbe-de-bronze et Sombrefer, dirigés respectivement par le thane Madoran Barbe-de-bronze et le thane-sorcier Thaurissan, prit de l'ampleur jusqu'à la mort du haut-roi qui marqua le début de la guerre des Trois marteaux. Pendant plusieurs années, Khaz Modan devint le théâtre de sanglantes batailles et au bout du compte, les Barbe-de-bronze chassèrent les Marteaux-hardis et les Sombrefers de Forgefer. Mais Khardros concéda la défaite et mena son clan vers le nord. Les Marteaux-hardis finirent par s'installer non loin des Paluns où ils fondèrent la cité souterraine de Grim Batol qui ne tarda pas à égaler Forgefer en taille et en prestige. La défaite pesait lourdement sur les épaules de Khardros, mais le thane et son clan acceptèrent leur sort et prospérèrent dans leur nouveau foyer.

Mais quelques années après leur défaite, les Sombrefers entreprirent d'écraser leurs rivaux et de s'emparer de Khaz Modan et un assaut fut lancé sur Grim Batol avec à la tête de l'armée sombrefer la femme de Thaurissan, Modgud. Pendant la bataille, les Sombrefers semblèrent dominer les Marteaux-hardis, leur impératrice faisant appel à la magie noire pour briser la volonté de ses adversaires tout en ramenant à la vie les ombres de la cité qui se retournèrent contre les Marteaux-hardis. Mais alors que tout semblait perdu, Khardros mena ses guerriers dans une contre-attaque audacieuse et parvint à tuer Modgud. Suite à la mort de celle-ci, les Sombrefers vers le sud, mais ils se retrouvèrent nez à nez avec les armées de Forgefer et ensemble, les Marteaux-hardis et les Barbe-de-Bronze détruisirent ce qu'il restait de l'armée de Modgud. Madoran et Khardros s'étant trouvé un ennemi commun, ils mirent de côté leur ancienne rivalité et jurèrent de purger le monde de Taurissan et de ses sujets. Mais alors que leurs armées approchaient du foyer des Sombrefers, dans les Carmines, les deux thanes assistèrent à l'invocation de Ragnaros, le seigneur du Feu, par le thane-sorcier. Sachant que Thaurissan avait condamné son peuple et craignant pour leur sécurité, les deux thanes et leurs troupes fuirent vers le nord.[1]

Suite à la fin du conflit, Grim Batol ayant été maudite par Modgud dans son râle d'agonie et rendue inhabitable, Khardros et les Marteaux-hardis décidèrent de l'abandonner. En contrepartie, Madoran proposa à ses anciens ennemis une place à Forgefer, mais Khardros était trop fier pour accepter une telle offre et la déclina. Au lieu de cela, il conduit les Marteaux-hardis vers le nord jusqu'aux Hinterlands où ils fondèrent un nouveau foyer qu'ils baptisèrent Nid-de-l'Aigle. Par ailleurs, Khardros et ses sujets décidèrent de renoncer aux demeures souterraines du passé et développèrent une nouvelle culture. Ils recouvrèrent leurs liens traditionnels avec la nature, pratiquèrent le chamanisme et se lièrent d'amitié avec les griffons qui peuplaient la région. Par la suite, Khardros et Madoran établirent des relations diplomatiques, notamment en faisant ériger le viaduc de Thandol entre Khaz Modan et Lordaeron pour former un pont à la fois économique et symbolique entre les territoires nains et bien que des rivalités persisteraient, les deux thanes jurèrent de ne plus jamais prendre les armes l'un contre l'autre. Bien des années plus tard, quand les deux dirigeants moururent, leurs fils ordonnèrent à des maçons de construire deux statues à leurs effigies à la frontière du territoire de Ragnaros, dans la vallée des Rois, au Loch Modan. Les deux édifices y monteraient une garde infatigable, leurs yeux de pierre surveillant pour toujours le domaine brisé des Sombrefers.[2]


Références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .