« Le sacrifice. Pour les jeunes, il est synonyme de changement. Mais pour les anciens, il annonce la fin. Je connais très bien ces deux interprétations. »

Encore étudiant du Kirin Tor, Khadgar devint très jeune le premier et seul apprenti du grand Magus Medivh. Il découvrit que son maître était possédé par le Titan noir Sargeras et dut se résoudre à le tuer avec l'aide de Lothar et de Garona.[1]

Au cours de la Seconde guerre, il combattit la Horde aux cotés de l'Alliance de Lordaeron avant de parvenir à repousser l'ennemi jusqu'à la Porte des Ténèbres qu'il détruisit.[2]

Lorsque la Horde de Draenor déferla à nouveau sur Azeroth, Khadgar mena l'Expédition de l'Alliance sur la planète natale des orcs où il y découvrit les plans de Ner'zhul. Afin d'éviter que la destruction de Draenor n'emporte Azeroth avec elle, Khadgar détruisit aussi la Porte des Ténèbres de ce côté du portail, les condamnant ainsi, lui et les survivants, à y rester piégés.[3]

Pendant de nombreuses années, on le crut mort lors de son acte héroïque. Mais suite à la réouverture de la Porte des Ténèbres, il fût découvert sain et sauf aux côtés du Naaru A'dal à Shattrah.

Bien plus tard, quand la Horde de fer débuta l'invasion d'Azeroth, Khadgar, dont l'expérience et la sagesse sont inégalées, fût appelé pour aider a repousser l'invasion. Comme un recommencement, Khadgar mena la Horde et l'Alliance sur la Draenor d'antan alternatif aux cotés de Thrall et Maraad, afin de déjouer les plans de la Horde de fer.

Mais alors que la menace avait été stoppée sur Draenor (Wod) , Khadgar découvrit que la Légion ardente était de retour en Azeroth. Devenu le nouveau dirigeant de Dalaran, il mena le Kirin Tor et les armées de la Horde et de l'Alliance dans leur dernier combat contre la Légion ardente sur les Îles brisées.

Histoire

L'Apprentissage avec Medivh

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Alors âgé de 17 ans, Khadgar fut envoyé à Karazhan par le Kirin Tor comme assistant auprès de Medivh. Ses anciens précepteurs Guzbah, Dame Delth, Alonda et Norlan voulaient utiliser la présence de Khadgar dans Kharazan pour garder un œil sur le magus et chacun dans un but plus personnel.

Artwork-khadgar1-large.jpg

Il fut accueilli à Karazhan par Moroes, le chambellan de Medivh, qui l'attendait en son nom. En premier lieu, Khadgar pensa que Medivh n'était pas plus que ce qu'il semblait être : un vieux mage bienveillant, curieux et un peu excentrique. Medivh le questionna sur le Kirin Tor puis lui donna comme première tâche de ranger sa bibliothèque, comme bon nombre d'anciens prétendants au rôle d'apprenti.

En se promenant dans la tour, Khadgar découvrit une pièce où il eut une vision d'une armée humaine dirigée par un vieux mage aux cheveux blancs, combattant sous un ciel rouge, des créatures à la peau verte et équipées d'armures noires. Il fut surpris par l'étrange ressemblance entre le vieux mage et lui-même.

Un jour que Khadgar triait des livres, Medivh, qui venait de rentrer, l'attaqua en le prenant pour un voleur. Medivh avait oublié que Khadgar était toujours présent et il s'excusa. Ils montèrent ensuite tous les deux au sommet de la tour où des griffons les attendaient pour un départ immédiat. Medivh toucha la tête de Khadgar qui acquit instantanément les compétences pour monter la bête, avant de partir tous les deux explorer le sud du royaume, Les Morasses Noires. Khadgar rencontra pour la première fois des Orcs et des démonistes dont Nothgrin. En mauvaise posture, il fût sauvé par Medivh avant qu'une patrouille humaine conduite par Anduin Lothar n'arrive. Le magus lui présenta Khadgar comme son apprenti officiel.

De retour à Karazhan, Khadgar eut une nouvelle vision : Les jeunes Medivh, Lothar et Llane combattaient des Troll des jungles. À la fin de leur combat, Medivh, exténué, fixait Khadgar, lui demandant de veiller sur lui avant de sombrer dans un coma.

Medivh s'absenta des lieux, laissant Khadgar seul dans la tour. Une semaine passa, Khadgar, qui continuait ses études, mit au point un sort spécial permettant d'apprivoiser les visions que procure Karazhan. Quand il pensa que son sort était achevé, il l'utilisa dans le but d'avoir une vision du jeune Medivh. Mais il fut témoin de la bataille épique entre Magna Aegwynn et Sargeras. Peu après, Medivh, de retour, demanda à Khadgar de l'accompagner à Hurlevent pour enquêter sur les morts mystérieuses de deux puissants mages, Hugarin et Huglar.

Sur place, il furent accueillis par Lothar, qui les épaula dans leurs constatations. Ensemble ils déduisirent que les deux mages avaient à priori tenté d'invoquer un démon qui les avait ensuite assassinés. Mais Khadgar ne fut pas convaincu par cette hypothèse. Medivh révéla alors à son apprenti qu'il était le dernier Gardien de Tirisfal et lui apprit l'existence du Conseil de Tirisfal. Puis, le maître magus partit chasser le démon qui se trouvait toujours dans l'enceinte de Hurlevent. La menace éliminée, ils retournèrent à Karazhan.

Medivh, exténué suite au combat face au démon qui avait tué Hugarin et Huglar, expliqua hâtivement à Khadgar comment déchiffrer les missives de l'Ordre du Conseil de Tirisfal, afin que celui-ci ne se doute pas de son état affaibli. Il sombra ensuite dans un sommeil profond. Trois semaines passèrent, au cours desquelles Khadgar joua parfaitement son rôle de secrétaire. Parmi toutes ces lettres, l'une d'elle, non signée, l'intrigua. Elle indiquait qu'un émissaire serait bientôt là. Alors que Khadgar était en pleine lecture d'une nouvelle missive lui apprenant la mort de son ancien précepteur Guzbah, il se trouva nez à nez avec Sargeras qui contemplait Medivh depuis le pied du lit. Terrifié, Khadgar tenta de le poignarder par surprise avec un coupe-papier mais le coup passa à travers le démon qui disparut. C'est à ce moment que Medivh se réveilla.

Avec le retour à la normale de l'état de santé de Medivh, le quotidien reprit son cours. Khadgar avait progressé dans sa maîtrise de la magie du feu et avait développé la capacité d'utiliser la foudre ainsi que tout un tas de sortilèges mineurs. Medivh, dont les absences de Karazhan s'intensifiaient, pressait son apprenti à maîtriser au plus vite son art.

Un jour, un émissaire arriva à Karazhan, mais Khadgar ne parvint pas à en savoir plus. Le lendemain, Khadgar tenta d'utiliser son sort de vision tout juste modifié pour voir la rencontre entre son maître et l'émissaire. Cependant il eut une toute autre vision ; celle de Nielas Aran et Aegwynn en pleine discussion après la conception de leur héritier, Medivh. La vision s'évanouit et Khadgar ressentit une présence qui l'épiait, l'émissaire. Poursuivant l'intrus, il découvrit une orque qu'il tenta de maîtriser sans succès. Contrairement à lui, cette dernière était terriblement douée en combat rapproché. L'intervention de Moroes venu chercher Khadgar sur ordre de Medivh mit fin au combat .

Hors de lui, Khadgar exigea de comprendre pourquoi la présence d'une orque était admise à Karazhan. Medihv lui révéla qu'elle était une Demi-orc du nom de Garona et qu'elle représentait certains des Clans orcs qui séjournaient dans les Morasses Noires. Medivh, irrité par la non-ouverture d'esprit de son apprenti qui accusait Garona d'espionnage, finit par le réprimander, lui rappelant que lui même était venu dans ce but, pour le compte du Kirin Tor.

De retour dans la bibliothèque, Khadgar trouva Garona fouinant dans ses notes, ce qui lui déplut fortement. Une discussion entre eux débuta où chacun glanait des informations sur le peuple de l'autre quand tout à coup un démon fit irruption. Au terme d'un combat fastidieux, Khadgar et Garona, alliés de fortune, réussirent à le terrasser. Ils partirent prévenir Medivh qui ne sembla pas les croire mais se déplaça toute de même vers l'endroit où le cadavre était censé reposer. Il n'y trouva que Moroes œuvrant à nettoyer la pagaille que le combat avait engendrée. Très énervé, Medivh donna crédit aux visions que Karazhan procure et ce malgré l'insistance conjointe de son apprenti et de Garona. Khadgar et Garona, dont la remise en état de la bibliothèque leur avait été imposée par le magus mécontent, restaient persuadés que le démon n'était pas une illusion et commencèrent à enquêter. A mesure qu'ils travaillaient ensemble, les relations entre Garona et Khadgar s'amélioraient tandis que Medivh devenait de plus en plus distant et sombre. Khadgar découvrit que Medivh se souciait peu du sort des humains après une discussion avec son maître. Quand à Garona, elle lui révéla comment la Horde avait pu pénétrer en Azeroth par un portail créé avec l'aide d'un inconnu.

Il fût décidé d'utiliser une nouvelle fois le sort qui permet de maîtriser les visions de Karazhan pour découvrir qui était le responsable de l'arrivée des Orcs. Avec stupeur, ils découvrirent que Medivh contactant Gul'dan en était l'auteur. Puis la vision disparut. Avec tout le brouhaha engendré par cette découverte, Medivh apparut au seuil de la porte demandant aux deux compères de sortir de la salle. Cependant, Garona retint Khadgar en lui montrant que le magus possédait une deuxième ombre prenant un angle bizarre. Khadgar demanda des explications au magus sur les raisons de sa rencontre avec Gul'dan et le fait d'avoir permis aux Orcs d'entrer en Azeroth. Medivh entra dans une colère noire quand Khadgar refusa de sortir, après une énième demande, et tenta de pénétrer dans la salle. C'est alors que des étincelles jaillirent du cercle protecteur destiné aux démons, provoquant l'incompréhension de Khadgar et Garona. Medivh tenta de pénétrer par force dans le cercle et l'image de Sargeras apparut superposée à celle du magus. Conscient qu'avec le temps il parviendrait à rompre le sortilège, Khadgar invoqua une vision pour l'aider à combattre ce mal et c'est un combat entre Aegwynn et Sargeras/Medivh qui apparut. L'attention du démon fût détournée, donnant assez de temps à Khadgar et Garona pour fuir à toute allure, empruntant un griffon pour se diriger vers Hurlevent.

Ils durent se poser, contraints par le griffon tentant de les désarçonner pour répondre à l'appel de son maître. Au cours de leur voyage vers la capitale, ils rencontrèrent une patrouille d'orcs qui capturèrent Khadgar, mais Garona le sortit de ce mauvais pas en le faisant passer pour son esclave. Plus tard, c'est une patrouille humaine qui captura Garona et malgré l'intervention de Khadgar, la présentant comme sa prisonnière, devant le refus du sergent à la relâcher, il usa de magie à l'encontre de ce dernier. Heureusement, Lothar et sa patrouille arrivèrent à ce moment.

Alors que Hurlevent devait faire face aux sièges répétés des orcs, Lothar décida, contre l'avis de son roi Llane, de mener une expédition à Karazhan pour découvrir la vérité et faire ce qui devait être fait si cela s'avérait nécessaire. Khadgar et Garona, ainsi que pas moins de six patrouilles, s'envolèrent pour la tour maudite.

A leur arrivée, ils constatèrent la mort de Moroes et de Cook, les deux serviteurs de Medivh qui, quant à lui, semblait avoir disparu. Garona découvrit une porte secrète dans un mur que Khadgar s'empressa d'ouvrir à l'aide de magie. Derrière se trouvait ce qui semblait être une copie de Karazhan plongeant dans les profondeurs de la terre, comme un reflet dans l'eau. En s'enfonçant dans le terrier démoniaque, la troupe se retrouva confrontée à des créatures que Lothar, aidé de ses hommes, combattit tandis qu'il confiait à Khadgar et Garona la poursuite de leur mission. Tandis qu'ils poursuivaient leur descente, une vision leur apparut dans laquelle Garona, en pleurs, assassinait le roi Llane. Ils finirent par arriver devant Medihv/Sargeras qui, dans une contre-attaque sur Khadgar, lui ôta toute magie et vitalité, le rendant semblable à un vieillard. Lothar finit par les rejoindre et intervint en attaquant le magus. L'attention de Medivh/Sargeras fut assez détournée pour que Khadgar se place dans son dos. L'épée que Lothar lui avait confié plus tôt à Hurlevent pointait sur sa poitrine. Khadgar en déduisit que la part d'humain de Medivh/Sargeras avait tout fait pour manœuvrer les autres, pour un dernier recours au cas ou le démon prendrait pleine possession de lui. Quand le démon tenta d'utiliser la magie, Khadgar enfonça l'épée ensorcelée en plein cœur. Medivh remercia Khadgar, lui indiquant qu'il avait combattu Sargeras autant qu'il avait pu avant de succomber.

A la fin du combat, Garona avait disparu et Khadgar indiqua à Lothar qu'il voulait rester un moment sur place pour enterrer Medivh, Moroes et Cook et également retrouver Garona. Khadgar, qui depuis son premier jour à Karazhan se sentait épié, aperçut un être fantomatique sur le balcon. Khadgar le reconnut, il n'était qu'autre que Medivh mais il s'étonnait de sa présence, car récemment décédé. Il confia être l'essence même du Gardien dans le futur ; débarrassé de toute souillure de Sargeras et qui s'apprêtait à combattre de nouveau la Légion Ardente.[1]


Seconde Guerre (L'Heure des Ténèbres)

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
WC2BnE logo.png Le contenu de cette section est exclusif à Warcraft II.
Après la mort de Medivh et la chute d'Hurlevent face aux Orcs, Khadgar, Lothar et le reste des réfugiés fuirent vers le nord, vers les terres du Royaume de Lordaeron. Au fil du temps, il retrouva son pouvoir magique devenu plus puissant qu'autrefois. Bien qu'il ait retrouvé également son endurance, sa force et son agilité, son apparence quant à elle demeura celle d'un homme âgé, au visage ridé et aux cheveux blancs. Khadgar passa la Seconde Guerre à combattre aux cotés de L'Alliance de Lordaeron tout en étudiant les sorts de Medivh et la nature de la Porte des Ténèbres. Lorsque la guerre tourna en faveur de L'Alliance, la Horde fut repoussée jusqu'à la Porte des Ténèbres. Khadgar la détruisit, rompant ainsi le lien entre Azeroth et Draenor, et coupant le reste de la Horde de renforts. Cependant, la brèche entre les mondes continua d'exister.[2]

Pour se prémunir contre une nouvelle attaque venue de Draenor, Khadgar supervisa la construction de Rempart-du-Néant dans les Terres foudroyées.[4]

Au cours d'une nuit, il reçut la visite de Garona à Rempart-du-Néant. Cette dernière lui avoua avoir tué le roi Llane, manipulée par le conseil des ombres. En percevant le sort encore présent sur l'esprit de la demi-orque, Khadgar crut l'histoire de son amie. Cependant, il lui apprit que si ce sort subsistait toujours, c'était par ce qu'au moins un membre du conseil des ombres était toujours en vie. Pendant plusieurs mois, Khadgar retrouva Garona secrètement et retira une a une les chaines mentales sur l'esprit de la demi-orque. Pour le remercier, Garona lui proposa de traquer et tuer les survivants du conseil des ombres. Khadgar accepta mais il demanda à Garona de rester dans les environs, cachée aux yeux de l'Alliance. L'Archimage avait en effet senti les énergies de la faille entre Draenor et Azeroth irradier brusquement. Il sentait que la faille était sur le point de se ré-ouvrir.[5]


L'Expédition de L'Alliance (Au-delà de la porte des ténèbres)

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
WC2BnE logo.png Le contenu de cette section est exclusif à Warcraft II.

Dans WC 2

Alors que le lutte contre les orcs faisait rage, Turalyon lui suggéra de se nourrir et de dormir un peu. Pendant son sommeil, Khadgar eut un rêve étrange. Il était un géant courant au milieu de Lordaeron avec sa jeune apparence, avant qu'il soit maudit par Sargeras/Medivh. Quand il aperçut Dalaran, il courut dans sa direction et commença lentement à rapetisser. Lorsque Khadgar toucha le sol, il avait retrouvé sa taille normale. Il entra alors dans la Citadelle Pourpre où l'attendait une personne pour dîner. C'était Antonidas, qui l'avertit du vol de L'Oeil de Dalaran.[3]

Les craintes de Khadgar se confirmèrent seulement un an après l'achèvement de la construction de Rempart-du-Néant, lorsque le portail s'ouvrit de nouveau et que les Orcs s'en déversèrent, frappant stratégiquement pour voler de puissants artefacts. Dans la crainte d'une nouvelle invasion, Khadgar mena une Expédition de l'Alliance sur la terre natale des Orcs où il découvrit rapidement que la situation était pire que ce qu'il craignait. Les Orcs, menés par le chaman Ner'zhul, avaient l'intention d'ouvrir d'autres portails vers de nouveaux mondes que la Horde pillerait. Khadgar et ses compagnons se mirent en quête du Crâne de Gul'dan, le trouvant en possession d'Aile-de-mort. Khadgar s'allia à Gruul pour vaincre le dragon et reprendre le crâne. Malheureusement, incapable d'arrêter Ner'zhul ouvrant ses portails et incapable de contenir l'instabilité des énergies que cela engendra, Draenor fut déchiré.[3]

Pour empêcher la destruction potentielle d'Azeroth, Khadgar utilisa le savoir du Grimoire de Medivh et le pouvoir du Crâne de Gul'dan pour fermer la Porte des ténèbres depuis Draenor, protégeant ainsi Azeroth du cataclysme final. Khadgar conduisit les survivants dans une des failles et retourna sur les restes de Draenor.[3]

Hurlevent l'immortalisa dans une statue massive située dans la Vallée des Héros, aux côtés des autres dirigeants de L'Expédition de L'Alliance.[3]


La vie en Outreterre

Après son retour sur le monde des Orcs dévasté qui fut renommée l'Outreterre, Khadgar et les Fils de Lothar se résolurent à vivre ici. Bientôt, il dût faire face à l'incursion du Seigneur des abîmes Magtheridon, qui oeuvra à s'emparer de l'Outreterre. Khadgar était conscient qu'ils ne pourrait pas l'arrêter mais les Fils de Lothar étaient en mesure de freiner sa progression. Pendant des années, il combattit les forces de Magthéridon lors de petites escarmouches, réduisant ainsi le nombre de ses serviteurs.

Cependant après quelques années, la Légion ardente lança une offensive sur l'Outreterre, qui poussa Khadgar à chercher de l'aide. Grâce à sa magie, il sonda le Néant distordu et découvrit les Naaru. A'dal et d'autres naaru acceptèrent de l'aider et se rendit à Shattrath où Khadgar le rejoignit. Sous la direction d'A'dal, Khadgar travailla de concert avec les Draeneis, pour reconstruire Shattrath.[6]


Burning Crusade

Bc icon.gif Cette section concerne des contenus exclusifs à The Burning Crusade.

L'ancien modèle de Khadgar

Lors de la réouverture de la Porte des Ténèbres, les héros d'Azeroth découvrirent l'Archimage en vie à Shattrah auprès d'A'dal. Khadgar leur raconta en détails ce qu'il avait vécu pendant ses années en Outreterre.[7] Après des présentations d'usage de Shattrath et ses habitants, Khadgar invita les aventuriers d'Azeroth à servir L'Aldor ou les Clairvoyant.[8]

Plus tard, L'Œil pourpre découvrit des signes d'une activité inquiétante à Karazhan. L'un de ses membres, l'Archimage Cédric, désireux de pénétrer et d'enquêter dans la tour maudite scellée et isolée du monde extérieur, envoya un Champion d'Azeroth transmettre son rapport à Khadgar, la seule personne toujours en vie capable d'ouvrir Karazhan. Devant les nouvelles troublantes du rapport, Khadgar décida de confier sa clé au Champion. Seulement, par mesure de sécurité, quand Khadgar avait réalisé qu'il était bloqué en Outreterre, il avait divisé la clé en trois fragments et placé dans des conteneurs enchantés qui masquent leur présence des regards indigne, à des endroits qu'il jugeait sûrs à l'époque.[9]

Les trois fragment retrouvés par le Champion d'Azeroth, Khadgar reconstitua la clé. Cependant, sans le toucher du maître, Medivh, elle n'était qu'un simple vieux bout de métal. Heureusement, Khadgar avait connaissance d'un lieu en Azeroth appelé les Grottes du temps capable de faire voyager dans le temps.

Medivh du passé et toujours en vie, reconnut la clé qu'il n'avait pas encore confié à Khadgar. Il garda cette clé qu'il devait lui remettre plus tard lorsque celui-ci lui sera envoyé, confiant ne pas pouvoir espérer de meilleur apprenti et remit sa propre clé au Champion d'Azeroth.

De retour auprès de Khadgar, ce dernier ne sentant aucune perturbation dans la ligne temporelle, trouva cela incroyable et supposa que Medivh savait ce qui allait se passer dans le futur. La clé en poche du Champion, Khadgar lui demanda d'aider l'Œil pourpre malgré tout ses désaccords avec l'Archimage Cedric, en précisant que la clé lui est liée et non à eux.

Suivant les rapports que son ami Kurdran lui faisait sur Illidan et ses activités, Khadgar convint que le temps d'attaquer le Temple noir approchait. Il exposa ce plan à la Horde et à l'Alliance qui approuvèrent.


Le Fils de Medivh

WoW-comic-logo-16x68.pngLe contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux bandes dessinées.

Khadgar Comic.jpg

Après la réouverture de la Porte des Ténèbres, Maraad partit en Azeroth poursuivre sa recherche de Garona. Il revint brièvement en Outreterre avec Med'an, le fils de Garona, pour demander à Khadgar de rejoindre le Nouveau Conseil de Tirisfal. Khadgar refusa mais proposa la magistrice elfe de sang Dalynnia Rognebrèche pour le remplacer. L'Archimage désira ensuite s'entretenir avec Med'an qui malgré la honte de son héritage, révéla à Khadgar être le fils de Garona et de Medivh. Khadgar lui expliqua alors qu'il s'était rendu compte que Medivh et Garona avaient été condamnés avant même leurs naissances, victimes respectivement de Sargeras et de Gul'dan. Khadgar confia alors à Med'an qu'il n'avait jamais soupçonné son existence. Sa seule réalité prouvait que ses parents s'étaient battus contre leurs propres destins et que cela lui octroyait la force de détruire les forces du mal. Se rendant compte que ses parents n'étaient pas responsables du mal qu'ils avaient provoqué, Med'an remercie L'Archimage de lui avoir éclairci l'esprit.[10]


Le Déferlement

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Lorsque Jaina apprit que Garrosh Hurlenfer marchait sur la cité de Theramore, celle-ci demanda l'aide du Kirin Tor afin de défendre sa cité contre l'envahisseur. Après avoir obtenu une entrevue avec le Conseil des Six, elle se rendit compte que Khadgar en faisait maintenant partie. Ce dernier vota pour l'intervention du Kirin Tor en faveur de Theramore mais lorsque Jaina revint après la destruction de la cité en demandant que Dalaran passe à l'offensive et détruise Orgrimmar par le feu afin de se venger, Khadgar refusa, prétextant que si la destruction de Theramore était horrible et que la stratégie de la Horde était abjecte, Dalaran ne s'abaisserait pas à utilise les mêmes moyens immoraux que leurs ennemies.


Warlords of Draenor

Khadgar Shattrath WoD.jpg

WoD.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Warlords of Draenor.

L'Avant-garde de Fer

Quand la Porte des Ténèbres devint rouge et que la Horde de Fer en jaillit, marchant dans les Terres foudroyées et dévastant Rempart-du-Néant, Khadgar, dont la sagesse et l’expérience n’avaient pas d’égales, fut appelé pour repousser l’invasion.[4] Les Héros d'Azeroth rencontrèrent Khadgar près des corps du Gobelin Eclaireur Pazaztic et de la Gnome Eclaireur Pazerp du SI:7. Après avoir constaté l'invasion, l'archimage se changea en corbeau et partit en informer le Roi Varian Wrynn et le Chef de Guerre Vol'jin.


Jungle de Tanaan

Au cotés de Thrall, Maraad et Dame Liadrin ainsi que les forces combinés de la Horde et de l'Alliance, Khadgar entreprit de forcer le passage du portail dans le but de mettre un terme à l'invasion.[11] Une fois dans la Jungle de Tanaan, il employa les héros de la horde et de l'alliance à désactiver le portail.[12] Lorsque cela fût accompli, il se replia dans la jungle avec les survivants du groupe d'assaut initial.[13] Après avoir fait diversion en demandant aux héros de mettre le feu au huttes de l'orbite-sanglante,[14] ils se retrouvèrent bloqués par un Œil de Kilrogg, mais Ariok et un héros détournèrent son attention. Khadgar regretta le sacrifice héroïque d'Ariok mais poursuivit l'avancée.[15] L'Archimage n'eut d'autre choix que de détruire le Pont Tar'thog pour empêcher d'être poursuivi par l'orbite-sanglante.[16] Dans sa fuite effrénée, Khadgar découvrit l'Exarque Maladaar(wod) et Drek'thar(wod) prisonniers et demanda aux héros de les libérer.[17][18]

Mais en poursuivant leur chemin, Khadgar et son groupe se retrouvèrent piégés dans une arène de Kargath(wod). Un combat s'engagea mais Khadgar y mit fin en congelant tous ses ennemis. Le groupe reprit sa fuite et se réfugia dans une grotte dont Khadgar fit s'effondrer l'entrée. Il envoya Qiana Lunombre et l'Exarque Maladaar(wod) / Dame Liadrin et Olin Peau-de-Sienne explorer la grotte.[19] Après avoir découvert et libéré Yrel, le groupe se retrouva finalement confronté à Kelidan le Briseur(wod). Ce dernier terrassé, Ner'zhul (wod) apparut et tenta d'ensevelir le groupe en provoquant un éboulement massif. Mais Khadgar parvint à téléporter tout le monde de justesse.[20]

Le groupe apparut dans les Carrières Rochenoire, où après s'être équipé pour le combat, Khadgar détruisit un barrage surplombant qui inonda les lieux. En découvrant le Brise-monde, un gigantesque canon de la horde de fer, Khadgar eut l'idée de l'utiliser pour détruire définitivement la structure de la Porte des Ténèbres avec l'aide des héros d'Azeroth et de Thaelin Sombrenclume.[21] Avec la Horde de fer furieuse aux trousses, Khadgar et le groupe volèrent un navire au quai et prirent la fuite.

Après l'arrivée des bateaux dans la Crête de Givrefeu pour la Horde et dans la Vallée d'Ombrelune(wod) pour l'Alliance, Khadgar ouvrit des portails temporaires vers Azeroth. Ils étaient destinés à la venue des architectes Gazleu pour la Horde et Baros Alexston pour l'Alliance, dans le but d'établir leurs fiefs respectifs. Khadgar fût reconnaissant envers les membres de la Horde qui convinrent de travailler conjointement avec lui et l'Alliance contre la Horde de fer.

L'Archimage s'installa à l'Avant-poste de Pluie-d'Étoiles dans la Vallée d'Ombrelune(wod) dans le but de chasser Gul'dan(wod) et son Conseil des Ombres(wod). Avec l'aide de Cordana Gangrechant, il enquêta à Gul'var et Throm'var et finit par découvrir les projets de Gul'dan(wod). Cependant, il échappa de justesse à une tentative de meurtre de Garona(wod) grâce à l'utilisation d'un sortilège bloc de glace.

Finalement il décida de s'installer dans la région de Talador à Zangarra où il établit sa propre Tour des mages là où convergent les énergies arcaniques. Il y accueillit l'Alliance et la Horde malgré l'interdiction de Jaina sur leur présence dans une enceinte du Kirin tor. Dans le but de les aider dans l'établissement de leurs propre Sanctum des arcanes respectifs, Khadgar présenta le Magistère Krelas à la Horde et la Magistrice Serena à l'Alliance.

Plus tard, aux cotés de Durotan(wod), Draka(wod), Maraad, Yrel et les commandants de l'Alliance et la Horde, Khadgar combattit la Horde de fer menée par Main-noire(wod) et Orgrim Marteau-du-Destin(wod) lors de la bataille de Shattrath (wod). Le groupe parvint à sécuriser le port et Khadgar confia la mission aux commandants de la Horde et de l'Alliance de s'occuper des navires de la Horde de fer. Il téléporta Durotan(Wod), Yrel et Maraad sur le navire de Main-noire(wod) pour qu'ils aident Orgrim(wod) qui venait de réaliser la folie de son chef et l'affrontait. Pendant ce temps, il téléporta et chargea le commandant de prendre le contrôle d'un autre navire équipé d'un puissant canon. La tâche accomplie, Khadgar informa le commandant que le groupe qui affrontait Main-noire(wod) avait besoin d'aide et les téléporta à leurs cotés. Mais une explosion eut lieu sur le navire de Main-noire(wod) et Khadgar pensa à tord que personne n'avait survécu. Il ordonna à ce qu'on utilise le canon du navire précédemment prit à l'ennemi, sur le navire de Main-noire(wod) pour le couler définitivement. Mais alors que le canon était sur le point de faire feu, il aperçut des survivants et les téléporta à lui in extremis avant que le navire explose.

Khadgar se rendit en Nagrand(wod) où il rencontra Yrel au Guet d'Yrel et Durotan(wod) au Poste de la Rive. Finalement, il fut présent aux Pierres de la prophétie aux cotés notamment de Thrall, Aggra, Durotan(wod), Draka(wod),Yrel et Cordana Gangrechant, après la mort de Garrosh. Il envoya par la suite son serviteur élémentaire aux fiefs des commandants de la Horde et de l'Alliance afin de les informer des menaces qui planaient sur Draenor(wod) .[22]


L'Anneau légendaire

En travaillant de concert avec les commandants de la Horde et de l'Alliance contre le Conseil des ombres(wod), qu'il considérait comme une menace plus importante que la Horde de fer, Khadgar décida de confectionner un puissant artefact sous la forme d'un anneau. Comme base de cet artefact, il décida d'utiliser un trésor de manufacture Arakkoa, une bague en solium pur. Cet bague, alors en possession du Grand sage Viryx, renfermait une partie de la puissance du soleil de Draenor(wod) , raison pour laquelle il trouvait l'objet idéal pour son objectif[23].

Alors que Khadgar enchantait la bague en solium pur, il révéla au commandant son plan. Pour l'archimage, bien que la Horde de fer soit un ennemi non négligeable, Gul'dan(wod), dont il se sentait responsable de sa libération, était la véritable menace. Khadgar désirait ardemment retrouver le démoniste pour mettre un terme à la menace qu'il représente[24]. Pour augmenter la puissance de l'anneau du commandant, Khadgar l'envoya quérir divers réactifs rare en Draenor[25][26][27][28].

Plus tard, L'Exarque Maladaar(wod) informa Khadgar de la présence du Conseil des ombres(wod) au cœur de Auchindoun(wod). L'Archimage soupçonna qu'il s'agissait de Teron'gor(wod) et décida d'utiliser le sang corrompu du démoniste pour trouver Gul'dan(wod). Il confia cette tâche au commandant qui l'accomplit privant ainsi de bras droit le chef du Conseil des ombres(wod)[29]. Avec le sang de Teron'gor(wod) et les cristaux d'apogides précédemment rapportés par le commandant, Khadgar entreprit de lancer un sort de divination pour localiser Gul'dan(wod). Malheureusement, Gul'dan(wod) contra sa magie mais Khadgar réfléchit à un moyen d'augmenter la puissance du sortilège.[30]

Son idée était de traquer Kairozdormu, le dragon de bronze renégat qui libéra et amena Garrosh dans ce monde, et d'utiliser son essence pour pouvoir recalibrer sa magie à cette ligne temporelle. Aidé par Chromie, sa traque le conduisit en Nagrand(wod) où le commandant le retrouva[31]. Tous les trois, ils pistèrent les anomalies temporelles laissées par Kairoz et découvrirent qu'il avait été tué par Garrosh peu après son arrivée en Draenor(wod)[32]. Le trio retrouva le corps sans vie du dragon et ils durent affronter son esprit pour pouvoir s'emparer de son essence. Au cours du combat, Khadgar, curieux, demanda à Kairoz quels étaient ses projets et ce dernier lui révéla. Ils remportèrent la victoire et Khadgar essoufflé fût époustouflé par les prouesses martiales du commandant.[33]

Avec l'essence de Kairoz, Khadgar recalibra sa magie sur cette ligne temporelle et put améliorer considérablement l'enchantement de puissance sur l'anneau du commandant. Avec ce sort, Khadgar manqua de peu de tuer le commandant mais remplit son objectif.[34] L'Archimage découvrit que le roi-sorcier des ogres Mar'gok maîtrisait des techniques pouvant atténuer ou annuler la magie, même gangrenée. L'idée lui vint de l'utiliser pour localiser Gul'dan(wod) et confia la lourde tâche au commandant et ses troupes d'assiéger Cognefort.[35] Khadgar demanda au commandant de collecter par la même occasion des pierres d'abrogateur utilisés par les lieutenants de l'empire ogre. Ces gemmes magiques renfermaient une grande puissance arcanique brute qui servirait à encore augmenter le pouvoir de l'anneau confectionné par l'Archimage pour le commandant.[36]

Grâce aux artefacts ogre rapportés par le commandant, Khadgar fut en mesure de lever le voile du secret derrière lequel Gul'dan(wod) se dissimulait. Il lança un nouveau sort de divination et parvint à entrer en contact avec Gul'dan(wod) qui lui révéla s'être renseigné sur lui. Alors que l'Archimage était pris dans la conversation, Khadgar omit une chose importante que Gul'dan(wod) lui rappela narquoisement. Le sort qu'il avait jeté fonctionnait dans les 2 sens et avant que Khadgar ne puisse réagir Garona(wod) surgit des ombres et le poignarda avant de prendre la fuite[37].

L'arme avec laquelle il fut poignardé était imprégnée de magie gangrenée, ne laissant que très peu de temps avant que l'Archimage ne succombe. Heureusement, grâce aux effort conjoints du commandant, de Cordana Gangrechant et de Jaina Portvaillant, représentant le Kirin tor, Khadgar fût sauvé. Malgré sa convalescence, Jaina n'hésita pas à l'interpeller sur ses relations établies avec la Horde et lui mentionna que le Conseil des Six désapprouvait son entreprise. Khadgar rétorqua qu'il n'avait que faire de l'avis du conseil.[38]. Finalement, profitant de la présence de Jaina, Khadgar lui demanda de conjuguer leurs talents pour améliorer l'anneau du commandant.[39]

Après cela, Khadgar décida qu'il devait briser le contrôle mental de Gul'dan(wod) sur Garona(wod). Cependant il lui fallait pour cela de puissants composants pour le sortilège dont le Cœur d'une fureur. Khadgar avait connaissance de l'une d'elle emprisonnée dans la Fonderie Rochenoire et demanda au commandant de rapporter son cœur pendant le siège de la forteresse de Main-noire(wod).[40] Il demanda également au commandant de se procurer le Tome du courbe-flamme,[41] une orbe de thaumaturgie draenique[42] et des tablettes élémentaires[43] également localisés dans la fonderie rochenoire d'après ses sources.

Avec l'aide du Tome du courbe-flamme, Khadgar découvrit le secret de Main-noire(wod) et demanda une fois de plus au commandant de rapporter le bras du seigneur de guerre Rochenoire.[44] Les études qu'il mena sur les différents composants rapportés de la fonderie lui permit d'être en mesure d'insuffler encore plus de puissance à l'anneau artefact du commandant. Il entama le rituel mais bien qu'une réussite, le sort fut trop puissant et provoqua un arrêt cardiaque au commandant. Heureusement, Khadgar utilisa son Défibrillateur gobelin personnel et le ramena à la vie.[45]

Quelques temps après, Khadgar sembla découvrir le moyen d'annuler le sort jeté par Gul'dan(wod) pour contrôler l'esprit de Garona(wod). Il entama une incantation et tenta frénétiquement d'arracher des informations à Garona(wod) s'acharnant à un tel point que Cordana considéra cela comme de la torture et dût intervenir pour le stopper. La tentative de Khadgar fût un échec total et il dût se résoudre à continuer ses recherches.[46]

Quelques tempsplus tard, Khadgar eut vent d'un groupe du Conseil des ombres(wod) qui utilisait un orbe d'assujettissement pour laver le cerveau des espions. Décidé à utiliser des méthodes moins orthodoxes qu'à son habitude, il confia la mission au commandant de la lui rapporter.[47] Contre l'avis de Cordana, Khadgar utilisa cet outil du mal et parvint enfin à libérer Garona(wod) de l'emprise de Gul'dan(wod). Il confia à la suite l'orbe à Cordana pour qu'elle le détruise.[48] Garona(wod), reconnaissante, lui révéla que Gul'dan(wod) se dirigeait actuellement vers le Sentier de la Gloire pour rencontrer Grommah Hurlenfer(wod). Khadgar, Garona(wod) et le commandant se mirent immédiatement en route avec l'intention de l'espionner.[49]

Avec l'aide des talents de Garona(wod), le commandant infiltra le camp sur la demande de Khadgar. Ils découvrirent que Gul'dan(wod) avait renforcé sa puissance et qu'il venait de prendre le contrôle du reste de la Horde de fer.[50] Avec Gul'dan(wod) à la tête de la Horde de fer, Khadgar incita les commandants de la horde et de l'alliance à construire une chantier naval dans leurs fiefs respectifs[51] et de développer une flotte capable de contrer l'armada marine des séides de Gul'dan(wod).[52]

L'archimage découvrit que Gul'dan(wod) avait envoyé en mer son navire amiral pour qu'il cartographie les lignes telluriques océaniques. Khadgar demanda au commandant de lancer sa flotte à la poursuite de la Main de Gul'dan et de s'emparer de cette carte.[53] Grâce à elle, il put localiser les différentes concentration des lignes telluriques et conférer un dernier enchantement à l'anneau du commandant dont la puissance devint légendaire.[54][55]


La Fureur des flammes infernales

Lorsque la Horde et l'Alliance assiégèrent la Citadelle des Flammes infernales(wod), Khadgar fût présent avec le Kirin tor. Il demanda aux commandants de récupérer sur les lieutenants de Gul'dan(wod) les tomes du chaos qu'ils utilisaient pour former de nouveaux démonistes.[56] Après être entré en leur possessions, Khadgar confia la tâche au commandant de livrer les grimoires démoniaques à Cordana Gangrechant pour qu'elle les détruise. Cordana agissait étrangement et accusa à demi-mots Khadgar de les avoir probablement utilisé. Malheureusement, devant le refus du commandant de confier l'artefact crée précédemment par Khadgar, Cordana l'attaqua et lui révéla sa corruption. Khadgar apprit de la bouche du commandant la corruption et la fuite de Cordana et en sembla en être très affecté.[57]

L'assaut contre la forteresse se poursuivit et Khadgar parvint à briser les sceaux magiques de Gul'dan(wod) et établir des portails permettant à la Horde et l'Alliance de progresser. Étrangement, lorsque leurs combattants affrontèrent Kilrogg Oeil-mort(wod), ce dernier leur octroya une soit disant vision de leur futur dans lequel ils combattaient la Légion ardente aux cotés de Khadgar. Malheureusement, ces derniers se retrouvaient submergés par les démons et périssaient.[58]

Finalement parvenu au sommet de la Gangreflèche de la citadelle, Khadgar et les troupes de la Horde et de l'Alliance poursuivirent Gul'dan(wod) à la Porte des ténèbres pour en finir. Pour des raisons personnelles, il demanda qu'on lui garde le précieux crâne du démoniste.[59] Mais malheureusement Gul'dan(wod) ouvrit un portail et permit l'arrivée d'Archimonde sur Draenor(wod). Khadgar, Yrel, Grommash(wod) et les guerriers de la Horde et de l'Alliance, combattirent le puissant eredar et parvinrent à le vaincre au prix d'une lutte acharnée.

Malgré la mort d'Archimonde et le fait que Gul'dan(wod) fut banni dans le néant distordu par ce dernier, Khadgar confia à Yrel que cela ne pouvait pas être si facile et qu'il craignait que tout ceci ne soit que le début. Khadgar prit ensuite sa forme de corbeau et quitta les lieux.[60] Par la suite, Khadgar quitta Draenor(wod) et rentra en Azeroth.


La Tombe de Sargeras

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.

Tandis que Gul'dan Wod avait réussi à fuir, le vil démoniste finit par atteindre Azeroth. Khadgar le traqua sans relâche, manquant de peu de l'éliminer définitivement. Gul'dan Wod réussit à lui échapper, en se servant des enfants présent sur le bateau qu'il avait détourné comme bouclier humain. Le démoniste avait incendié le navire avant de fuir à la nage.

Mais Khadgar finit par sentir l'utilisation d'une pointe d'énergie corrompue. L'archimage dans sa forme de corbeau rencontra par hasard à ce moment même Maiev Chantelombre, en compagnie de certaines de ses gardiennes. Khadgar lui révéla la raison de sa présence ici et invoqua des élémentaires d'arcanes afin qu'ils ratissent les lieux à la recherche de Gul'dan Wod. L'archimage requit l'aide des gardiennes mais Maiev refusa et laissa Khadgar seul dans sa traque.

Il reprit alors sa forme de corbeau et survola l'épave du bateau à la recherche du moindre signe de la présence de Gul'dan Wod. Khadgar commençait à désespérer lorsqu'il entendit un énorme bruit étouffé et ressentit une violente onde de choc. Son regard se porta directement sur l'île de Thal'dranath où il découvrit un nuage de poussière séélevant de la tombe de Sargeras.

Khadgar s'y précipita et pénétra dans l'édifice délabré. Utilisant astucieusement les pièges qu'avaient disposé en toute hâte Gul'danWod, il finit par remonter jusqu'à lui. Khadgar découvrit avec stupeur le but de la présence et la mission que la Légion ardente avait confié à Gul'dan Wod : briser les sceaux d'un puissant portail qui permettrait leur entrée en Azeroth.

Finalement, l'Archimage tomba face au démoniste et les deux ennemies s'affrontèrent. Mais subitement, Gul'dan Wod s'arrêta pour se cacher en utilisant sa magie pour aveugler Khadgar. L'archimage comprit qu'on avait donner l'ordre à l'orc d'arrêter le combat, mais la raison lui échappa. Déterminé à le débusquer, Khadgar invoqua des orbes arcaniques luisantes. Il tenta également de faire réagir le démoniste en le provoquant verbalement, ce qui fonctionna. Gul'dan Wod lui envoya un torrent de flammes gangrénées dans son dos que Khadgar gela au dernier instant. Malheureusement, Gul'dan Wod se camoufla à nouveau dans les ombres.

Khadgar reprit sa traque de plus belle avec l'aide d'un élémentaire d'arcane lorsqu'il s'aperçut qu'un des sceaux du portail venait d'être brisé.

Malheureusement, il ne parvint pas à le débusquer avant que le démoniste ne brise deux autres sceaux. N'en restant plus qu'un et devant l'urgence de la situation, Khadgar rassembla tout sa puissance et invoqua une énorme plaque étincelante acérée qu'il dirigea vers le sol. L'archimage était déterminé à se sacrifier en emportant avec lui le portail et Gul'dan Wod. Cependant, Gul'dan Wod sortit de sa cachette et attaqua Khadgar qui se contenta de dévier les sorts.

Soudain, Gul'dan Wod arrêta ses attaques et concentra tout son pouvoir dans le dernier sceau qui se brisa. Le démoniste s'empara du flux d'énergies corrompues, et avec cette effroyable puissance, attaqua Khadgar. L'archimage réagit immédiatement et se protégea dans un bloc de glace que Gul'dan Wod éjecta de la salle avant de faire s'écrouler la porte.

L'attaque du démoniste avait fait beaucoup de mal et l'avait isolé de Khadgar. Cependant pour une raison confuse, bien que les sceaux avaient été brisés, Gul'dan Wod n'ouvrit pas le portail. Khadgar misa tous ses espoirs dans le fait de parvenir à tuer le démoniste avant qu'il n'ouvre le portail. Il commença à creuser frénétiquement les débris à l'aide de sa magie.

Heureusement, Maeiv fit irruption et l'aida à ouvrir une brèche vers la salle où se trouvait Gul'dan Wod. Le duo affronta alors Gul'dan Wod qui les surpassait aisément. Mais ils n'avaient pas le choix, ils ne pouvaient pas abandonner, alors ils continuèrent leurs attaques incessantes.

Malheureusement, Gul'dan Wod décida subitement d'ouvrir le portail et immédiatement un raz-de-marée de démons se précipita en Azeroth. L'archimage n'eut plus d'autres choix que de fuir en attirant le maximum de démons pour laisser à Maiev et ses gardiennes le temps dont elles auraient besoin.[61]


Présages

Khadgar dans présages.jpg

Devant la menace qui pèse sur Azeroth, Khadgar se rendit en désespoir de cause à Karazhan. Il espérait y découvrir des savoirs dans les écrits mystiques dont regorge la bibliothèque, qui l'aiderait à combattre cet ennemi sans âge. Le fantôme de Medivh lui apparut alors et lui confia que la seule arme qui pourrait l'aider serait que lui, son ancien apprenti, devienne le nouveau gardien. Le fantôme de Medivh lui montra des visions de ce qui se passerait s'il refusait iy acceptait. Medivh lui remit alors un grimoire dans lequel il disait avoir imprégné un écho de son essence. Khadgar prit le tome et le brûla, mettant fin aux espoirs de la Légion ardente de le corrompre et poussant le seigneur de l'effroi à l'origine de cet duperie, à se révéler. Grâce à son grand pouvoir, Khadgar terrassa aisément le démon. Finalement, il comprit qu'une seul personne ne pourrait vaincre la Légion ardente et que seules les races mortelles d'Azeroth unies pourront y parvenir.[62]


Legion

Legion-Logo-Small.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Legion.

Le Retour de la Légion ardente

Lorsque Khadgar découvrit que la Légion Ardente était de retour en Azeroth, il en informa le Roi Varian Wrynn.[63]

Bien qu’il fût incapable d’empêcher Gul’dan(WoD) d’ouvrir la tombe de Sargeras, permettant ainsi à la Légion d’envahir Azeroth une fois encore, Khadgar resta déterminé à trouver un moyen de refermer le portail et de déjouer l’invasion de la Légion. Il savait que les forces combinées des plus grands champions d’Azeroth seraient nécessaires pour réussir, alors même que des voix s’élevaient contre une coalition, faisant courir le risque d’une destruction totale par la Légion.[64]

Après la libération des chasseurs de démons Illidari, Khadgar œuvra pour leur intégration dans les rangs de leurs anciennes factions respectives.[65][66]

Alors que Dalaran venait d'être déplacé au-dessus de Karazhan, Khadgar convoqua le conseil des six afin de réintégrer les mages de la Horde dans le giron du Kirin Tor. Khadgar initia un vote qui se solda par un oui à la réintégration de la Horde en Dalaran, provoquant le départ de Jaina du Kirin tor.[67]

Mais alors que la réunion du Conseil des six touchait tout juste à sa fin, Brann Barbe-de-Bronze fit irruption. Il demanda à Khadgar et à un champion d'Azeroth de l'accompagner à Ulduar pour y retrouver son frère Magni, qui saurait comment vaincre la légion. Peu après leur arrivée à Ulduar, ils furent attaqué par des séides des Dieux très anciens. Continuant leurs progression après les avoir vaincu, ils découvrirent que la Légion ardente était également présente. Un démon nommé l'Inquisiteur Ha'zaduum tentait de lire dans l'esprit de Magni. Khadgar, Brann et le champion d'Azeroth affrontèrent les démons et les vainquirent. Magni leur révéla alors la véritable nature d'Azeroth : un titan en gestation, ainsi que l'existence des Piliers de la créations, des reliques qui auraient le pouvoir de refermer le portail de la légion. Soudain, Khadgar se souvint avoir lu quelque chose sur ces reliques dans les grimoire antique de Medivh. L'Archimage créa immédiatement un portail vers la tour du gardien abandonnée, conviant le champion d'Azeroth à le suivre.[68]

Dans Karazhan, des démons de la légion ardente menés par Thar'Zul tentèrent de les arrêter. Mais Khadgar et le champion d'Azeroth parvinrent à retrouver le précieux grimoire.[69] De retour à Dalaran, Khadgar convoqua les champions d'Azeroth afin de défendre la cité assiégée par la Légion ardente.[70]

Parallèlement, Khadgar, aidé de l'Archimage Modera, continua d'étudier le grimoire de Medivh. Cependant, bien que le livre fasse effectivement mention des Pilliers de la créations, l'information concernant leur emplacement était manquante. Khadgar décida alors d'invoquer l'esprit d'Alodi, le premier gardien et l'auteur du livre. Celui-ci conseilla à Khadgar de chercher du coté des Îles Brisées. Khadgar décida qu'il fallait alors déplacer Dalaran jusqu'aux Îles Brisées et demanda aux champions d'Azeroth de leur permettre de gagner du temps car le sort de téléportation est très long à tisser.[71]


Campagne sur les îles brisées

Peu de temps après l'arrivée de Dalaran dans les îles brisées, Khadgar rencontra un émissaire de Haut-Roc nommé Oro. Khadgar estima que les Tauren de Haut-Roc avaient de bonnes intentions et seraient la meilleure chance de trouver des alliées dans la région.[72]

Malgré la situation, Khadgar regagna espoir lorsqu'il découvrit que Malfurion avait réussi à débarquer en Val'sharah et prit en main les choses là-bas.[73]

Parallèlement, Khadgar aida les Illidari en leur fournissant une source d'alimentation pour leur communicateur de la Légion.[74]

Après avoir découvert l'existence d'une relique antique qui pourrait les aider contre la Légion ardente, Khadgar décida de se rendre en Azsuna pour enquêter. Tandis qu'il approchait du camp établit par les Illidari, il découvrit que les chasseurs de démons étaient aux prises avec la Légion ardente. [75] Khadgar, en compagnie de champions d'Azeroth, porta assistance aux Illidari acculés.[76] Lors de son séjour au camp Illidari, Khadgar découvrit l'existence du dragon bleu Sénégos et fut convaincu que ce dernier saurait où trouver un Pilier de la création. Aussi, il décida de quitter Faronaar pour se rendre au Repos Aile-d'Azur à la rencontre de Sénégos. Malheureusement, Khadgar découvrit que le vieux dragon bleu était mourant. L'Archimage ne put se résoudra à rester les bras croisés pendant que le vieux dragon dépérissait et sentit que quelque chose clochait avec l'énergie magique des environs.[77] Après avoir atténué les souffrances du vieux dragon, Khadgar l'interrogea et découvrit que le Pilier de la création qu'il recherchait était la Pierre des Marées, qui avait été brisée il y a longtemps, au grand dam de l'archimage.[78] Peu après, Khadgar aida à défendre le repos Aile-d'Azur d'une attaque de flétris.

De retour à Dalaran, il découvrit une étrange anomalie arcanique en provenance de Suramar. Khadgar parvint à décrypter le sort et accéda à un message magique enregistré par Thalyssra qui implorait qu'on l'aide à sauver son peuple de la Légion ardente.[79] Khadgar décida de répondre à l'appel de la première arcaniste et confia aux champions d'Azeroth la tâche de la retrouver en utilisant sa baguette personnelle.[80]

De peur que la Légion ardente n'envahisse Dalaran, Khadgar envoya des membres du Kirin Tor espionner plusieurs bastions démoniaques dans l'espoir d'en apprendre davantage sur leurs intentions. En attendant d'en savoir plus, Khadgar se rendit au Pavillon du traqueur pour solliciter la protection du Sentier invisible pour les citoyens de Dalaran.[81] Après des jours sans nouvelles des mages envoyés en Suramar, Khadgar décidé de se rendre lui-même au dernier endroit où ils furent aperçus. Avec l'aide de Baron, le molosse du Veneur Blake, Khadgar remonta la piste des mages disparus jusqu'à les retrouver acculés par des Gangrechiens. Khadgar se précipita pour leur apporter assistance mais Hakkar le dresseur de molosses apparut et piégea l'Archimage pour l'en empêcher. Khadgar contempla impuissant les gangrechiens se nourrir de ses agents du Kirin Tor avant de repartir nonchalamment avec leur maître.[82] Malheureusement, Hakkar disposait d'une armée de gangrechiens capables de neutraliser la plupart des sorts, rendant impossible toute action du Kirin Tor. Khadgar fit une nouvelle fois appel au Sentier invisible pour se charger du démon antique.[83] En travaillant de concert avec Vereesa, Halduron Luisaile et Shandris Pennelune, Khadgar et le Sentier invisible mirent au point une stratégie pour vaincre Hakkar. Pour l'attirer où ils le désiraient, Khadgar eut l'idée d'utiliser un calice crée par Millificent Tempête-de-Mana et capable de s'imprégner de magie.[84] Finalement, Khadgar et ses alliées tendirent un piège à Hakkar au sein même du Fort Pourpre et parvinrent à le vaincre, éliminant ainsi la menace qu'il faisait peser sur Dalaran.[85]

Alors que l'Archimage Vargoth avait disparu et abandonné son siège du Conseil des Six, Khadgar fut appelé pour examiner Meryl Gangrorage, rongé par un mal mystérieux. Il découvrit rapidement que la maladie qui affectait Meryl était de nature magique.[86] Finalement, Khadgar finit par découvrir que l'origine du mal de Meryl venait de Kathra'natir et décida de former une équipe pour affronter le démon dans l'Occulus. Avec l'aide de Kalec et Modera, Khadgar parvint à enfermer Kathra'natir dans une pierre d'âme sacrenuit.[87]


Voie de la Lumière

Informé par l'ordre de la Main d'argent qu'un objet à la luminescence extraordinaire avait surgit du Gangrorage surplombant la Tombe de Sargeras, Khadgar enrôla un champion d'Azeroth pour l'aider à enquêter. Après avoir remonté la piste du mystérieux objet et l'avoir repris des mains du géant des mers Yorg Bourbegueule, Khadgar le rapporta à Dalaran. En l'effleurant, il découvrit un message d'avertissement de son vieil ami disparu Turalyon. Ce dernier exhortait les défenseurs d'Azeroth à conduire l'objet lumineux auprès du Prophète Velen qui, selon lui, était la clé de la survie d'Azeroth.[88]

Ebranlé par cette découverte, Khadgar se hâta d'ouvrir un portail pour l'Exodar, confiant à un champion d'Azeroth le transport et la garde de l'objet lumineux vers Velen. Après quelques temps, il découvrit que l'objet lumineux n'était qu'autre que le cœur du premier Naaru Xe'ra. Il apprit également que la Légion ardente avait envoyé à Velen son propre fils à la tête de troupes de la Légion ardente attaquer l'Exodar pour l'assassiner.[89] Malheureusement, au cours de l'attaque, O'ros, le dernier descendant de Xe'ra qui devait être en mesure de permettre au cœur de la Lumière de livrer ses secrets, fut tué. Khadgar se mit en quête d'un autre moyen de le déverrouiller. Pendant plusieurs jours, il parcourut d'antiques tomes de cosmologie et finit par découvrir une théorie qui impliquait la création de Xe'ra par Elune. Aussi, il eut l'idée d'utiliser les Larmes d'Elune pour percer les secrets du cœur de la Lumière.[90]

L'idée de Khadgar s'avéra payante et il découvrit de la bouche du champion d'Azeroth en charge de la garde du cœur de la Lumière les révélations faites par Xe'ra : les Titans étaient morts et Illidan était l'élu qui devait mettre un terme à la Légion ardente.[91] Après plusieurs semaines, le champion d'Azeroth en charge du Cœur de la Lumière se présenta à Khadgar avec les instructions de Xe'ra. L'archimage reçut pour mission d'empêcher Sargeras de posséder le corps d'Illidan en y renvoyant son âme contenue dans le Cœur de la Lumière. Khadgar fut perturbé par ce plan mais assura qu'il ferait de son mieux.[92]


Retour à Karazhan

Lorsque les éclaireurs du Kirin Tor envoyèrent d'inquiétant rapports de Tornheim faisant mention d'une recrudescence des attaques des Gangremorgue, Khadgar chercha à découvrir ce que la Légion ardente attendait de Skovald. L'Archimage chargea un groupe de champions d'intercepter le Dieu-roi dans les Salles des Valeureux.[93] Rapidement, il découvrit que les maîtres de la Légion avaient morcelé certains de leurs ordres secrets pour empêcher les défenseurs d'Azeroth de découvrir leurs plans. Khadgar savait que cela ne présageait rien de bon et chargea les champions d'Azeroth de s'emparer des cristaux gangrénés qui renfermaient les ordres de la Légion, auprès des chef de file disséminés sur les îles brisées.[94]

En utilisant ses pouvoirs, Khadgar parvint à percer les secrets des cristaux et découvrit avec effroi que la Légion ardente avait investit Karazhan.[95] Se sentant coupable d'avoir négligé les défenses de Karazhan, Khadgar partit immédiatement pour la tour en compagnie de l'Archimage Karlain.[96] Ensemble et avec l'aide du kirin Tor et des champions d'Azeroth, Khadgar put rétablir les sécurités de Karazhan. Bien que l'extérieur de la tour fut à nouveau sûr, les démons grouillaient toujours à l'intérieure. Khadgar avait découvert que la Légion ardente avait l'intention d'exploiter le pouvoir de Karazhan pour ouvrir la voie vers les innombrables mondes qu'elle contrôlait.[97]

Finalement, en compagnie des champions d'Azeroth, Khadgar s'aventura dans la tour pour éliminer Viz'aduum. Laissant le soin au champions d'Azeroth de de débarrasser Karazhan de l'influence de la Légion, Khadgar s'efforça de contourner les défenses magique de la tour.

Après être parvenu au sommet de la tour, Khadgar y retrouva les champions d'Azeroth. Malheureusement, il ne parvenait pas à couper les liaisons établie par la Légion ardente. C'est alors que son ancien mentor Medivh apparut pour aider son ancien apprenti en rompant lui-même les connexions de la tour aux mondes de la Légion. Finalement, grâce au concours des champions d'Azeroth, les démons furent boutés hors de Karazhan. Khadgar s'empressa alors de requérir l'aide de Medivh dans cette guerre contre la Légion ardente. Mais Medivh refusa, déclarant que son chemin le menait ailleurs et considérant Khadgar comme le nouveau gardien d'Azeroth. Avant de partir, Medivh incita Khadgar à faire un pas dans l'inconnu pour briser les entraves du destin. Après le départ de son ancien mentor, Khadgar quitta Karazhan pour méditer sur ces paroles.


L'insurrection de Suramar

Lorsqu'enfin l'heure de libérer Suramar fut venue, Khadgar mena le Kirin tor sur le front. Il joua le rôle de médiateur entre les troupes de la Horde et de l'Alliance et convoqua Thalyssra pour discuter des intérêts communs aux différents peuples elfiques. Khadgar comptait beaucoup sur les connaissances des Sacrenuits et de Suramar pour la bataille qui était sur le point de se jouer.[98]

Lors de la prise du Port d'Astravar par la rébellion Souffrenuit, Khadgar travailla de concert avec Occuleth pour téléporter les troupes du Kirin tor directement sur le front.[99] Quelques jour après avoir sécurisé le port, les armées elfiques se lançèrent à l'assaut du Palais Sacrenuit. Tyrande insista pour que Khadgar couvre leurs arrières aux cotés des Souffrenuits. Malheureusement, les rebelles et leurs alliés furent facilement stoppés par Elisande qui les piégea dans une bulle temporelle. Khadgar échappa de peu au sort grâce à l'intervention d'un champion d'Azeroth.[100]

Usant de tout son pouvoir, Khadgar parvint à libérer Tyrande et Dame Liadrin du sort qui les retenait prisonnières. Malheureusement, il lui fut impossible de réitérer cet exploit avec le reste des forces elfiques.[101] Après la mort d'Andaris Narassin, le meilleur arcaniste au service d'Elisande, Occuleth fut en mesure de téléporter Khadgar et Thalyssra à l'entrée latérale du Palais Sacrenuit. Khadgar fut persuadé que briser le verrou temporelle qui retenait les troupes elfiques assurerait la chute de Gul'dan WoD. Cependant, il savait également que cette tâche ne pourrait pas être accomplie par les flétris alliés et chargea des champions d'Azeroth d'en assurer la réussite.[102]

Tandis que les champions d'Azeroth se rassemblaient en vue de l'assaut sur la Palais Sacranuit à venir, Khadgar se prépara à lui aussi à utiliser le Cœur de la Lumière quand l'heure sera venue comme lui avait ordonnée Xe'ra.[103] Après l'élimination de l'Anomalie chronomatique, le sort qui maintenait prisonnier les troupes elfiques fut brisé. Khadgar resta en arrière pour les informer de la situation et veilla à les préparer à reprendre l'assaut du palais. Il rattrapa les champions d'Azeroth qui venaient de franchir les portes du palais et œuvra à renforcer leur position, invitant Thalyssra à poursuivre l'assaut. Lors de la chute de Krosus, Khadgar remercia les champions d'Azeroth d'avoir vengé la mort de Tirion Fordring.

Finalement, les champions affrontèrent Gul'dan WoD au sommet du Palais Sacrenuit. Alors que la bataille faisait rage, Khadgar tenta de renvoyer l'âme d'Illidan dans son corps pour empêcher Sargeras de le posséder. Mais à son insu, le chef de la Légion ardente avait déjà commencé à prendre possession du corps d'Illidan et le neutralisa. Les champions d'Azeroth qui étaient parvenus à mettre hors d'état de nuire Gul'dan WoD accomplirent l'exploit de chasser Sargeras du corps d'Illidan avant que Khadgar, libéré de ses entraves, utilise le Cœur de la Lumière pour accomplir sa mission.[104] L'Archimage assista à la disparition du portail vers le Néant distordu invoqué par Gul'dan WoD et au retour fracassant d'Illidan qui consuma le seigneur du Conseil des ombres dans un feu gangréné.[105]

Après la bataille, Khadgar utilisa le pouvoir de l’œil d'Aman’Thul pour le téléporter directement à Dalaran en prévision de son utilisation contre la Légion ardente.[106]


Déclin de la légion

En prévision de l'assaut de la Tombe de Sargeras, Khadgar rencontra Velen et les champions des différents ordre de classe qui œuvraient contre la Légion ardente, à Dalaran. Au cours de la réunion, il les félicita pour la mort de Gul'dan WoD et affirma que la Légion subirait le même sort. Mais Velen l'interrompa en affirmant dramatiquement que Gul'dan WoD n'était qu'un pion et qu'il redoutait la fureur de Kil'jaeden. L'érédar qui les espionnait ordonna à ses troupes d'envahir Azeroth et de tout réduire en cendre. Khadgar assista médusé à l'arrivée de la flotte spatiale de la Légion ardente.[107]

Khadgar œuvra à unifier les armées de la Horde et de l'Alliance sous une bannière commune connue sous le nom du Déclin de la Légion. Déterminé à fermer le portail de la Légion ardente situé dans la Tombe de Sargeras, il prit la tête des armées du Déclin pour lancer l'assaut sur le Rivage Brisé. Aux cotés de Maiev, Illidan, Velen et les champions d'Azeroth, Khadgar participa à la destruction du navire de commandement de Mephistroth. L'assaut sur le Rivage brisé lui permit d'établir l'avant-poste de la Halte de la délivrance depuis lequel il coordonna de nombreuses opérations contre la Légion ardente. [108]

Tandis que Khadgar et les membres du Déclin de la Légion préparaient l'assaut de la Tombe de Sargeras, le Conseil des Six enquêta sur les nombreux lieutenants de la Légion ardente hors du Rivage brisé. Il invita les champions d'Azeroth à une réunion privée avec le Conseil des Six au sein de la Citadelle Pourpre.[109] Aux cotés de ses confrères du Conseil, il pria les champions d'Azeroth de s'occuper des différentes menaces qu'ils avaient réussi à identifier.[110] Après leurs éliminations, Khadgar et le reste du Conseil décidèrent de récompenser les champions d'Azeroth en infusant leurs propres pouvoirs dans les armes prodigieuses qu'ils maniaient afin de renforcer considérablement leurs puissances.[111]

En étudiant les écrits d'Aegwynn, Khadgar découvrit que la gardienne mentionnait l'existence d'un dispositif de secours pour rétablir les protections de la Tombe de Sargeras. Il confia la tâche aux champions d'Azeroth de s'aventurer dans la Cathédrale de la Nuit éternelle pour y placer l’Égide d’Aggramar.[112] Pendant ce temps Khadgar, Velen et le reste des troupes du Déclin de la Légion investirent la Tombe de Sargeras. Mais les démons percèrent leur défenses et les repoussèrent hors de la Tombe.

Avec le soutien des champions d'Azeroth, Khadgar, Velen, Illidan, Maiev, Durgan Roc-Tempête et les forces du Déclin de la Légion, attaquèrent une nouvelle fois la Tombe de Sargeras dans le but de la sceller à nouveau. Après la défaite de Goroth, l'image d'Aegwynn leur apparut et leur révéla que Kil'jaeden tentait de réanimer l'Avatar de Sargeras dans le tréfond de la tombe. Malgré la situation alarmante à laquelle il faisait face, Khadgar était convaincu que si les peuples d'Azeroth continuaient à faire front commun contre la Légion ardente, Azeroth serait sauvée.

Malheureusement, Khadgar et ses alliées ne purent empêcher le trompeur d'accomplir son œuvre. Tandis que les champions d'Azeroth affrontaient l'Avatar de Sargeras, Khadgar, Velen et Illidan combattirent Kil'jaeden. La destruction de l'Avatar provoqua la fuite de Kil'jaeden à travers un portail gangréné. Khadgar voulut sceller la porte d'entrée de la Légion ardente pour mettre fin à l'invasion. Mais Velen se lança à la poursuite de Kil'jaden à travers le portail. Illidan parvint à convaincre Khadgar que sceller le portail ne leur ferait que gagner du temps mais que la Légion ardente reviendrait. Aussi, ils décidèrent de se lancer à la poursuite de Kil'jaeden à leur tour.

Khadgar et ses comparses se retrouvèrent à bord du vaisseau amiral de Kil'jaeden. Les champions d'Azeroth affrontèrent Kil'jaeden tandis que Khadgar, Velen et Illidan combattaient les séides du maître de la Légion ardente afin de les empêcher d'interférer. Finalement, le trompeur fut défait mais il chercha à emporter avec lui dans la mort Khadgar et ses alliées en faisant écraser son vaisseau sur Argus. Alors que Khadgar s'était résolu à périr au combat, Illidan utilisa la Clé Sargerite pour ouvrir une porte dans le Néant distordu vers Azeroth. Aussitôt, Khadgar usa de tout son pouvoir pour téléporter tous ses alliés dans la région d'Azsuna. Enfin en sécurité, Khadgar découvrit avec effroi l'œuvre d'Illidan. Ce dernier n'avait pas ouvert un simple portail vers Azeroth, mais il avait rélié au monde d'Argus désormais visible dans le ciel. [113]


Les ombres d'Argus

Avec le monde d'Argus à leur portée et un vaisseau capable d'y conduire une force d'invasion en leur possession, les forces d'Azeroth décidèrent de mobiliser une troupe d'invasion. Aux cotés notamment de Velen et Illidan, Khadgar embarqua à bord du Vindicaar et partit pour le monde natal des Draenei. [114] Après avoir vu le vaisseau de l'Armée de la Lumière s'écraser sur Argus suite à une attaque de la Légion ardente, Khadgar fit partit de ceux qui prirent pied sur ce monde gangréné et dévasté. Il assura la défense des accès au Vindicaar aux cotés de Vereesa Coursevent, Dame Liadrin et Aethas Saccage-soleil.

Quelques temps plus tard, Khadgar retrouva ses amis de longue date Alleria Coursevent et Turalyon, à bord du Vindicaar. Il les informa que Danath Trollemort et Kurdran Marteau-hardi étaient toujours en vie. Le trio décida que lorsque le combat sur Argus serait terminée, les Fils de Lothar se réuniraient pour festoyer.

Khadgar participa plus tard au siège d'Antorus le Trône ardent. Après la chute du titan Argus, Khadgar assista à l'apparition de Sargeras et de sa tentative ratée de détruire Azeroth. Après la fin de la campagne contre la Légion ardente, Khadgar, épuisé par les combats, ne s'autorisa pas le repos bien mérité. Les visions de malheur de Magni hantaient Khadgar qui était résolu à défendre Azeroth.

Bien que Sargeras avait échoué à détruire Azeroth, ce dernier était parvenu à blesser gravement le monde en y plantant son épée. Le sang d'Azeroth commença à suinter sur le monde sous forme d'un minerai aux propriétés surpuissante nommé l'Azerite. Khadgar se précipita en Silithus où se trouvait la blessure béante et découvrit que la Horde et l'Alliance se disputaient l'essence vitale du monde. L'Archimage qui avait espéré qu'après l'unité dont avait fait preuves les peuples d'Azeroth contre la Légion ardente, aurait permis de bâtir un nouvel avenir ensemble, écoeuré par la tournure des évènements, refusa de prendre les armes contre ceux avec qui il avait combattu. Il décida de se retirer à Karazhan à la recherche d'une solution pour guérir Azeroth.[115] Finalement, avec Magni Barbe-de-bronze, Khadgar mit au point un plan visant à drainer la corruption de l'épée en utilisant la puissance des armes prodigieuses des champions d'Azeroth.[116]


À la découverte d'Azeroth

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
En marge de la Quatrième guerre, Khadgar se retira à Karazhan pour étudier les prestigieux grimoires de la bibliothèque. Pendant son séjour, il a tenté de réparer le Conservateur sans grand succès et à fait la rencontre de Revil Koût, venu lui restituer la Pélerine de pureté. Après la fin de la Quatrième guerre, Khadgar eut vent de l'armistice signée entre la Horde et l'Alliance et espéra qu'ils trouveraient la force dans l'unité. Il a également échangé avec Mathias Shaw sur le statut des artefacts conservés à Karazhan et lui à remis une chevalière qui appartenait à Garona pour qu'elle lui soit rendue.[117]


Dans le Jeu de Rôle

RPG-inline.png Le contenu de cette section est exclusif au Jeu de rôle Warcraft et ne constitue pas une référence.

Personnalité

Illustration du JDR

Dans sa jeunesse, Khadgar suivi avec enthousiasme la voie de la magie. Maintenant, il en comprend les dangers. Et bien qu'il ait accumulé des pouvoirs magiques incroyables, il en a également payé le prix fort, ce qui l'amène à agir tel qu'il semble être, Vieux avant l'âge. Ses paroles sont considérées et réfléchies ; depuis qu'un homme qu'il estimait presque comme un père a été corrompu, sa confiance doit être gagnée. Il continue à accumuler la puissance des arcanes par sens du devoir de protection envers Azeroth contre un mal qu'il ne connaît que trop bien et, sa poursuite de connaissance et de ses ennemis frôle parfois la dévotion.

Khadgar entre rarement dans une bataille sans s'y préparer. Il bat en retraite quand cela est nécessaire pour revenir avec suffisamment plus de force pour terrasser ses ennemis. Pendant un combat il commence par jauger son adversaire en augmentant ses propres défenses avant de frapper de manière décisive. il est poussé à détruire complètement ses ennemis démons et orcs mais règle souvent les combats qui surgissent par surprise en se téléportant simplement lui ou ses ennemis loin du champ de bataille.[118]


Possessions

  • La pipe de perspicacité de Khadgar

Archimage novateur, Khadgar a créé la première de ces pipes en étudiant avec des acolytes dans Dalaran.
Bien que la pipe de perspicacité puisse ressembler à n'importe quelle pipe, elle est plus souvent fabriquée avec un tuyau de bois noueux et un bol profond en os jauni.
Des runes ou des lettrages mystiques taillés dans le bol ornent parfois la pipe.[119]

  • La Gemme de santé de Khadgar

C'est un saphir parfait, serti de platine, compensé de minuscules diamants. Les pierres semblent rayonner avec leur propre vie mystique. Quand elle est porté ou tenu par une personne, les rayonnements reproduisent le battement de cœur du propriétaire. Le premier de ces bijoux a été crée par l'Archimage Khadgar pour s'assurer de rester en vie lors de ses essais. Depuis lors, d'autres ont pu reproduire cette création.[119]

  • Bâton de Rempart-du-Néant

Ce simple bâton de chêne est gravé de glyphes ésotérique et surmonté d'un globe de cristal nuageux d'un diamètre d'environ 15 CM. Le Bâton de Rempart-du-Néant a été conçu par Khadgar quand il étudiait la magie de la Porte des Ténèbres dans les Morasses Noires et protégeait Azeroth contre une potentielle nouvelle invasion de la Horde.[118]


Spéculations

Questionmark-medium.png
Cet article ou section évoque des spéculations, observations ou opinions potentiellement véridictes sur l'Histoire de WoW. Cela ne doit pas être pris comme des considérations authentiques !

Un marcheur du temps ?

Lors de la campagne en Draenor(wod) , Khadgar utilise à plusieurs reprise des sortilèges de manipulation du temps. [120][121] L'un d'eux suggère qu'il est lui même un Marcheur du temps.[122] De plus,son titre "Gardien de l'Ordre Eternel" peut également laissé penser qu'il à rejoint cette faction qui se dévoue à protéger les voies temporelles.


Livres dont il est l'auteur

Comme on peut l'attendre d'un mage puissant et expérimenté, Khadgar est l'auteur de nombreux livres et essais. En voici quelques exemples :

  • Puissance du Vide
  • Essais de Khadgar sur la convergence dimensionnelle
  • Contemplations sur plusieurs mondes RPG-inline.png


Notes

  • Khadgar a la possibilité de prendre une forme de corbeau , grâce à Atiesh.
  • Khadgar a 44 ans lors des événements de Mists of Pandaria. Il est né en l'an -14, et est devenu l'apprenti de Medivh à 17 ans. Lorsqu'il foula Draenor avec l'Expédition de l'Alliance (Beyond the Dark Portal) il est alors âgé de 22 ans. Il doit son apparence plus âgée à une malédiction lancée par Medihv à sa mort.
  • Il est affilié à la refondation de l'Ordre des Gardiens de Tirisfal et a placé sous son aile le jeune Me'dan.
  • Malgré le fait qu'il ne soit pas le Gardien en titre de Tirisfal, il possède en héritage le bâton de Medivh : Atiesh.
  • Son nom signifie "Confiance" en nain antique.[123]
  • Khadgar est l'un des rares mages capable de combattre également au contact à l'aide d'armes tel qu'une épée, ce qui ne manquea pas d'impressionner Turalyon.[2]
  • Khadgar est l'un des très rares (voir le seul) Mage à maîtriser et manipuler la foudre. [1] [2]
  • Khadgar est capable de combiner la magie du feu, des arcanes et du givre dans un puissant sort dévastateur.
  • Dans le film Warcraft, Khadgar sera interprété par Ben Schnetzer.
  • Khadgar est présent comme héros mage alternatif dans le jeu Hearthstone: Heroes of Warcraft [124]
  • Lorsque Maiev Chantelombre se rendit à Shattrah, Khadgar n'était pas présent dans la ville. Il avait été envoyé par les Naaru à Raz-de-Néant afin d'enquêter sur d'étranges apparitions.[125]


Galerie


Références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Roman : Le Dernier Gardien (Jeff Grubb)
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 Roman : L'Heure des Ténèbres (Aaron Rosenberg)
  3. 3,0 3,1 3,2 3,3 et 3,4 Roman: Au-delà de la Porte des Ténèbres
  4. 4,0 et 4,1 http://eu.battle.net/wow/fr/game/lore/characters/khadgar
  5. World of Warcraft: Chroniques volume 2
  6. World of Warcraft: Chroniques volume 3
  7. Dialogue de Khadgar lorsqu'on l'interroge
  8. Quête : Ville de Lumière
  9. Quête : Khadgar
  10. Comics World of Warcraft : Tome 11 L'assemblée
  11. Quête : Porte des ténèbres
  12. Quête : L'alimentation du portail
  13. Quête: Le prix de la guerre
  14. Quête : Brasier de gloire
  15. Quête: Altercation à l'autel
  16. Quête: L'Ordalie de Kargathar (Scène à l'acceptation de la quête)
  17. Quête : Un allié potentiel (alliance)
  18. Quête : Un allié potentiel (horde)
  19. Quête : Des victimes par milliers
  20. Quête : Kelidan le Briseur + scène à l'achèvement
  21. Quête : Voyage au sommet du canon
  22. Quête : L'appel de l'archimage
  23. Quête: Flèches du Traître
  24. Quête: La tâche de Khadgar
  25. Quête : Noyau de flamme
  26. Quête : Noyau de fer
  27. Quête : Noyau de vie
  28. Quête : La puissance cachée de Draenor
  29. Quête : Affronter Teron'gor
  30. Quête : Les yeux de l'Archimage
  31. Quête: Le dragon fugitif
  32. Quête : L'histoire du dragon
  33. Quête : Bronze terni
  34. Quête : Puissance déchainée
  35. Quête : La chute de l'empire
  36. Quête : Héritage des rois-sorciers
  37. Quête : Jeu de divination
  38. Quête : Chasseur chassé
  39. Quête: Toucher du Kirin tor
  40. Quête : Cœur de la fureur
  41. Quête : Tome du courbe-flamme
  42. Quête : Piratage inversé
  43. Quête: Puissance des seigneurs élémentaires
  44. Quête : Le secret de Main-noire
  45. Quête : Le cycle ininterrompu
  46. Quête : Prisonnier de la raison
  47. Quête : Orbe d'assujettissement
  48. Quête : Extirper le mal
  49. Quête : Cap sur Gul'dan !
  50. Quête : Les infiltrés
  51. Quête : L'assaut final
  52. Quête : La domination des mers
  53. Quête : Maître contre commandant
  54. Quête : Bénédiction de Draenor
  55. Quête : Que la Lumière vous accompagne
  56. Quête : Pas besoin de carte de bibliothèque
  57. Quête : Une bibliothèque encombrante
  58. Combat contre Kilrogg (wod) - Vision de mort
  59. Citations de Khadgar
  60. Cinématique après la défaite d'Archimonde
  61. Nouvelle: La Tombe de Sargeras
  62. Court métrage - Présages "Khadgar"
  63. Vidéo de présentation de World of Warcraft: Legion
  64. http://eu.battle.net/wow/fr/legion/#characters (Descriptif de Khadgar)
  65. Quête: Une audience avec le chef de guerre
  66. Quête: L'appel de la guerre
  67. Quête : L'appel du conseil - Dialogue du conseil
  68. Quête : Le roi de diamant
  69. Quête : Un livre parmi tant d'autres
  70. Quête : Ville Assiégée
  71. Quête : Consultation de l'auteur
  72. Quête : Les gardiens du marteau
  73. Quête : Les derniers détails
  74. Quête : Il n'y a qu'à demander
  75. Quête : En route pour Azsuna
  76. Quête : Dans la mêlée
  77. Quête : Voyage et repos
  78. Quête : La mort de l'Ancien
  79. Quête : Le message magique
  80. Quête : Une traînée d'échos
  81. Quête : Signal d'alerte
  82. Quête : L'odeur des mages
  83. Quête : Au service de l'Archimage
  84. Quête : Le calice manquant
  85. Scénario : La défense de Dalaran
  86. Quête : Rapport sur la société empyréene
  87. Scénario : Dans l'Occulus
  88. Quête : Une étoile filante
  89. Quête : Héraut de la Lumière
  90. Quête : La déesse vous protège
  91. Quête : Ombre et Lumière
  92. Quête : Le palais Sacrenuit
  93. Quête : Ordre du Dieu-Roi
  94. Quête : Les ordres de l'ennemi
  95. Quête : Une aura d'incertitude
  96. Quête : Retour à Karazhan
  97. Quête : Retour à Karazhan: Dans le collimateur de l'observateur
  98. Quête : Rencontre en haut lieu
  99. Quête : La pleine puissance des Elfes
  100. Quête : Aux marches du palais Sacrenuit
  101. Quête : Investigations temporelles
  102. Quête : à l'assaut du sanctum
  103. Quête : Le Palais Sacrenuit : Seigneur du conseil des ombres
  104. Phase mythique du combat contre Gul'dan dans le Palais Sacrenuit.
  105. Cinématique de fin du Palais Sacrenuit.
  106. Quête : Le palais Sacrenuit : l'œil d'Aman'thul
  107. Bande-annonce de la Tombe de Sargeras
  108. Scénario : L'assaut du Rivage brisé
  109. Quête : Loin des regards indiscrets
  110. Quête : Besoin urgent
  111. Quête : Le don des Six
  112. Quête : Cathédrale de la Nuit éternelle: autel de l'égide
  113. Cinématique de fin de la Tombe de Sargeras
  114. Cinématique : La bataille pour Argus à commencé !
  115. Quête : La perspective de l'orateur
  116. Quête : L'appel de l'oralteur
  117. A la découverte d'Azeroth - Les royaumes de l'Est
  118. 118,0 et 118,1 Warcrat The Roleplaying Game : Shadows & Light (Traduit de l'anglais)
  119. 119,0 et 119,1 World of warcraft The Roleplaying Game : More Magic and Mayhen. (Traduit de l'anglais)
  120. Capacité de Khadgar "Arrêt du temps"
  121. Capacité de Khadgar "Guet de Khadgar"
  122. Capacité de Khadgar "Appel du marcheur du temps"
  123. Roman : Le Dernier Gardien D'après les dires de Medivh
  124. http://eu.battle.net/hearthstone/fr/blog/20097353/khadgar-arrive-dans-l%E2%80%99auberge-14-04-2016
  125. Roman: Illidan, chapitre10 - Page 178 (Version poche)
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.