FANDOM


"Soldats des ténèbres glaciales, levez-vous et répondez à l'appel de Kel'Thuzad !"
Kel'Thuzad était un puissant archimage du Kirin Tor qui se mit au service du Roi-liche. Il forma le Culte des Damnés et enseigna la nécromancie à nombreux serviteurs du Fléau. Il fut également l'un des principaux responsables de la propagation de la peste nécrotique en Lordaeron.

Après sa mort des mains d'Arthas, ce dernier le ressuscita sous la forme d'une puissante liche qui le servit. Pendant de très nombreuses années, Kel'Thuzad commanda au troupes du Fléau en attendant le réveil du roi-liche. Finalement, il pris la tête de la puissante Nécropole Naxxramas dans les Maleterres, pour coordonnés une attaque d'envergure sur Azeroth et ses défenseurs.

Vaincu, il fit son retour lors de la campagne en Norfendre de l'Alliance et de la Horde, contre son maître le roi-liche. Kel'Thuzad reçut l'ordre de tenir le front de guerre dans la Désolation des dragons, en utilisant à nouveaux Naxxramas et ses puissants serviteurs.

Histoire

Membre du Kirin Tor

Logo novel Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Kel'Thuzad naquit 38 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres. Il étudia la magie à Dalaran et atteignit le prestigieux rang d'Archimage du Kirin Tor. Au fils des années il accumula une fortune colossale et se lia intimement d'amitié avec Antonidas.[1]

Avant que la seconde guerre n'éclate, Kel'Thuzad était devenu l'un des membres du Conseil des Six, les dirigeants de Dalaran. Il avait une réputation de rêveur et de chercheur en quête constante d'informations sur la magie, ses origines et son potentiel. De ce fait, il fut celui qui désira le plus accéder à la bibliothèque mystérieuse du gardien déchu Medivh. [2]

Malheureusement, il découvrit que la bibliothèque avait était détruite lorsque Khadgar, Anduin Lothar et Garona avait affronté et tué Medivh alors possédé par Sargeras. Kel'Thuzad en fut très agacé et ne le cacha pas lorsque le Conseil des Six convoqua Khadgar afin que ce dernier s'explique sur les faits. Tout comme ses confrères du conseil, Kel'Thuzad découvrit le récit de Khadgar sur son apprentissage auprès de Medivh et les évènements qui ont conduit à sa perte. Cependant, Kel'Thuzad fut obnubilé par les potentiels informations qu'il aurait pu glaner sur l'Ordre de Tirisfal, mais il n'apprit rien de nouveau.[2]

Après la seconde guerre, la jeune Jaina Portvaillant alors en troisième année d'apprentissage à Dalaran, lui fut présentée par Antonidas.[3] Lorsque la Horde de Draenor infiltra Dalaran pour voler l'Oeil, Kel'Thuzad fut témoin de ses propres yeux de la puissance des Chevaliers de la mort. Intrigué et fasciné par la nécromancie, Il mena des études sur ce sombre pouvoir. Malgré les lois du Kirin Tor qui l'interdisaient, Kel'Thuzad mena des expériences sur la manipulation de la vie et de la mort.[4] Il fit la démonstration de ses premières découvertes à son jeune apprenti Helcular.

L'Appel du Roi-liche

Logo novel Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.

Kel'Thuzad rencontre le roi-liche

Kel'Thuzad rencontre le Roi-liche

15 ans après l'ouverture de la porte des ténèbres, les travaux de Kel'Thuzad sur les arts nécromantiques ne parvenaient pas à décoller. C'est alors qu'il entendit l'appel du roi-liche fait aux créatures sensible à la nécromancie. Avec l'aide de cette mystérieuse voix, sa maitrise de la nécromancie progressa. Bien qu'il avait toujours été considéré comme un excentrique par ses pairs, il finit par attirer l'attention du Kirin Tor. Le Conseil des Six le convoqua et lui ordonna de s'expliquer sur ses travaux impie. Finalement, Antonidas et le reste du conseil le menacèrent de le bannir et de le destituer de sa richesse et ses terres si ce dernier ne cessait pas immédiatement ses activités.

Impressionné par la connaissance en nécromancie du Roi-liche, Kel'Thuzad décida de répondre à son appel et se rendit discrètement en Norfendre. Sur le continent gelée il fut témoin de la puissance de celui qui s'apprêtait à devenir son nouveau maître. Cependant, il fut brièvement effrayé et tenta de s'échapper. Les serviteurs du roi-liche le rattrapèrent et le mirent devant le fait accompli. Kel'Thuzad avait le choix de servir pleinement le roi-liche de son vivant ou dans la mort. En échange de sa loyauté et de son obéissance, le roi-liche lui promit un pouvoir incommensurable. Sa première mission fut de retourner en Lordaeron afin de rassembler des partisans loyaux qui joueraient bientôt un rôle dans la chute du royaume.[5]

Le Culte des Damnés

Logo novel Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.

Kel'Thuzad, Maître du Culte des Damnés

Kel'Thuzad, Maître du Culte des Damnés

Pour l'aider à accomplir sa mission, le roi-liche ne toucha pas à l'humanité de l'Archimage. Bien qu'ayant atteint un âge avancé, Kel'Thuzad avait conservé son charisme d'antan et s'en servit afin de rallier de nombreuses personnes à sa cause. Avec l'aide de sa magie d'illusion et de persuasion, il parvint à s'attirer la confiance des plus démunis et des laissés-pour-compte du royaume. Utilisant sa fortune et son intelligence, il fonda en l'espace de trois ans, une fraternité qu'il appela le Culte des Damnés. Dans la clandestinité, les adeptes vouèrent un culte sans faille au roi-liche qui promettait égalité social et vies éternelles à ses fidèles.[1]

Parmi ceux qui acceptèrent de rejoindre Kel'Thuzad ce trouvaient les époux Barov avec qui il conclut un accord. En échange d'une promesse d'immortalité, le Seigneur Alexei Barov lui permit de transformer son manoir de Caer Darrow en une école de nécromancie baptisé Scholomance.[6]

La Peste nécrotique

Après le succès de Kel'Thuzad à rassembler des fidèles, le roi-liche lui ordonna de mettre au point une peste de non-mort depuis des échantillons ramené du Norfendre. Avec l'aide de ses plus talentueux et fidèles serviteurs, il parvint après plusieurs mois à créer une souche de la maladie qui serait à la fois efficace et subtil. Kel'Thuzad dissémina de nombreux chaudron de peste dans différents villages de Lordaeron où lentement la peste contamina les terres et la population local.

Peu à peu les citoyens furent victimes de l'épidémie qui faisaient d'eux des esclaves morts-vivants liées à la volonté du roi-liche. Kel'Thuzad lui-même devint impatient de mourir pour renaître sous une forme immortelle beaucoup plus puissante.[1] Pour accélérer la transformation de la population, il persuada son ami de longue date, le Baron Vaillefendre, de rejoindre le Culte des Damnés. Avec sa complicité, Kel'Thuzad contamina le grain du royaume stocké à Andorhal.[7] A mesure que le nombre de morts-vivants augmentés, il contempla l'armée grandissante et lui donna le nom de "Fléau". Bientôt cette armée impie marcherait sur les portes de Lordaeron et éliminera l'humanité de la surface de ce monde.[8]

Le Fléau de Lordaeron

WC3RoC logo 16x32 Le contenu de cette section est exclusif à Warcraft III et/ou à son extension The Frozen Throne.
Alors que la peste faisait son oeuvre en Lordaeron, le roi-liche fit une révélation à Kel'Thuzad. Il lui confia être au service de la Légion ardente mais qu'il aspirait à mettre fin à sa servitude. Malgré cela, Kel'Thuzad resta loyal à Ner'Zhul et promit secrètement de se rebeller contre les démons à l'avenir. Pour se libérer du joug de la Légion ardente, le roi-liche manipula subtilement les Seigneurs de l'effroi chargé de le surveiller afin que ces derniers corrompt le prince Arthas Menethil. Ner'Zhul révéla à Kel'Thuzad qu'il comptait faire du prince son champion qui serait la clef de sa libération.[1]

Tandis que Kel'Thuzad supervisait en personne la contamination de Brill, Arthas et Jaina le découvrirent. Il fit mine de prendre la fuite afin qu'Arthas se lance à sa poursuite jusqu'à Andorhal. Le stratagème pernicieux élaboré par Ner'Zhul portait ses fruits, mais pour cela Kel'Thuzad devait affronter le prince et y laisser la vie.

Quelques temps plus tard, Ner'Zhul qui avait entendu la Légion ardente parler du problème posait par l'invocation d'Archimonde en Azeroth, proposa d'utiliser le Livre de Medivh. Cependant, ce puissant artefact était gardé au sein de Dalaran et son utilisation requit une très grande connaissance des arcanes. Kel'Thuzad était la clef de leur succès mais pour cela il devait être ramené d'entre les morts et se voir accorder la plus grande puissance possible. Le véritable but de Ner'Zhul était de retrouver son serviteur le plus loyal à ses cotés en prévision de sa révolte contre ses maîtres.[1]

Ironiquement, c'est à Arthas étant devenu comme prévu le champion du Roi-liche que fût confié la tâche de ressusciter Kel'Thuzad. Les restes du nécromanciens furent collectés à Andorhal, après l'assassina de Gavinrad chargés de protéger les lieux. Arthas en possession de ses ossements, Kel'Thuzad parvint à communiquer avec lui depuis les Terres d'Ombre. Pour faire de lui une puissante liche, les Seigneur de l'effroi avait besoin d'une source de magie colossale et le Puits du Soleil des Haut-elfes de Quel'Thalas convenait tout à fait. Cependant, ses restes étaient dans un état de décomposition si avancé qu'ils n'aurait pas supporter le voyage jusqu'au royaume elfique. Arthas reçut l'ordre de les placer dans une urne mortuaire spéciale qui les conserveraient. Mais l'urne était protéger par Uther et contenait les cendres du défunt Roi Terenas Menethil. Malgré tout, Arthas n'hésita pas une seule seconde à tuer son ancien mentor et profaner la sépulture de son père pour assurer le retour de son ancien ennemi. Devant une telle preuve de loyauté Kel'Thuzad révéla à Arthas qu'il était le seul à l'entendre et qu'il ne devait pas faire confiance à Tichondrius car il était l'un des geôliers de leur maître.[9]

Après un long et périlleux périple à travers le royaume des Haut-elfes, Arthas parvint jusqu'au Puits du Soleil. Le chevalier de la mort plongea les resteS de Kel'Thuzad dans ce réservoir d'énergies pures et élabora un puissant sort qui ramena Kel'Thuzad à la vie sous la forme d'une puissante liche. [10] Peu après sa renaissance, Kel'Thuzad s'entretint avec Arthas sur les pentes d'Alterac, où il lui révéla la vérité sur l'origine du roi-liche et lui confia que les véritables responsables du Fléau était la Légion ardente. Il lui révéla également les projets du roi-liche, en particulier son intention de se libérer du joug de ses maîtres démons.[11]

En attendant que cette heure arrive, Kel'Thuzad continua de servir docilement les seigneurs de l'effroi. Afin de pouvoir recevoir les instructions d'Archimonde pour accomplir son invocation en Azeroth, Kel'Thuzad guida Arthas et le fléau à l'assaut d'un portail démoniaque aux mains des orcs du Clan Rochenoire. Après avoir éliminé les orcs, Kel'Thuzad s'entretint avec Archimonde qui lui ordonna de s'emparer du Livre de Medihv conservé dans Dalaran, pour pouvoir utiliser son pouvoir lors du rituel d'invocation.[12]

Aux portes de Dalaran, Kel'Thuzad qui connaissait bien la cité et ses défenses, révéla à Arthas comment parvenir à détruire la barrière magique érigé par Antonidas. Après la mort d'Antonidas, Kel'Thuzad s'empara du Livre de Medihv et se prépara au rituel d'invocation.[13]

Sur une colline surplombant Dalaran, Kel'Thuzad entama le rituel qui permettrai à Archimonde d'entrer en Azeroth. Malheureusement, le rituel demandait une concentration extrême et un peu de temps. Les survivants du Kirin Tor qui s'étaient regroupés tentèrent de le stopper en lançant sans cesse des attaques. Mais Arthas et les troupes du Fléau protégèrent Kel'Thuzad qui parvint à accomplir le rituel, ouvrant un portail à travers le néant distordu depuis lequel Archimonde entra en Azeroth.[14] Ayant accompli sa mission, Kel'Thuzad fut laissé en Lordaeron, tandis que la Légion ardente envahissait Kalimdor.

L'Héritage des Damnés

WC3RoC logo 16x32 Le contenu de cette section est exclusif à Warcraft III et/ou à son extension The Frozen Throne.
Pendant les nombreux mois qui suivirent la défaite de la Légion ardente lors de la Bataille du Mont Hyjal, Kel'Thuzad demeura à Lordaeron où il veilla sur les intérêts du Roi-liche avec Sylvanas. L'Archiliche savait depuis longtemps qu'Archimonde avait été vaincu mais il se garda bien d'en informer les seigneurs de l'effroi. Quand Arthas de retour de Kalimdor, chassa les seigneurs de l'effroi de Lordaeron, Kel'Thuzad se présenta aussi à lui. Ensemble et avec l'aide de Sylvanas, ils décidèrent de sécuriser le royaume en chassant les derniers restes d'humanité vivant dans ces terres. Kel'Thuzad pensa que l'élimination de ces humains serait un sacrifice approprié pour le roi-liche. Il mena ses fidèles à l'assaut du Paladin Magroth le Défenseur, qui s'évertuait à protéger les réfugiés humains. Cependant, alors qu'il traquait les survivants, Arthas ressenti une douleur insupportable. Kel'Thuzad proposa de rappeler ses forces mais Arthas refusa et préféra terminer ce qu'il avait débuté. Par la suite Arthas qui avait reçut une vision, indiqua à Kel'Thuzad qu'un grand danger menaçait le roi-liche et qu'il devait partir rapidement pour le Norfendre. Kel'Thuzad se hâta de commencer les préparatifs pour le long voyage du roi.[15]

Dans les rues de la capitales, tandis que Kel'Thuzad échanger avec Arthas sur la situation préoccupante du roi-liche, ses derniers tombèrent dans un guet-apens tendu par les seigneurs de l'effroi. Kel'Thuzad et Arthas se retrouvèrent séparé et durent chacun assurer leur propre survie. Cependant, la liche ordonna à se meilleurs nécromanciens d'escorter le roi chevaliers de la mort dans sa fuite.[16]

Peu après Kel'Thuzad retrouva Arthas à la merci de la traitresse Sylvanas dans les Clairières de Tirisfal. Il le sauva in extremis en exterminant les banshee et mettant en fuite la Dame noire. Par la suite il escorta Arthas encore affaibli par la flèche empoissonné tirée par Sylvanas, jusqu'à la côte où l'attendait un navire pour le conduire en Norfendre. En remerciment de son dévouement sans faille, Arthas demanda à Kel'Thuzad de veiller sur son royaume et son héritage en son absence.[17] Tandis que Sylvanas et ses Réprouvés s'emparait des Clairières de Tirisfal, Kel'Thuzad regagna Naxxramas dans les Maleterres depuis laquelle il régna sur le Fléau.

Porte-cendres

WoW-comic-logo-16x68Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux bandes dessinées.
Après l'assassina d'Alexandros Mograine par son propre fils Renault aux portes de Stratholme, Kel'Thuzad s'empara de son corps et de sa célèbre épée Porte-cendres. Il s'évertua à corrompre son esprit et le transforma en un puissant chevaliers de la mort qui fut mit à la tête de sa garde d'élite, les Quatre Cavaliers.[18]

Plus tard, le second fils d'Alexandros, Darion, infiltra Naxxramass et libéra son père de sa damnation éternelle. Peu de temps après, Kel'Thuzad lança une attaque d'envergure sur la Chapelle de l'espoir, déchaînant la puissance du Naxxramas contre l'Aube d'Argent. Cependant, le sacrifice de Darion qui se planta Porte-cendres en plein coeur, libéra la puissance de la Lumière qui eradica les Morts-vivants. Bien que son objectif premier fût déjoué, Kel'Thuzad fût satisfait de s'emparer du corps de Darion Mograin et d'en faire un chevalier de la mort au service du Fléau. Il estima que le Fléau pourrais toujours lancer une nouvelle attaque sur la chapelle de l'espoir de Lumière plus tard.[19]

World of Warcraft

WoW Icon 16x16 Cette section concerne des contenus exclusifs à World of Warcraft.
Pendant les nombreuses années qui précédèrent le réveil du Roi-liche, Kel'Thuzad s'évertua à maintenir l'emprise du fléau sur les Maleterres. Il oeuvra à renforcer la puissance de Naxxramas et des troupes mortes-vivantes. Kel'Thuzad chercha ardemment à reconstituer Atiesh, le puissant bâton du gardien Medihv.[20]

Après le massacre d'un grand nombres d'innocents au cours de la Troisième guerre, Noth remit en question sa décision de servir le fléau. Pour remédier au doute de son lieutenant, Kel'Thuzad gela littéralement le coeur de Noth, le rendant insensible à la compassion.[21]

Finalement, le roi-liche qui observait la Horde et l'Alliance dans son sommeil, vit que les conflits récents avaient affaibli les deux factions. Il ordonna à Kel'Thuzad d'envoyer ses nécropoles sur Azeroth dans le but de renforcer les positions du fléau à travers le monde. Malheureusement, le roi-liche avait sous-estimé les capacités de la Horde et de l'Alliance qui repoussèrent l'invasion. Bolvar Fordragon ordonna à un groupe de champions de l'Alliance de voyager jusque dans les Maleterres pour assiéger Naxxramas, le centre de commandement de l'invasion.[4]

Les assauts réguliers de la Croisade écarlate et de l’Aube d’argent avaient affaiblit les défenses de la forteresse volante, offrant l'occasion rêvée de frapper.[22] Kel'Tuzad déchaîna toute sa puissance sur les champions de l'Alliance mais il tomba au combat. Après sa mort, un champion découvrit son Phylactère qui lui permettait de revenir à la vie. Manipulé par le Père Inigo Montoy (un faux agent de l'Aube d'Argent), le précieux phylactère lui fut rapporté et confié contre une bonne récompense.[23] Avant que quiconque ne s'en aperçoivent, Inigo Montoy avait fuit vers le Norfendre en emportant avec lui les restes de Kel'Thuzad.

Wrath of the lich king

Wrath-Logo-Small Cette section concerne des contenus exclusifs à Wrath of the Lich King.
Après le réveil du roi-liche, Kel'Thuzad qui était parvenu à reprendre forme physique, fut envoyé sur les plaines de Nasam dans la Toundra Boréenne afin d'attaquer la Horde. L'infanterie du fléau sous ses ordres fut finalement éliminés, l'obligeant à battre en retraite.[24]

Plus tard, il reprit son poste et son rôle au sein de Naxxramas, déplacé sur le front de guerre de la Désolation des dragons contre l'Alliance. Rapidement la nécropole fut assiégée par des héros de la Horde et de l'Alliance qui parvinrent une nouvelle fois Kel'Thuzad. Cependant son phylactère ne fut pas retrouvé cette fois ci. La rumeur veut que l'âme de Kel'Thuzad serait depuis lors perdue dans les terres d'Ombre.[4]

Notes

  • Kel'thuzad est le narrateur et l'antagoniste principal de l'aventure Hearthstone "La malédiction de Naxxramas".
    • Il apparaît également en tant que carte serviteur légendaire .
  • Kel'thuzad est le 70° héros à rejoindre officiellement le Nexus de Heroes of the Storm le 21 juillet 2017.
  • Il est l'auteur du livre "Les décrets du Fléau"
  • Un groupe d'adepte du Culte des Damnés porte le nom de Thuzadin. On ignore réelement le lien avec Kel'Thuzad, mais il est probable qu'ils soient considérés comme l'élite des membres du culte.
  • Kel'Thuzad avait son propre dragonnet pestiféré, qu'il éleva jusqu'à l'âge adulte en le nourrissant des plus beaux morceaux de cadavres prémâchés.[25]
  • Le Set T9 Démoniste version Alliance est nommé d'après lui. Ce qui semble étrange car Kel'Thuzad n'a jamais été crédité comme étant un démoniste.
  • Kel'Thuzad est le créateur de l'abomination Tord-Tripes.[26]
  • Il apparaît sous sa forme humaine et en tant que membre du Kirin Tor pendant le donjon, Grottes du temps, Les contreforts d'Hautebrande d'antan.
  • Dans une autre voie temporelle, Kel'Thuzad est devenu le conseiller principal du roi Aedelas Landenoire qui a conquit le royaume de Lordaeron et destitué Terenas Menethil. N'ayant pas adopté la nécromancie, le Culte des Damnés n'a jamais vu le jour et le Fléau n'est jamais parvenu à se dévelloper pour devenir une réel menace.[27]

Galerie

Fan art

Références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 Manuel de Warcraft 3
  2. 2,0 et 2,1 Roman: L'heure des ténèbres
  3. Roman: Le Cycle de la haine
  4. 4,0, 4,1 et 4,2 World of Warcraft: Chroniques Volume 3
  5. Nouvelle: La voie de la damnation
  6. Propos d'Eva Sarkhoff
  7. Guide visuel d'Azeroth
  8. Compendium des Déchus
  9. Warcraft 3 - Campagne des Morts-vivants - Chapitre 2, A la recherche des morts
  10. Warcraft 3 : Campagne des Morts-vivants, Chapitre 5, La chute de Lune-d'argent
  11. Warcraft 3: Campagne des Morts-vivants, Interlude La révélation
  12. Warcraft 3 - Campagne des Morts-vivants: Chapitre 6, Blackrock & Roll, aussi !
  13. Warcraft 3 - Campagne des Morts-vivants, Chapitre sept: Le siège de Dalaran.
  14. Warcraft 3 - Campagne des Morts-vivants, Chapitre 8, Sous un ciel enflammé
  15. Warcraft 3 The Frozen throne - Campagne du Fléau, Chapitre un, Le roi Arthas
  16. Warcraft 3 The frozen Throne, Campagne du fléau- chapitre 2 La fuite de Lordaeron
  17. Warcraft 3 The Frozen Throne: Campagne du Fléau, Interlude: L'adieu de Sylvanas
  18. BD World of Warcraft: Porte-cendres, Tome 1 A la poussière tu retourneras
  19. BD World of Warcraft: Porte-cendres, Tome 2 Des cendres aux cendres
  20. Quête: Atiesh, le grand bâton souillé
  21. https://playhearthstone.com/fr-fr/blog/14642097
  22. https://worldofwarcraft.com/fr-fr/story/timeline/chapter-10
  23. Quête: La chute de Kel'Thuzad
  24. Quête: Les plaines de Nasam
  25. https://fr.wowhead.com/npc=62854/jeune-dragonnet-flaell%C3%A9
  26. https://fr.wowhead.com/spell=225701/champion-tord-tripes
  27. Thrall: Le crépuscule des Aspects
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .