FANDOM


Kargath Lamepoing ( Angl.  Kargath Bladefist) était un redoutable et impitoyable guerrier orc.

Ancien esclave gladiateur des Ogres de l'empire Gorien, il créa le clan de la Main-Brisée après avoir incité ses compagnons esclaves à se trancher la main pour pouvoir se libérer des entraves de leur maîtres.

Plus tard il rejoignit l'Ancienne Horde en qualité de chef de son clan et membre du Conseil des Ombres. Après la défaite de l'Ancienne Horde, Kargath et son clan rejoignirent la Horde de Draenor et combattirent l'expédition de l'Alliance en Draenor.

Finalement, il finit par devenir un Gangr'orc et le chef de guerre de la Gangr'horde.

Histoire

Gladiateur

Kargath n'avait pas de clan et grandi en tant qu'esclave des ogres. Cherchant un moyen de s'échapper, il devint gladiateur et combattit au sein de l'arène de Cognefort pour divertir ses maîtres qui avaient fait la promesse de le libérer contre la vie de 100 orcs. Nul ne put l'arrêter et il parvint à tuer 99 orcs. Le jour de son dernier combat, l'empereur ogre tenta de précipiter sa défaite en lui faisant affronter un colosse en armure et en lui fournissant qu'une veille épée brisées en guise d'arme. Contre toute attente, Kargath sortit victorieux du combat, mais il découvrit que ses maîtres ogres lui avait menti et ne lui laisserait jamais prendre sa liberté. Enfermé sous l'arène, il rumina sa vengeance et décida de se trancher la main avec une pierre pour parvenir à se défaire de ses entraves.

Kargath tranche sa main

Kargath tranche sa main

Il incita ses compagnons esclaves à prendre leurs liberté à leur tour en l'imitant. Pour remplacer sa main manquante, Kargath fixa une lame sur son bras et avec l'aide des esclaves qui le suivirent, ils exterminèrent leurs geôliers ogres. Au cours de la bataille, Kargath repéra l'empereur sur lequel il se précipita pour prendre sa tête. Liées par la vengeance, les actions de Kargath donnèrent naissance au Clan de la Main-Brisée dont il fut le chef.[1]

L'ascension de la Horde

Il mena son clan dans les Flèches d'Arak où ils établirent un camp fortifié. Les années d'esclavage avait rendu Kargath et les siens aigri et malsain. Il se complaisait dans la souffrance et les tourments, adoptant des pratiques de mutilation et de scarification comme traditions. Kargath lui-même gagna le nom de Lamepoing pour avoir été le premier à s'être tranché sa main et l'avoir remplacé par une arme.

Kargath participa au festival du Kosh'harg en Nagrand qui se déroula peu de temps avant la création de la Horde.[2] Lorsque Ner'zhul convoqua d'urgence les chefs des clans orcs, Kargath répondit présent à l'appel. Dans l'ombre d'Oshu'gun, Ner'zhul les appela à s'unirent pour détruire les Draeneï qu'il croyait à tord, fautifs des maux qui se propageaient depuis quelques temps sur Draenor. Kargath fut l'un des chefs belliqueux qui furent en faveur de l'unification.[3]

Après la création de la Horde, Kargath devint l'un des membre du Conseil des Ombres, et le seul non-démoniste à atteindre le cercle intérieur. Il avait à charge de surveiller l'alliance avec les ogres et les clans rebelles. Kargath n'aimait pas Durotan qui se faisait la voix des opposants de Gul'dan, et s'étonnait que son assassina n'ait pas été ordonné.[4]

Quelques temps après le Siège de Shattrath, Kargath reçut l'ordre de Main-noire d'éliminer les Arakkoa et détruire Orée-du-Ciel. Avec son clan et ceux de la Lame-ardente et Gueule-de-dragon, il prit d'assaut les forêts entourant la ville. Mais le canon solaire des Hauts Arakkoa les repoussèrent facilement. Kargath trouva des alliés au sein des Parias Arakkoa dissimulé dans la Forêt de Terokkar, qui connaissaient les secrets de la cité. Kargath passa un marché avec eux, les parias s'infiltrerait dans Orée-du-Ciel et détruirait le canon. En échange les orcs extermineraient les Haut Arakkoa et laisserai la ville aux parias. Cependant, la sournoiserie de Kargath n'avait pas de limite. Après avoir éliminé les Haut Arakkoa, il prit un malin plaisir à trahir les parias en les massacrant. Tout les Arakkoa ne furent pas tuées, certain furent jeter dans les bassins maudits du Creux de Sethekk et Kargath se délecta en les regardant se tordre de douleur tandis que les énergies des ombres déformaient leurs corps.[3]

Après quelques mois, la Horde avait établit sa suprématie sur Draenor et n'avait plus d'ennemis à combattre. La soif de sang rongeait Kargath et de nombreuses escarmouche éclatèrent entre les clans. Pour protéger l'intégrité de la Horde, Main-noire banni certains clan de la Citadelle des Flammes infernales, dont Kargath et les siens. Quand les premiers clans partirent pour Azeroth, Lamepoing fut contraint de rester à contrecœur sur Draenor.[3]

La Horde de Draenor

KargathWC2

Kargath dans Warcraft 2

Pendant des années Kargath et son clan étanchèrent leur soif de sang en affrontant les autres clans. Au fils du temps, tous cherchèrent l'aide de Ner'zhul qui devint le chef de guerre des clans orcs resté sur Draenor. Il convoqua Kargath et les autres chef de clans et leur révéla son plan. Kargath accepta immédiatement car la soif de bataille le consumait et il rêvait de combattre les humains.[3] il participa avec Dentarg et Grommash Hurlenfer, à l'assaut sur le Clan Mâche-les-os pour reprendre à leur chef Hurkan Fend-les-Crânes, le Crâne de Gul'dan. [5]
Kargath Bladefist

Kargath dans le manuel de Warcraft 2

Lorsque l'Alliance envahit Draenor, elle y installa un avant-poste et construisit le Bastion de l'Honneur. De là, elle attaqua la Citadelle des Flammes Infernales, pensant que Ner'zhul s'y trouvait. Cependant, Kargath et Dentarg avaient été laissé là pour distraire l'Alliance pendant que Ner'zhul tenterait de créer des portails vers d'autres mondes depuis le Temple noir. Les soldats Haut-elfes d'Alleria Coursevent tuèrent les sentinelles de la citadelle et en ouvrirent les portes, permettant à l'Alliance d'y pénétrer et de massacrer la majorité du clan de Kargath. Dentarg fut tué par Khadgar, mais Kargath comprit qu'il avait été laissé là pour mourir et s'échappa avec une partie de ses guerrier. Espérant intercepter l'Alliance, il voyagea jusqu'en Nagrand pour tenter de convaincre Grand-mère Geyah de lui prêter des guerriers. Elle refusa, car son village était un camp de malades. Énervé, il partit mais se rendit compte qu'il avait trop peu de soldats pour pouvoir faire là différence, et décida d'abandonner la lutte et de reprendre la Citadelle des flammes infernales dans le futur.[6]

Chef de guerre de la Gangr'horde

Bc icon Cette section concerne des contenus exclusifs à The Burning Crusade.
Après la destruction de Draenor et que l'Outreterre se soit stabilisé, la Légion ardente refit surface sur ce monde dévasté. Le commandant des démons, un seigneur des abîmes nommé Magtheridon, traqua les restes de la Horde réduisant en esclavages les orcs. Ils furent contraint de boire le sang démoniaque de Maghteridon qui fit d'eux des Gangr'orc. Kargath fut l'un d'entre eux et grâce à cette nouvelle puissance, il prit la tête de la Gangr'horde pour s'installer dans la Citadelle des Flammes infernales. Sur ordre de son maître, la Gangr'horde se lança à l'attaque de nombreux points stratégiques à travers l'Outreterre. Le Temple noir fut l'un de ses lieux qui fut arraché à ses résidents. [7]

Après des années à combattre les factions ennemies en Outreterre pour le compte de la Légion ardente, Kargath vit son maître vaincu par Illidan et ses fidèles. Kargath décida de servir Illidan plutôt que de périr de sa main. Il se vit confier la garde de Magtheridon emprisonné dans les entrailles de la Citadelle des Flammes infernales.[7]

Finalement après des années, la Horde de Thrall et l'Alliance envahir à leur tour l'Outreterre. La découverte des Gangr'orc par les orcs de la Horde leur rappela leur douloureux passé de corruption démoniaque qu'ils avaient subit. Aussi, Thrall ordonna à ses armées d'assiéger la Citadelle des Flammes infernales et de tuer Kargath qui était désormais au-delà de toute rédemption. Kargath les affronta avec fureur mais périt sous leurs coups. [8]

Description

Le manuel de Warcraft II le décrit comme ceci : Arborant une faux tranchante à son bras gauche qui remplace sa main mutilée, Kargath était toujours paré pour le combat. Sa ténacité et ses tactiques impitoyables lui ont valu le rang de chef au sein du redoutable clan Main Brisée. Tout comme Hurlenfer, Kargath lâchait toujours ses troupes sur les humains par surprise, et ce n'est qu'alors qu'il se lançait dans un massacre sanglant.

Notes

  • Malgré sa corruption et le fait qu'il ait été un membre du Conseil des ombres, Kargath est l'un des orcs les plus respectés par son peuple. Après sa mort, Nazgrel dit de lui "Dans sa jeunesse, Kargath Lamepoing était un grand guerrier, un héros et un exemple pour son peuple. Sa mort nous porte un coup à tous, et le chef de guerre Thrall le ressentira durement. Quoi qu'il ait pu lui arriver dans ses derniers jours, nous ne devons pas oublier l'orc qu'il a été... et les leçons que nous devons tirer de sa chute."[9]
  • Dans une cinématique de Warcraft II Au-delà de la Porte des Ténèbres, son nom est orthographié "Korgath".
  • Après être devenu un Gangr'orc, il coupa sa seconde main pour la remplacer par une faux.
    • Sa main devait à l'origine être un item légendaire guerrier lors de Légion.[10]
  • Il porte un cache-œil sur l'œil droit dans Warcraft II, mais il n'en ait pas fait mention plus tard.
  • Dans le jeu annulé Warcraft Adventures, Thrall était censé rencontrer Kargath et le libérer lui et son clan des camps d'internements.
  • Kargath possédait un sceau de commandement qui lui servait à signer tous les documents officiels que le Marchand des vents Zhareem convoitait pour l'un de ses clients.[11]
  • Kargath apparaît en tant que carte légendaire serviteur guerrier dans l'extension "Les cendres de l'Outreterre" d'Hearthstone.

Galerie

Références

  1. Court-métrage, Seigneurs de guerre, épisode 1: Kargath
  2. Manga: World of Warcraft - Legends Volume 5
  3. 3,0, 3,1, 3,2 et 3,3 World of Warcraft: Chroniques Volume 2
  4. World of Warcraft : L'ascension de la Horde
  5. Warcraft 2: Beyond the dark portal - Campagne orc, Mission 2 Le crâne de Gul'dan.
  6. World of Warcraft : Beyond the Dark Portal
  7. 7,0 et 7,1 World of Warcraft: Chroniques Volume 3
  8. Quête: La volonté du chef de guerre
  9. Quête: La volonté du Chef de guerre
  10. https://fr.wowhead.com/item=138489/kargaths-sacrificed-hands
  11. Quête: On recherche: Le sceau de Lamepoing
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .