FANDOM



Jintha était un troll des forêts qui vécut autour de 2800 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres ainsi qu'un des guerriers les plus intrépides de l'empire Amani. Peu avant les Guerres trolles, quand des émissaires zandalari voyagèrent jusqu'à la ville-temple de Zul'Aman pour offrir leur aide aux trolls des forêts contre les hauts-elfes vivant plus au nord, ils choisirent Jintha comme chef des Amani afin de régler la question du commandement. Sous sa houlette, des petites troupes de guerre amani surgirent des forêts et attaquèrent les frontières de Quel'Thalas afin d'évaluer la force des hauts-elfes tout en prenant soin de cacher leur nombre et leurs capacités. Après une série d'escarmouches réussies, Jintha ordonna l'invasion de Quel'Thalas. Des dizaines de milliers de combattants trolls surgirent alors des forêts accompagnés de puissants loas invoqués par les Zandalari. Les hauts-elfes luttèrent désespérément pour repousser les Amani mais ils furent rapidement contraints de céder du terrain.[1]

La victoire des Amani semblait certaine mais en parallèle, les hauts-elfes formèrent une alliance avec le jeune royaume humain d'Arathor établi au sud de l'empire Amani. Quelques mois plus tard, une armée de 20 000 soldats humains menés par leur souverain, Thoradin, marcha jusqu'à la périphérie de Quel'Thalas où elle s'abattit sur le flanc sud des armées trolles tandis que les hauts-elfes menaient une contre-attaque sur les lignes de front des Amani plus au nord. Les trolls menaient désormais une guerre sur deux fronts, mais Jintha restait toujours confiant dans la victoire. À ses yeux, les humains ne représentaient qu'un désagrément mineur qu'il comptait éliminer rapidement. Décidé à détruire les armées d'Arathor, il tourna ses troupes de guerre vers le sud dans l'optique de massacrer les humains avant de se focaliser à nouveau vers Quel'Thalas.

Thoradin ordonna alors à ses troupes de battre en retraite vers leur forteresse établie dans les montagnes d'Alterac et conformément à ses attentes, les Amani les poursuivirent tandis que les hauts-elfes harcelaient leur arrière-garde et au terme de plusieurs semaines de combats brutaux et sanglants, les humains gagnèrent leur bastion. Un matin brumeux, les trolls se ruèrent sur les défenseurs humains de la forteresse qui se défendirent avec une ténacité inattendue tandis que les forces de Quel'Thalas ouvraient un second front au nord du champ de bataille. Enfin, au bout de plusieurs jours de combats, Thoradin révéla son arme secrète : cent mages humains formés par des sorciers hauts-elfes plusieurs mois avant l'intervention d'Arathor dans le conflit. Ensemble, les mages, humains comme hauts-elfes, invoquèrent une gigantesque colonne de feu qui s'abattit sur les rangs de leurs ennemis, tuant les loas ainsi qu'un grand nombre de trolls des forêts dont Jintha lui-même. Privés de chef, les survivants amani ne tardèrent pas à battre en retraite vers le nord où ils furent pour beaucoup pourchassés et massacrés par les hauts-elfes et les humains, mettant ainsi un terme aux Guerres trolles.[2]


Références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .