FANDOM


Ironaya est une Forgés par les titans de la race des Vanes. Elle réside et protège Uldaman contre toutes intrusions.

Histoire

Après la guerre contre les dieux très anciens, Ironaya construisit le caveau d'Uldaman afin d'y enfermer les Troggs crées par erreur par les Gardiens titans.[1]

Des millénaires plus tard lorsque Loken trahit les autre gardiens, Ironaya et ses amis Tyr et Archaedas, s'enfuirent d'Ulduar pour se cacher dans les Pics foudroyés. De nombreux siècles passèrent jusqu'au jour où des Terrestres victimes de la frénésie guerrière des créations de Loken, Volkhan et Ignis, ne les poussent à demander l'aide d'Ironaya et ses compagnons.[1]

Furieuse, Ironaya et ses compagnons décidèrent d'aider les malheureux Terrestres. Avec Archaedas, elle construisit des défenses pour les protéger des futures attaques. [1]

Lorsque Archaedas forgea Garde-Vérité elle donna de sa personne pour augmenter la puissance de l'arme. Elle découpa un disque dans sa peau de pierre avant d'y tracer des runes de protection, qui fut intégré au bouclier pendant sa conception.[2]

Malheureusement, cela ne suffit pas face à la fureur des Vrykuls du Clan Mörghiver et, une fois de plus, ils durent prendre la fuite pour survivre. Mais grâce à l'aide des cinq aspects, ils réussirent à vaincre leurs assaillants.[1]

Décider à arrêter Loken, Ironaya, Tyr et Archaedas échafaudèrent un plan pour s'introduire dans Ulduar et voler les Disques de Norgannon. Tyr détourna l'attention de Loken tandis qu'Ironaya et Archaedas s'infiltrèrent dans la forteresse d'Ulduar et s'emparèrent des précieux disques. Une fois en leurs possessions, ils se cachèrent à nouveau.[1]

Conscient que Loken s'apercevrait de leur méfait, Ironaya et ses compagnons prirent la décision de fuir plus loin vers le sud. Avant de partir, ils rassemblèrent un grand nombre de Vrykuls, Mécagnomes et Terrestres alliées pour les suivre dans leur voyage. Malheureusement, Loken s'aperçut rapidement du vol des disques. Le gardien traitre envoya à leurs poursuite deux C'thraxxi : Zakazj et Kith'ix. Les monstruosités s'abattirent sur le groupe laissant craindre à Tyr pour ses compagnons. Sur ordre de Tyr, Ironaya et Archaedas poursuivirent leurs chemin afin de protéger les disques et les forgés par les titans qui les accompagnaient.[1]

Plus tard, Ironaya et Archaedas comprirent que le combat avait pris fin lorsqu'il virent loin au nord un gigantesque déchainement d'énergie arcanique. Ils s'aventurèrent sur le site et découvrirent les corps sans vie de Tyr et Zakazj. Ironaya enterra Tyr et Zakazj où ils gisaient et décida de nommer les lieux Chute de Tyr, ou Tirisfal en Vrykul.

Peu après, Ironaya, Archaedas, les mécagnomes et les terrestres qui les accompagnaient, reprirent leurs route vers le sud jusqu'à atteindre le caveau d'Uldaman où ils décidèrent de s'installer. Ils agrandirent le site et érigèrent de puissantes défenses.[1]

Le temps passa, et Ironaya tout comme Archaedas, devint de plus en plus distante avec les terrestres et les mécagnomes qui subissaient de plein fouet les effets de la Malédiction de la chair. Finalement, elle disparut dans les profondeurs d'Uldaman pour ne plus réapparaître, laissant seuls ses serviteurs.[1]

Dans la salle des cartes, Ironaya a passé des millénaires en stase, analysant les plans jadis dessinés par Khaz'goroth pour trouver un moyen de rendre à Uldaman sa gloire passée. [3]

Galerie

Notes

  • Autrefois, il fallait reconstituer le Bâton de la préhistoire pour pouvoir affronter Ironaya.
  • Ironaya apparaît dans Hearthstone comme carte de qualité commune, sous le nom de Gardienne d'Uldaman.


Spéculation

Questionmark-medium
Cet article ou section évoque des spéculations, observations ou opinions potentiellement véridictes sur l'Histoire de WoW. Cela ne doit pas être pris comme des considérations authentiques !
  • Tout comme les autres Vanes, Ironaya à très probablement été forgée par Khaz'goroth à partir de la croûte terrestre d'Azeroth pour combattre les dieux très anciens et leurs séides.
  • Ironaya est probablement celle qui plaça les sceaux sur la tombe de Tyr et Zakazj

Références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .