L'invasion de Gilnéas est le nom d'une série d'affrontements dans l'ouest de Lordaeron, amorcée par l'invasion de la péninsule de Gilnéas par les Réprouvés. Elle opposa initialement le peuple réprouvé, mené par Sylvanas Coursevent, au royaume de Gilnéas, alors sous la tutelle du roi Genn Grisetête, avant d'être ralliés respectivement par les forces de la Horde et de l'Alliance ainsi que plusieurs factions locales.

La conséquence majeure de ce conflit fut l'exil de la majorité du peuple gilnéen, qui trouva refuge chez les Elfes de la Nuit, avant d'intégrer les rangs de l'Alliance. En parallèle, le conflit s'étendit en territoire réprouvé, jusqu'à finalement se stabiliser en une guerre des ressources qui se prolongea pendant encore plusieurs années.

Prélude

Avant le début de l'invasion, la nation de Gilnéas prospérait derrière le Mur de Grisetête, une muraille érigée par le roi Genn Grisetête, après la Seconde Guerre, qui isola son peuple du reste des Royaumes de l'Est. La construction de cet édifice créa une profonde division au sein du peuple gilnéen. Cette dissension atteignit son apogée au cours de la Rébellion à la Porte, une guerre civile qui opposa le seigneur Darius Crowley et ses partisans, au roi Grisetête et ses loyalistes. Les Gilnéens devaient par ailleurs faire face à la malédiction des Worgens, qui ravageait le royaume de l'intérieur depuis l'époque de la Troisième Guerre.

Cette crise prit des proportions incontrôlables quand les worgens de la Meute Croc-de-sang envahirent la capitale de Gilnéas. Incapables de contenir les bêtes, Grisetête et ses sujets n'eurent d'autre choix que d'abandonner la cité et de trouver refuge au village de Havre-du-Soir, au sud-ouest de la péninsule. Cette manœuvre ne fut permise que grâce au sacrifice de Darius Crowley et ses hommes, restés en arrière pour attirer l'attention des Croc-de-sang. Avec le temps, les réfugiés capturèrent certains de ces gilnéens transformés en worgens,[1] dont ils parvinrent à apaiser la malédiction grâce aux efforts du chimiste royal Krennan Aranas.[2]

Suite à ces événements, le Cataclysme provoqué par le réveil d'Aile de mort, ancien aspect draconique de la Terre, ébranla Azeroth à travers d'importantes catastrophes naturelles. Une série de séismes avait fait s'effondrer des pans entiers du Mur de Grisetête, rendant la péninsule vulnérable à une attaque. Voyant là une occasion de renforcer la présence de la Horde dans les Royaumes de l'Est, le chef de guerre Garrosh Hurlenfer ordonna l'invasion de la péninsule dont Sylvanas Coursevent, reine banshee du peuple réprouvé, en prit le commandement.[3]


Déroulement

L'invasion de la péninsule

L'invasion de Havre-du-Soir

Débarquement des Réprouvés sur les côtes de Havre-du-Soir

Alors qu'elle accumulait des troupes depuis le Glas, Sylvanas dépêcha trois de ses navires les plus rapides vers la côte sud, dans l'optique de détourner l'attention des Gilnéens.[4] Profitant de la destruction des récifs côtiers en raison des tremblements de terre, la flotte réprouvée accosta sur les terres de Havre-du-Soir.[5] Peu après le débarquement, la forestière-sombre Thyala orchestra un assaut terrestre sur le village depuis la Demeure des Walden. Tandis que le prince Liam Grisetête assurait la défense du village aux côtés de la moitié de ses guetteurs,[6][7] le maire Gwen Armstead envoya le reste de la milice sur le site de débarquement pour y organiser une contre-attaque sous la direction du seigneur Vincent Godfrey.[8]

Engloutissement du village de Havre-du-Soir sous les eaux du Cataclysme

Depuis la Ferme des Allen, et grâce à l'appui de quelques worgens préservés de la malédiction, les Gilnéens dévastèrent les rangs des Réprouvés,[9] utilisant leurs propres catapultes pour aborder leurs navires de débarquement, et éliminer les capitaines Morris et Anson.[10] Puis ce fut au tour de Thyala elle-même de succomber aux worgens, qui l'abattirent avec l'appui d'une meute de mastiffs gilnéens.[11] Mais alors que les combats se poursuivaient, un autre séisme frappa la région, provoquant un glissement de terrain qui engloutit une partie de la côte sous les flots, emportant sans distinction réprouvés comme gilnéens.[12] Craignant que le phénomène ne se reproduise, Gwen Armstead se résigna à ordonner l'évacuation de Havre-du-Soir et ses environs.[13] Les rescapés s'enfuirent dans les montagnes jusqu'au Manoir de Grisetête où ils rejoignirent le reste de la famille royale.[14] Depuis son observatoire au sommet de l'édifice, le roi Genn assista impuissant à l'engloutissement de Havre-du-Soir, tout en observant l'approche d'une flotte de la Horde depuis la Grande mer.[15]


La fuite vers Val-Tempête

Koroth le Brise-collines décime l'avant-garde du capitaine Asther

Devant la crainte d'une autre attaque navale sur le manoir, les réfugiés de Havre-du-Soir n'eurent d'autre choix que de l'abandonner et de poursuivre leur exode vers l'est de Gilnéas. Sur la route, plusieurs diligences, dont celle du prince Liam, furent attaquées par des ogres au service de Koroth le Brise-collines, un ettin local.[16] Après avoir secouru les réfugiés embourbés dans les marais,[17] Liam envoya des worgens dans la Tanière de Koroth massacrer quelques uns de ses sbires ogres et dérober sa bannière.

Peu de temps après, quand un contingent réprouvé mené par le capitaine Asther arriva sur place, Liam leur présenta la bannière de Koroth, attirant l'attention de l'ettin qui décima l'avant-garde réprouvé.[18] Plus tard, les réfugiés gilnéens reçurent l'ordre de se regrouper à Val-Tempête, un village de pêcheurs abandonné, pour s'y reposer plusieurs jours.[19]


Le rituel d'équilibre

Plus tard, tandis que les Worgens sécurisaient le village en chassant les araignées qui y avaient élu domicile,[20][21] Lorna Crowley, fille de Darius Crowley, enquêta sur le sort des habitants de Val-Tempête.[22] Grâce au journal d'un dénommé Bradshaw, elle découvrit que la plupart des habitants du village avaient échappé à la malédiction worgen et avaient trouvé refuge dans les montagnes des Confins de la Tourmente. Seul était resté Bradshaw, qui avait remarqué que les attaques de worgens avaient cessé aux alentours de la Forêt Noire, plus au nord.[23]

Quand les worgens gilnéens s'enfoncèrent dans les bois, ils tombèrent sur l'arbre de Tal'doren, qui abritait Darius Crowley et ses acolytes, qui avaient été transformés en worgens, mais qui avaient regagné leur humanité grâce aux Elfes de la nuit. C'est à ce moment que les troupes de Sylvanas envahirent la Forêt Noire à la recherche de la Faux d'Élune, un artefact que la Dame noire comptait utiliser pour propager la malédiction worgen. Bien que la plupart de ses banshee furent chassées des environs de Tal'doren, un groupe de forestiers-sombres parvint à s'emparer de la relique.[24] Quelques temps plus tard, les Worgens parvinrent à leur subtiliser l'artefact pendant que Tobias Mantebrume menait une diversion contre les Réprouvés à la Cabane du Bout-du-bois.[25]

Peu après, les Elfes de la nuit réalisèrent le rituel d'équilibre, qui apaisa les derniers worgens gilnéens encore victimes de la malédiction. C'est à ce moment que Genn Grisetête arriva sur les lieux en compagnie de Lorna et Godfrey, où il révéla à Darius qu'il avait été lui aussi affecté par la malédiction.[26]


La trahison de Godfrey

Après la réunion des worgens et des humains de Gilnéas, les réfugiés évacuèrent Val-Tempête et traversèrent la Forêt Noire pendant que Darius et ses pisteurs harcelaient les réprouvés tentant de les suivre.[27] En parallèle, Genn partit pour les Confins de la Tourmente afin de rallier les habitants à sa cause.[28] Vincent Godfrey ne supportant l'idée que son roi soit lui aussi devenu un worgen, il complota contre Grisetête avec le soutien du seigneur Walden et du baron Ashbury, deux seigneurs locaux. Ils capturèrent le vieux souverain en vue de le livrer à Sylvanas pour mettre un terme au conflit. Mais avant qu'ils n'aient pu mettre leur plan à exécution, un worgen, aidé d'une potion d'invisibilité de Krennan Aranas, se faufila parmi les miliciens, et assassina Walden et Ashbury. Privé de tout soutien, Godfrey choisit finalement de mettre fin à ses jours en se jetant du haut d'une falaise côtière.[29]


La libération de Pierrebraise

Une fois les habitants des Confins de la Tourmente ralliés à lui, Grisetête commença à préparer la future campagne de libération de Gilnéas. En parallèle, il chargea son fils, Lorna Crowley et plusieurs de ses hommes d'établir un avant-poste dans des écuries proches de la capitale, afin de libérer la ville minière de Pierrebraise de l'emprise des Réprouvés.[30] Les Worgens commencèrent par attaquer la mine, massacrant les esclavagistes morts-vivants et libérant les villageois qui y étaient asservis.[31][32] Puis profitant de l'isolement des troupes réprouvées mobilisées sur place, les Gilnéens les chassèrent la ville après avoir assassiné l'exécuteur Cornell et Valnov le Fou, qui étaient à leur tête.[33]


La Bataille pour Gilnéas

Illustration de la mort du prince Liam Grisetête pendant la Bataille pour Gilnéas

Après avoir rallié toutes les personnes aptes à se battre, les Gilnéens s'apprêtèrent à prendre d'assaut leur capitale en lançant simultanément trois attaques, dirigées par le prince Liam, le seigneur Darius et le roi Genn. Au terme d'un discours inspirant, Liam démarra la bataille en menant l'assaut sur la Place des Marchands.

Une fois les Morts-vivants chassés du quartier, les miliciens de Liam se dirigèrent vers le Secteur Militaire, dont la progression fut entravée par une armée d'abominations. C'est à ce moment qu'intervinrent Lorna Crowley et les habitants de Pierrebraise. Ces derniers déployèrent une batterie de canons qui décimèrent les morts-vivants et ouvrirent la voie à Liam et ses hommes. Les troupes du prince, renforcées par les guerriers de Darius, convergèrent vers la Prison de Gardepierre où ils firent face à Gâtetripe, un assemblage de chair qu'ils terrassèrent en retournant les catapultes réprouvées à leur avantage.

Puis Liam et Darius progressèrent jusqu'à la Cour de Grisetête où s'était retranchée Sylvanas. Rejoints au même moment par les troupes du roi, ils coupèrent la retraite aux Réprouvées, tandis que Genn s'engageait dans un affrontement contre la reine banshee. Mais dans la cohue des combats, cette dernière tira une flèche destinée à Genn que son fils encaissa à sa place, le tuant sur le coup, pendant que Sylvanas fuyait la place.[34]


L'exil en Kalimdor

Décidé à venger la mort de son prince, Tobias Mantebrume, accompagné de quelques worgens, pourchassa Sylvanas, jusqu'au Quartier de la Cathédrale, toujours sous le contrôle des Réprouvés. Leur piste les mena jusqu'à la Cathédrale de l'aube de Lumière où ils surprirent Sylvanas en pleine réunion avec le grand exécuteur Creenshaw et le général Vociguerre. Ayant appris que les Réprouvés comptaient larguer la Peste sur la capitale à l'insu des officiers orcs, les worgens retournèrent avertir Grisetête, encore troublé par la mort de son fils.[35] Malgré son désir de vengeance, Genn se résigna à faire évacuer ses sujets. Tandis que les Worgens ralentissaient les manœuvres des Réprouvés en bombardant leurs positions, les Gilnéens abandonnèrent leur capitale par des tunnels dissimulés sous la ville.[36] Suite à un bref arrêt au Repos d'Aderic, où ils honorèrent leurs morts et rendirent un dernier hommage à Liam,[37] les réfugiés se rendirent au village côtier de Quilleport où ils furent rejoints par la flotte elfe de la nuit de l'amiral Ventenuit, venue en renfort.

La canonnière de la Horde s'écrase devant le Mur de Grisetête

Après avoir repoussé un assaut terrestre de la Horde sur Quilleport,[38] Lorna Crowley chercha à briser le blocus de la Horde pour ouvrir la voie à la flotte kaldorei. Elle prit la tête d'un petit groupe de miliciens humains et de guerriers worgens, puis s'envola à dos d'hippogriffe vers la canonnière de la Horde accompagnant la flotte des Réprouvés. Après avoir sécurisé les chevrons, Lorna et ses hommes prirent rapidement le contrôle du pont supérieur, forçant l'amiral Foudresang et le navigateur de l'engin à mettre le cap sur le Mur de Grisetête. Puis après avoir saboté la chaufferie et éliminé Korm Broyeur-d'os, le machiniste de l'équipage, le groupe s'enfuit à dos de wyverne, laissant la canonnière s'écraser sur les réprouvés installés au pied du Mur de Grisetête.[39] Une fois le blocus levé, la famille Grisetête évacua la région avec la plupart des réfugiés humains pour finalement trouver le refuge sur l'arbre-monde de Teldrassil, en Kalimdor.[40]


La guérilla worgen

L'expansion du conflit

Suite au départ de Grisetête et des gilnéens humains, la famille Crowley unifia les combattants restants sous la bannière du Front de Libération de Gilnéas. Suite à la reconquête de la ville de Gilnéas par les Réprouvés, les Worgens s'éparpillèrent dans la péninsule ainsi que la Forêt des Pins-Argentés, où ils menèrent des opérations de harcèlement contre les forces d'occupation.[41] Certains d'entre eux poussèrent leur avancée jusqu'à Brill, dans les Clairières de Tirisfal, avant d'être chassés par la garde de la ville.[42] En parallèle, Sylvanas reçut le chef de guerre Garrosh Hurlenfer au Haut–commandement Réprouvé, au nord des Pins-Argentés, afin de lui faire une démonstration de la puissance des Val'kyrs. Ces dernières s'étaient ralliées à la cause de la Dame noire depuis la mort du Roi-liche, et étaient utilisées pour créer de nouveaux réprouvés. Écœuré par les méthodes de Sylvanas, qu'il jugea trop proche de celles du Fléau, il chargea le grand seigneur de guerre Cromush de rester sur place afin de surveiller les agissements des Réprouvés.[43]

La flotte de l'amiral Hachette, détruite par la Meute Croc-de-sang

Alors que les affrontements entre worgens et morts-vivants se poursuivaient, Darius Crowley rencontra Ivar Croc-de-sang, chef de la meute éponyme, dans le lopin d'Ivar. Passés plusieurs jours de négociation, les deux worgens s’entendirent sur une alliance de circonstance pour combattre les sbires de la Reine banshee.[44] En parallèle, une flotte de ravitaillement de la Horde, menée par l'amiral Hachette et le seigneur de guerre Torok, arriva en renfort depuis le Havre Baille-Fonds, en Azshara. Profitant de l'état d'ivresse de la plupart des membres d'équipage, la Meute Croc-de-sang leur tendit une embuscade, coulant les navires et détruisant la tête de pont établie sur la côte.[45] Plus tard, grâce à l'appui de la garnison de l'Arrière-garde des Réprouvés, Hachette et Torok récupérèrent une partie du matériel, dispersé sur la côte,[46] et rassemblèrent les rescapés orcs[47] avant de se mettre en marche pour le sud de la forêt.[48]

Les Réfugiés de Hautebrande boivent le sang de Darius Crowley et rejoignent sa cause

Ayant été informée de la situation des Orcs, Sylvanas jeta son dévolu sur l'Île de Fenris, située au milieu du Lac Lordamere, et qui abritait une communauté d'humains ayant survécu à la campagne des Réprouvés dans les Contreforts de Hautebrande. Elle y envoya un agent de la Horde ainsi qu'Agatha, une de ses val'kyrs, afin de convertir les humains en morts-vivants.[49] Au même moment, le magistrat Henry Maleb, meneur des Réfugiés de Hautebrande, reçut Ivar et Darius dans son donjon. Ce dernier leur proposa de se rallier à eux et de boire son sang, afin de devenir des worgens immunisés à la non-mort. Bien que répugnant cette idée, le magistrat, pressé par les événements, accepta son offre, et propagea la malédiction à l'ensemble des Réfugiés de Hautebrande, obligeant Agatha et ses alliés à se replier.[50]

Après l'assaut de Fenris, les Worgens multiplièrent les escarmouches autour du village réprouvé de la Sépulcre. Les worgens de Hautebrande traversèrent le Lac Lordamere et envahirent les Champs Délabrés, où ils se heurtèrent aux troupes de Hachette et Torok. Malgré de lourdes pertes dans les rangs des Orcs,[51][52] ces derniers freinèrent leur assaut en les bombardant pendant leur traversée du lac au moyen de tourelles d'artillerie disposées sur la rive.[53]

Au même moment, alors qu'un contingent de vétérans et de catapultes réprouvés traversait les Essarts des Olsen, les Croc-de-sang leur tendirent une embuscade et massacrèrent les morts-vivants jusqu'au dernier.[54] Plus tard, alors qu'il enquêtait sur place, un agent de la Horde fut mis au courant d'une réunion dans la Mine du gouffre d'Elem à laquelle Ivar Croc-de-sang aurait pris part.[55] Quand elle apprit la nouvelle, Sylvanas y dépêcha un contingent de ses meilleurs guerriers, dirigés par le maître Forteski afin d'assassiner le meneur worgen.[56] Mais une fois arrivés au fond de la mine, truffée d'explosifs, Ivar y jeta une grenade, ce qui engendra une explosion qui tua la quasi-totalité des soldats réprouvés.[57]


La reconquête de Gilnéas

Décidée à écraser Crowley et Croc-de-sang, Sylvanas envoya le commandant nécrotraqueur Belmont, une de ses val'kyrs Arthura, ainsi que son agent au Quartier général avancé des Réprouvés, en Gilnéas, en vue d'une opération spéciale.[58] Elle avait en effet eu vent de l'existence du seigneur gilnéen Godfrey, qui avait dédié une partie de sa vie à combattre les Worgens, et qui s'était suicidé quand il apprit que son roi avait été affecté par la malédiction.

L'Alliance arrive en renfort à Gilnéas

Mais alors que les Réprouvés, sous la houlette du commandant des lignes avancées Lamatraque, tentaient de maintenir le contrôle de la péninsule, l'effort de guerre des Worgens fut renforcée par l'arrivée de renforts de l'Alliance, menés par le haut-commandant Halford Verroctone et sa 7e Légion. Grâce à l'emploi de sous-marins, le corps d'élite torpilla les navires de la Horde qui faisaient le blocus de la péninsule, ouvrant la voie à une flotte de l'Alliance.[59] Plus tard, sous la direction du sergent-chef Pietro Zaren, la 7e Légion reprit la capitale de Gilnéas aux Réprouvés.[60] Puis depuis le Quartier de la Cathédrale, ils détruisirent un à un les avant-postes des Morts-vivants installés sur le pourtour de la ville.[61][62] Enfin, grâce à l'appui des renforts de Verroctone, les Worgens débordèrent les défenses du quartier général réprouvé et massacrèrent sa garnison, dont le commandant Lamatraque lui-même, repoussant les Morts-vivants de l'autre côté du Mur de Grisetête.[63]

Seuls en réchappèrent un agent de la Horde, Belmont et Arthura, qui furent évacués à Pierrebraise. Bien que cerné par les troupes de Lorna Crowley, le groupe parvint à se tailler un chemin à travers les guerriers worgen jusqu'à atteindre les Confins de la Tourmente.[64] Là-bas, ils mirent la main sur les cadavres des seigneurs Crowley, Walden et Ashbury[65] avant de quitter Gilnéas.[66] De retour au front des Réprouvés, au nord du Mur de Grisetête, les trois nobles gilnéens furent ramenés à la vie par les val'kyrs de Sylvanas avant de jurer allégeance à la Dame noire.[67]


La chute de Moulin-de-l'Ambre

Tandis que Sylvanas préparait une future attaque sur Gilnéas avec Godfrey, elle ordonna une frappe préventive sur le village voisin de Moulin-de-l'Ambre, protégée par une barrière dimensionnelle générée par des mages du Kirin Tor, qu'elle soupçonna de collaborer avec l'Alliance. Après une première exploration des lieux, la Horde mit la main sur le Codex de Moulin-de-l'Ambre,[68] tout en abattant les serviteurs élémentaires qui le protégeaient.[69] Plus tard, grâce à l'assistance de Dalar Tisselaube, ancien archimage du Kirin Tor, la Horde trouva le moyen d'infiltrer un agent dans le village[70] au moyen d'une chevalière prise à l'archimage Relios, près du Cratère de Dalaran.[71]

L'archimage Ataeric et les habitants de Moulin-de-l'Ambre, une fois convertis en réprouvés

Au terme de quelques escarmouches contre les mages de Moulin-de-l'Ambre,[72] l'agent infiltré finit par s'en prendre à l'archimage Ataeric, qui maintenait la poche dimensionnelle du village. En dépit de ses protections magiques, le sorcier finit par succomber quand son assaillant le surchargea d'énergie magique en retournant contre lui ses propres serviteurs arcaniques. La mort de l'archimage dissipa le bouclier de Moulin-de-l'Ambre, ce qui ouvrit la voie aux troupes de la val'kyr Daschla, qui décimèrent les habitants du village tandis que leur meneuse les transformait en nouveaux réprouvés.[73]


La contre-offensive de la Horde

En parallèle à l'invasion de Moulin-de-l'Ambre, ayant entre-temps gagné l'appui d'une armada de guerre envoyée en renfort par le roi Varian Wrynn,[60] l'Alliance poussa l'offensive jusqu'à la Forêt des Pins-Argentés. Tandis que les Worgens détournaient l'attention des armées de la Horde sur le front principal, des éclaireurs de la 7e Légion infiltrèrent le village de Bois-du-Bûcher, alors sous contrôle réprouvé, et massacrèrent la plupart des forces d'occupation des Réprouvés.[74] Au même moment, les Worgens envoyèrent des druides perturber les lignes de communication entre la forêt et les Contreforts de Hautebrande, au sud-ouest de la région, massacrant des bataillons entiers sous la forme d'ours en apparence inoffensifs.[75]

C'est à ce moment qu'intervint le seigneur Godfrey. Avec l'appui de Walden, Asbury et quelques alliés de la Horde, il prit d'assaut Bois-du-Bûcher, élimina les éclaireurs[76] et fit brûler la plupart des bâtiments du village,[74] tout en exécutant les quelques soldats réprouvés qui avaient survécu à l'assaut de l'Alliance.[77] Par la suite, le groupe poursuivit son effort jusqu'au Campement de la 7e Légion, au nord-ouest du Mur de Grisetête, où ils assassinèrent le général Martsone.[78] Grâce à des informations glanées sur place,[79] ils apprirent l'existence d'un campement du Front de libération de Gilnéas, plus à l'est, d'où Lorna Crowley supervisait les manœuvres des Worgens. Là-bas, Godfrey et ses alliés terrassèrent puis capturèrent la commandante gilnéenne avant de la livrer à Sylvanas.[80]

Disposant désormais d'un moyen de pression sur Darius, Sylvanas se prépara à une entrevue avec les meneurs worgens. Tandis que ses troupes bataillaient avec celles de l'Alliance, la Dame noire se rendit à l'entrée du Mur de Grisetête en compagnie de ses val'kyrs, Cromush, ainsi qu'un de ses agents, où elle rencontra Crowley et Croc-de-sang. Elle proposa à Darius une capitulation sans condition, sinon quoi Lorna serait tuée et réanimée en réprouvée à son service. Après longue hésitation, Darius finit par accepter l'offre de Sylvanas, tandis que Godfrey lui livrait sa fille. Enragé par la décision de son allié, Ivar fuya la région, tandis que Darius et Lorna abandonnaient Gilnéas.

Les val'kyrs Agathta, Arthura et Daschla se sacrifient pour ressusciter Sylvanas Coursevent

Mais alors que Sylvanas célébrait sa victoire, Godfrey lui tira dessus à bout portant, la tuant sur le coup. S'en suivit un court affrontement au terme duquel les seigneurs déchus de Gilnéas s'enfuirent. Quelques instants plus tard, Agatha, Arthura et Daschla se sacrifièrent pour ressusciter la Reine banshee.[81] Désormais convaincue que les Val'kyrs sont l'avenir des Réprouvés, Sylvanas rentra à Fossoyeuse, non sans avoir chargé son champion de soutenir l'effort de guerre des Réprouvés à Hautebrande.[82]


Conséquences

L'Invasion de Gilnéas se solda par de lourdes pertes dans les deux camps qui ressortirent exténués du conflit, la Horde ayant échoué à conquérir Gilnéas, bien qu'elle empêcha l'Alliance d'envahir la Forêt des Pins-Argentés. Après le meurtre de Sylvanas, Godfrey et ses partisans se réfugièrent dans le Donjon d'Ombrecroc, au nord de Bois-du-Bûcher, où ils furent traqués et abattus par des champions des deux factions.[83] Bien que leur principal meneur, Darius Crowley, capitula, les Worgens, pour la plupart sous la tutelle d'Ivar Croc-de-sang, poursuivirent leur effort de guerre contre les Réprouvés, notamment dans les Contreforts de Hautebrande, où ils s'associèrent avec le Clan Foudrepique.[84] Mais le départ de Darius et Sylvanas ne sonna pas pour autant l'arrêt des hostilités entre l'Alliance et la Horde dans la péninsule. Au cours des prochaines années, les deux camps ne cesseraient de batailler pour le contrôle des ressources de la région.[85]


Références

  1. Cinématique de Gilnéas
  2. Quête : Dernier espoir d'humanité
  3. World of Warcraft - Chroniques (volume 3) : Chapitre 7 : Cataclysme : L'invasion de Gilnéas : Pages 200 à 203
  4. Sylvanas Coursevent : À l'orée de la nuit : Page 5
  5. Quête : Tuer ou être tué
  6. Quête : Empêchez les d'avancer
  7. Quête : Impossible de s'en charger seul
  8. Quête : L'abri des Allen
  9. Quête : Libérer la bête
  10. Quête : Deux réprouvés sont sur un bateau
  11. Quête : Le chef de la meute
  12. Quête : Pendant que la terre se fracture
  13. Quête : L'évacuation
  14. Quête : Direction le manoir de Grisetête
  15. Quête : Hélas, Gilnéas !
  16. Quête : L'exode
  17. Quête : Coincés dans les marais
  18. Quête : Présentations dans les règles
  19. Quête : Val-Tempête
  20. Quête : Contrôle des nuisibles
  21. Quête : La reine des enquiquineuses
  22. Quête : Les fragments du passé
  23. Quête : La forêt Noire
  24. Quête : À nos portes
  25. Quête : Reprendre ce qui nous appartient
  26. Quête : Ni homme ni bête
  27. Quête : Retour à Val-Tempête
  28. Quête : En constante progression
  29. Quête : Trahison aux confins de la Tourmente
  30. Quête : Contourner les Réprouvés
  31. Quete : Le jour de la libération
  32. Quête : Esclaves de personne
  33. Quête : Repoussez les envahisseurs
  34. Quête : La bataille pour Gilnéas
  35. Quête : À la poursuite de Sylvanas
  36. Quête : Retarder l'inévitable
  37. Quête : La bénédiction du patriarche
  38. Quête : Ils ont des alliés, mais nous aussi !
  39. Quête : Les dernières cartes
  40. Quête : Rut'theran
  41. Quête : Le front de libération de Gilnéas
  42. Quête : Annihiler les worgens
  43. Quête : Garde-à-vous !
  44. Quête : En attendant d'être exsangue
  45. Quête : Toute une flotte dans une bouteille
  46. Quête : Le tonnerre d'acier
  47. Quête : Embrouilles au Grouillement
  48. Quête : Les orcs sont en "orc de marche"
  49. Quête : Mortel recrutement
  50. Quête : Pas de quartier !
  51. Quête : Les atroces renforts de Fenris
  52. Quête : Les loups reprennent du poil de la bête
  53. Quête : Les eaux rouges du lac Lordamere
  54. Quête : L'hommage aux morts
  55. Quête : Curieuses tueries
  56. Quête : Qu'on les accule !
  57. Quête : Sans échappatoire
  58. Quête : En position avancée
  59. Quête : Qui sait ce qui nous attend ?
  60. 60,0 et 60,1 Ordres du haut-commandement
  61. Quête : Le Guet-de-l’Effroi ne répond plus
  62. Quête : La garde de Rutsak ne répond plus
  63. Quête : Retraite !
  64. Quête : Toute résistance serait
  65. Quête : Un homme nommé Godfrey
  66. Quête : La grande évasion
  67. Quête : Godfrey, lève-toi et marche !
  68. Quête : La poche dimensionnelle
  69. Quête : La poche dimensionnelle
  70. Quête : Le raid transdimensionnel : première phase
  71. Quête : Relios, le gardien de la relique
  72. Quête : Le raid transdimensionnel : deuxième phase
  73. Quête : Le raid transdimensionnel : troisième phase
  74. 74,0 et 74,1 Quête : La chute de Bois-du-Bûcher
  75. Quête : Des loups, des ours et... des phoques
  76. Quête : Une leçon de terreur
  77. Quête : Un incident mineur
  78. Quête : Le vent de la discorde
  79. Quête : Les plans de bataille de la 7e Légion
  80. Quête : Au service secret de sa Majesté
  81. Quête : Les sentiers de la gloire
  82. Quête : Un empire crasseux
  83. Donjon : Donjon d'Ombrecroc
  84. Quête : Le rendez-vous foudrepique
  85. Champ de bataille : La bataille de Gilnéas
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .