FANDOM



L'imperator Kelgrok était le dirigeant du bastion de Flèchelame aux alentours de 11 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres. Soucieux de préserver le contrôle de la crête de Givrefeu, Kelgrok et ses sorciers cherchèrent à étendre les territoires ogres en créant les Mok'nathals et en les employant pour renforcer leurs troupes. Mais les Ogres se retrouvèrent face aux clans orcs de la région et soutenus par les esclaves mok'nathals, le clan Loup-de-givre et le clan Griffe-blanche attaquèrent le bastion de Flèchelame et l'imperator périt de la main du chef des rebelles mok'nathals Leoroxx tandis que les Ogres étaient chassés de la région.

Histoire

La création des mok'nathals

Tandis que le clan Chanteguerre et le clan de la Main brisée, menés respectivement par Grommash Hurlenfer et Kargath Lamepoing, brisaient l'emprise de Cognefort sur Nagrand, le clan Rochenoire, mené par Main-noire, chassait les Ogres de Gorgrond. Quand les nouvelles de la déchéance des Ogres partout en Draenor atteignit le bastion de Flèchelame, ses habitants et leur dirigeant, l'imperator Kelgrok, en furent particulièrement troublés. Ils cherchèrent alors à renforcer leur mainmise sur la crête de Givrefeu en prenant le contrôle de nouveaux territoires, mais depuis la destruction de Goria par les éléments 400 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres, la population ogre était restée relativement réduite.

Kelgrok et ses sorciers commencèrent alors à mener des expériences cruelles visant à créer de nouvelles créatures qui leur serviraient de main-d’œuvre et obtinrent des résultats encourageant en créant les Mok'nathals, des individus issus de l'union forcée d'ogres et d'orcs et qui disposaient de la force physique des uns et de l'intelligence des autres. Les Flèchelame les enchainèrent, les forcèrent à se reproduire entre eux et pour s'assurer leur loyauté, ils les menacèrent de massacrer des familles entières au moindre signe de rébellion. Quand l'imperator Kelgrok jugea les Mok'nathals assez nombreux, il les libéra et leur ordonna de s'engager dans l'armée de Flèchelame et de faire la guerre aux Orcs.

La guerre contre les orcs et mort

Grâce à ces nouvelles troupes, les Ogres prirent le contrôle de vastes territoires orcs riches en ressources mais de ce fait, ils entrèrent rapidement en conflit avec les clans orcs de la région. Tandis que le clan Sire-tonnerre menait des attaques-surprises de nuit et saccageait les villes ogres, le clan Loup-de-givre et le clan Griffe-blanche s'unirent sous la direction de Garad et de ses fils Durotan et Ga'nar. Bien qu'ils ne remportèrent aucune victoire décisive, les deux clans capturèrent certains mok'natahals dont leur ainé, Leoroxx.

En les interrogeant, les Orcs réalisèrent que les mok'nathals obéissaient aux ogres de leur plein gré et après une longue discussion, Garad et Leoroxx se mirent d'accord pour renverser Flèchelame. Le mok'nathal rentra au bastion ennemi et organisa une rébellion ouverte contre les ogres tandis que les orcs prenaient d'assaut les défenses extérieures. Au bout d'une sanglante journée de combats, des centaines d'orcs dont Ga'nar périrent mais les Ogres furent chassés de la région et l'imperator Kelgrok lui-même finit étranglé par Leoroxx avec les anciennes chaînes d'esclave du mok'nathal.[1]


Références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .