WikiWoW
Advertisement
WikiWoW

"Un traître... En vérité, c'est moi qui ai été trahi. C'est moi que l'on pourchasse, c'est moi que l'on hait. Mes yeux aveugles voient ce que les autres ne peuvent voir. Que parfois, la main du destin, doit être forcée."

Illidan Hurlorage ( Angl.  Illidan Stormrage) est un des Elfes de la nuit qui a marqué l'histoire d'Azeroth de son empreinte. Frère jumeau du célèbre Malfurion, Illidan est connu pour avoir crée et été le premier des Chasseur de démons. Ses méthodes radicales lui ont valu la haine de son peuple qui le considéra comme un traître.

Pendant la Guerre des Anciens, Illidan se retrouva au coeur du conflit. Après la Grande fracture , il fut enfermé pour avoir crée un second Puits d'éternité. Illidan passa 10 000 ans sous la garde de Maeiv Chantelombre avant d'être libéré par Tyrande pour obtenir son aide contre la Légion ardente de retour en Azeroth. Pour affronter les démons, il devint l'un d'entre eux en s'appropriant leurs pouvoirs, mais Malfurion décida de le bannir en guise de chatîment.

Comprenant qu'il ne parviendrait pas à obtenir le soutien de ses pairs, Illidan décida de créer sa propre armée. Il rallia les Nagas sous les ordres de Dame Vashj ainsi que Kael'thas et ses Elfes de sang avant de partir pour l'Outreterre. Sur le monde brisé des orcs, Illidan gagna l'allégance d'Akama et des roués de la Tribu Cendrelangue. Ensemble, ils arrachèrent l'Outreterre à l'emprise de Magtheridon.

Dans son objectif d'anéantir définitivement la Légion ardente, Illidan ne recula devant rien pour renforcer son armée. Un grand nombres de ses choix poussèrent la Horde et l'Alliance à le voir comme un ennemi ce qui finit par provoquer sa chute au sein du Temple noir.

Des années plus tard, il fut ramener à la vie pour affronter une nouvelle fois la Légion ardente sur les îles Brisées. Il rejoignit les Armées du Déclin de la Légion et participa à la bataille finale contre les démons sur le monde d'Argus. Finalement, lorsque les Titans emprisonnèrent Sargeras au Siège du Panthéon, Illidan décida de rester à leurs cotés pour devenir le geôlier du chef de la Légion ardente.

Histoire

Enfance et jeunesse

Illidan et son frère jumeau Malfurion, ont vu le jour dans le village de Lorlathil de la région de Val'sharah. Dès sa naissance, ses yeux dorées lui promettaient un destin exceptionnel.[3]

Il grandi dans la ville de Suramar aux cotés de son frère et leur amie Tyrande Murmevent. Les trois amis étaient inséparables et se lançaient souvent des défis de chasses ou de courses que Tyrande à de maintes fois remportés. Mais en entrant dans l'âge adulte, la compétition s'intensifia entre les deux frères qui cherchaient à gagner le coeur de Tyrande.[1]

Illidan aida son frère à trouver Cenarius dont il avait entendu l'existence dans de vieilles légendes. Le Demi-dieux enseigna le druidisme aux frères Hurlorage. Illidan se délectait de la magie sous toutes ses formes. C'était l'une des raisons qui l'avait poussé à essayer de suivre les enseignement de Cenarius, en plus du fait que le druidisme n'était pas affecté par le jour et la nuit. Contrairement à Malfurion, Illidan manquait de patience pour être initié aux subtilités des arts druidiques et il s'avéra un piètre disciple. Cependant il excellait dans la manipulation des arcanes et devint un sorcier doué.[1]

La Guerre des Anciens

Illidan HS.png

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Peu de temps avant que ne débute la guerre des Anciens, Illidan découvrit la présence de Broxigar enfermé dans une cage à Suramar. Pour lui cette étrange créature hideuse ne semblait pas être civilisé. Lorsqu'il vit Tyrande échanger avec Broxigar, Illidan attaqua l'orc pour protéger à tort la jeune elfe de la nuit. Illidan nourrissait un véritable amour à Tyrande et cherchait par tout les moyens de s'attirer les faveurs de son amie d'enfance.[1]

Il aida Malfurion à libérer Broxigar de sa cage non pas par conviction, mais sur l'insistance de Tyrande. Peu après l'évasion de l'orc, Illidan fut recruter par Kur'talos Corvaltus afin de profiter de ses talents de sorcier dans la traque du fugitif. Au cours de leur recherche, Illidan et son groupe furent confrontés à un Gangrechien qu'il parvint à vaincre, sauvant la vie du Seigneur Corvaltus par la même occasion. Pour ce fait d'armes, il devint l'un des sujet du Bastion du Freux et le sorcier personnel de Kur'talos.[1]

Après avoir découvert l'apparition des démons à Zin-Azshari, Illidan se porta volontaire pour faire partie des troupes du Seigneur Corvaltus qui marcheraient sur la cité. Tout au long des combats, Illidan se rapprocha du mystérieux étranger Rhonin, qui décida de l'aider à améliorer sa maîtrise des arcanes. Illidan combattit la Légion ardente aux portes de Zin-Azshari et fut nommé à la tête de la Garde de la Lune après la mort de Latosius.[1]

Au cours des batailles, Illidan affronta et vainquit le démon Azzinoth. Après la mort du Garde funeste, Illidan s'empara de ses Glaives de guerre et s'entraîna à les utiliser.

Lorsque le Bastion du Freux fut attaqué, Illidan à la tête de la Garde de la Lune, défendit la demeure de Kur'talos Corvaltus. Mais devant la puissance déployée par la Légion ardente, Illidan n'eut d'autres choix que de sacrifier les sorciers sous ses ordres en drainant leurs essences et les éreintant jusqu'à la mort, afin de renforcer son propre pouvoir. Bien que son geste sauva le Bastion du Freux, Kur'talos horrifié releva Illidan de ses fonctions.[4]

Depuis toujours le destin glorieux qui avait été promis à Illidan pesait sur ses épaules. Il vivait dans l'ombre des hauts faits de son jumeau et cherchait sans relâche à le surpasser. Lorsqu'il fut rejeté par Tyrande qui lui préféra Malfurion, les pensées d'Illidan s'assombrirent. A son insu, Xavius manipulait son esprit et parvint à gauchir ses pensées. Finalement Illidan abandonna la Résistance Kaldorei pour offrir ses services à Azshara et la Légion ardente. Tout au long des combats, il avait été fasciné par la magie employé par les sorciers érédars et cherchait à en apprendre davantage.[5]

Illidan avait imaginé un nouveau plan pour vaincre la Légion ardente qui éclipserait de son frère et prouverai sa grandeur au monde entier. En rejoignant l'ennemi, il espérait détruire les démons de l'intérieur tout en s'emparant de leur pouvoir. Pourtant, sa quête inconsidéré de grandeur serait incomprise et ternirait à jamais sa réputation.[6]

Sargars brûle les yeux d'Illidan.jpg

Archimonde lui-même décela un grand potentiel en Illidan et décida de le laisser avoir une audience auprès de Sargeras. Il proposa au Titan noir de s'emparer de l'âme des dragons pour utiliser sa puissance afin de permettre sa venue en Azeroth. Pour le récompenser, Sargeras brûla les yeux d'Illidan le rendant aveugle et remplit ses orbites vides de Gangreflammes. Il balafra également le corps de l'elfe de tatouages gangrenés. Ces dons douloureux conférèrent à Illidan un pouvoir exceptionnel et la capacité de voir les flux de magie.[7]

Illidan eut également une révélation tandis que le feu gangréné dévoraient ses orbites. L'armée de démons qui marchait sur Azeroth n'était qu'une bribe de la véritable force de la Légion ardente. Il comprit que même si les Kaldorei parvenaient à sortir victorieux de cette guerre, Sargeras n'abandonnerait pas et reviendrait encore et toujours. Dès lors, Illidan fut convaincu qu'il lui fallait découvrir un moyen d'en finir définitivement.[8]

En compagnie du Capitaine Varo'then et d'une troupe de démon, Illidan partit sur les traces d'Aile de mort en utilisant l'une de ses écailles pour les guider. Finalement après avoir investi le repaire du dragon noire, Illidan découvrit la présence de Malfurion et Broxigar. Illidan les maitrisa facilement et s'empara de l'âme du démon en la possession de son jumeau. Après avoir accomplit sa mission, Illidan assista à l'ouverture d'un gigantesque portail formé au sein du Puits d'éternité et capable de laisser passer Sargeras.[7]

Conscient qu'il devait agir avant qu'il ne soit trop tard, Illidan abandonna la Légion ardente avec l'intention d'utiliser le pouvoir du Puits d'éternité pour renvoyer tout les démons dans leur monde. Illidan retrouva Malfurion et Tyrande qui se méfiaient de lui pour sa prétendu trahison. Le trio travailla de concert pour détruire le portail qui implosa et aspira les troupes de la Légion ardente à proximité. La destruction du passage rendit le Puits d'éternité instable et ce dernier commença à s'effondrer sur lui-même. Avant de fuir Zin-Azshari aux cotés des défenseurs Kaldorei, Illidan préleva sept fioles des eaux magiques du Puits d'éternité.[7]

Illidan survécut à la Grande fracture qui emporta la majeure partie de l'Ancienne Kalimdor dans les profondeurs de l'océan. Le Puits d'éternité, source du pouvoir des Kaldoreï avait disparu. Illidan savait que la Légion ardente n'avait pas été vaincu et reviendrait tôt ou tard en Azeroth. Dans ce but il se rendit au sommet du Mont Hyjal où il déversa dans un lac, une partie des fioles contenant les eaux magiques du Puits d'éternité originel en créant ainsi un nouveau. Il fut cependant découvert par Jarod Chantelombre et sa compagnie qui lui intimèrent de cesser immédiatement son oeuvre. Une rixe éclata et Illidan s'en pris à ses détracteurs avant d'être finalement neutralisé par Malfurion.[7]

Illidan tenta d'expliquer les raisons de son geste mais pour la plupart des Elfes de la nuit, la Légion ardente avait envahit Azeroth à cause du Puits d'éternité. Le traumatisme du conflit encore récent les poussèrent à le condamner pour ses actes égoïstes. Illdan ne montra aucun regret devant ses accusateurs qu'il savait aveugle à la menace qui pesait toujours sur leur monde. Finalement, Illidan fut condamné à être enfermé dans une prison souterraine et confier à la bonne garde de Maeiv Chantelombre.[7]

Troisième guerre

Warcraft III Cette section concerne des contenus exclusifs à Warcraft III: Reign of Chaos et/ou son extension Warcraft III: The Frozen Throne.
Au cours de son emprisonnement, Illidan reçu à plusieurs reprises la visite de Malfurion dans l'espoir de le détourner dans la voie fatale qu'il avait choisit. [9]

Pendant les dix milles ans qu'il passa enfermé dans les ténèbres, la solitude usa lentement sa santé mentale. Il avait passé son temps à réfléchir sur le moyen de protéger Azeroth de la Légion ardente et en était venu à une seule conclusion. Les démons ne seraient jamais vaincu si Azeroth se contentait d'adopter une stratégie défensive. Illidan était désormais convaincu qu'il devait déplacer la guerre sur les propres terres de la Légion.[10]

Warcraft III Reforged Tyrande libère Illidan.jpg

Lorsque la Légion ardente fit son retour en Azeroth comme Illidan l'avait prédit, Tyrande le libéra afin d'obtenir son aide. Il accepta de se joindre à la bataille contre les démons. Mais ces longues années d'emprisonnement, qu'il considérait injustifiées, l'avaient rendu amer. Il avoua à Tyrande qu'il n'acceptait pas par loyauté vis-à-vis de son peuple, mais uniquement pour la protéger et lui éviter une mort douloureuse et injustifiée.[10]

Illidan était conscient que son peuple n'avait pas confiance en lui et ne le croiraient jamais ou le prendrait pour un fou si il leur parlait des révélations qu'il avait eu sur le moyen de vaincre la Légion ardente.[10]

Après le départ de Tyrande, Illidan rencontra et affronta Arthas Menethil, un chevalier de la mort, qui lui révéla que les démons responsable de la corruption de Gangrebois utilisaient une puissante relique: le Crâne de Gul'dan. Cependant, Arthas l'avertit que Tichondrius, l'un des généraux de l'armée démoniaque, protégeait farouchement l'artefact. [10]

Illidan HS2.jpg

Illidan se méfiait des intentions d'Arthas mais il avait senti le pouvoir du crâne. Illidan était convaincu qu'avec cette nouvelle puissance il serait en mesure de vaincre les forces de la Légion en Gangrebois. Il se lança à sa recherche à travers la forêt corrompu et décima les démons qui tentèrent de lui barrer la route. Lorsqu'enfin il découvrit le crâne, Illidan perçut qu'il renfermait non seulement une grande puissance magique, mais également le savoir inestimable de Gul'dan. Au lieu de simplement puiser du pouvoir dans la relique, Illidan consuma ses énergies gangrenée qui le transformèrent à jamais. D'énormes cornes poussèrent sur sa tête, et des ailes de cuir semblable à une chauve-souris se déployèrent dans son dos. Illidan était devenu un démon.[10]

Avec ses nouveaux pouvoirs, Illidan traqua Tichondrius, et le tua. Peu de temps après sa victoire, Malfurion et Tyrande découvrirent ce qu'il était devenu et furent horrifiés. Furieux, Malfurion décida de bannir des terres elfiques Illidan qui accepta la sentence sans chercher à se défendre. Pour lui, la victoire des défenseurs d'Azeroth était sans intérêt puisque la Légion ardente ne serait toujours pas vaincu définitivement. Ce jour là, Illidan débuta sa propre guerre contre la Légion ardente.[10]

 Serviteur de la Légion

Warcraft III Cette section concerne des contenus exclusifs à Warcraft III: Reign of Chaos et/ou son extension Warcraft III: The Frozen Throne.
Après la défaite de la Légion à la Bataille du mont Hyjal, la nouvelle condition de démon d'Illidan révéla sa présence à Kil'jaeden. Le seigneur démon contacta à distance Illidan et lui fit une offre. Si l'ancien Elfe de la nuit parvenait à détruire le roi-liche, il se verrait offrir plus de pouvoir qu'il n'aurait pu en rêver. La proposition de Kil'jaeden intrigua Illidan qui pensait que le puissant érédar l'aurait considéré comme un ennemi etant donner ses actions passé contre la Légion ardente. De toute évidence, Kil'jaeden avait besoin de lui et Illidan comptait bien tirer profit de la situation. Il feignit l'allégeance et accepta l'offre, y voyant un moyen d'en apprendre plus au sujet de la Légion. De plus, à ses yeux le roi-liche n'était rien d'autre qu'un arme forgé par les démons qui devait être éradiqué.[10]

Illidan était conscient qu'un assaut frontal contre le Roi-liche et son Fléau serait impossible. En exploitant le Crâne de Gul'dan, il découvrit l'existence de l'Oeil de Sargeras. Avec cette puissante relique en sa possesion et ses talents de sorcier, Illidan pourrait frapper le trône de glace depuis une grande distance. Mais un obstacle de taille se posait: la relique reposait de l'autre côté de l'océan dans la Tombe de Sargeras. [10]

Illidan avait besoin d'alliées et il savait qu'il lui était impossible de demander l'aide des Elfes de la nuit. De plus il se savait traqué par son ancienne geôlière Maeiv qui refusait de le laisser profiter de la liberté. Illidan avait entendu des rumeurs sur le sort des Bien-nés qui avait été englouti par l'océan lors de la Grande fracture. Il lança un puissant sortilège pour les contacter au coeur de l'océan et les Nagas dirigé par Dame Vashj surgirent des eaux en réponse. Ces créatures serpentines jurèrent loyauté à Illidan. Ce n'était pas leur passé commun ou pour ses pouvoirs que les Nagas acceptaient de le servir. Mais par ce que les Dieux très anciens le leur avait ordonnés en estimant qu'ils pourraient tirer profit du chaos qui résulterait du conflit.[10]

Avec l'aide de Vashj et ses serviteur, Illidan traversa la Grande mer et gagna les îles brisées avec Maeiv qui le poursuivait. Il se fraya un chemin dans la Tombe de Sargeras et parvint à s'emparer de la relique. Cependant, Maeiv et ses gardiennes surgirent pour tenter de l'arrêter. Illidan utilisa alors la puissance de l'Oeil de Sargeras pour effondrer les couloirs de la tombe, provoquant la mort des Gardiennes. Cependant, Maeiv en réchappa et rallia les survivants. Lorsqu'Illidan emergea du tombeau à son tour, et réalisa que la relique n'était pas aussi puissante qu'il l'aurait cru. Grace au savoir du Crâne de Gul'dan, il découvrit qu'il pourrait accomplir son rituel en puisant dans le noeud de ligne tellurique situé sous Dalaran. Il ordonna à Vashj et la plupart de ses nagas, de partir en éclaireur étudier Dalaran. [10]

Pendant ce temps, Illidan s'occuperait de Maeiv. Il rassembla ses troupes et attaqua la Gardienne, bien décidé à l'éliminer une bonne fois pour toutes. Mais à son insu, Maeiv avait envoyer un messager auprès de Malfurion et Tyrande pour les alerter de la situation. Les renforts Elfes de la nuit renversèrent le cours de la bataille. Illidan s'échappa impatient d'atteindre Dalaran. Il aurait pu anéantir Malfurion et Tyrande, mais les sentiments qu'il nourrissaient toujours pour eux l'en empêchèrent.[10]

Peu de temps après, Illidan débarqua sur le rivage de Lordaeron et traversa la Forêt des Pins-argentés pour rejoindre Dalaran. Sur les lieux, il débuta le puissant rituel qui aurait dut briser la calotte glaciaire et ainsi détruire le Trône de glace. Mais il fut interrompu par Malfurion et Maeiv. Furieux, il reprocha à son frère d'avoir sauvé le roi-liche.[10] Cependant, Malfurion l'accusa d'avoir causé la mort de Tyrande tué par le Fléau d'après le témoignage de Maeiv. Kael'thas intervint et révéla que la mort de Tyrande n'était que présumée. En découvrant cela, Illidan supplia Malfurion d'accepter son aide pour sauver la prêtresse bien-aimée. Illidan et sa garde personnelle nagas retrouvèrent Tyrande acculée par les Morts-vivants. En fin de compte, il sauva son amie d'enfance et la ramena saine et sauve auprès de Malfurion. En gage de remerciement, Malfurion décida de laisser partir Illidan à condition qu'il ne menace plus jamais les elfes de la nuit. Avant de partir, les deux frères s'accordèrent à mettre un terme à leur querelle.

Le Monde mort

Warcraft III Cette section concerne des contenus exclusifs à Warcraft III: Reign of Chaos et/ou son extension Warcraft III: The Frozen Throne.
Après son échec, Illidan savait que Kil'jaeden serait furieux contre lui et lui ferait payer. Il lui était impératif de trouver un refuge le temps que les préparatifs de son plan d'attaque contre la Légion ardente soit terminé. Le Crâne de Gul'dan lui apporta une nouvelle fois la solution en lui révélant l'existence du monde des orcs et comment s'y rendre. La majeur partie de ses troupes avaient péri lors de la bataille au sein des ruines de Dalaran. Il ordonna à Dame Vashj de trouver de nouveau alliées en Azeroth avant de le rejoindre en Draenor. [10]

Lorsqu'il arriva sur le monde des orcs, Illidan découvrit un monde fragmenté et la présence de la Légion ardente. Illidan ne pouvait pas retourner en Azeroth et son seul espoir était de prendre le contrôle de l'Outreterre. Malheureusement, avant qu'il n'entreprenne la moindre action, Maeiv qui n'avait pas abandonner sa chasse et l'avait suivit jusque sur le monde dévasté des orcs, le neutralisa et l'emprisonna dans une cage enchanté.[10]

Fort heureusement, Dame Vashj et Kael'thas apparurent et le sauvèrent. En échange de l'allégeance du prince Elfe de sang, Illidan lui promis de trouver une nouvelle source de magie qui substituerait à la perte du Puits de soleil. Avec l'aide de ses deux lieutenants Vashj et Kael'thas, il entreprit d'arracher l'Outreterre à Magtheridon. [10]

Dans un premier temps, Illidan aidé de Kael'thas, s'affaira à fermer les nombreux portails qui permettait l'arrivée des renforts de la Légion ardente. Par la suite Illidan mena son armée au Temple noir dans le but d'attaquer la forteresse de Magtheridon. En s'approchant de la Vallée d'Ombrelune, Illidan découvrit de nouveaux alliées en la personne d'Akama et les roués de la Tribu Cendrelangue. Eux aussi cherchaient à libérer le Temple noir mais pas pour les mêmes raison. Akama se sentait redevable envers l'armée d'Illidan qui les avaient sauvé de la Gangr'horde peu de temps auparavant. Illidan et ses alliées assiégèrent les défenses du seigneur des abîmes et parvint à le vaincre. Mais au lieu de le tuer, Illidan décida de le faire prisonnier.[10]

Pendant les combats, il avait pu constater lui-même la puissance conféré aux orcs par le sang de Magtheridon. Illidan comptait se servir du seigneur des abîmes vaincu pour créer d'autres Gangr'orcs pour sa propre armée. Il laissa le choix aux séides de Magtheridon de mourir ou de rejoindre ses rangs. La majorité composé de Gangr'orcs mais également de démons, accepta. Mais alors qu'il savourait sa victoire, Kil'jaeden lui apparut et lui intima l'ordre d'achever le roi-liche sans quoi il serait détruit. Illidan saisit l'opportunité de gagner du temps et se plia à la volonté du seigneur démon. Il laissa Akama en Outreterre pour sécuriser son nouveau royaume et mena son armée en Norfendre.[10]

Illidan vs Arthas.jpg

Sur le continent gelée d'Azeroth, Illidan débuta le siège du Trône de glace. Mais il fut rapidement confronté au Fléau sous la direction d'Anub'arak. Une gigantesque bataille éclata dans la Couronne de glace alors que chacun des deux camps tentaient de prendre contrôle des obélisques mystiques entourant le glacier. Finalement, alors que les combats faisaient rage, Arthas et Illidan s'affrontèrent en duel. Le chasseur de démons et le chevalier de la mort livrèrent un combat sans merci. Arthas galvanisé par la proximité du roi-liche, surpassa Illidan et Deuillegivre mordit profondément dans la chair du torse d'Illidan. Cependant le coup fatal ne vint jamais, et Illidan couvert de honte battit en retraite vers l'Outreterre.[10]

Seigneur de l'Outreterre

Bc icon.gif Cette section concerne des contenus exclusifs à The Burning Crusade.
Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Sa campagne en Norfendre lui avait coûté cher. Une grande partie de son armée avait péri et Kil'jaeden chercherait à le punir. Illidan décida que le temps de feindre la servitude envers la Légion ardente était révolu. Il entreprit de reconstruire et renforcer son armée. Illidan fit transférer Magtheridon dans la Citadelle des Flammes infernales.[10] Il confia à Keli'dan la charge de garder et ponctionner le sang du seigneur des abîmes pour créer de nouveaux Gangr'orc. Pour jouer le rôle d'émissaire auprès des Gangr'orcs de la Citadelle des Flammes infernales, Illidan nomma Omor l'Intouché.[11]

Pour une raison inconnue, Illidan offrit comme cadeau au Prince-nexus Shaffar, le Molosse du Vide Yor afin de lui tenir compagnie.[12]

Tandis que son armée grandissait et que l'Outreterre tombait sous son influence, les besoins en provisions augmentèrent. L'eau étant une ressource précieuse en Outreterre, il ordonna à Dame Vashj de drainer les Marécage de Zangar.[10] En parallèle, Illidan commença à former des guerriers à son image qui suivraient ses préceptes et deviendraient les Chasseurs de démons Illidari.

Les Chasseurs de démons

Illidan et les chasseurs de démons.jpg

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Illidan demandait beaucoup de ses apprenties, ne tolérant aucune faiblesse dans leur rang. Nombreux sont les Elfes de la nuit qui vinrent à lui dans le but de suivre sa voie. Mais peu survécurent à l'entrainement brutal. Certains devinrent fou, d'autres périrent.[13][14]

La première grande épreuve qu'Illidan imposa à ses chasseurs de démon fut l'invasion d'un monde de la Légion ardente dirigé par le seigneur des abîmes Azgoth. Après avoir ouvert le portail permettant d'atteindre la cible, l'Illidari Kor'vas Roncesang en proie au doute, demanda à Illidan ce qui les différenciaient des démons. Illidan resta silencieux et rallia ses chasseurs de démons. Il proclama qu'ils ne resteraient pas les bras croisés en se contentant de se défendre comme les peuples d'Azeroth. Illidan comptait bien combattre les démons jusqu'à leur propre monde. Finalement, ils envahirent la forteresse d'Azgoth et affrontèrent le seigneur des abîmes. Au cours du combat, Illidan encaissa une violente attaque qui le mis en position de faiblesse. Mais l'intervention de Ko'rvas Roncesang lui permis de rassembler ses esprits et il terrassa le seigneur des abîmes en enfonçant profondément ses glaives de guerre dans le corps d'Azgoth. Après leur victoire, Illidan demanda à Kor'vas si elle avait comprit ce qui les différenciaient des démons. Cette dernière répliqua qu'ils étaient prêt à tout les sacrifices pour défendre Azeroth. Illidan lui rendit sa dague satisfait de sa réponse.[15]

En guise de récompense pour les bons et loyaux services de Kael'thas, Illidan accepta de former des Elfes de sang en tant que chasseurs de démons. L'un d'entre eux, Varedis, dépassa largement ses attentes et Illidan décida d'en faire l'un des mentors des chasseurs de démons.[13]

La destruction de Nathreza

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Depuis son trône, Kil'jaeden réalisa qu'il avait sous-estimait Illidan et décida d'agir avant que le chasseur de démons ne parviennent à atteindre Argus. Sans qu'Illidan ne le découvre, Kil'jaeden sema le doute dans l'esprit de Kael'thas, ce qui entrainerait à terme la perte d'un de ses plus précieux lieutenants. Illidan découvrit l'arrivée des Naaru à Shattrath d'un mauvais oeil. Il craignait que ces derniers ne parviennent à rassembler assez de force pour s'opposer à lui. Illidan décida de prendre les devants et ordonna à Kael'thas d'attaquer la cité pendant qu'elle était encore faible. Cependant, il refusa que les chasseurs de démons prennent part à l'attaque.[10]

Alors que la Légion ardente avait fait sa réapparition en Outreterre, Illidan découvrit qu'Akama complotait contre lui avec Maeiv. Plutôt que de le tuer, Illidan arracha une partie de l'âme d'Akama pour créer une ombre qui le servirait fidèlement. Par la suite, le seigneur de l'Outreterre força Akama à tromper Maiev afin qu'elle mène ses forces dans une embuscade à la Main de Gul'dan. Après avoir vaincu la gardienne, Illidan décida ironiquement de la jeter dans une cage. Pendant la bataille, Illidan utilisa les âmes de ceux qui trouvèrent la mort pour ouvrir un portail vers Nathreza.[14]

Illidan à la tête de ses Chasseurs de démons lança l'invasion du monde des Nathrezims. Aux cotés de ses disciples, il massacra les défenseurs démoniaque et pénétra dans la citadelle des Seigneurs de l'effroi. Après avoir découvert l'emplacement d'Argus dans les archives, il ordonna le repli de ses troupes vers l'Outreterre. Une fois de retour dans son royaume, Illidan déstabilisa le portail qui, selon ses calculs, libérerait une vague d'énergie colossale capable de ravager un continent entier. L'attaque d'Illidan fut la plus grande défaite que la Légion ardente ait subie depuis des millénaires.[14]

La chute

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Désormais Kil'jaeden en était venu à craindre Illidan pour son imprévisibilité. Le seigneur démon était bien décidé à lui faire payer ses affronts. Kil'jaeden manoeuvra habilement pour attirer la Horde et l'Alliance en Outreterre, et retourner les nations d'Azeroth contre Illidan. Peu après Illidan fit la connaissance de Kruul qu'il a combattu et forcer à battre en retraite.[14]

Lors de l'assaut contre la porte des ténèbres, Illidan repéra Kruul qui tentait de contourner les troupes d'Azeroth pour les prendre à revers. Illidan et ses chasseurs de démons affrontèrent et tuèrent secrètement Kruul pour sauver les troupes d'Azeroth.[14]

Illidan devint de plus en plus obsédé par son objectif de détruire Argus et en vint à ignorer même la menace que les troupes d'Azeroth faisaient peser sur son royaume. Pour ouvrir son portail vers Argus, Illidan avait besoin d'une grande puissance. Il arrêta son choix sur les milliers d'âmes draeneï d'Auchindoun. Illidan se rendit dans les Cryptes Auchenaï et utilisa le Reliquaire des âmes pour siphonner tout les âmes présentes. Le rituel nécessaire à l'absorption provoqua un affaiblissement de son pouvoir qui perdura pendant des semaines.[14]

Illidan travailla sans relâche pour préparer le sort qui permettrait l'ouverture d'un portail vers Argus. Au cours d'un de ses voyages astrale visant à se rendre sur Argus, Illidan fut approché par l'un des plus anciens Naaru qui lui affirma qu'il était destiné à devenir le champion de la Lumière qui affronterait les forces du Vide.[14]

Finalement les troupes d'Azeroth inconscientes des intentions d'Illidan assiégèrent le Temple noir. Illidan compris que Kil'jaeden les avaient trompé en leur faisant croire qu'il était lui-même un serviteur de la Légion ardente.[14] Décidé à s'occuper des intrus, Illidan convoqua tout ses chasseurs de démons au sommet du Temple noir. Il ouvrit un portail en direction de Mardum et leur ordonna de s'y aventurer pour s'emparer de la Clé Sargerite.[16] Pour aider les chasseurs de démons dans leur entreprise, Illidan envoya le Seigneur de bataille Gaardoun[17], Dame S'theno[18] , la Matrone Maléficiae[19] et leurs troupes respectifs pour soutenir l'assaut.

La chute d'Illidan.jpg

Après que les troupes d'Azeroth est terrassé les champions d'Illidan et outrepassé les défenses du Temple noir, il ordonna au Conseil Illidari de protéger l'accès au sommet. Il espérait avoir suffisamment de temps pour jeter un sort qui pourrait renverser le cours de la bataille. Finalement, Illidan affronta les champions d'Azeroth accompagnés d'Akama et parvint à leur tenir tête. Malheureusement, son destin fut scellé lorsque Maeiv se joignit au combat.[14] Vaincu, Illidan s'effondra accablés par des échos de son passé critiquant ses erreurs.[20]

Après sa mort, Maeiv emporta son corps brisé dans le Caveau des Gardiennes et l'emprisonna dans un cristal afin que l'âme noire et persistante d'Illidan souffre pour le reste de l'éternité.[21]

Legion

Illidan teaser Legion.jpg

Legion-Logo-Small.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Legion.
Lors de la troisième invasion de la Légion ardente en Azeroth, Cordana Gangrechant guida Gul'dan WoD jusqu'à la dépouille d'Illidan toujours conservé dans le Caveau des Gardiennes. Gul'danWoD déclara que le corps sans vie d'Illidan était la clé de la victoire de la Légion ardente contre Azeroth. Cependant, bien que mort, son âme restait combattif. Le démoniste emporta son trophée sans que Maeiv ne puisse l'en empêcher.[22]

Gul'danWoD l'emporta au Bastion du Freux où il mena un rituel qui sépara l'âme du corps d'Illidan.[23] Il a plus tard transféré au Palais Sacrenuit en attendant de pouvoir utiliser le pouvoir du Puits de la nuit pour introduire l'esprit de Sargeras dans le corps.[24]

L'âme d'Illidan quand à elle, fut envoyé dans le Néant distordu,[25]Xe'ra le rechercha convaincu qu'il était celui qui anéantirait la Légion ardente.[26] Tandis qu'il tentait d'échapper aux nombreux danger rôdant dans le néant distordu, Illidan fut contacté par les Illidari. Il leur ordonna de convaincre Akama de rallier leur cause malgré sa fourberie car il avait connaissance du plan qu'il avait conçu pour vaincre la Légion ardente. Illidan leur demanda également de retrouver la Clé Sargerite nécessaire à l'invasion d'Argus. Après avoir été découvert par les démons, Illidan ordonna aux Illidari de ne plus chercher à le contacter et tenta d'échapper à ses ennemies.[27]

Finalement l'âme d'Illidan fut arraché et dérobée du Néant distordu pour être confié à la garde d'Helya à Helheim.[28] Afin d'empêcher Gul'dan WoD de faire du corps d'Illidan le vaisseau de Sargeras, Xe'ra travailla avec Allari pour retrouver l'âme et la réintégrer dans son corps.[29]

Allari conçu un prisme d'âme qui serait en mesure de contenir l'âme d'Illidan [28] et confia la charge aux champions d'Azeroth de se rendre à Helheim. Après la mort d'Helya l'âme d'Illidan fut contenu dans le prisme des Illidari et rapporté au Coeur de la Lumière qui l'absorba. [24]

Xe'ra confia la tâche à Khadgar d'emmener le coeur de la Lumière au Palais Sacrenuit et d'utiliser son pouvoir pour renvoyer l'âme d'Illidan dans son corps.[30] Au cours de la bataille opposant Gul'danWoD aux champions d'Azeroth, Khadgar tenta d'accomplir sa mission. Mais à son insu Sargeras investi le corps d'Illidan ce qui le ramena à la vie. Luttant contre son démon intérieur avec l'aide des champions d'Azeroth, Illidan parvint finalement à chasser le présence de Sargeras et reprendre le contrôle de son corps.[31] Son premier geste fut d'achever Gul'danWoD en le consumant à l'aide de Gangremagie jusqu'à qu'il ne reste plus que son crâne qu'il broya entre ses mains. Par la suite, Illidan s'adressa directement aux combattants rassemblés et les invita à le suivre au coeur des abîmes.[32]

La Tombe de Sargeras

Tombe de Sargeras Artwork.jpg

Lors du second assaut sur le Rivage brisé par les troupes d'Azeroth, Illidan mena les Illidari à la bataille pour établir une tête de pont avec les Armées du Déclin de la Légion. Son ancienne ennemie Maeiv ne manqua pas de railler ses actions. [33]

Après avoir retrouvé Khadgar, Velen et Maeiv à la Halte de la délivrance, il fut chargé d'investir la Cathédrale de la Nuit éternelle pour activer les défenses d'Aegwynn en utilisant l'Égide d’Aggramar. Maeiv qui n'avait aucune confiance en Illidan, décida de l'accompagner.[34] Dès son entré dans la cathédrale, Illidan partit en chasse de Méphistroth au grand dam de Maeiv.

Aux cotés de champions d'Azeroth, Illidan affronta le seigneur de l'effroi et finit par le vaincre. Après la mort de Méphistroth, Illidan, Maiev et les champions, assistèrent à la matérialisation d'un écho d'Aegwynn qui leur révéla comment rétablir ses protections en utilisant le pouvoir des Piliers de la Création au sein de la Tombe de Sargeras.[35]

De retour à la Halte de la délivrance, Illidan ordonna l'élimination des troupes démoniaques du Sentinax.[36] Il dirigea également la défense des îles brisées lors des assauts répétés de la Légion ardente.

Finalement, Illidan participa à l'attaque de la Tombe de Sargeras. Lorsque Khadgar affirma que les Armées du Déclin de la Légion mettraient un terme au projet de Kil'jaeden, Illidan le mis en garde en déclarant qu'il faudrait bien plus que du courage.

Lorsque les champions d'Azeroth affrontèrent l'Avatar déchu de Sargeras, Illidan, Khadgar et Velen combattirent Kil'jaden avant que ce denier ne fuit par un portail. Velen se précipita à sa poursuite, tandis que Khadgar tenta de l'en dissuader. Illidan intervint et parvint à convaincre Khadgar que la Légion ardente finirait par revenir si ils se contentaient de refermer le portail. Illidan et Khadgar empruntèrent à leur tour le portail pour se retrouver sur le vaisseau de commandement de Kil'jaeden au sein du Néant distordu.

En rendant son dernier souffle le trompeur tenta de les emporter avec lui dans la mort en faisant écraser son vaisseau de commandement sur Argus. Illidan dévoilà la Clé Sargerite et l'utilisa pour ouvrir une faille entre Azeroth et Argus. Khadgar utilisa ses pouvoirs pour téléporter tout le monde en sécurité vers Azsuna. Mais après être arrivé à destination, Khadgar découvrit horrifiés qu'Illidan avait laissé grande ouverte la faille entre les deux mondes. Cependant, Illidan déclara que le cours du destin devait parfois être forcé.[37]

Les ombres d'Argus

Illidan se rendit à l'Exodar pour embarquer sur le Vindicaar destiné à transporter les forces d'Azeroth sur Argus.[38] Il confronta en privé Velen sur sa foie aveugle en la Lumière et lui reprocha d'être resté sans agîr contre la Légion ardente. Illidan invita Velen à cesser d'attendre que la Lumière les sauvent et à forger lui-même sa propre destinée. Peu après, Illidan assista à l'abattage du Xenedar par l'artillerie de la Légion ardente.[39] Conscient que le prochain tir leur serait destiné, Illidan exhorta Velen à frapper en premier.

Après avoir mis pied à terre dans la région de Krokuun, Illidan oeuvra à l'extrmination des démons protégeant l'artillerie de la Légion ardente, dispensant ses précieuses connaissances aux troupes d'invasion d'Azeroth.[40] Peu après, Illidan , Velen et une troupe de la Main d'Argus, atteignirent l'arme de siège de la Légion. Illidan et ses alliées qui découvrirent qu'il s'agissait en réalité d'un Brise-Lumière Antéen. Ils l'affrontèrent et parvinrent à le détruire. Cependant, Illidan avait conscience que ce n'était certainement pas le seul arsenal de Sargeras.[41]

Après la destruction de l'arme de siége vivante, Illidan décida de préparer les troupes d'Azeroth à l'inévitable contre-attaque de la Légion ardente. Il avertit Velen de se méfier des Krokul locaux.[42]

Quelques temps plus tard, Xe'ra fut restaurée grâce aux efforts de Turalyon et Alleria. Elle demanda à voir Illidan qu'elle considérait comme l'élu. Lorsqu'elle lui proposa de lui offrir le pouvoir de la Lumière, Illidan refusa ce don. Cependant, Xe'ra tenta de forcer Illidan à renaître dans la Lumière et entrâva ces mouvements. Alors que les tatouages gangrenés d'Illidan commençaient à changer prenant une couleur dorée, Illidan enragea, hurlant que son destin lui appartenait. Dans un sursaut de colère, il libéra toute sa puissance dans un rayon accablant qui fit voler en éclat Xe'ra. Turalyon horrifié, se rua sur Illidan et lui asséna un coup d'épée en déclarant qu'il les avait tous condamné par son actebde traîtrise. Illidan bloqua l'épée de sa main et déclara que sa foie l'aveuglait car l'élu n'avait jamais existé. Pour lui, ils étaient les seuls capable de mettre un terme à la Légion ardente et sauver Azeroth.[43]

Après ces évènements, Illidan pris la tête des Illidari et établit un camps à la Tanière dérobée des Étendues Antoréennes. Il évalua la situation et comprit rapidement qu'un assaut direct sur Antorus serait de la folie. En attendant d'avoir un plan d'attaque, Illidan massacra de nombreux démons.[44] Il oeuvra au démantellement des défenses de la Fléche de Nath'raxas [45] et découvrit que l'âme du Titan Argus était la clé pour vaincre la Légion ardente.[46]

Illidan siège du Panthéon.jpg

Finalement, Illidan participa au siège d'Antorus et ordonna l'élimination de Kin'garoth afin de parlyser l'arsenal de la Légion ardente. Illidan était conscient que chaque coup qu'ils portaient à la Légion ardente ne signifiaient rien tant que Sargeras avait l'âme d'Argus. Après la défaite d'Argus, les héros d'Azeroth se préparèrent à rentrer chez eux tandis que le Panthéon s'apprêtait à emprisonner Sargeras. Illidan décida de rester au Siège du Panthéon et devint le geôlier du Titan fou.[47]

Moments de réflexion

Lorsque la voie vers Argus fut ouverte, Illidan pris conscience qu'il n'en reviendrait pas. Il décida d'enregistrer des messages à l'intention de Tyrande et Malfurion, dans un cristal magique qu'il laissa à bord du Vindicaar. Un champion d'Azeroth le retrouva et décida d'accomplir l'ultime demande d'Illidan en remettant les messages à leurs destinataires.

Dans son village natale de Lortlathil, Malfurion entendit les paroles de son jumeau qui lui révéla que sa recherche effréné de pouvoir n'avait que pour but de sauver Azeroth. Il regréttait que Malfurion ne lui ai jamais fait confiance, mais avoua qu'il n'avait jamais fait en sorte de lui faciliter la tâche. Illidan souhaitait ardemment appaiser le conflit qui les divisaient depuis longtemps. Il demanda à Malfurion de défendre Azeroth face aux ennemies qui surviendraient à l'avenir et de protéger Tyrande quoi qu'il arrive. Malfurion resta dubitatif en entendant es déclarations d'Illidan et avoua qu'il lui était difficile de lui pardonner ses actes pour l'heure.

Dans le Temple d'Elune en Val'sharah, Tyrande découvrit également les dernières paroles de son ami d'enfance. Dans son message Illidan se demandait pourquoi elle qui avait défiée l'autorité de Malfurion en le libérant lors de la Troisième guerre, avait par la suite perdue confiance en ses choix. Comme pour son frère jumeau, il révéla à Tyrande que dans son objectif de défendre Azeroth, il avait décidé de ne faire aucun compromis et ne pouvait supporter aucune demi-mesure. Illidan lui avoua que pendant ses périodes de doutes, il n'avait jamais cessé de se raccocher à elle qu'il considérait comme le meilleur d'Azeroth. Il avoua également qu'il aurait souhaité être l'élu de son coeur mais qu'il avait finit par comprendre qu'elle avait fait le bon choix. Bien que Tyrande accepta la sincérité du message qu'elle interprêta comme un acte de rédemption, elle douta de la sincérité d'Illidan. Elle avoua que même lors de sa mort au Temple noir, elle n'était pas parvenu à abandonner sa rancoeur envers lui.

Finalement sur la demande d'Illidan, le cristal magique fut apporté sur les rives du Puits d'éternité qu'il avait crée après la Guerre des Anciens. Là, un ultime message destiné aux champions d'Azeroth fut révélé. Illidan loua leurs dévouement et sacrifice pour défendre Azeroth et les encouragea à poursuivre la tâche qu'il avait commencée.[48]

Notes

  • Illidan est celui qui initia la création des premiers Puits de lune.[49]
  • Illidan a&pparaît dans Heroes of the storm en tant que héros jouable
    • L'apparence "Shan'do Illidan" décrit une réalité alternative dans laquelle Illidan, Tyrande une gardienne et Malfurion celui qui endossa le rôle de "traître"
  • Illidan apparaît dans Hearthstone en tant que héros principale pour la classe Chasseurs de démons et en tant que mercenaire.
    • Auparavant il apparaissait comme une carte serviteur légendaire.
  • Les parents d'Illidan sont mort accidentellement quelques années avant la guerre des Anciens.[1]
  • Selon Altruis et Kayn Solfuries, après son emprisonnement de 10 000 ans, Illidan avait succombé à l'énergie gangrenée qui l'habitait et avait perdu son bon sens. Cependant, il combattait chaque jour les énergies démoniaques pour garder le contrôle.[22]
  • Dans Burning Crusade, Illidan fut dépeint comme un tyran fou et avait été transformé en antagoniste. De nombreux fans reprochèrent à blizzard le manque de développement du personnage. C'est en partie pour cette raison que Blizzard l'a fait revenir à Legion afin de corriger son histoire.
  • Illidan apparaît en tant que "souvenirs" invoqué par le Confesseur d'argent Paletress.
  • Selon Kanrethad Bouclenoire, Illidan était parvenu à lier de nombreux démons à sa volonté en leur permettant de se nourrir des énergies arcanique du Reliquaire des âmes. Il spécule également qu'il s'agissait de la source originelle qu'il avait promise à Kael'thas.
  • Illidan est ironiquement l'auteur d'un livre sur le Rêve d'émeraude.[50]
  • L'inspiration d'Illidan est venue lors de la création d'Uther.[51]
  • Dans l'instance "Le puits d'éternité" si un joueur est équipé des glaives de guerre d'Azzinoth, Illidan fera une déclaration.
  • Illidan possède des talents en alchimie et est capable d'indentifier chaque composant d'une décoction.[14]
  • Illidan n'aime pas les Murlocs et ne comprend pas comment certains peuvent les apprécier.

Galerie

Illustration officiel

Fan Art

Références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 et 1,6 Roman: La Guerre des Anciens T1: Le puits d'éternité
  2. https://wowwiki.fandom.com/fr/wiki/Guide_de_l'aventurier#Bastion_du_Freux
  3. Quête: éveils
  4. Quête: L'Héritage des Corvaltus
  5. Roman : La guerre des Anciens : T2 L'âme du Dragon
  6. World of Warcraft: Chroniques Volume 1
  7. 7,0 7,1 7,2 7,3 et 7,4 Roman: La guerre des Anciens T3 - L'apocalypse
  8. Quête: Dans la maison de mon père
  9. Roman: Hurlorage - Chapitre 3
  10. 10,00 10,01 10,02 10,03 10,04 10,05 10,06 10,07 10,08 10,09 10,10 10,11 10,12 10,13 10,14 10,15 10,16 10,17 10,18 10,19 et 10,20 World of Warcraft: Chroniques Volume 3
  11. Guide de l'aventurier: Instance Burning Crusade - Remparts des Flammes infernales - Boss: Omor l'Intouché
  12. Guide de l'aventurier - Instance Burning Crusade: Les Tombes-mana - Boss: Yor
  13. 13,0 et 13,1 Quête: Le disciple d'Illidan
  14. 14,0 14,1 14,2 14,3 14,4 14,5 14,6 14,7 14,8 et 14,9 Roman: Illidan
  15. https://worldofwarcraft.com/fr-fr/news/20218221/pr%C3%A9sages-lhistoire-dillidan
  16. Quête: L'invasion commence
  17. Quête: Place aux Illidari: Les Cendrelangues
  18. Quête: Place aux Illidari: Les Glissentailles
  19. Quête: Place aux Illidari: Les Shivarra
  20. Quête: Un destin à accomplir
  21. Présentation des protagoniste de Legion: Illidan
  22. 22,0 et 22,1 Quête: Arrêtez Gul'dan !
  23. Guide de l'aventurier - Instance Legion: Bastion du Freux - Boss: L'amalgame d'âmes
  24. 24,0 et 24,1 Quête: Jugement des valeureux: Seigneur des ombres un jour, seigneur des ombres toujours
  25. Quête: Le sang de démons
  26. Quête: Ombre et Lumière
  27. Quête: Une âme immortelle
  28. 28,0 et 28,1 Quête: Le prisme d'âme des Illidari
  29. Quête: La traque d'Illidan Hurlorage
  30. Quête: Le Palais Sacrenuit
  31. Phase Mythique du combat contre Gul'dan au sein du Palais Sacrenuit
  32. Cinématique de fin de raid du Palais Sacrenuit.
  33. Scénario: L'assaut du rivage Brisé
  34. Quête: Cathédrale de la Nuit éternelle: autel de l'égide
  35. Donjon: Cathédrale de la Nuit éternelle
  36. Quête: La marque du Sentinax
  37. Cinématique de fin du raid la Tombe de Sargeras
  38. Quête: L'Exode de la Lumière
  39. Cinématique: La bataille pour Argus a commencé !
  40. Quête: Puissance accablante
  41. Quête: Revanche
  42. Quête: Signes de résistance (dialogue entre Velen et Illidan)
  43. Cinématique: Un don refusé
  44. Quête: Soutenir la tanière Dérobée
  45. Quête: Sombres manigances
  46. Quête: Le seigneur de la flèche (déclaration d'Illidan en restituant la quête)
  47. Cinématique fin du raid Antorus
  48. Quête: Moments de réflexion
  49. Guide stratégique officielle de World of Warcraft
  50. https://fr.wowhead.com/item=18364/le-r%C3%AAve-d%C3%A9meraude
  51. Documentaire : Looking for groupe
Advertisement