FANDOM


La Guerre des Satyres (aussi appelée la Guerre du Satyre) est un conflit qui eut lieu entre les Elfes de la nuit et les Satyres, quelques années après la Guerre des Anciens.[1] Des armées de satyres attaquèrent les elfes de la nuit dans l’intention de détruire leur civilisation.

Alors que les elfes de la nuit se remettaient doucement de la Grande Fracture, les satyres, d'anciens elfes de la nuit corrompus par la magie démoniaque, qui survécurent à la Guerres des Anciens, restaient cachés dans les recoins sombres du monde, attendant de se venger des elfes de la nuit. 9300 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres, une de ces aberrations connue sous le nom de Xalan le Redouté offrit à sa race l'occasion de se venger en rassemblant ses semblables. Son apparition attira les quelques démons restés cachés dans des terriers sombres après le conflit et une fois prête, cette armée démoniaque lança une première attaque brutale sur le bastion elfique du Défilé de la nuit, plongeant une fois de plus Orneval dans le chaos.

Si les elfes de la nuit essuient au départ de sérieux revers, le cours de la bataille changea quand le capitaine des Sentienelles Shandris Pennelune proposa de réveiller les druides qui exploraient le Rêve d'émeraude pour constituer une nouvelle force de frappe. Témoin de la corruption de la forêt par les démons, Malfurion Hurlorage accéda à sa requête et convoqua les plus puissants druides de Kalimdor et ensemble, druides et Sentinelles frappèrent au cœur du territoire satyre. Favorisant les techniques de guerilla, ces derniers prirent finalement le dessus sur leurs adversaires, y compris sur Xalan lui-même.

Affrontement entre worgens satyres et elfes de la nuit durant la Guerre des Satyres

Illustration d'une bataille entre les worgens, les satyres et les elfes de la nuit durant la Guerre des Satyres

Mais alors que la victoire semblait certaine, une nouvelle menace fit son apparition. En effet un groupe de druides menés par un certain Ralaar Brasecroc chercha à maîtriser la fureur d'un Ancien, le dieu sauvage Goldrinn, et ils adoptèrent une forme de loup sauvage. Cependant ils devinrent esclaves de leur propre rage, s'attaquant aussi bien aux satyres qu'aux elfes de la nuit, ceux qui étaient mordus par ces créatures contractaient à leur tout la malédiction et ainsi naquirent les premiers worgens. Cette catastrophe poussa Malfurion à réfléchir sur l'état du druidisme et en déduit que sans forme de régulation, des druides comme Ralaar seraient incapables de se maîtriser. Il fonda alors le Cercle Cénarien, un ordre harmonieux qui guiderait et surveillerait les druides ainsi que leurs pratiques. La première grande tâche de ce nouvel ordre fut de régler la menace des worgens et ne voyant aucun autre recours, Malfurion bannit à contrecœur Ralaar et ses sbires dans le Rêve d'émeraude qui entrèrent dans un sommeil paisible et éternel sous l'arbre enchanté Daral'nir.

Après le bannissement des worgens, les satyres perdirent tout espoir d'obtenir la victoire, les elfes de la nuit continuant inexorablement leurs percées dans les territoires contrôlés par les démons jusqu'à ce que la forêt soit purgée de toute corruption. Finalement, les quelques satyres restants battirent en retraite dans les ombres, écartant à jamais la menace que pouvait poser cette race



Au moins une partie de la guerre eut lieu à Orneval. Les Satyres reçurent l’aide des démons qui avaient réussi à rester sur Azeroth après la défaite de la Légion Ardente. Les elfes de la nuit étaient commandés par Malfurion Hurlorage et Tyrande Murmevent. Les elfes Ralaar Croc-de-feu, Belrysa et Arvell furent impliqués dans la guerre.

La Guerre des Satyres fut extrêmement dure pour les elfes de la nuit, mais ces derniers finirent par vaincre les forces qui avaient provoqués le chaos dans leur monde.

Références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .