FANDOM


Grizzik était un garde arakkoa de la cité d'Orée-du-ciel. Suite à la défaite des Hauts arakkoa face à la Horde, il prit la tête des survivants et les guida dans les catacombes d'Auchindoun qui leur servirent de refuge. Lui et les siens participèrent des années plus tard à l'Invasion de Draenor aux côtés des Fils de Lothar.

Histoire

Grizzik était jadis un garde arakkoa de la cité d'Orée-du-ciel. Suite à la victoire de la Horde sur les Draeneï, les Orcs entreprirent d'envahir les Flèches d'Arak sur lesquelles régnait la civilisation des Hauts arakkoa. Grâce à l'aide des parias arakkoa vivant dans les forêts alentours, les Orcs détruisirent Orée-du-ciel et tuèrent la plupart des habitants. Grizzik et les autres survivants ont ensuite été jetés dans le Creux des Sethekk où la plupart ont trouvé la mort, victimes de la Malédiction de Sethe. Seuls en réchappèrent quelques arakkoa transformés en parias dont Grizzik qui prit la tête du groupe. Tous trouvèrent refuge dans les catacombes d'Auchindoun où ils nourrirent une haine implacable envers la Horde et attendirent le jour où ils pourraient se venger.[1]

Près d'une décennie plus tard, une expédition de l'Alliance de Lordaeron nommée les Fils de Lothar envahit Draenor pour empêcher la Horde de Draenor menée par Ner'zhul de créer des portails vers d'autres mondes. Au cours d'affrontements situés non loin d'Auchindoun, l'un des commandants des Fils de Lothar, Kurdran Marteau-hardi, fut capturé et emmené dans les catacombes draeneï. Les connaissances des lieux étant limités pour les soldats de l'Alliance, Grizzik leur proposa de les guider au sein d'Auchindoun. Menés par Grizzik et Danath Trollemort, les forces de l'Alliance fouillèrent méthodiquement la cité-tombeau tout en déjouant les embuscades de la Horde. Finalement, Kurdran fut retrouvé et libéré tandis que les forces de la Horde à Auchindoun étaient défaits.[2]


Références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .