FANDOM



Le Grand Inquisiteur Isillien était un prêtre humain qui fut l'un des fondateurs et dirigeants de la Croisade écarlate.

Histoire

Troisième guerre

Au cours de la Troisième guerre, Isillien fut averti de la trahison du Baron Vaillefendre par le Paladin Thomas Thomson.[1]

Plus tard il fut convié par Alexandros Mograine à une réunion de la Main d'argent à Austrivage. Il découvrit l'existence d'un cristal noir fait de pur ténèbre que Alexandros était convaincu de transformer en une arme de vertu qui les aiderait à combattre le fléau. Isillien s'emporta pensant que ce cristal n'était rien d'autre qu'un instrument de malice et tenta de le détruire en faisant appel à la Lumière. Mais son sort fut absorbé par le cristal, donnant l'idée à Doan de tenter une expérience. Isillien et les autres serviteur de la Lumière présent, assaillirent le cristal de sort de Lumière qui finit par être purifier du vide qui le souillé et devint pur Lumière.

C'est à ce moment précis que Isillien découvrit de la bouche de Saidan Dathrohan des actes d'Arthas survenu à Stratholme et de la dissolution des Chevaliers de la Main d'argent. Peu après il trouva refuge à Âtreval avec ses compagnons de la Main d'argent.

Lorsque Maxwell Tyrosus proposa de recruter des troupes parmi les autres races que les humains, Isillien jugea qu'on ne pouvait pas se fier à eux. Peu après alors qu'il faisait partie de la délégation de la Main d'argent en visite à la Main de Tyr pour forger une alliance, il découvrit la mort d'Alexandros Mograine. Finalement il fut l'un des membres fondateurs de la Croisade écarlate et ordonna Renault Mograine comme le premier commandant de l'ordre, dans la Cathédrale du Monastère écarlate.[2]

Quelques temps plus tard, Isillien participa à la défense d'Âtreval d'un assaut du Fléau et fut témoin de la mort du Haut général Abbendis.[3]

World of Warcraft

WoW Icon 16x16 Cette section concerne des contenus exclusifs à World of Warcraft.
Pour Isillien la lignée des Fordring était pathétique et méritait d'être éliminé. Il engagea des assassins pour qu'il traque et tue Tirion. Aussi, lorsque Taelan Fordring décida de déserter la Croisade écarlate pour rejoindre son père Tirion, Isillien reçut de Saidan Dathrohan, l'ordre de le tuer. Bien qu'il avait de grand projets pour Taelan, Isillien accepta cet ordre non pas par obligation ou devoir mais par plaisir. Finalement, alors que Taelan était sur le point de franchir les portes d'Âtreval, Isillien l'intercepta et le tua en utilisant le sort de châtiment sur lui.

C'est alors que Tirion fit son apparition et fou de rage attaqua Isillien pour finir par le tuer.[4]

Dans le Jeu de rôle

RPG-inline Le contenu de cette section est exclusif au Jeu de rôle Warcraft et ne constitue pas une référence.
Le prêtre Isillien appartenait autrefois à l'église de la Sainte Lumière et agissait en qualité d'agent de liaison avec les Chevaliers de la Main d'Argent. Là-bas, il travailla en étroite collaboration avec le fameux Haut Général Abbendis et ses jeunes recrues, guidant de jeunes paladins dans leur quête de vérité. Il s'est enfui avec Abbendis lorsque Lordaeron est tombé aux mains du Fléau ; prêtres et paladins ont vaillamment combattu lorsque le Fléau avait attaqué la cité, mais ont fuit constatant que la cité tombait. Certains disent que ce sont à cause des blessures que les deux hommes ont reçu à la bataille, ou peut être juste le choc de voir tout leur univers être détruit, mais depuis ce jour Isillien et Abbendis sont devenus complètement fou.

Autrefois prêtre dévoué de la Lumière sacrée, il voit désormais en la Croisade écarlate un objectif encore plus important. Son dévouement est réel; son engagement puissant et total car il lui est possible de voir le fruit de son travail, ce que la Lumière ne lui a jamais apporté. Au début de la croisade, il développa des techniques d'inquisition et d'interrogatoire, ainsi que des cellules de détention et des salles de tortures pour extraire des informations ou détenir des prisonniers ou des initiés afin de déterminer s'ils étaient infectés par la peste. Des Mort-vivant sont également détenus dans ces cellules et Isillien leur rend souvent visite seul , tard dans la nuit. Les croisés racontent qu'il entre dans le donjon empli de colère et presque hystérique, et qu'il en ressort calme et souriant. Il ne parle jamais à personne de ce qu'il y fait et personne ne se soucie du sort des Mort-vivants. Isillien est âgé de 55 ans.

Isillien et Abbendis errèrent dans la zone alors que le Fléau souillait la terre, détruisant tout mort-vivants qu'ils pouvaient, rassemblant tout les guerriers qui les rejoignaient. Ils n'avaient qu'un but : l'éradication de tout ce qui a détruit Lordaeron. Isillien est devenu le porte-parole du groupe, ses divagations amenant plus de disciples et suivants que les repoussant. Abbendis et Isillien sentaient que même s'ils avaient une bonne base, il fallait frapper le Fléau là où les mort-vivants étaient le plus nombreux : les Maleterres de l'est. Isillien prit alors le titre de Grand Inquisiteur et le contrôle des forces de la Croisade à l'ouest, pendant qu'Abbendis mena la majorité des forces à la Main de Tyr, à l'est, dans le but de frapper Stratholme. Entre temps, Isillien apprit aux prêtres de la Croisade leur nouveau rôle en tant qu'Inquisiteurs, alors basé dans les Maleterres de l'Ouest ; ces derniers étant chargés de questionner mortels et mort-vivants, aux aguets de n'importe quelle information sur les mouvements et campements des mort-vivants. Afin de contrôler les guerriers, Isillien manipula et se servit de Taelan Fordring, fils du déchu Tirion Fordring à l'ouest ; Isillien apprit à Taelan de nombreuses choses sur la Sainte Lumière et comment s'en servir.[5]

Quand la Croisade Écarlate fut fondée, Isillien réalisa que l'ordre devra affronté aussi bien des adversaires vivants que morts. Malheureusement, la plupart des sorts sont destinées à blesser ou l'un ou l'autre — une difficulté qu'il était bien déterminé à résoudre. Le grand inquisiteur développa donc une série de variantes de sort sacré qui blesseraient non seulement les vivants mais les morts également. Il apprit alors ses techniques à tout les potentiels inquisiteurs, ce qui devint rapidement une de leur capacité particulière et à partir de laquelle ils furent connus.[6]

Galerie

Références

  1. Manga Warcraft Legends : Volume 5 : Un feu purificateur
  2. BD World of Warcraft : Porte-cendres Tome 1 à la poussière tu retourneras
  3. BD: World of Warcraft Porte-cendres - Tome 2 L'Ordre de l'aube d'Argent
  4. Quête: En rêve
  5. Warcraft The Roleplaying game - Lands of Conflict
  6. World of Warcraft The Roleplaying game - Dark Factions
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .