FANDOM


Initialement connu sous le nom de Gog, cet ancien esclave des Ogrons orchestra la révolte des Ogres contre les Briseurs avant de fonder environ un millénaire avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres l'Empire gorien qui prospéra sur la majeure partie du continent de Draenor pendant des siècles.

Histoire

Gog vécut aux alentours de 1000 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres. Il était alors esclave d'une tribu d'ogrons qui avaient établis leur colonie dans une région côtière au nord de Talador. Bien qu'il méprisait profondément ses maîtres, leur force physique l'intimidait. Mais une chance inespérée s'offrit à lui et au peuple ogre quand l'ordre de Skalax, un groupe de sorciers arakkoa alors mené par un certain Yonzi, les approcha.

Ces derniers souhaitaient alors récupérer un ancien dépôt apogide situé sous la colonie et qui renfermait des cristaux apogides, des objets visant à stocker du savoir qui pouvait être transmis à n'importe quel individu d'un simple contact. les Arakkoa ne pouvant rivaliser avec la force physique des Ogrons, ils se tournèrent vers leurs esclaves ogres et leur proposèrent de leur enseigner les rudiments de la magie arcanique. Les ogres étant des descendants éloignés de Grond, une création du titan Aggramar, ils possédaient une affinité naturelle avec les arcanes et devinrent vite de brillants sorciers.

Gog fut l'un des premiers à maîtriser l'art arcanique, mais au lieu de l'utiliser contre ses oppresseurs, il se tourna vers les Gronns, des géants de chair et de pierre que les Ogrons et les Ogres vénéraient et craignaient comme des dieux. Muni de ses nouveaux pouvoirs, il tua à lui tout seul cinq gronns et bientôt, la nouvelle de cet exploit se répandit à travers tout Draenor, faisant ainsi voler en éclat la peur que les Briseurs inspiraient aux Ogres. Quand Gog, désormais surnommé "Tueur-de-gronns", revint auprès des siens, il les persuada aisément de se rebeller contre les Ogrons et une guerre sanglante éclata entre les deux races. Les deux camps subirent de lourdes pertes mais au bout du compte, toutes les colonies ogronnes furent prises par les Ogres.

Mais alors que les esclaves libérés fêtaient leur victoire, les Skalaxi arrivèrent discrètement dans la colonie de Talador et se mirent à la recherche des cristaux apogides, mais Gog étant lui-même sorcier, il ne voyait aucun intérêt à laisser cette source de pouvoir lui échapper et mit rapidement fin à leurs actes. Il se renomma Gorgog ou "roi Gog" en langage ogre, renomma la colonie Goria, ou "Trône du Roi", toujours en langage ogre, puis ordonna aux Arakkoa de quitter la cité sous peine de mort. Yonzi et ses partisans obéirent mais une nuit, ils lancèrent une attaque-surprise sur la jeune cité dans l'espoir de la reprendre par la force. Mais le souverain ogre et ses apprentis arcanistes, soutenus par des milliers de sujets, ripostèrent et vainquirent les Arakkoa. Yonzi fut par la suite capturé avant d'être exécuté.

Suite à ces évènements Gorgog Tueur-de-gronns fonda l'Empire gorien dont Goria devint la capitale et le lieu d'apprentissage de quiconque souhaitant pratiquer la magie des arcanes. A sa mort, le roi-sorcier laissa derrière lui un puissant régime qui s'étendit inexorablement au fil des générations jusqu'à prendre le contrôle de la majeure partie du continent, devenant pendant un certain temps la faction la plus puissante de Draenor.[1]


Références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .