FANDOM


Gonk est un loa sous les traits d'un raptor.

Histoire

La chute de Zalazane

Wrath-Logo-Small Cette section concerne des contenus exclusifs à Wrath of the Lich King.
À l'époque où Zalazane avait pris le contrôle des Îles de l'Écho, ce dernier avait utilisé sa magie pour couper les Sombrelances de leurs loas et piéger ces derniers dans le Rêve d'Émeraude avant d'envoyer ses esclaves détruire la faune et la flore de l'archipel. Dans l'espoir de le contrer, Gonk attira les esprits de plusieurs prêtres et maléficieurs sombrelances dans le Rêve d'Émeraude. Malgré la réticence des loas prisonniers, Gonk enseigna aux trolls comment communiquer avec l'esprit de plusieurs loas simultanément et à manipuler la magie de la Nature. Ceux qui deviendraient plus tard les premiers druides de la Tribu Sombrelance mirent alors à profit leurs nouveaux pouvoir pour préserver l'écosystème des Îles de l'Écho jusqu'à la reconquête de l'archipel par Vol'jin.[1]


Battle for Azeroth

BfA Cette section concerne des contenus exclusifs à Battle for Azeroth.
À Zandalar, Gonk est vénéré par les Raptari, un culte dirigé par la druidesse de guerre Loti et en grande partie composé de jeunes guerriers et chasseurs. La popularité dont il jouit tient en grande partie du fait qu'il soit l'une des rares divinités trolles à autoriser ses disciples à vénérer d'autres loas que lui-même. Ce mouvement progressiste, dont Loti s'est fait la championne, contribua au retour du druidisme comme pilier majeur de la culture de Zandalar.[2] Si le héraut de la Horde le choisit comme loa, Loti l'enverra auprès de lui, au Jardin des Loas, pour pactiser avec lui. Gonk acceptera alors de lui accorder sa bénédiction si en échange, le héraut retourne ériger un autel à son effigie au pied de la grande pyramide de Dazar'alor.[3]

Plus tard, après que le prophète Zul ait tenté d'assassiner le roi Rastakhan au sommet de Zanchul, ses partisans établis dans la Jardin des Loas tentèrent de sacrifier Gonk en vue des'accaparer son essence, mais le loa de la chasse et sa meute massacrèrent tous leurs assaillants.[4] Par la suite, Gonk prit part à la traque de Zul au Mont Mugamba en participant à la mise à sac du Temple du Prophète,[5] et à l'assaut sur Atal'Dazar, qui se solda en fin de compte par la mort du loa des rois Rezan.[6] Enfin, quand les armées de G'huun assiégèrent Dazar'alor, Gonk participa à la défense de la cité en affrontant Mythrax.[7]


Les Flots de la vengeance

Quand l'Alliance envahit Zuldazar, Gonk chargea le héraut de la Horde de combattre les Elfes du Vide dans la Nourricerie aux côtés de ses rejetons.[8] Plus tard, pendant la Bataille de Dazar'alor, Gonk assista son champion dans son combat contre les champions de l'Alliance aux côtés du Conseil des Élus.[9] Suite au siège de la ville, Gonk participa au couronnement de Talanji, au temple de Zanchul. Il lui rappela l'importance que ses semblables attribuent à la force de la meute, avant de l'inviter à réfléchir sur l'estime qu'elle accorde aux peuples de Zandalar et à ses alliés de la Horde.[10]


La Semaine des enfants

À l'occasion de la Semaine des enfants, Gonk reçut la visite du héraut de la Horde et d'Azala, une orpheline de Dazar'alor qui souhaitait vérifier sa réputation de loa de la métamorphose. En guise de réponse, Gonk lui fit une démonstration de ses pouvoirs en la transformant en plusieurs animaux de Zandalar. Il lui expliqua qu'il acceptait les disciples de tous horizons, même s'ils vénéraient d'autres loas, mais que s'ils voulaient obtenir son don de métamorphose, ils devaient lui jurer fidélité.[11]


Notes

De par la présence d'un de ses autels au Sanctum des Loas, Gonk est considéré comme l'un des six plus grands loas de Zandalar.[12]


Galerie


Références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .