Créée longtemps avant la Guerre des Anciens, la Garde de la Lune ( Angl.  Moon Guard) était une organisation de magiciens qui protégeaient la capitale de la civilisation elfe de la nuit contre les menaces extérieures.


Recrutement

Tradition oblige, seuls les hommes elfes avaient la permission d'intégrer les rangs de la Garde de la Lune. De plus, les sorciers qui désiraient les rejoindre devaient démontrer des facultés considérables dans le maniement des énergies magiques. À l’époque, quiconque naissait avec les yeux jaunes y était enrôlé. C’était un immense honneur de rejoindre ce groupe d’élite. Après la Grande fracture, les elfes de la nuit durent dissoudre toutes les organisations qui faisaient usage des énergies magiques, y compris la Garde de la Lune.

Histoire et organisation

Dans les temps anciens, la découverte de l'utilisation des énergies magiques dans la civilisation elfe de la nuit apporta son lot de nouvelles possibilités mais aussi d'inquiétudes. Vu la puissance du Puits, il semblait évident que des talents de combattants ne pouvaient plus suffire à contrer des attaques magiques. Seuls quelques soldats épars possédaient la faculté de manier ces énergies et encore, leurs talents étaient faibles.

Ainsi, un nombre croissant d'organisations regroupant des soldats magiciens surgit, chacune d'elle ayant pour vocation de défendre la population. Les magiciens qui possédaient un certain talent et une certaine ambition prirent le chemin de la capitale dans l'espoir de gagner les faveurs de leurs semblables à travers des exploits héroïques. Finalement, un groupe de magiciens reçut l'approbation officielle de la monarchie et fut baptisé la Garde de la Lune. Rendant compte directement aux plus hauts dirigeants des elfes de la nuit, les Gardes de la Lune considérèrent bientôt les autres magiciens d'un œil dédaigneux et leur attribuèrent des facultés inférieures aux leurs dans le domaine de la magie.

Leur arrogance leur fut fatale durant la Guerre des Anciens. Lorsque le Puits d'Eternité implosa, les Gardes de la Lune perdirent la plus grande partie de leurs pouvoirs. De surcroît, la guerre et ses conséquences catastrophiques menèrent à la condamnation généralisée de l'utilisation des énergies magiques. Ainsi, l'organisation fut dissoute et les membres qui avaient survécu renoncèrent à la sorcellerie qui avait autrefois été leur principale activité.

Certains d'entre eux se tournèrent vers le druidisme, cherchant à rétablir l'équilibre que les énergies magiques avaient perturbé. Ces anciens sorciers devinrent ainsi les premiers disciples de Malfurion Hurlorage. Ce qui donna longtemps à l'art druidique l'apparence d'être l'obsession d'une personne unique.

Suramar

Legion-Logo-Small.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Legion.
Une partie de la Garde de la Lune survécut sur les Îles Brisées. Établis au Bastion de la garde de la Lune dans la région de Suramar, ils continuèrent leurs activités pendant des millénaires jusqu'à la troisième invasion de la Légion ardente. Les Sacrenuits de Suramar s'allièrent à la Légion et massacrèrent la Garde, ne laissant que trois survivants. Ceux-ci rejoignirent ensuite la Rébellion Souffrenuit et aidèrent à déposer la Grande magistrice Elisande.

Après la guerre, les derniers gardes exprimèrent l'espoir de pouvoir reconstituer leur ordre, ainsi qu'un intérêt pour les civilisations elfiques de Darnassus et de Lune-d'Argent. On ignore ce qu'il advint de la Garde suite à l'entrée des Sacrenuit dans la Horde.

Membres connus

Nom Rôle Statut Localisation
Elfe de la Nuit masculin Hargo'then Décédé
Elfe de la Nuit masculin Kir'altius Décédé
Elfe de la Nuit masculin Latosius Dirigeant (dernier) Décédé
IconSmall Rhonin.gif Rhonin Décédé Citadelle Pourpre, Dalaran (anciennement)
Elfe de la Nuit masculin Galar'thus Rivebois Inconnu
IconSmall Illidan.gif Illidan Hurlorage Vivant Siège du Panthéon
Elfe de la Nuit masculin Tyr'kyn Décédé
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.