FANDOM


Freya fait partie des neuf Gardiens, des Forgés par les Titans chargés de diriger les serviteurs du Panthéon et qui reçurent une part de la puissance de la créateur. Bénie par Eonar, elle combattit les Dieux très anciens et leurs serviteurs puis joua un rôle majeur au cours de l'Ordonnancement d'Azeroth par la création du Rêve d'émeraude et la construction d'enclaves de nature qui permirent à la vie de se répandre à la surface de la planète. Elle passa ensuite les prochains millénaires, entre autre, à surveiller le Dieu très ancien Yogg-Saron et participa à la création des Aspects et des Dragons en bénissant Alexstrasza et Ysera. Elle fut par la suite trahie et vaincue par Loken avant d'être assujettie par Yogg-Saron et enfermée à Ulduar jusqu'au jour où elle fut libérée par des aventuriers pour participer à la chute du dieu très ancien.

Histoire

Création et guerre contre les Dieux très anciens

Quand le Panthéon atteignit Azeroth à l'ère primordiale et qu'il constata que la surface était infestée par les Dieux très anciens, les Titans créèrent une armée de Forgés par les Titans et désignèrent neuf d'entre eux, aujourd'hui connus comme les gardiens, pour les diriger avant leur confier une partie de leur pouvoir. Freya en faisait partie et reçut du titan Eonar le pouvoir de se faire obéir par la faune et la flore d'Azeroth.[1]

Quand les Forgés par les Titans démarrèrent leur offensive, les Dieux très anciens firent appel aux seigneurs élémentaires qu'ils avaient asservis peu après leur arrivée sur Azeroth et les gardiens divisèrent les seigneurs élémentaires pour les battre individuellement. Accompagnée d'Archaedas, Freya eut pour tâche de vaincre Therazane, la Pierre-Mère. Afin de se protéger, elle et ses sbires se replièrent dans leur forteresse, mais Archaedas utilisa son emprise sur la terre pour affaiblir les fondations de la flèche de pierre tandis que Freya invoquait des racines qui firent s'écrouler la forteresse sur Therazane avant que cette dernière ne soit bannie avec les autres seigneurs élémentaires, battus par les autres gardiens dans des plans élémentaires crées par la sorcière Forgée par les Titans Helya et le gardien Ra. Freya participa par la suite à l'extermination des aqir avec ses semblables, contraignant ces derniers à s'abriter dans des galeries souterraines.[2]

Encouragés par ces premières victoires, elle et les autres Forgés par les Titans lancèrent une attaque contre Y'Shaarj. Mais l'opération fut un échec et craignant que les Dieux très anciens ne prennent le dessus, Aman'Thul saisit le monstrueux amas de chair depuis les cieux, ce qui tua la bête d'un coup mais qui blessa également le titan en gestation sommeillant au cœur de la planète. Cela a eu pour conséquence immédiate de créer une plaie béante à la surface et dispersant des énergies volatiles un peu partout. Freya et ses semblables furent alors chargés de vaincre les autres Dieux très anciens eux-mêmes avant de les enfermer, mission qui fut menée à bien malgré la résistance de Yogg-Saron.


L'ordonnancement d'Azeroth

Peu après ces évènements, la plaie crée par la mort d'Y'Shaarj fut soignée jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'un lac d'énergie connu aujourd'hui comme le Puits d'éternité. Après la construction de la Forge des volontés et de la Forge de l'origine, deux appareils chargés d'imprégner l'âme-monde d'énergies cosmiques, et la création d'une nouvelle génération de Forgés par les Titans chargés d'aider les Gardiens pendant l'ordonnancement d'Azeroth, Freya commença entreprit de répandre la vie autour du globe. Dans cette optique, elle créa une dimension parallèle connue comme le Rêve d'émeraude qui l'aiderai à répandre la vie à la surface de la planète.[3] Peu après, elle planta au sommet d'un pic escarpé surplombant le Rêve un arbre nommé G'Hanir à partir duquel naquirent une multitude d'espèces végétales.[4]

Elle entreprit alors un voyage à la recherche de zones où s'étaient accumulées les énergies libérées après la mort d'Y'Shaarj et créa de véritables enclaves de nature dans ces régions aujourd'hui appelées le Cratère d'Un'Goro, le Bassin de Sholazar ou bien le val de l'Éternel printemps.[3] Puis elle créa un arbre qu'elle planta près du Val de l'Éternel printemps. Grâce aux pouvoirs du val, l'arbre grandit et bientôt, des forêts entières se développèrent autour d'elle aussi bien dans le Rêve d'émeraude que dans le monde physique. Freya baptisa cet arbre Fu Zan et à partir d'une de ses branches, la gardienne sculpta une canne de marche qu'elle utiliserait au cours de ses voyages.[5]

Les enclaves de nature que Freya avaient crées lui permirent de créer des formes de vie très diversifiées qui se répandirent sur toute la surface et dont les plus gros étaient des créatures connues comme les Dieux sauvages. Ces derniers accompagnaient souvent la Gardienne pendant qu'elle semait les germes de la vie et ils passaient beaucoup de temps avec elle du côté d'un pic recouvert de forêts à l'ouest connu comme le Mont Hyjal. Là-bas, Freya décida de lier l'esprit de ces créatures au Rêve d'émeraude, faisant d'Hyjal un lieu sacré pour tous les Dieux sauvages.[3]. Enfin quand elle finit de répandre la vie sur tout le continent de Kalimdor, elle se retira dans dans les Pics Foudroyés et fit construire le Temple la Vie d'où elle pouvait surveiller la Forge des volontés et la prison de Yogg-Saron.


Le fardeau des Vols draconiques

Mais durant son exploration, elle tomba également sur les Proto-dragon, des formes de vie primitives, dérivées des quelques élémentaires ayant échappé au bannissement pendant la guerre contre les Dieux très anciens et qui avaient fini par évoluer en créatures de chair et de sang.[6] Longtemps après le départ du Panthéon, un proto-dragon anormalement grand dénommé Galakrond et doté d'un appétit insatiable s'adonna au cannibalisme, ce qui lui infligea une malédiction nécrotique qui dénatura l'esprit et le corps de la créature qui commença à semer la terreur au nord de Kalimdor accompagné d'autres proto-dragons qu'il a ressuscité.

Le Gardien Tyr fut le seul à être intervenu, les autres ayant été minés par la guerre et l'ordonnancement, mais grâce au soutien des proto-dragons Alexstrasza, Ysera, Malygos, Nozdormu et Neltharion, la bête fut finalement terrassée.[7] Peu après ces évènements, Tyr proposa à ses semblables de confier une partie de leur puissance afin qu'ils veillent sur Azeroth. Tous les autres Gardiens acceptèrent à l'exception d'Odyn et durant la cérémonie au cours de laquelle les cinq proto-dragons devinrent les Aspects, Freya confia une partie de ses pouvoirs sur la vie à Alexstrasza et sur la nature à Ysera et lia cette dernière au Rêve d'émeraude afin qu'elle puisse veiller sur le royaume éthéré avant de participer à la construction du Temple du Repos du ver et à la création de la race draconique.[8]


La trahison de Loken

Mais bien des années plus tard, craignant qu'un mal était à l'oeuvre au nord, Freya se rendit auprès des Astres vénérables, un groupe de dieux sauvages vivant à proximité du Val de l'Éternel printemps, et leur fit part de ses inquiétudes. Elle confia son bâton Fu Zan, à Yu'lon, le Serpent de jade, et lui demanda de le confier à une personne qui aime la paix et hait le combat avant de partir. Ce fut la dernière fois que les Astres vénérables revirent Freya. [9] En effet, au même moment, le gardien Loken avait succombé à l'influence de Yogg-Saron. Quand il attaqua Freya, cette dernière vivait alors entourée de ses serviteurs au cœur son sanctuaire, le Temple de la Vie, situé au cœur des Pics Foudroyés. La bataille fit rage entre les deux Forgés par les Titans et leurs serviteurs mais malgré la vaillance de Freya, cette dernière vit son sanctuaire être mis en pièces avant d'être terrassée par Loken, laissant à Yogg-Saron le soin de prendre le contrôle de son esprit affaibli. Cette dernière se retira alors au cœur d'Ulduar où elle passerait les prochains millénaires à entretenir le jardin de la Vie.[10]


Libération

Wrath-Logo-Small Cette section concerne des contenus exclusifs à Wrath of the Lich King.
Quand l'Alliance et la Horde démarrèrent la campagne du Norfendre contre le Roi-liche et le Fléau, un avatar de la gardienne pouvait être aperçue au nord-est du bassin de Sholazar où elle défendait la région contre une invasion de morts-vivants en provenance de la Couronne de glace par l'intermédiaire de l'Avalanche qui relie les deux régions.[11]

Mais c'est durant l'éveil de Yogg-Saron que Freya connait son salut. En effet, sous la direction du Kirin Tor et de la Ligue des Explorateurs, un groupe de champions de l'Alliance et de la Horde parvint à s'infiltrer dans le complexe d'Ulduar. Ces derniers atteignirent ensuite le jardin de la Vie où ils finirent par battre Freya, libérant cette dernière de l'emprise du Dieu très ancien.[12] Elle assista ensuite les héros pendant la défaite du Dieu de la Mort aux côtés de Thorim, Hodir et Mimiron où sa bénédiction renforce les dégâts infligés et les soins prodigués par les champions tout en empêchant ces derniers de basculer dans la folie.[13]


Accès au planétarium céleste

Au même titre que les autres gardiens d'Ulduar, Freya détient un des quatre cachets requis pour déverrouiller l'accès au planétarium céleste où se trouve Algalon l'Observateur. Son obtention requit d'engager le combat contre Freya alors que les anciens Ecorcepierre, Branchefer et Brillefeuille sont toujours en vie, le risque étant que la gardienne absorbe la puissance de ses trois serviteurs, augmentant considérablement la sienne.[14]


Références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .