FANDOM


L'empire de Zul était une coalition de tribus trolles qui fut forgée par la tribu Zandalar vers 16 000 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres pour repousser l'invasion de Kalimdor par les Aqir. Au terme de siècles de combats, les trolls finirent par l'emporter sur les insectoïdes, mais en l'absence de nouveaux ennemis à combattre, les différentes tribus se développèrent et s'isolèrent de plus en plus les unes des autres jusqu'à ce que l'empire de Zul se fragmente en plusieurs grandes nations trolles.

Histoire

Près de 16 000 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres, le C'Thraxxi Kith'ix chercha à éradiquer la civilisation trolle qui régnait alors sur Kalimdor. Pour ce faire, il unifia l'ensemble des Aqir sous la bannière de l'empire souterrain d'Azj'Aqir. Au bout d'une certaine période de préparation, Kith'ix et les Aqir émergèrent à la surface et commencèrent à envahir le continent, prenant ainsi les trolls au dépourvu dont beaucoup de tribus furent décimées. Mais alors que les insectoïdes approchaient de la cité zandalari de Zuldazar, perchée au sommet des montagnes de Zandalar, la tribu du même nom unifia les tribus trolles disparates afin de former une force unique et puissante qu'ils appelèrent l'empire de Zul. Les Zandalari prirent le commandement des armées trolles et les dirigèrent depuis le sommet des montagnes d'où ils pouvaient détecter les mouvements de l'ennemi. Sous leur direction, les trolls tirèrent profit des jungles environnantes pour tendre des embuscades afin de diminuer le nombre de Aqir. En parallèle, des prêtres révérés invoquèrent des loas qui décimèrent les rangs des insectoïdes et blessèrent Kith'ix, les obligeant à se replier avant d'avoir pu assiéger Zuldazar.

Mais bien que les Aqir étaient repoussés, les Zandalari savaient qu'ils représentaient toujours un sérieux danger pour les territoires trolls excentrés. Afin de contenir la menace, les Zandalari convainquirent les tribus les plus belliqueuses d'établir des bastions aux confins du continent afin de surveiller la réapparition des Aqir. Parmi ces groupes figuraient les tribus Amani, Gurubashi et Drakkari qui y virent une occasion de revendiquer de nouvelles terres fertiles sans craindre aucune compétition. Les Drakkari partirent affronter une colonie aqiri, mais à peine arrivèrent-ils sur les lieux qu'ils firent face aux destructeurs d'obsidienne, des tol'vir de pierre asservis par les Aqir. Ces forgés par les titans corrompus faillirent l'emporter, mais l'expérience de combat des trolls des glaces leur permit en fin de compte de vaincre les insectoïdes. En parallèle, les Gurubashi pourchassèrent un groupe de Aqir qui avaient infesté la forteresse d'Ahn'Qiraj et asservit les forgés par les titans qui gardaient les lieux. Les premiers affrontements se révélèrent désastreux pour les trolls des jungles qui perdirent plusieurs gros campements. Mais suivant les conseils des Zandalari, les prêtres gurubashi leurs armées en groupes plus petits et plus mobiles. Cette tactique leur permit de saigner à blanc les armées aqiri pendant de nombreuses années jusqu'à gagner le contrôle incontesté de la région. Pendant ce temps, les Amani traquèrent Kith'ix jusqu'aux forêts au nord-est de Kalimdor, se taillant un chemin à travers ses gardes aqiri. Finalement au terme d'une ultime bataille, les trolls des forêts parvinrent à venir à bout du C'Thraxxi et de ses derniers sbires insectoïdes au prix de lourdes pertes.

Consequences de la guerre entre trolls et aqir

Carte présentant les conséquences de la guerre entre Trolls et Aqir

Après plusieurs siècles de combats violents, les trolls finirent par faire voler en éclats l'empire d'Azj'Aqir. Les Aqir furent chassés pour toujours du centre de Kalimdor tandis que les survivants insectoïdes abandonnaient le combat et fortifiaient leurs colonies souterraines en prévision de nouvelles agressions trolles. En parallèle, en l'absence de guerre pour unifier les trolls, l'empire de Zul s'effrita progressivement au fur et à mesure que les factions trolles qui la composaient s'isolaient de plus en plus les unes des autres. Les bastions reculées des différentes tribus se développèrent au fil des années jusqu'à former des empires à part entière. Enfin, les Zandalari se retirèrent sur leurs plateaux montagneux afin de poursuivre leur quête de connaissances spirituelles, mais ils conserveraient toujours une influence considérable sur l'ensemble de la civilisation trolle.[1]


Références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .