"Je suis Draka, autrefois membre du clan Loup-de-givre. Aujourd'hui, Baronne de la maison des élus. Mais avant tout protectrice de Maldraxxus ! "

Draka était une puissante guerrière orque du Clan Loup-de-Givre et la mère de Thrall.

Histoire

L'apprentissage d'une guerrière

WoW-manga-logo.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux manga.
Née au sein du Clan Loup-de-givre, Draka naquit chétive et avec une santé fragile. Elle avait un teint beige pâle à l'opposé du brun chaud qui caractérisait la plupart des orcs.[1] Nombreux furent les Loup-de-givre qui la rabaissèrent malgré la bénédiction du chef Garad et de son fils Durotan. Main-noire lui-même la traita d'avorton qu'il aurait fallu noyer à la naissance.[2]

Draka détestait que l'on s'apitoie de son sort et souhaitait ardemment que tous soit fier d'elle. Malheureusement, sa faiblesse conduisit sa famille à déménager en périphérie du camp. Garad considérait que seul les familles honorables pouvaient prétendre à vivre vers le centre. Avec un tel handicap, Draka déshonorait les siens.[2]

Pendant des années, elle pria ses ancêtres de la rendre plus forte, mais en vain. Finalement, alors qu'elle était devenue une adolescente, Draka décida de demander l'aide de Mère Kashur afin que les esprits la rendent forte et vigoureuse. Mère Kashur accepta et finit par lui révéler qu'il existait un moyen. Cependant, cette solution pourrait certainement lui coûter la vie.[2]

Draka refusa de continuer à vivre ainsi et accepta de partir chasser seule en Nagrand afin de récolter les ingrédients nécessaires au remède. Ses propres parents ne croyaient pas en son retour et bien que ces longs jours furent périlleux, Draka parvint à apprendre seule les bases de la survie.[2]

Grace à sa persévérance, elle terrassa un Windroc, un Talbulk et un Sabot-fourchu afin de récolter les ingrédients nécessaire au remède promis par Mère Kashur. Fier d'elle, elle rentra au village pour réclamer son dû. Mais Mère Kashur refusa de lui préparer le remède qu'elle espérait tant. Cependant, Mère Kashur lui fit réaliser que les mois passés en Nagrand à survivre à la vie sauvage l'avait transformée. La détermination de Draka avait était récompensé, elle était devenue une jeune fille robuste. Quelques mois plus tard, elle participa au Kosh'harg où elle fut remarqué par Orgrim et Durotan.[3]

L'Ascension de la Horde

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Alors que le Kosh'harg suivait son cours, Draka charma sans le vouloir, Durotan. Lorsque ce dernier l'invita à chasser; Draka refusa. La tradition voulait qu'un homme et une femme qui chassaient ensemble était signe de flirt. Mais Durotan parvint à la convaincre de chasser en "ami" malgré l'excuse de son jeune âge qu'elle avait avancée.[1]

Comme convenu, les deux compères partirent chasser le Sabot-fourchu. Draka démontra ses talents de chasseresse à Durotan qui en fut plus qu'admiratif. Au cours de la chasse, Draka sauva Durotan des crocs d'un loup noir. Mais la ténacité dont avait fait preuve le fils du chef du Clan Loup-de-givre, fit chavirer le coeur de Draka.[1]

Devenue la promise de Durotan, Draka fit preuve d'un dévouement sans faille à son futur époux. Lorsque Ner'zhul convoqua les chefs de clan pour une mystérieuse affaire urgente, Draka trouva cela très arrogant de sa part. Malgré tout, elle accompagna son compagnon pour assister à la déclaration de guerre envers les Draenei.[1]

Avec la guerre qui était sur le point d'éclater, Draka et Durotan s'unirent lors d'un bref rituel. Draka émis de nombreux doutes sur Ner'zhul qui affirmait que les draenei voulaient la mort des orcs. Lorsque Durotan se vit confier la mission de capturer Velen, Draka joua le rôle d'éclaireuse pour son compte. Après la capture du chef Draenei, elle désapprouva fortement le comportement de certains membres du clan envers leurs prisonniers.[1]

Peu à peu, un sentiment d'inquiétude permanente envahit Draka. Lorsque les premiers démonistes orcs firent démonstration de leur pouvoir impie, elle fut choquée par la cruauté dont ils faisaient preuve. Malgré le fait que Draka ne cautionnait pas les actes de l'Ancienne Horde, elle soutint Durotan dans chacune de ses décisions. Elle fut à ses cotés lorsque leur peau devint verte et lorsque son compagnon refusa que son clan ne boive le sang de Mannoroth. Lorsque la Porte des ténèbres fut ouverte, Draka suivit Durotan sans hésiter en Azeroth.[1]

Avant leur départ, Draka et Durotan rendirent visite à Geyah pour lui annoncer sa grossesse. Ils confièrent à Geyah qu'ils nommeraient l'enfant Go'el.[4]

Exil et mort

En Azeroth, Draka et son clan combattirent les humains dans un premiers temps. Mais la défiance constante de Durotan envers Gul'dan leur valu d'être bannis de l'Ancienne Horde. Le Clan Loup-de-givre partit vers le nord et finit par s'installer en Alterac où Draka donna naissance à Go'el. Lorsqu'ils découvrirent que leur fils avait hérité de leur peau verte, Draka et Durotan réalisèrent que Gul'dan avait damnés les orcs pour les générations à venir. Tout comme Durotan, Draka ne pouvait plus rester cacher à voir son peuple sombrer dans le déshonneur et l'adoration des démons.

Draka mort.png

En secret, ils rencontrèrent Orgrim au Loch Modan où ils convinrent que Gul'dan et Main-noire devaient être arrêtés. Draka et Durotan reprirent le chemin d'Alterac en attendant l'occasion de frapper. Cependant, des assassins à la solde de Gul'dan les tuèrent et abandonnèrent Go'el aux bêtes sauvages de la région.[5]

Les Éternités

50px-Shadowlands-Logo-Small.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Shadowlands.
Après sa mort l'âme de Draka rejoint l'Ombreterre où l'Arbitre l'envoya à Maldraxxus. Là-bas, elle devint membre de la Maison des yeux où elle fut entraînée par le Margrave Akarek, à l'art de l'espionnage. Malheureusement, après avoir découvert la destruction de la Maison de la peste, son mentor Akarek lui confia la mission de transmettre une missive vitale à Krexus de la Maison des élus.

Mais alors qu'elle venait à peine de quitter Akarek, la Maison des yeux explosa. Draka se précipita à la recherche de survivants, appelant ses camarades à la rescousse. Malheureusement, ces derniers étaient des traîtres qui tentèrent de l'éliminer. Draka les tua un à un et rapporta leur tête ainsi que la missive à Krexus. Le chef de la Maison des élus découvrit que Draka serait la clé de la survit de Maldraxxus.[6]

Notes

  • Dans la voie temporelle alternative de Warlords of Draenor, Draka a une soeur nommé Lokra. On ignore si ce fut le cas également dans la ligne temporelle principale et son existence reste encore à prouver.
  • Son fils Thrall (Go'el), nomma un navire "La Fureur de Draka" en son honneur.

Galerie

Références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 et 1,5 Roman: L'ascension de la Horde
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 Manga Warcraft Legends Tome 4
  3. Manga: Warcraft Legends Tome 5
  4. Quête: Héros des Mag'har (discussion entre Thrall et Geyah)
  5. World of Warcraft: Chroniques Volume 2
  6. Les Éternités : Maldraxxus
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.