FANDOM



Le Culte des Damnés doit de nouveau être rallié. De nombreux Acolytes sont restés cachés dans la population. Une fois que vous les aurez ralliés, je vous donnerai d'autres instructions. - Tichondrius
Alert Cet article provenant de l'encyclopédie du Duché d'Aarkonie a été reproduit avec autorisation de ses auteurs mais n'est pas libre de droit.

Organisé à l’origine par le mage renégat de Dalaran Kel'Thuzad sous les ordres du Roi Liche, le Culte des Damnés avait comme objectif de planifier l’invasion du Fléau en Lordaeron. L’Archinécromancien, dont le prestige était immense à l’époque, rassembla tous les laissés pour compte de Lordaeron en leur promettant la Vie éternelle ou autres promesses fantaisistes. Sous les ordres de Kel’Thuzad, les cultistes organisèrent l’infections des greniers à blés du Nord de Lordaeron à l’aide de gigantesques chaudrons, répandant des nuages nocifs infectant les cultures. Bientôt, la plus grande partie des adeptes n’eurent plus rien d’humain, et, malgré les opérations militaires organisées par les forces de Lordaeron, le Fléau se répandit dans toute la région. Même la mort de Kel’Thuzad ne pût empêcher le Fléau de progresser, sous la direction d'Arthas, le nouveau champion du Roi Liche. Celui-ci, attaquant Quel'Thalas, plongea le cadavre du nécromancien dans le puit de soleil qui réapparu sous la forme d’une liche.

Le Culte des Damnés fut donc fondé pendant la période précédant la Troisième Guerre, quand le Fléau était en formation à Northrend. Pour l'aider à préparer le Fléau et la venue de la Légion Ardente, le Roi Liche contacta de sombres individus avides de puissance et animés d'une soif de pouvoir que le feu de paille qu'est le temps de vie moyen d'un mage ne pouvait leur permettre d'atteindre. Le plus notable d'entre eux fut le sorcier du Kirin Tor Kel'Thuzad, versé dans les arts sombres de la nécromancie. Il créa le Culte des Damnés, véritable secte qui adorait le Roi Liche comme un dieu. De nombreux laissés-pour-compte de Lordaeron rejoignirent le Culte car Kel'Thuzad leur avait promis l'égalité dans la mort. La famille Barov offrit au Culte des Damnés l'école de magie de Caer Darrow, qui devint la lugubre Scholomance, l'école de Nécromancie.

Selon les vœux d’Archimonde, la horde démoniaque traversa l’océan, accompagnée de serviteurs humains et porta le combat chez les Elfes de la Nuit dans l’espoir d’abattre l’Arbre-monde. Mais, la Légion Ardente se trouva opposée à ses anciens esclaves, les Orcs, ainsi qu’à la totalité des forces de l’Alliance et au peuple chasseur des Taurens. Guidés par Medivh, revenu en Azeroth pour racheter ses péchés, les ennemis de toujours s'étaient rassemblés pour combattre l'immense danger représenté par les légions démoniaques. Après une suite de batailles titanesques, la Légion fut défaite au Mont Hyjal, où tomba Archimonde. Peu après la défaite de la Légion Ardente au Mont Hyjal, le Roi Liche se libéra de ses maîtres démons et reprit le contrôle total du Fléau. Le Culte des Damnés continua à exécuter la volonté du Roi Liche et tenta d'affaiblir la Horde et l'Alliance autant que possible depuis Scholomance. Le Culte a affaibli les royaumes humains grâce à la Peste et a facilité l'invasion du Fléau en souillant les populations des grandes cités et forteresses humaines. Privée de ses bastions économiques et militaires, passés aux mains décharnées et froides des mort-vivants, la population fut victime d'un génocide systématique renforçant encore la force du Fléau et attirant de nouveaux adeptes , croyant échapper à la mort en servant de leur vivant le Roi Liche...

En Lordaeron, Le Fléau, libéré de l'emprise de la Légion, était en pleine guerre civile. La banshee Sylvanas Windrunner menait une faction dissidente du Fléau, les Réprouvés, contre les forces d'Arthas, qui, en son absence, étaient dirigées par Kel’Thuzad. Initialement sous les ordres du Conseil des Ombres, la Banshee se libéra de son influence et réussit à s’emparer d’une petite partie de Lordaeron, ainsi que de sa capitale avec l’aide du démon Varimathras, qui lui jura fidélité. Le Fléau, affaibli par l’attaque d’Illidan sur le Trône de Glace, n’eu pas la capacité d’écraser la rébellion.

Ainsi, après l’échec de l’invasion de La Légion Ardente, le Culte des Damnés éclata en de multiples organisations comme la Lame Ardente et le Marteau du Crépuscule, n’obéissant plus que de loin au Conseil des Ombres, leurs membres ne pensaient qu’à se venger des races d’Azeroth. S'étant retirées dans des endroits reculés du monde, ces sectes n’ont plus qu’un faible impact militaire à ce jour. Pourtant, l'on dit que certains parmis les plus dangereux êtres mortels de ce monde frayent avec les populations des nations libres d’Azeroth, suivant leurs propres desseins dont on ignore tout. Gangrenant la société de leur enseignement maléfique, ces êtres sournois, parfois d’une grande puissance, sapent les fondations des nations libres en y incorporant le germe de la corruption.

Dans World of Warcraft

Après la chute de Kel'thuzad et l'éclatement du culte des damnés, des nécromanciens gardèrent tout de même leurs affiliation au Culte des Damnés, notemment les nécromanciens de la couronne de glace. Ce qu'il reste du culte des damnés est maintenant dirigé par la liche Dame Murmemort

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .