FANDOM


Le Conseil de la Moisson noire ( Angl.  Council of the Black Harvest) est un conseil constitué de six très puissants démonistes qui volent les pouvoirs de leurs ennemis vaincus dans le but de les apprendre aux autres démonistes. [1]

Histoire 

Après les événements du cataclysme, les tensions entre l'Alliance et la Horde ayant atteint un point culminant, les plus grands héros d'Azeroth commencèrent à s'entrainer au vu d'une future guerre. Les guerriers ont préparés leurs bannières, les chevaliers de la mort d'Achérus apprirent à contrôler les morts-vivants, et on dit que les mages tentent d'inverser le cours du temps. 

Par conséquent, ces nouvelles menaces ont forcés certains démonistes à agir. En secret, ils se réunirent afin de décider des mesures pour asseoir la suprématie de leur ordre. Néanmoins, chacun savait que les démonistes ont plutôt tendance à être égocentriques et qu'une trahison entre membres était quasiment sûre. Karenthad proposa de faire des groupes de deux. Ainsi, si un des membres du binôme venait à mourir, les autres membres devaient se liguer contre le survivant. L'un des groupes fut envoyé dans les Terres de Feu pour récupérer la puissance destructrice de Ragnaros, un autre fut occupé de rapporter le pouvoir corrupteur de Cho'gall, et enfin le groupe Kanrethad/Jubeka partit étudier les secrets d'Illidan.[2]

La piste de ces derniers les mènent donc au temple noir et ils découvrent qu'une grande puissance réside dans le conglomérat d'âmes. Kanrethad devint alors de plus en plus confiant et se prépara à devenir un démon lui-même. Il savait cependant que cela risquait de le corrompre définitivement. Il confia à Jubeka la tâche de le bannir si la corruption l'emportait. Kanrethad devint un démon mais ne parvint pas à se contrôler. Un aventurier démoniste dût intervenir et mit fin à ses jours. Par la suite, Jubeka fut contrainte de disparaître à cause de la règle dictée plus haut.

Membres

Notes

  • Autrefois Council of the Black harvest était traduit par Conseil de la Sombre récolte.

Références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .