Les Confins de la Tourmente désigne un village surplombant les falaises au sud-est de Gilnéas. C'est ici que les habitants de Val-Tempête trouvèrent refuge quand la malédiction worgen envahit la péninsule.[1] Pendant l'Invasion de Gilnéas, le roi Genn Grisetête s'y rendit avec Krennan Aranas, son chimiste royal, afin de rallier à sa cause la population locale.[2]

Là-bas, avec la complicité du seigneur Walden et du baron Ashbury, le seigneur Vincent Godfrey captura Grisetête, dont il avait appris qu'il était devenu un worgen, dans l'espoir de s'en servir comme monnaie d'échange pour négocier un marché avec les Réprouvés. Plus tard, dissimulé par une potion d'invisibilité d'Aranas, un worgen se faufila parmi les miliciens locaux et assassina Walden et Ashbury. Privé de tout soutien, et ne supportant l'idée d'être gouverné par un worgen, Godfrey se suicida en se jetant du haut de la falaise.[3] Par la suite Grisetête resta sur place pour organiser la reprise de la capitale aux Réprouvés.[4]

Plus tard, un groupe d'agents de la Horde, comprenant la val'kyr Arthura et le commandant nécrotraqueur Belmont, se rendit sur place afin de mettre la main sur les corps de Godfrey, Walden et Ashbury.[5] Une fois les cadavres en leur possession, le groupe échappa de justesse aux armées du Front de Libération de Gilnéas avant de rejoindre le front des Réprouvés, dans la Forêt des Pins-Argentés.[6]


Références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .