FANDOM


Les Colosses étaient initialement des géants de pierre nés de gros fragments de roche détachés de Grond au cours des combats l'opposant au Lacis et aux mégaspores Zang, Botaan et Naanu. Peu après leur apparition, ces entités reçurent la bénédiction du titan Aggramar afin de combattre Botaan en l'absence de Grond qui fut vaincu pendant la bataille. Finalement, au bout de millénaires de lutte, la plupart des Colosses se sacrifièrent pour tuer Botaan et détruire le Lacis et bien que certains d'entre eux survécurent, la race entière finit par disparaître quand les civilisations mortelles arrivèrent au pouvoir sur Draenor. Les Colosses sont également les géniteurs des Briseurs, un groupe de géants regroupant les Magnarons, les Gronns et les Ogrons qui eux-mêmes donneront plus tard naissance à deux autres races mortelles que sont les Ogres et les Orcs.

Histoire

La naissance des colosses

A l'époque où Draenor était recouverte d'une végétation luxuriante partageant une conscience collective nommée le Lacis, le titan Aggramar chercha à la réguler. Pour cela, il créa à partir de la plus haute montagne de Draenor un géant de pierre imprégné de magie élémentaire nommée Grond. Peu de temps après, les trois entités les plus puissantes du Lacis, les mégaspores Zang, Botaan et Naanu, menèrent une guerre contre le géant de pierre durant plusieurs millénaires au cours desquels ce dernier perdit de gros fragments de roche qui vinrent s'écraser au sol. Peu après la mort de Zang et Naanu et la défaite de Grond face à Botaan, ces morceaux s’animèrent par la suite pour donner naissance à des géants de pierres plus petits connus comme les colosses.[1]


La guerre contre le lacis

Aggramar voyant à ces entités les êtres parfaits pour poursuivre la lutte contre le Lacis, il fabriqua des disques de pierre à partir des restes de Grond et y imprima des runes contenant la puissance des Titans avant de les fusionner avec la peau des Colosses, imprégnant ces derniers d'énergie primordial et augmentant leur force et leur résistance. Peu de temps après, Aggramar fut contraint de quitter la planète pour enquêter sur la mort d'un constellaire, laissant les Colosses seuls face au Lacis.[2]

Dès le début du conflit, les Colosses cherchèrent à attirer Botaan loin de la jungle pour ne pas être désavantagé. Pour cela, ils se rendirent à la frontière du Lacis et se mirent à abattre des arbres avant de battre en retraite dans les ravins et les collines arides au-delà du Lacis et s'allonger au sol pour se camoufler dans le paysage. Botaan se mit aussitôt à leur poursuite accompagné de ses serviteurs génésaures quand les Colosses jaillirent soudainement de leurs cachettes et les attaquèrent par surprise.

Pendant plusieurs millénaires, la guerre fit rage entre les deux camps, sans qu'aucun des deux ne parvienne à prendre l'avantage, mais au bout du compte, Botaan prit l'avantage et beaucoup de colosses périrent et de leurs corps brisés naquirent de nouvelles créatures aujourd'hui connues comme les Magnarons. Les Colosses firent appel à eux pour combattre le Lacis mais ces derniers n'obéirent pas et bien que certains combattirent les Génésaures, la plupart se contentèrent d'arpenter Draenor à la recherche de zones d'activité volcanique.[3]



La disparition des colosses

Affaiblis par les combats et en sous-nombre, les Colosses restants savaient qu'ils ne pouvaient plus rivaliser contre le Lacis qui reprenait peu à peu le contrôle de la surface de Draenor, mais les reliques d'Aggramar possédaient encore beaucoup de pouvoirs et les Colosses se résolurent à utiliser pleinement leur puissance pour vaincre Botaan. Les survivants se rassemblèrent, s'enfoncèrent dans le Macis et déferlèrent sur la mégaspore. Ils s'accrochèrent à son corps de toutes leurs forces puis ils relâchèrent l'énergie des reliques des Titans sur le corps de Botaan. S'en suivit une explosion qui déchira la mégaspore et fit voler en éclats la plupart des Colosses, mettant définitivement fin au Lacis.[4]

Mais malgré ces évènements, les légendes racontent que quelques colosses survécurent à cette bataille. Cependant, Botaan relâcha dans son râle d'agonie des spores qui s'accrochèrent aux Colosses et affaiblirent leurs formes physiques en les transformant en créatures de chair. Ils continuèrent d'arpenter Draenor pendant des millénaires mais quand les civilisations mortelles, notamment les Orcs, arrivèrent au pouvoir, ils chassèrent et tuèrent les derniers colosses avant d'utiliser leurs os pour fabriquer des armes, des maison ou des colifichets, persuadés que les vestiges de ces géants abritaient un pouvoir.[5]


Héritage

Grâce à leur sacrifice, les Colosses mirent fin à la domination du Lacis sur Draenor, permettant à la vie de mieux se développer à la surface de Draenor et de permettre à des civilisations de naître et de prospérer telles que la la civilisation apogide. Par ailleurs ils contribuèrent à développer la lignée de Grond en donnant naissance aux Magnarons qui eux-mêmes évolueront sous l'action des spores rejetées par Botaan pour donner naissance aux Gronns, aux Ogrons, aux Ogres et aux Orcs.[6]

Par ailleurs, les vestiges des Colosses furent utilisés par les civilisations mortelles. Outre les os de ceux qui survécurent à la guerre contre le Lacis, beaucoup de morceaux calcinés de ces géants atterrirent en Gorgrond après la mort de Botaan. Avec le temps, ces fragments s'enfoncèrent dans la terre et se changèrent en veines de métal presque indestructible, le minerai rochenoire.[7] Cette ressource sera par la suite exploitée par les civilisations mortelles, essentiellement les orcs du clan Rochenoire, pour fabriquer des armes et des armures enchantées pratiquement indestructibles.[8]


Références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .