FANDOM


Pour l'histoire du Cavalier sans tête avant sa malédiction, voir Sire Thomas.

Le Cavalier sans tête ( Angl.  The Headless Horseman) est un cavaliers mort-vivant qui n'apparait que pendant la Sanssaint.

 Histoire

Chaque année lors de la Sanssaint, la malédiction qui touche le Cavalier sans tête le ramène d'entre les morts pour venir troubler les festivités.[1]

Son Ombre apparaît alors pour répandre tristesse et flammes sur les villages de Kharanos, Comté-de-l'Or, Guet d'azur, Tranchecolline, Brill et la Place de l'Épervier tout en narguant les badauds.

Bien heureusement, les habitants et aventuriers de la Horde et de l'Alliance sont là pour éteindre les incendies, ce qui ne manque pas bien sûr d'attiser la colère de l'Ombre du cavalier.[2]

Cette dernière n'hésite pas à les attaquer si, par ailleurs, tous les foyers d’incendies sont étouffés. Après sa défaite, l'Ombre laisse derrière elle une énorme citrouille qui, bien qu'elle dégage une aura maléfique, contient un Symbole sacré brûlé. Il s'agit là d'un ancien symbole de Lumière qui aurait appartenu au cavalier sans tête avant d'être maudit.[3]

L'Ombre ne peut être chassée que temporairement. Et pour en finir définitivement avec le Cavalier, les aventuriers doivent se rendre sur sa sépulture au Cimetière du Monastère écarlate où apparaît alors un étrange sanctuaire dont on ignore l’auteur. Le Cavalier sans tête, amateur de poésie, ne s'exprime que par des rimes croisées. En récitant une provocation en vers, les aventuriers l'obligent à se montrer et l'affrontent lui et ses serviteurs citrouilles.[4]

A sa mort, l'esprit de Sire Thomas, celui qu'il était avant d'être maudit, apparaît et demande pardon en confiant son livre de prières déchiré à une directrice d’orphelinat, pour que les enfants sachent qu'il ne les hantera plus.[5]

Galerie

Notes

  • Le Cavalier sans tête apparaît en tant que boss mercenaire dans le jeu Heroes of the storm.
  • Il a une figurine articulé à son effigie dans la série 4 édité par DC Unlimited

Références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .