FANDOM


Les Briseurs désignent plusieurs races de géants de pierre originaires de Draenor et vouées à la destruction. Leur intention est de transformer la planète entière en un paysage désertique. Ils sont, depuis des millénaires, en guerre avec les Primordiaux contre qui ils se disputent le contrôle de Draenor. Bien que la majeure partie des Briseurs aient disparu pendant l'ascension de la Horde, la plupart sont encore actifs dans la version alternative de Draenor.

Histoire

Genèse

Les Briseurs ont pour principal point commun d'être issus de la lignée de Grond. En des temps immémoriaux, ce géant de pierre avait été crée par le titan Aggramar afin de réguler la végétation de Draenor, aussi appelée Lacis, dont les plus puissants protecteurs étaient des les Mégaspores. Après plusieurs millénaires de lutte, la dernière mégaspore, Botaan, détruisit Grond. Après la défaite du géant de pierre, certains de ses morceaux s'animèrent sous forme de plus petites créatures nommées les Colosses qui poursuivirent la lutte contre le Lacis. Au cours des prochains affrontements, les fragments brisés des colosses tombés au combat s'animèrent à leur tour pour donner naissance aux Magnarons.

Plus tard, après que les Colosses se soient sacrifiés pour tuer Botaan, cette dernière relâcha dans son dernier souffle des spores imprégnées de l'Esprit de Vie. Elles se fixèrent sur certains magnarons, ce qui affaiblit leur forme physique et les fit dégénérer en géants de pierre et de chair nommés les Gronns. Certaines de ces créatures dégénéreraient à leur tour sous l'effet des spores de Botaan et se transformeraient en Ogrons. Toujours sous l'effet des spores, les Ogrons engendreraient à leur tour deux autres races qui sont les Ogres et les Orcs. Parmi tous les descendants de Grond, les Briseurs regroupent trois races qui sont les Magnarons, les Gronns et les Ogrons et qui, de par leur nature, occupaient les montagnes arides et les gouffres rocheux du monde.[1]


La guerre contre les Primordiaux

Ancienne Draenor

Carte présentant les différentes factions de Draenor à l'époque des Apogides (Les régions contrôlées par les Briseurs sont représentées par la couleur rouge)

De part leur passif, les Briseurs étaient opposés à la nature verdoyante, et plus particulièrement les Primordiaux, des créatures végétales qui sont pour la plupart issues de plantes transformées par les spores de Botaan. Pendant de longues ères, ces deux factions se livrèrent des combats sporadiques sans qu'aucun des deux camps n'arrive à prendre l'avantage sur l'autre. Avec le temps, cette rivalité dessina les frontières du monde et apporta l'équilibre à Draenor, les Briseurs asseyant leur domination sur Gorgrond, la Crête de Givrefeu, Nagrand et Arak.[2] Plus tard, les Briseurs et les Primordiaux furent chassés d'Arak par trois divinités aviaires originaires de la région nommées Rukhmar, Sethe et Anzu. Ce territoire deviendrait par la suite le refuge des créatures ailées de Draenor dont les dieux d'Arak seraient les gardiens.[3]


La révolution ogre et ses conséquences

1200 à 1000 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres

Après la chute de la civilisation apogide, les descendants de Grond s'étaient multipliés et dispersés à la surface du monde. Tandis que les Gronns arpentaient les terres de Draenor, les Ogrons commencèrent à se regrouper en plusieurs tribus qui se livrèrent de nombreux conflits. En parallèle, ils soumirent la majeure partie du peuple des Ogre qu'ils employèrent comme esclaves. Mais l'histoire des Briseurs ne tarda pas à connaître un tournant. Environ 1000 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres, sous la houlette d'un dénommé Yonzi, un groupe de sorciers arakkoa appelés les Skalaxi chercha à récupérer un dépôt de cristaux apogides situé sous une ancienne colonie apogide désormais occupée par une tribu ogrons. Toute tentative de négociation se terminait irrémédiablement dans la violence et face à la force physique des Ogrons, les Skalaxi n'eurent d'autre choix que de battre en retraite.[4]

Plus tard, les Arakkoa cherchèrent à renverser la tribu de géants en poussant à la révolte ses esclaves ogres à qui ils apprirent à utiliser la magie arcanique. Une fois sa formation terminée, Gog, qui était le plus prometteur des apprentis des Skalaxi, se mit en marche non pas contre les Ogrons, mais contre les Gronns, que ses maîtres craignaient et vénéraient comme des dieux. Grâce à ses nouveaux pouvoirs, Gog en abattit cinq à lui tout seul, et quand la rumeur de ses exploits atteignit l'ensemble des Ogres de Draenor, elle fit voler en éclats la peur que les Ogrons leur inspirait. Quand Gog, désormais surnommé "Tueur-de-gronns", revint auprès de ses confrères ogres, il n'eut aucun mal à les convaincre de se soulever. S'en suivit un sanglant conflit entre les Ogrons et les Ogres. Malgré des pertes catastrophiques dans les deux camps, les Ogres prirent le dessus sur leurs anciens maîtres. Les Ogrons qui ne furent pas démembrés furent contraints de fuir et de se disperser à travers le monde.[5]

La fin de la domination des Briseurs marquerait l’avènement du peuple des Ogres qui régneraient sur la majeure partie de Draenor pendant des siècles sous la bannière de l'Empire gorien. En parallèle, la chute des Ogrons et des Gronns marqua l'avènement de la race orque jusque-là reclus dans un réseau de grottes sous Gorgrond. Après la révolution ogre, leur population explosa, les poussant à quitter leurs refuges souterrains et à s'installer sur tout le continent.[6]


L'ascension de la Horde

2 ans avant l'ouverture de la Porte des Ténèbres

Près d'un millénaire après la révolution ogre, suite à la destruction de la civilisation draeneï par la Horde des Orcs, le chef de guerre Main-Noire ordonna aux clans Loup-de-givre, Griffe-blanche et Sire-tonnerre d'éradiquer les Briseurs. Les Loup-de-givre et les Griffe-blanche ne voyant aucun honneur dans la traque des géants, ils retinrent la plupart de leurs guerriers. Mais les Sire-tonnerre prirent un plaisir immense à exterminer les Briseurs. Seuls échappèrent au massacre un petit nombre d'ogres et de gronns menés par un dénommé Gruul, qui surpassait de loin ses semblables sur le plan de la force et la ruse. Depuis son repère isolé dans les montagnes de Gorgrond, il repoussa les multiples assauts des Sire-tonnerre et leur infligea de telles pertes que leur chef Fenris finit par renoncer à ses attaques.[7]


Familles des briseurs

Fomores (Colosses ?)

Les fomores sont les ancêtres des gronns, qui vivaient sur Draenor il y a des temps immémoriaux. Situés au sommet de la chaîne alimentaire du monde de Draenor, ces monstres détruisaient tout sur leur passages. On ne sait pas grand choses d'eux, à part qu'ils vivaient dans des régions glacées(?), comme la crête de Givrefeu. Les Orcs du clan des Loup-de-Givre, ou des ogres ont notamment construit quelques habitations dans le squelette d'un fomore, dans les steppes gelées de Givrefeu.


Magnarons

Les magnarons sont des créatures affiliées à la pierre et aux roches. La constitution physique des magnarons est donc double : ils sont à la fois composés de roche en fusion et de chair. En conséquence, les magnarons possèdent de nombreux pouvoirs sur les éléments minéraux de Draenor qu’ils peuvent mobiliser aisément. Pour certaines techniques spécifiques, les magnarons utilisent le pouvoir de runes et des sceaux dont ils ont seuls la connaissance. Certaines runes sont d’ailleurs visibles sur leur corps. La magie des magnarons est mystérieuse, souvent qualifiée comme une "magie noire primordiale" que Drek'Thar juge antérieure à l'apparition des orcs.


Gronns

Les gronns sont les ancêtres des ogres, et le lien entre les deux sont les créatures nommées ogrons. Les gronns ont une force prodigieuse, mais certains parviennent à obtenir une certaine compréhension de la magie, les rendant encore plus périlleux à affronter. Pour montrés leurs supériorités sur les ogres, ils montrent bien peu d'amour pour leurs enfants et deviennent des brutes sauvages qui dominent d'un poing de fer les différents clans ogres.


Ogrons

Ogres, gronns et magnarons, partagent tous le même lignage, les féroces ogrons étant le chaînon manquant entre les sauvages gronns et leurs plus petits mais plus nombreux enfants. L’esprit lent, ils observent leur environnement de leur œil unique, jauni et humide. Trop stupides pour désobéir aux ordres, mais assez grands et dangereux pour discipliner les ogres. Durant longtemps, les orgrons les ogrons sont maintenant les bras armé des grands chefs ogres, des seigneurs de guerre jusqu’à l’empereur lui-même.


Ogres

Les ogres sont des créatures gargantuesques qui partage avec leur lointaine descendance la taille, la force, l'endurance, l'appétit une intelligence assez limitée. Cette ascendance ferait des ogres l'aboutissement de l'évolution des terrestres de Draenor et donc des descendants des Briseurs. Le chaînon manquant à cette évolution pourrait être la présence des seigneurs ogres (tel Maulgar), physiologiquement proches des ogres mais gardant les reliquats des terrestres (cornes de pierres dorsales, œil unique...). Asservis par leur aïeuls, quelques ogres ont cependant réussi à progressivement s'émanciper du joug des gronns et ont commencé à former de petits clans indépendants, bien que certains soient toujours sous le contrôle de gronns (tel que Gruul).


Gorens

Les gorens sont d'étranges créatures vivant sur Draenor et qui semblent liées avec certains éléments. Les gorens se nourrissent de roches, minerais, cristaux et même d'élémentaires, dont les fragments repoussent ensuite sur leur propre corps pour former une sorte de carapace.


Galerie


Références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .