FANDOM


La Bataille de la Ferté-d'Arom est la bataille qui scella la Guerre contre les Drust, et qui marqua la victoire des Humains, menés par le colonel Arom Malvoie, aux Drust, menés par Gorak Tul.

Déroulement

Venus colonisés l'île de Kul Tiras il y a environ 2000 ans, les Humains d'Arathor se retrouvèrent rapidement confrontés aux Drust locaux qui, sous la tutelle de Gorak Tul, commencèrent à massacrer les colons. À l'initiative du colonel Arom Malvoie, ces derniers ripostèrent en formant une milice. Dans un premier temps surpassés par la magie des Drust, les Humains réussirent à trouver des failles chez leurs adversaires, et développèrent des techniques qui leur permit de décimer et repousser les Drust. C'est finalement dans les ruines de Gol Osigr, près des montagnes de Drustvar, qu'Arom Malvoie, assisté par le capitaine Lilian Notley, combattit pour la dernière fois Gorak Tul[1] et son lieutenant Korvash.[2] Au terme de rudes affrontements, Gorak Tul, ainsi que ses sbires et assemblages magiques finirent par être terrassés par les hommes du colonel.[3]


Conséquences

La défaite de Gorak Tul marqua le déclin de la population drust, tandis que les Humains asseyaient leur domination sur la région. En récompense pour sa bravoure, le colonel Malvoie reçut le titre de seigneur.[4] Il deviendrait le fondateur de la Maison Malvoie, qui finirait par prendre le contrôle de la région, avant de s'imposer comme l'une des familles les plus influentes de la nation de Kul Tiras. Mais contre toute attente, Gorak Tul survécut aux affrontements, et depuis les Ulterres, il passerait les prochains siècles à fomenter sa vengeance contre les Malvoie. Bien des années plus tard, quand le Sabbat malecarde sema le chaos à Drustvar, les anciens assemblages de Gol Osigr se réanimèrent, et livrèrent à nouveau bataille contre les fantômes des miliciens drustvari. Ces derniers finirent cependant par reprendre le dessus, grâce à l'intervention de l'inquisitrice Joan Aubeclaire et du héraut de l'Alliance.[4]


Références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .