L'Archimage Arugal était un citoyen du Royaume de Gilnéas[1] et un membre du Kirin tor. Il est le responsable de la libération des worgens enfermés dans le rêve d'émeraude des milliers d'années plus tôt par Malfurion Hurlorage.

Histoire

Période de la Troisième guerre

Arugal vivait dans une ferme bordant le Champ de Valgan dans la région de la Forêt des Pins-Argentés.[2]

Il ne possédait qu'un faible pouvoir arcanique mais il parvint à le renforcer grâce à des artefacts magiques et à ainsi devenir membre du Kirin tor de Dalaran. Lorsque la Troisième guerre éclata il fut choisi pour représenter le Kirin tor.[3]

Finalement, Arugal découvrit les recherches du mage Ur concernant l'existence d'êtres puissants piégés dans une autre dimension.[4]

En tant que mage royal de Gilnéas, Arugal participa à la protection du royaume. Il rencontra son roi Genn Grisetête et lui fît part de ses découvertes sur les Worgens. En assistant depuis les remparts du Mur de Grisetête à l'invasion sans fin des morts-vivants du fléau qui allait inéluctablement sonner la chute de son royaume, Genn Grisetête autorisa Arugal à invoquer les Worgens. Après que ces hommes-loups décimèrent les rangs du fléau, ils finirent par se retourner contre les Gilnéens qui n'eurent d'autres choix que fermer les portes de Gilnéas pour se protéger. [1][4]

Au cours de la Troisième guerre, les mages du Kirin Tor combattirent les armées mortes-vivantes du Fléau. Mais pour chaque mage de Dalaran qui tombait au combat, se relevait un mort-vivant ; et leur puissance s'ajoutait à celle du Fléau. Frustré par l'absence de résultats (et contre l'avis de ses pairs), l'archimage Arugal décida d'invoquer des entités extra-dimensionnelles pour renforcer les rangs déclinants de Dalaran. L'invocation d'Arugal ouvrit les portes d'Azeroth aux voraces worgens. Ces hommes-loups sauvages massacrèrent les troupes du Fléau avant de se retourner contre les mages eux-mêmes. Par la suite, les Worgens assiégèrent le château du noble baron d'Argelaine. Situé au-dessus du hameau de Bois-du-Bûcher, le donjon ne tarda pas à se transformer en une sombre ruine. Rendu fou par la culpabilité, Arugal adopta les worgens comme ses enfants et se retira dans le tout fraîchement rebaptisé « donjon d'Ombrecroc ». Il y resta cloîtré, protégé par son colossal familier Fenrus et hanté par le fantôme vengeur du baron d'Argelaine.[5]

Le Chef des worgens, Ralaar Brasecroc qui se faisait appelait Alpha Prime, utilisa alors Arugal pour répendre la malédiction worgen sur les humains de la Forêt des Pins-Argentés.

World of Warcraft

World of Warcraft Cette section concerne des contenus exclusifs à World of Warcraft.
Sur les ordres de son maître Alpha Prime, il créa le Culte du loup en répandant la malédiction worgen dans la Forêt des Pins-Argentés, utilisant sa magie pour garder les worgens sous son contrôle.[6] Il finit par créer de véritables meutes comme la Meute Ombrecroc et la Meute Ragelune pour préparer ses plans.

Arugal utilisait les membres du Conseil de Bois-du-Bûcher comme des marionnettes pour garder la mainmise sur le village.[7]Toutes ces manœuvres finirent par attirer l'attention des Réprouvés qui envoyèrent des aventuriers de la Horde s'emparer de sa tête.[8]


Wrath of the Lich King

Wrath-Logo-Small.PNG Cette section concerne des contenus exclusifs à Wrath of the Lich King.
Après avoir été décapité par des aventuriers de la Horde, le corps sans tête d'Arugal fut enterré au pied du Donjon d’Ombrecroc. Le Roi-liche envoya les princes déchus : Keleseth, Valanar, Theraldis et Atherann le ressusciter comme un fantôme au service du Fléau et l'envoyèrent dans les Grisonnes convertir les villages des trappeurs.[9]

Les premiers furent les habitants du Village de Solstice qui, rapidement, se transformèrent en worgens. Puis ce fut au tour de ceux vivants à Ruissargent. Arugal installa ensuite sa base d'opérations dans la Tour d'Ombrecroc situé sur L'Île de la Lune Sanguine. La majorité des trappeurs rejoignirent volontiers le Culte du loup mais certains résistèrent et Arugal voulut en faire un exemple. Ils furent tous tués et maudits dans la non-mort comme en témoigne le cas des travailleurs de la Mine de la Pierre creuse.[10]

Désormais à la tête de la Meute de lune sanguine, il disposa de trois fidèles lieutenants:

Pendant leurs campagnes contre le Roi-liche, la Horde et l'Alliance qui progressaient dans les Grisonnes découvrirent le retour d'Arugal ainsi que ses projets. Sur demande de Sasha, des aventuriers mirent fin au Culte du loup en tuant l'Ombre d'Arugal et ses lieutenants.[11]

Cataclysme

Cataclysm.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Cataclysm.
Arugal désormais mort, le Donjon d'Ombrecroc est devenu le repaire du Seigneur Godfrey. Cependant, Arugal a laissé comme héritage de son œuvre les worgens chevaliers de la mort qui s'était échappés d'Ombrecroc et devinrent à leur mort des serviteurs du roi liche.[12]

Legion

Legion-Logo-Small.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Legion.
Les Chevaliers de la Lame d'ébène se rendirent dans les Terres de l'Ombre pour récolter l'essence des ténèbres de l'âme d'Arugal.[13]

Spéculations

Questionmark-medium.png
Cet article ou section évoque des spéculations, observations ou opinions potentiellement véridictes sur l'Histoire de WoW. Cela ne doit pas être pris comme des considérations authentiques !

Il semblerait qu'Arugal ne méritait pas son titre d'Archimage si on en croit les propos de Dalar Tisselaube, un Réprouvé et ancien puissant Archimage du Kirin Tor.

Il parvint à renforcer son pouvoir grâce à des artefacts magiques, ce qui lui ouvrit les portes du Kirin Tor. Bien que citoyen de Gilnéas, Arugal vivait dans une ferme de la Forêt des Pins-Argentés, à l'écart du reste du monde, probablement pour pouvoir mener à bien, et en toute tranquillité, ses recherches et expériences douteuses.

Lorsqu'il était à Dalaran, Arugal continua ses recherches dans la bibliothèque visant à augmenter son pouvoir. C'est probablement durant cette période qu'il découvrit le Livre d'Ur.

Lors de cette période difficile, le Kirin Tor vivait des heures sombres et ses rangs déclinaient chaque jour un peu plus. C'est pourquoi Arugal fut nommé Archimage et représentant du Kirin Tor.

Lorsque le fléau attaqua Gilnéas, Arugal s'y rendit en tant que Mage royal pour défendre son royaume.

Il semblerait qu'Arugal ait invoqué deux fois les Worgens. La première à Gilnéas, sur demande de Grisetête, et la seconde contre l'avis de ses pairs mages afin de les aider dans leur lutte contre le fléau.

Les raisons pour lesquelles il a de nouveau invoqué des worgens, malgré la débâcle de Gilnéas, est sans doute qu'il ne put le constater ayant probablement été rappelé d'urgence à Dalaran suite à l'arrivée du Fléau proche de leurs frontières. On peut également imaginer qu'au contraire, il avait constaté le désastre de Gilnéas et qu'il pensait cette fois-ci parvenir à contrôler les worgens.

Date de sa mort

Ashra Valandril, un Paladin elfe de sang, dit avoir affronté les laquais d'Ombrecroc, ce qui est plausible puisqu'il est connu qu'Arugal fût tué par un groupe de la Horde. Les Elfes de sang ont rejoint la Horde à partir en l'an 26.

Arugal a ensuite été ressuscité par le fléau au cours de l'année 27, ce qui place probablement sa mort dans le Donjon d'Ombrecroc pendant l'année 26.

Galeries

Notes

  • De part son apparence, les invocations de Marcheurs du vide ou l'utilisation de magie appartenant a l'école de l'ombre, Arugal semble plutôt être désormais un démoniste.
  • Dans la célèbre fontaine à souhaits de Dalaran, on peut pêcher la Pièce d'or d'Arugal.
    • Sur cette pièce, on peut lire "Je souhaite prendre un jour ma retraite dans mon petit manoir, avec quelques chiens de salon pour me tenir compagnie."[14]
  • Selon Dalar Tisselaube, Arugal n'était qu'un charlatan, même pas bon à vider les pots de chambre à Dalaran.[3]
  • Arugal apparait en tant que carte légendaire dans l'extension "Le bois maudit" d'Hearthstone.

Références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .