FANDOM


Cet article ne concerne que Anzu issue de notre ligne temporelle, pour plus d'informations sur Anzu présent dans Warlords of Draenor, voir : Anzu (Warlords of Draenor).

Anzu est un corbeau de l'effroi et un dieu primordiale de Draenor adoré par les Arakkoa.

Histoire

Les Dieux d'Arak

Plus de 3 000 ans avant l'ouverture de la Porte des ténèbres, l'esprit de la vie qui avait saturé Draenor donna naissance à d'énormes créatures qui détenaient un pouvoir extraordinaire. Anzu était l'une d'entre elles et prit forme dans les Flèches d'Arak.

Pendant l'ère qui suivit son apparition, Anzu et ses semblables furent traqués par les briseurs et les primodiaux. Grâce à ses ailes, Anzu parvenait à se mettre hors d'atteinte de ses agresseurs. Bien qu'il était plus petit que sa semblable Rukhmar, Anzu compensait aisément avec une intelligence bien plus aiguisé. Sa curiosité l'amena à découvrir la magie arcanique. Après des années à repousser les attaques des briseurs et des primordiaux, Anzu qui rêvait d'un avenir meilleur pour lui et ses semblables à plumes, rallia Rukhmar et Sethe. Ensemble, ils parvinrent à les chasser loin des Flèches d'Arak. Avec ses alliées, il assuma le rôle de gardien de la région et des espèces qui s'y étaient réfugié. Anzu veilla sur les corbeaux inférieures qui fréquentait les canopées de la forêt autour de la flèche.[1]

La malédiction de Sethe

Au fil des années Sethe devint envieux de Rhukmar et chercha à s'emparer de son pouvoir. Sethe approcha Anzu qu'il supposait lui aussi jaloux de Rhukmar, mais ce dernier se trompait. Depuis toujours Anzu nourrissait des sentiments à l'égard de Rhukmar et n'avait jamais osé lui avouer. Anzu avertit donc Rhukmar des intentions de Sethe et scella un pacte avec cette dernière. Lorsque Sethe lança son attaque et que ses ailes furent brulée par Rhukmar, Anzu se jeta sur lui pour lui porter le coup fatal. Dans son dernier souffle, Sethe utilisa ses dernière force pour lancer une terrible malédiction. Anzu s'aperçut que la magie noire de Sethe risquait de se répandre à la terre elle-même et détruirait Arak. Pour contenir les énergies corrompu, Anzu décida de dévorer le cadavre de Sethe. Bien qu'une petite partie lui échappa, son geste sauva la région. Cepandant, il connu des souffrances indicibles qui ravagea son corps et lui donnèrent une forme rabougri incapable de voler. Honteux de sa nouvelle apparence, Anzu se cacha de Rhukmar qui ne cessa de le chercher pendant longtemps. [1] Tandit que la malédiction de Sethe le rongeait, la haine le dévora et il chercha à se venger. En une nuit sanglante, Anzu ordonna à ses Corbeaux de l'effroi d'anéantir les serpents des vents, couvée de son ennemi.

L'absorption de Sethe l'avait peut-être estropié, Anzu gagna cependant la maîtrise de la magie des ombres. Avec le temps il appris à en servir pour s'envelopper de ténèbre et ainsi disparaître à jamais de la vue de Rhukmar. En mémoire à son sacrifice, Rhukmar créa les Arakkoa et leur enseigna la noblesse dont avait fait preuve Anzu. Les Arakkoa vénérèrent Anzu comme un dieu au même titre que Rhukmar. Les partisans de l'enseignement d'Anzu donnèrent naissance à l'Ordre de Skalax.[1]

Terokk et les parias Arakkoa

Après la chute de la civilisation des Apogides, leur descendants Arakkoa cessèrent de respecter le sacrifice d'Anzu. Lorsque les prêtres Anhari firent de Terokk un paria en le jetant dans les bassins maudits du creux de Sethekk, Anzu l'incita à aller de l'avant. Anzu enseigna la magie de l'ombre à Terokk et ses alliées les parias Arakkoa. Il devint le guide divin de ce peuple égaré et les aida à bâtir Skettis.[1] Confronté à divers concurrents qui menaçaient son pouvoir, Anzu aidé de ses fidèles, parvint à les vaincre et à enfermer leurs essences dans des statues[2] [3] [4].

Burning Crusade

Bc icon Cette section concerne des contenus exclusifs à The Burning Crusade.
Avec le temps plusieurs faction se formèrent au sein des parias Arakkoa de Skettis. Certains comme les sethekk mené par Ikiss, abandonnèrent le culte d'Anzu pour celui de Sethe. Seul les grishna continuèrent à vouer un culte au dieu corbeau.[5]

Les sethekk qui avaient revendiqué une partie des ruines d'Auchindoun et cessé d'adorer Anzu, usèrent de leur magies noires pour l'invoquer et soumettre sa forme physique. Après la réouverture de la Porte des ténèbres en l'an 26, l'expédition cénarienne découvrit l'existence d'Anzu et son ingérence dans le rêve d'émeraude. Un champion druide fut envoyé dans les salles des Sethekk avec un talisman qui poussa Anzu à se manifester devant lui avant de le soumettre.[6]

Galerie

Notes

  • Longtemps, Anzu fut un boss optionnel des salles des Sethekk qui ne pouvait être invoqué qu'en mode héroïque et avec la présence d'un druide dans le groupe. Cela était lié aux quêtes des druides pour accéder à leur forme de vol.
  • Il est possible d'obtenir une monture possédant l'aspect d'Anzu dans les salles des Sethekk en mode héroïque.
  • Anzu est très certainement inspiré du Anzu Wylei, une race de dinosaure à plume . Dans la mythologie mésopotamienne, Anzû est une divinité.
  • Anzu partage des similitudes avec les Anciens ou/et les Loa d'Azeroth. Il à une apparence animale gigantesque, des pouvoirs hors du commun et la capacité de communiquer avec les mortels.

Références

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 World of Warcraft: Chroniques Volume 2
  2. Quête (obsolète) : L'essence de l'aigle
  3. Quête (obsolète) : L'essence de l'épervier
  4. Quête (obsolète) : L'essence du faucon
  5. Quête: Le livre du corbeau
  6. Quête: Triompher du dieu corbeau
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .