WikiWoW
Advertisement
WikiWoW

Cet article ne concerne que l'Akama présent dans notre ligne temporelle. Pour plus d'informations sur l'Akama de la ligne temporelle de Draenor, merci de consulter : Akama (Warlords of Draenor).


"Nous autres Draeneï avons combattu les Orcs et leurs maîtres démoniaques depuis de nombreuses générations. Il est enfin venu le temps de mettre fin à leur malédiction."

Akama est un Roué chef de la Tribu Cendrelangue. Il aida Illidan à combattre Magtheridon dans l'espoir de reprendre le Temple noir pour le compte de son peuple. Cependant, avec le temps Akama se fourvoya sur les intentions du chasseur de démons et oeuvra à causer sa chute.

Des années plus tard après avoir participé à la défaite d'Illidan au Temple noir, Akama rejoint à nouveau les Illidari pour combattre la Légion ardente.

Histoire

Argus

Akama est née sur Argus dans le région de Mac'Aree où il appréciait assister au match de Jed'hin se déroulant au Cercle des Aspirants. Il fait partie des érédars qui s'enfuirent d'Argus aux cotés de Velen après la corruption de Kil'jaeden et Archimonde.[3]

Membre du Conseil des Exarques

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Peu de temps après que les Draenei ne se soient écrasés sur Draenor, Velen créa le Conseil des Exarques pour l'aider à diriger son peuple. Akama fut chargé des Redresseurs de torts, dont le rôle en tant que guerrier de la Lumière était de défendre son peuple contre les forces obscures qui rôdait en Draenor.[4]

Lorsque les clans orcs se rassemblèrent pour former la Horde et devinrent belliqueux, Velen ordonna à Akama d'organiser les défenses des différents installations Draenei de Draenor.[4]

Akama Draenei BC.jpg

Akama aimait Karabor où il officiait en tant que prêtre du temple et passa sa jeunesse dans ce lieux sacré.[5] Il était heureux et en paix dans ce sanctuaire de dévotion à la Lumière jusqu'au jour où l'Ancienne Horde attaqua Karabor. Akama participa à l'évacuation d'autant de civils qu'il put et se réfugia à leur côtés à Shattrath.[6] Mais la cité tomba à son tour, et Akama fut l'une des nombreuses victimes de la Peste gangrénés crée par Gul'dan et utilisé par l'Ancienne Horde lors du siège. Grandement exposé aux énergies démoniaques, Akama tomba dans le coma. Il fut sauvé par des survivants qui le transportèrent jusqu'à un camp de réfugié dans le Marécage de Zangar où se trouvait Nobundo. [7]

Les Brisés

Pendant de nombreux mois, Akama demeura inconscient entre la vie et la mort, ne devant sa survie qu'aux efforts constant de Rolc. Peu à peu son corps muta à l'instar des autres victimes de la Peste gangrené. Lors de son réveil, Akama fut chasser du camps des réfugiés comme ses semblables avant lui. Les Draenei craignaient que le changement physique de ceux qui furent baptisé les Brisés, ne soit contagieux.[7]

Depuis qu’il s’était réveillé de son long sommeil, il n’avait ressenti que désespoir et une constante terreur de l’avenir. Livré à lui-même, Akama découvrit que Nobundo persistait chaque jour à faire appel à la Lumière mais que cette dernière refusait de lui répondre. A chacune des tentatives désespérés de Nobundo, Akama l'épiait. Un jour, à sa grande stupéfaction, il assista au premier contact avec les éléments avec Nobundo.[7]

Akama continua à suivre discrètement Nobundo lorsque ce dernier pris la route pour le Trône des éléments. Il vit les éléments venir à son aide lorsque des gardes Draenei lui barrèrent le chemin. Akama ne put le suivre plus loin , mais ses évènements firent renaître en lui l'espoir d'un avenir.[7]

Il entreprit de fonder son propre mouvement de résistance en menant les Roués contre tous ceux qui se dressaient en travers de son chemin.[8] Pour ce faire, il rejoignit la Tribu Cendrelangue et finit par en devenir le chef après la mort d'un rival.[5]

Frozen Throne

Warcraft III Cette section concerne des contenus exclusifs à Warcraft III: Reign of Chaos et/ou son extension Warcraft III: The Frozen Throne.
Lorsque la Légion ardente envoya Magtheridon conquérir l'Outreterre, Akama mena sa tribu dans un combat perdue d'avance contre les démons.

Apparence dans Frozen Throne

Alors que les Gangr'orcs assiégeaient son camp, il reçu l'aide inespéré de Kael'thas et Dame Vashj. Ensemble ils parvinrent à détruire l'avant-poste de la Gangr'horde qui avait attaqué les Cendrelangues. En remerciement, Akama jura loyauté à Illidan et participa à l'attaque d'une base Gangr'orc fortifié pour occuper l'ennemi tandis que Kael'thas et Illidan s'affairaient à refermer les portails dimensionnelles par lequel Magtheridon recevait du renfort.[9]

Finalement, à la grande joie d'Akama, Illidan ordonna le siège du Temple noir à ses troupes afin de d'en finir avec Magtheridon. Le chef des Cendrelangue ne souhaitait pas seulement libérer le temple de l'emprise du Seigneur des abîmes. Il espérait également qu'en le reprenant, les Brisés seraient rachetés aux yeux de la race Draenei.[10]

Akama et ses partisans se faufilèrent à travers les égouts du Temple noir et détruisirent les générateurs d'énergies magique qui assuraient les défenses de la forteresse. Par la suite, il a combattu directement Magtheridon aux cotés d'Illidan, Kael'thas et Vashj.[11] Mais la joie d'avoir triomphé ne dura pas lorsqu'Illidan décida de s'emparer du Temple noir pour son propre intérêt. Akama estima qu'il avait aidé à chasser du pouvoir un tyran démoniaque pour un autre, et se prépara pour l'inévitable conflit à venir.[5]

Lorsque Kil'jaeden apparu à Illidan et le somma de retourner en Azeroth afin de détruire le Roi-liche, Akama fut laissé en arrière afin de sécuriser l'Outreterre pour le compte de son nouveau maître.[10]

Trahir le Traître

Logo novel.png Le contenu de cette section évoque du contenu exclusif aux romans sur Warcraft.
Le temps passa et Illidan ne rendit jamais le temple aux Brisés comme il l'avait promis. Au lieu de cela, Akama constata que le temple avait à nouveau sombré dans la corruption. Il fut convaincu qu'Illidan n'était rien d'autre qu'un pion de la Légion ardente et décida d'entrer en contact avec Maeiv Chantelombre. La rencontre se déroula à Orebor, où Akama pris le temps de soigner Rosaria, une jeune Brisée malade. Après avoir accepté de collaborer, Akama remis à Maeiv une pierre magique à travers laquelle il pourrait la contacter en cas de besoin.[5] Publiquement, Akama demeura fidèle à Illidan, bien que les actions de son maître pour renforcer son armée le perturbèrent. Akama voua une grande admiration à Altruis le Souffrant pour s'être opposer publiquement à Illidan.[12]

La duplicité d'Akama fut finalement découverte par Illidan. Plutôt que de le tuer, Illidan arracha une partie de l'âme d'Akama pour créer une ombre qui le servirait fidèlement. Par la suite, le seigneur de l'Outreterre força Akama à tromper Maiev afin qu'elle mène ses forces dans une embuscade à la Main de Gul'dan. Pendant la bataille, Illidan utilisa les âmes des morts pour ouvrir un portail vers Nathreza. Akama n'était pas au fait de cette partie du plan et enragea de voir les âmes de ses Cendrelangues être sacrifié.[5]

Par la suite, Akama devint le geôlier de Maeiv à qui il déclara qu'il avait de grand projet pour elle. Il découvrit peu après de la bouche d'Illidan, son ambition d'envahir Argus directement afin d'éliminer Kil'jaeden.[5]

Burning Crusade

Bc icon.gif Cette section concerne des contenus exclusifs à The Burning Crusade.
Akama n'avait pas abandonné l'idée de renverser Illidan pour lui reprendre le Temple noir et oeuvra discrètement contre lui. Avec le temps, il avait vu de nombreux Roués de sa tribu devenir plus fidèles à Illidan qu'à lui-même. Akama se méfiait de ses semblables qui avait cédaient à la corruption et aux promesses creuses d'Illidan.[5]

Pour poursuivre son ambition, il sélectionna soigneusement au sein de sa Tribu Cendrelangues, les Brisés les plus fidèles à sa cause. Ces derniers prirent le nom des Ligemorts Cendrelangues avec qui Akama confia ses véritables intentions. Afin maintenir la façade qu'il avait besoin de présenter à Illidan, Akama envoya les Roués les plus maléfiques qu'il connaissait, fouiller les Ruines de Baa'ri.[13] Akama envoyait quotidiennement des instructions à Oronu l'Ancien à qui il révéla que quatre fragments du médaillon de Karabor avaient été déterrés et donnés aux Corrupteurs cendrelangue.[14]

Avec l'arrivé de la Horde et de l'Alliance en Outreterre, Akama suivi les progrès des champions d'Azeroth de très près, voyant en eux de potentiel alliées qui l'aiderait à provoquer la chute d'Illidan. Il informa son lieutenant Sanoru que tôt ou tard, les champions viendraient et qu'il lui faudrait s'assurer qu'il ne servent pas Illidan.[13]

Finalement, un champion à sa recherche se présenta à lui dans la chambre caché de la Cage de la Gardienne. Akama était prêt à lui révéler ses intentions lorsque Vagath fit irruption et découvrit la présence du champion. Afin de ne pas éveiller les soupçons, Akama le "tua" et rassura Vagath sur sa loyauté envers Illidan. Après le départ du seigneur de l'effroi, Akama "ressuscita" le champion pour lui révéler son plan.[15]

Akama garde secrètement Maiev en prison

Il révéla que les fragments de Médaillon de Karabor qu'il avait confié à ses serviteurs étaient des faux afin de duper Illidan. Akama avait besoin du Médaillon de Karabor mais il lui manquait la pièce finale. Son frère le Voyant Udalo, avait découvert où elle se trouvait et en avait informé Akama dans ses songes. Malheureusement, Udalo avait été fait prisonnier par Kael'thas dans l'Arcatraz. Akama chargea le champion d'Azeroth de retrouver Udalo pour qu'il lui révèle ce qu'il avait découvert.[16]

Peu après, il découvrit la mort de son frère et son dernier message: Atam'al. Akama comprit que la clé de sa victoire résidait dans l'obtention du Cœur de fureur gardé jalousement par les Gangr'orcs d'Illidan à la Terrasse Ata'mal. Une nouvelle fois, Akama ne pouvant agir à découvert, chargea le champion d'azeroth et ses acolytes, de tuer le Seigneur de l'ombre Morteplainte pour lui reprendre le précieux cristal. Après la réussite du champions d'Azeroth, Akama entra en possession du Coeur de fureur qui raviva des souvenirs en lui. Il avait été témoin de la puissance du cristal lorsque Velen l'avait utilisé et estima qu'avec cette puissance il pourrait renverser Illidan et devenir le nouveau seigneur de l'Outreterre. Cependant il renonça rapidement à cette idée et préféra le restituer à A'dal.[17]

Secret compromis JCC.jpg

Quelques temps après, son fidèle serviteur Olum se présenta à lui et lui révéla que les Nagas de Vashj avait découvert qu'il complotait contre Illidan. Grâce aux enseignement d'Akama, Olum demeura silencieux quand les Nagas l'avaient torturé pour le faire parler. Malheureusement, Olum conscient qu'Illidan arracherait de son âme ses secrets, demanda à Akama de lui donner la mort afin de préserver la sécurité des Cendrelangues. Akama refusa dans un premier temps, mais il finit par accepter et honora son vieil ami pour son sacrifice. A la suite, Akama convoqua Illidan pour l'informer qu'il avait retrouvé et tué le traître qui s'était échappé de la Caverne du Sanctuaire du Serpent. Mais Illidan remis en cause l'allégeance d'Akama pour l'avoir empêché d'interroger Olum. Akama parvint à détourner son attention en lui révélant l'alliance que Kael'thas avait conclut avec Kil'jaeden. Illidan le crut et ordonna à Akama d'envoyer ses Cendrelangue à l'Oeil du Donjon de la tempête pour tuez le précieux Al'ar de Kael'thas et ainsi prouver sa loyauté.[18]

Akama savait que si il voulait faire croire à Illidan qu'il n'avait pas à craindre les Cendrelangue il devait suivre ses ordres. Aussi, il demanda au champion d'Azeroth de rassembler ses alliées et de tuer Al'ar tout en se faisant passer pour des Cendrelangues grâce à l'utilisation d'un charme modifiant l'apparence.[19]

Avec l'attention d'Illidan détourné sur Kael'thas, Akama se mis en quête du phylactère de Froidhiver qui lui était nécessaire pour reprendre la partie de son âme arraché par Illidan et transformé en une ombre de lui-même. Malheureusement, ce dernier avait été perdue lors de sa défaite à la Bataille du mont Hyjal. Cependant, Akama avait entendu les légendes des Cavernes du temps en Azeroth et de leur capacités spéciales. Une nouvelle fois, il fit appel à un champion d'Azeroth pour que ce dernier entre dans une bulle temporelle du Sommet d'Hyjal et s'empare du précieux artéfact du passé.[20]

Ombre d'Akama dans Hearthstone

Le moment enfin venu, Akama collabora avec les Sha'tar qui se tenaient prêt à assiéger le Temple noir. Tandis que les forces de Xi'ri détournaient l'attention d'Illidan, Akama libéra Maiev. Ensemble ils se dirigèrent vers le temple lorsque Vagath et ses seigneurs de l'effroi tentèrent de leur barrer la route. Akama aidé par Maiev et les Cendrelangues, éliminèrent facilement la menace. Par la suite, ils s'infiltrèrent discrètement dans le temple par une faille dans le murs sud.[21]

Akama participa aux combat contre Naj'entus et fut l'un des acteurs de la mort su seigneur Naga.[8]

Par la suite, Akama se tailla un chemin jusqu'à son ombre et avec l'aide des champions d'Azeroth, il repris le contrôle de la partie de son âme qui lui avait été dérobée par Illidan.[22] [5]Ayant retrouver son intégrité, Akama aidé par les esprits d'Udalo et Olum, parvint à briser l'enchantement sur les portes menant au sommet du temple où se trouvait Illidan.

Finalement Akama combattit Illidan aux cotés des champions d'Azeroth et de Maeiv. Après la chute du "traître", il jura qu'il purifierai le Temple noir pour lui rendre sa splendeur d'antan.[5]

Mists of Pandaria

Mop-Logo-Small.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Mists of Pandaria.
Akama était bien conscient que la menace de la Légion ardente était toujours présente. Afin de garder ses lames affûtés il rejoignit les Bastonneurs et combattit dans l'Arène de Castagn'ar et au Bar-tabasse de Bizmo.[23]

A son insu, le Conseil de la Moisson noire infiltra le Temple noir afin de s'emparer des énergies résiduel du Reliquaire des âmes. Bien qu'il ne parvint pas à découvrir leur intention, Akama et ses Cendrelangues parvinrent à les faire fuir. Quelques mois plus tard, un champion démoniste à la poursuite du Conseil de la Moisson noire, s'aventura à son tour dans le Temple noir. En premier lieu, Akama le pris pour l'un des membres du Conseil de la Moisson noire. Mais après avoir découvert l'identité du champion d'Azeroth, Akama accepta de l'aider en gage de remboursement de la dette qu'il devait à la Horde et l'Alliance, pour leur rôle dans la chute d'Illidan. Après avoir informez les Cendrelangues du statut d'invité du champion démoniste, Akama lui révéla qu'il faudrait plusieurs années pour rendre au temple sa splendeur. En particulier, les salles du Reliquaire des âmes qui étaient toujours infesté par les esprits des morts et les nombreux pièges qui était toujours actif. Malheureusement, la présence du démoniste attira de nombreux démons dans le temple noir. Akama découvrit que certains de ses hommes s'étaient retrouvés piégés dans les sous-sol et demanda l'aide du champion démoniste. Cependant, ce dernier l'abandonna pour piller les richesses du temple.[24]

Legion

Legion-Logo-Small.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Legion.
Après l'intrusion du Conseil de la Moisson noire, Akama fit ériger un bouclier saint par ses prêtres Sha'tari pour bloquer toute utilisation de magie gangrené ou tentative de téléportation dans le Temple noir [25]

Malgré ça, les Illidari parvinrent à outrepasser les défenses du Temple. Retranché au sommet du temple, Akama les affronta et fut vaincu.[26]

Note: La suite des évènements diffère légèrement selon le personnage choisi comme lieutenant par les chasseur de démons. En l'absence de confirmation indiquant quelle version est canonique, les deux sont renseignés.

  • Version Altruis le Souffrant

Après avoir été vaincu, Altruis parvint à convaincre Akama de rejoindre les Illidari de son plein grès. Bien qu'il n'avait pas une confiance aveugle en Altruis, Akama lui portait une grande estime et reconnu que les Illdari avaient peut-être changé avec le temps. [26] Par la suite il rejoint le Marteau Gangrené et se mis au service du successeur d'illidan en devenant l'un de ses champions. Il ne manqua pas de lui rappeler que l'annihilation de la Légion ardente était crucial, mais qu'il ne fallait en aucun cas refaire les mêmes erreur en devenant ce qu'ils cherchaient à détruire.[12]

Lors de l'invasion de Niskara par les Illidari, Altruis ordonna à Akama de rester à bord du Marteau Gangrené pour protéger le vaisseau. Peu après le début des hostilités, Akama utilisa la puissance de frappe du Marteau Gangrené sur ordre d'Altruis, pour détruire la barrière protégeant Caria et Varedis Gangrâme.[27]

Quelques temps plus tard, Akama participa à la défense du Marteau Gangrené lorsque le vaisseau fut attaqué par le Seigneur Ar'dranath et ses serviteurs.[28]

  • Version Kayn Solfurie

Après avoir été vaincu, Akama refusa de rejoindre les Illidari . Kayn ordonna à Allari d'arracher un morceaux de l'âme d'Akama afin de recréer son Ombre. Akama fut quand à lui abandonné à son sort au Temple noir. [26] Par la suite l'ombre rejoint le Marteau Gangrené et se mis au service du successeur d'illidan en devenant l'un de ses champions. L'ombre confia qu'elle avait toujours admiré la vision si singulière d'Illidan et que la destruction de la Légion ardente était d'une importance primordiale. L'ombre ambitionnait secrètement de détruire Akama.[29]

Lors de l'invasion de Niskara par les Illidari, Kayn ordonna à l'ombre de rester à bord du Marteau Gangrené pour protéger le vaisseau. Peu après le début des hostilités, l'ombre utilisa la puissance de frappe du Marteau Gangrené sur ordre de Kayn, pour détruire la barrière protégeant Caria et Varedis Gangrâme.[30]

Quelques temps plus tard, l'ombre participa à la défense du Marteau Gangrené lorsque le vaisseau fut attaqué par le Seigneur Ar'dranath et ses serviteurs.[31]

Battle for Azeroth

BattleForAzeroth-Logo-Small.png Cette section concerne des contenus exclusifs à Battle for Azeroth.
Akama est l'un des juges aux procès du Bar-Tabasse[32] et de Castagn'ar[33]

Galerie


Notes

  • Akama apparaît dans l'extension les Cendres de l'Outreterre d'Hearthstone en tant que carte serviteur légendaire pour la classe voleur.
  • Un serveur US est baptisé Akama.

Incohérence

Akama a déclaré plusieurs fois avoir passé sa jeunesse dans le Temple de Karabor. Hors, sur Argus son écho à l'apparence d'un jeune Draenei et non un enfant. L'exil d'Argus est daté à 25 000 ans avant l'ouverture de la Porte des ténèbres et l'arrivé des Draenei en Draenor remonte à 200 ans. Ce qui révèle qu'Akama était âgé d'au moins 24 800 ans... Il est difficile de le qualifier de "jeune".

Références

  1. https://www.wowhead.com/npc=108090/akama#abilities
  2. Quête: Un mystérieux présage
  3. https://www.wowhead.com/npc=128215/akama
  4. 4,0 et 4,1 World of Warcraft: Chroniques Volume 2
  5. 5,0 5,1 5,2 5,3 5,4 5,5 5,6 5,7 et 5,8 Roman: Illidan
  6. Bande d'annonce du Temple noir
  7. 7,0 7,1 7,2 et 7,3 Nouvelle: Tout ce qui est, est vivant
  8. 8,0 et 8,1 Guide Visuel d'Azeroth
  9. Warcraft III : The Frozen Throne - Campagne des Elfes de sang - Chapitre 5: Les portes des Abysses
  10. 10,0 et 10,1 World of Warcraft: Chroniques Volume 3
  11. Warcraft III: The Frozen Throne - Campagne des Elfes de sang: Chapitre 6: Le seigneur de l'Outreterre
  12. 12,0 et 12,1 Champion: Akama
  13. 13,0 et 13,1 Quête: Preuve d'allégeance
  14. Quête: Oronu l'Ancien
  15. Quête : Akama
  16. Quête: Le voyant Udalo
  17. Quête : La terrasse ata'mal
  18. Quête : Un secret compromis
  19. Quête: La ruse des Cendrelangues
  20. Quête: Un artéfact du passé
  21. Quête: Une distraction pour Akama
  22. Quête: La rédemption du Cendrelangue
  23. Carte de défi: Akama
  24. Quête (obsolète) : Infiltrer le Temple noir
  25. Quête : La voie des Arcanes
  26. 26,0 26,1 et 26,2 Quête : Confrontation au Temple noir (Altruis) / (Kayn)
  27. Quête: L'invasion de Niskara (Altruis)
  28. Quête: Défense du Marteau gangrené
  29. Champion: ombre d'Akama
  30. Quête: L'invasion de Niskara (Kayn)
  31. Quête: Défense du Marteau gangrené
  32. Quête: Le procès du Bar-Tabasse
  33. Quête: Le procès de Castagn'ar
Advertisement