FANDOM


Aggonar était un Seigneur des abîmes, un puissant démon au service de la Légion ardente.

Burning Crusade

Bc icon Cette section concerne des contenus exclusifs à The Burning Crusade.
Aggonar se rendit en Outreterre où il y trouva la mort.

On ignore ce qui le tua mais à sa mort, son sang corrompit des sources sacrées pour les Draenei dans la péninsule des Flammes infernales et engendra une multitude de viles créatures. [1]

Son cadavre et la corruption qui s'en déversait furent un problème pour les Draeneï du Temple de Telhamat qui demandèrent à des héros de l'Alliance de purifier les eaux. Cependant, lorsque ceux-ci commencèrent leur oeuvre, ils furent attaqué par un Gangregarde nommé Aggonis se présentant comme le fils d'Aggonar.[2]

Le retour de la Légion

Legion-Logo-Small Cette section concerne des contenus exclusifs à Legion.
Après sa mort en Outreterre, l'essence Aggonar fut en réalité renvoyée dans le Néant distordu depuis lequel son corps se régénéra lentement. Il finit par revenir à à la vie lors de la dernière guerre contre la Légion ardente et se rendit sur Argus sur laquelle il dirigea la chasse des Krokul rebelles.

Lorsque l'Armée de la Lumière et les champions d'Azeroth envahirent Argus, ceux-ci, aidés de Turalyon et d'Alleria le tuèrent et pour de bon cette fois, son âme se trouvant déjà sur un monde empreint d'énergie gangrenée.[3]

Spéculation

Questionmark-medium
Cet article ou section évoque des spéculations, observations ou opinions potentiellement véridictes sur l'Histoire de WoW. Cela ne doit pas être pris comme des considérations authentiques !
  • Le roman Illidan indique que les chasseurs de démons Illidari ont menés de nombreux raids contre les troupes de la Légion ardente stationnées en Outreterre avant l'arrivé de la Horde et de l'Alliance. Il est possible qu'Aggonar fut tué par les serviteurs d'Illidan lors d'un de ses raids.

Galerie

Références

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .